Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

@bayrou invité dimanche 18h #cpolitique sur @France5tv

24 Novembre 2013, 02:48am

Publié par MoDem Colombes

@bayrou invité dimanche 18h #cpolitique sur @France5tv
C/Politique sur France 5 Dimanche 24 novembre, 18h00

François Bayrou, ancien ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, longtemps député des Pyrénées-Atlantiques, président du Mouvement démocrate (MoDem), répond aux questions de Caroline Roux.

Il sera notamment interrogé sur la situation économique de la France, sur l'impopularité record du président François Hollande, sur son rapprochement avec Jean-Louis Borloo, sur les élections municipales et européennes, et notamment sur sa candidature pour la mairie de Pau.

Avec les reportages

– La fiscalité selon Jean-Marc Ayrault
– Alliance UDI-MoDem pour les municipales
– Denis Payre, fondateur de Nous, citoyens

– Le sommet franco-italien

BIOGRAPHIE

25 mai 1951 : François Bayrou voit le jour à Bordères, dans les Pyrénées-Atlantiques.

1974 : agrégé de lettres classiques, il devient enseignant et, après le décès de son père, responsable de l'exploitation agricole familiale.

1978 : il se présente pour la première fois à une élection (législative), où il est battu dès le premier tour.

1979 : il quitte l'enseignement pour devenir chargé de mission au cabinet de Pierre Méhaignerie, ministre de l'Agriculture, puis deux ans plus tard à celui d'Alain Poher, président du Sénat.

1982 : élu pour la première fois, il devient conseiller général des Pyrénées-Atlantiques.

1984 : il est conseiller de Pierre Pflimlin, président du Parlement européen.

1986 : élu député des Pyrénées-Atlantiques, il garde ce mandat jusqu'en 1993.

1993 : il est nommé ministre de l'Education nationale. Deux ans plus tard, Alain Juppé le reconduit à cette fonction, en lui ajoutant les charges de l'Enseignement supérieur, de la Recherche (jusqu'en 1997) et de l'Insertion professionnelle (jusqu'en 1995).

1994 : il prend la présidence du CDS, qu'il transforme un an plus tard en Force démocrate, suite à la fusion avec le Parti social-démocrate.

1997 : opposé à la dissolution de l'Assemblée nationale, il quitte le gouvernement et redevient député.

1998 : il devient président de l'UDF, qui regroupe des partis du centre et de droite. Après les élections régionales, François Bayrou, réaffirmant son refus de toute compromission avec l'extrême droite et après le départ de Démocratie libérale, fusionne les composantes du mouvement pour créer un parti unifié : la Nouvelle UDF.

1999 : il conduit, lors des élections européennes, la liste UDF, qui recueille 9,28 % des voix. Elu député, il entre au Parlement européen et siège à Strasbourg jusqu'en 2002.

2002 : François Bayrou, candidat à l'élection présidentielle, obtient 6,84 % des suffrages exprimés au premier tour. Au lendemain du 21 avril, Jacques Chirac tente de fusionner la droite et le centre au sein de l'Union pour la majorité présidentielle, rebaptisée ensuite Union pour un mouvement populaire (UMP). La majorité des parlementaires UDF se désolidarise de ce projet et, aux législatives, trente d'entre eux, dont François Bayrou, constituent un groupe parlementaire.

2005 : il est réélu président de l'UDF avec 98,46 % des voix.

2006 : pour la première fois depuis son arrivée à la tête du parti, en mai, il vote la deuxième motion de censure déposée par le Parti socialiste contre le gouvernement Villepin dans le cadre de l'affaire Clearstream 2.

2007 : candidat à l’élection présidentielle, il obtient 18,57 % des voix au premier tour et se place en troisième position, derrière Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy. Par la suite, le conseil national de l'UDF vote, à son initiative, le 10 mai, une motion pour la création du Mouvement démocrate. En juin, il est réélu député des Pyrénées-Atlantiques.

2008 : il rate de peu son élection à la mairie de Pau en obtenant 38,81% des suffrages au second tour, face à la candidate socialiste, Martine Lignières-Cassou (39,76 %).

2012 : en mai, François Bayrou termine cinquième au premier tour de l'élection présidentielle et annonce qu'il votera personnellement pour François Hollande sans donner toutefois de consigne de vote à ses électeurs pour le second tour. En juin, il perd son siège de député des Pyrénées-Atlantiques lors des élections législatives.

2013 : en novembre, il signe avec Jean-Louis Borloo, président de l'UDI, une charte qui unit leurs deux partis au sein d'une plate-forme politique commune, L'Alternative, afin de conduire des listes communes aux élections à venir. Puis, François Bayrou annonce sa candidature à l'élection municipale de Pau.

Le site de l'émission.

Commenter cet article