Le Blog du MoDem de Colombes

Le remaniement ne suffira pas

28 Février 2011, 00:00am

Publié par MoDem-Colombes

http://photo.lejdd.fr/media/images/politique/francois-bayrou11/2774127-1-fre-FR/Francois-Bayrou.jpg

 

Des diplomates ont publié une tribune très dure contre le gouvernement, Michèle Alliot-Marie va quitter le quai d'Orsay.  Où en est l’image de la France? 
La dégradation de l’image de la France est un coup dur aux conséquences lourdes. Les pratiques du pouvoir à la française et ses abus apparaissent chaque jour, et les erreurs d’orientation commises font que le discrédit touche désormais notre action internationale. Nous avons fait preuve de tellement de complaisance à l’égard des autocrates tunisien, égyptien, libyen, algérien et tant d’autres, parce que nous cherchions des intérêts commerciaux ou des succès d’image momentanés, que la parole de la France est aujourd’hui perdue. Nous avons présenté une Union pour la Méditerranée mal ficelée et stérile, mais où il suffisait de faire un tour de table pour trouver aux places d’honneur tous ceux que les peuples rejettent aujourd’hui. Nous sommes allés jusqu’à dérouler le tapis rouge pour Khadafi et installer sa tente à Marigny. Les peuples qui veulent se libérer regardent maintenant notre pays avec doute et soupçon. La France qui était une référence a perdu son aura et donc son influence.

Le remaniement suffira-t-il à changer les choses? 
Evidemment, le remaniement ne suffira pas. La question est plus profonde. La maison est tellement fissurée qu’il faut reconstruire à partir des fondations. Le moment vient où les voies d’eau deviennent telles qu’il est impossible de rétablir l’équilibre du bateau.

Alain Juppé prend de plus en plus de poids dans le gouvernement de François Fillon, ça devrait vous rassurer… 

 Alain Juppé comme François Fillon sont des hommes pour qui j’ai de l’estime personnelle. Mais quand les institutions sont mauvaises, quand les pratiques du pouvoir le sont aussi, les hommes, même de qualité, sont impuissants à éviter les dérives. Par exemple, quand tout le monde sait qu’il faut aller prendre ses ordres directement au sommet, et entrer dans ses bonnes grâces pour progresser, quel est le poids des ministres et des hauts fonctionnaires? C’est l’Etat qui n’est plus ce qu’il était, c’est une certaine idée de l’Etat au-dessus des partis et des intérêts qu’il faut retrouver.

Il faut donc tout changer?

La tâche est immense, mais elle est à portée de notre volonté. D’abord, il faut retrouver des principes. Il faut que tout le monde sache que la France est réaliste, bien sûr, mais qu’elle défend des valeurs. Qu’elle sait écouter les démocrates menacés, entendre les peuples et pas seulement les régimes qui les oppriment. Qu’elle discute avec les pouvoirs en place, mais que partout dans le monde les amis de la liberté sont ses amis. Ceux qui luttent contre la corruption sont ses amis. Ensuite il faut reconstruire chez nous un Etat digne de ce nom: que pour les nominations à tous les postes, ce soient la compétence et l’expérience qui comptent, et pas le copinage. Que les hauts fonctionnaires soient jugés en fonction de leur action et pas de leurs opinions. Cela passera par une authentique séparation des pouvoirs, un vrai Parlement, une justice respectée, des médias indépendants. Enfin, il faut comprendre pourquoi toutes ces dérives n’ont pas pu être évitées. Les erreurs, les foucades sont le lot de tout pouvoir, mais toute dérive devrait trouver son gardefou. C’est cela qui n’existe plus en France. Quand tout remonte au sommet, toute la diplomatie, tous les services de renseignement, le pays se paralyse. Quand un seul parti a tous les pouvoirs, il dérape forcément. C’est pourquoi il ne suffit pas de changer le parti au pouvoir, car les mêmes causes produiraient les mêmes effets. Voici la révolution tranquille qu’il faudra imposer: cela ne coûtera pas un euro, ne lésera personne, et rendra à coup sûr à la France son image et sa fierté.

Loto de l'amitié de l'APEI

27 Février 2011, 11:06am

Publié par MoDem-Colombes

http://www.colombes.fr/uploads/RTEmagicC_apei_02.jpg.jpg

APEI : association d’amis et parents d’enfants handicapés mentaux de la Boucle de la Seine

Siège social : 1, boulevard Charles de Gaulle, 92700 Colombes

 Le dimanche 27 février à partir de 13h30 au Tapis Rouge

Rue de la Liberté à Colombes 92700

Venez nombreux à cette manifestation au profit des personnes handicapées mentales

Les cartons seront vendus sur place :

1 carton 5€, 5 cartons 20€

A gagner : voyages, écran plat, console de jeux,etc...

