Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Meilleurs voeux 2016 aux 84 577 Colombiens !

1 Janvier 2016, 11:33am

Publié par MoDem Colombes

Meilleurs voeux 2016 aux 84 577 Colombiens !

Et bonne et heureuse année à chacun d'entre vous !

Les résultats du dernier recensement 2013 (population légale en vigueur le 1er janvier 2016) font officiellement état de 84 577 Colombiens*.
La répartition par canton est la suivante : Colombes 1 : 70 642 hab ; Colombes 2 : 13 935 hab.

Malgré une baisse de 780 par rapport à 2012, Colombes a gagné 882 habitants sur la période 2008-2013.

Colombes est ainsi :

- la 5ème Ville des Hauts-de-Seine (1 - Boulogne-Billancourt 116794 hab ; 2 - Nanterre 92227 hab ; 3 - Asnières-sur-Seine 86020 hab ; 4 - Courbevoie 85523 hab ; 5 - Colombes 84577 hab ; 6 - Rueil-Malmaison 79762 hab ; 7 - Issy-les-Moulineaux 65662 hab ; 8 - Levallois-Perret 65 264 hab ; 9 - Neuilly-sur-Seine 62346 hab ; 10 - Antony 61727 hab),

- la 12ème Ville d'Ile-de-France (entre Versailles - 85272 hab et Aulnay-sous-Bois - 82634 hab) ; et

- la 53ème Ville de France (entre Versailles - 85272 hab et Fort-de-France - 84174 hab).

Meilleurs voeux pour l'année 2016 à toutes les colombiennes et à tous les colombiens, de bonne santé, de joie, de bonheur, et de pleine réalisation personnelle et professionnelle !

* Il s'agit de la population municipale qui comprend les personnes ayant leur résidence habituelle sur le territoire de Colombes, dans un logement ou une communauté, les personnes sans abri recensées sur le territoire de Colombes et les personnes résidant habituellement dans une habitation mobile recensées sur le territoire de la Colombes. Autrement-dit, sont exclues 761 personnes qui ont conservé une résidence sur le territoire de Colombes mais dont la résidence habituelle est dans une autre commune.
Source : INSEE - Institut National des statistiques et études économiques

Les « populations légales » sont très structurantes pour la vie des communes. Du niveau de ces populations officielles dépendent en particulier le montant de la dotation que l’État verse à chaque commune pour assurer son fonctionnement, le niveau de l’indemnité des élus municipaux, le mode de scrutin qui s’applique pour les élections municipales, ou encore le nombre de pharmacies qui peuvent être implantées dans la commune... Ce sont ainsi plus de 350 textes réglementaires, d’objets très variés, qui s’appuient sur ces chiffres officiels.

Commenter cet article