Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Bayrou : "Une connerie d'adolescent"

23 Décembre 2013, 00:24am

Publié par MoDem Colombes

Bayrou : "Une connerie d'adolescent"

Multiples fractures ouvertes aux doigts de la main gauche, sévères lésions, tendons et nerfs touchés, grosse entaille à la cuisse... François Bayrou ne s’est pas loupé samedi en fin d’après-midi. Arrivé en retard juste après le coup d’envoi du match Section-Colomiers, et trouvant le portail de derrière (côté tribune Auchan) fermé, il avait entrepris d’escalader une grille de 2,50 m de haut.

Hospitalisé en urgence, il a été opéré pendant 3h30 samedi soir par l’équipe du docteur Igor Benezis. 4 broches lui ont été posées pour une durée de 5 à 6 semaines.
Mais quelle mouche a piqué François Bayrou, lui qui s’était déjà fait mal aux cervicales il y a 24 ans en plongeant dans une piscine à la trop faible profondeur ?

« C’est une connerie d’adolescent, raconte le président du MoDem. Quand je suis supporter de la Section, j’ai l’âge que j’avais quand j’allais faire signer des autographes aux Moncla, Saux, Capdouze, Piqué(ndlr, les cadres de l'équipe championne de France en 1964). J’étais de bonne humeur. Et quand j’ai vu que le portail était fermé, je me suis dit que j’allais passer par-dessus la grille. Je ne voulais pas rater le début du match.
J’ai glissé. J’ai d’abord été suspendu par la jambe. Elle a fini par céder, et là je suis resté accroché à la grille par la main. Puis, j’ai fait un roulé-boulé. J’ai crié mais personne ne m’entendait. Je saignais beaucoup. Ce n’était pas du tout agréable comme sensation. »

Au bout de quelques minutes, un stadier a fini par le repérer. Direction le centre de secours, puis l’hôpital François-Mitterrand. Si les examens sont bons, François Bayrou pourrait sortir aujourd’hui et fêter Noël mardi soir chez lui à Bordères.

Bayrou : "Une connerie d'adolescent"

Les membres de la section MoDem de Colombes souhaitent un prompt rétablissement à François Bayrou.

Commenter cet article