 

L'A.P.E.I. de  la Boucle de la Seine s'engage, depuis 1963, à :

 Reconnaître, respecter et faire respecter les droits de toute personne handicapée mentale.

 Facilité l'intégration de la personne handicapée mentale.

 Fournir aux enfants et adultes handicapés mentaux les meilleures conditions d'accueil

  de proximité tout au long de leur vie.

 Accompagner et soutenir les familles des personnes handicapées mentales.

 Concevoir et mettre en oeuvre une politique de gestion reposant sur la rigueur, l'efficacité,

  la transparence.

http://www.apei-bs.asso.fr/index.php/home.html

Les établissement de l'APEI à Colombes : http://www.apei-bs.asso.fr/index.php/index.php/colombes.html


Tous au Salon de l'Agriculture !

26 Février 2011, 21:01pm

Publié par MoDem-Colombes

http://media.rtl.fr/online/image/2011/0225/7663349413_soigner-des-vaches-c-est-plus-dur-que-de-s-occuper-d-animaux-domestiques-en-ville.jpg

"La plus grande ferme de France" c'est 650.000 visiteurs en neuf jours  pour admirer les plus beaux spécimens des élevages de l'Hexagone (3500 animaux) ou goûter aux meilleurs produits des terroirs (1.000 exposants, 22 pays représentés).

En attendant la visite de François Bayrou ce dimanche,

Vendredi : Marine Le Pen a appelé à la mise en place d'"une politique agricole française" pour remplacer la politique agricole commune, qu'elle a qualifiée de "désastreuse", accusant la première de "contribuer à baisser le nombre d'exploitations" en France. Lors d'un arrêt au stand des brasseurs de France, elle a aussi déclaré qu'il fallait "s'attaquer sévèrement à la grande distribution", qualifiant les marges actuelles d'"insupportables".

Jeudi : Accompagnée de l'eurodéputé José Bové et du secrétaire national adjoint d'EELV, Jean-Vincent Placé, l'eurodéputé Eva Joly a arpenté les pavillons du Parc des Expositions, passant des brebis corses au mouton vendéen, via la loge des Jeunes agriculteurs.

François Hollande a souhaité que la Gauche gagne en 2012 en "unissant les Français". "On a gagné beaucoup de concours intermédiaires, il faut gagner le bon concours maintenant !", filant la métaphore agricole en caressant une vache limousine au tout début du parcours.

François Fillon a pris un plaisir visible à saluer exposants et visiteurs, tout en sacrifiant à la traditionnelle dégustation de spécialités. Aussi bien chez les éleveurs que chez les autres producteurs, l'accueil réservé au Premier ministre a été cordial.

Mercredi : Dominique de Villepin a fait une virée de près de six heures dans les allées de la Porte de Versailles. Il s'est prêté avec un certain plaisir aux séances de dégustation. Il a également appelé l'exécutif à "écouter" et "tirer les leçons" du message que lui a adressé un groupe de diplomates dans une tribune parue dans "Le Monde".
Martine Aubry s'est efforcée mercredi de tisser des liens avec le monde agricole au Salon de l'agriculture à Paris, où elle a dénoncé l'abandon d'un secteur "dont tout le monde a besoin"  Elle a plaidé pour une "agriculture de proximité" et une "juste" rémunération des agriculteurs. L'occasion aussi pour elle de rappeler ses racines paysannes. "Comme beaucoup de Français, mes grand-parents des deux côtés étaient d'une famille de paysans", j'ai ça "au fond de moi".
Mardi : C'est un peu sa deuxième maison. Jacques Chirac a été accueilli comme une star, un rendez-vous qu'il n'a jamais manqué. Il était accompagné du ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, du chef de file des députés UMP, Christian Jacob, et de l'ancien ministre de l'Ecologie, Jean-Louis Borloo. Son arrivée a suscité immédiatement bousculades et cohues, photographes et cameramen s'étant déplacés en masse. 
Samedi : Le premier à avoir arpenté les allées, c'est Nicolas Sarkozy qui a inauguré le Salon. Accompagné du ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire, le chef de l'Etat a visité pendant plus de deux heures le hall principal où il a été sollicité par des éleveurs inquiets et écouté leurs doléances.
http://www.salon-agriculture.com/var/comexposium/storage/images/media/sia-medias/images/articles/infos-pratiques/affiche-du-salon-international-de-l-agriculture-candy/17830-1-fre-FR/affiche-du-Salon-International-de-l-Agriculture-Candy_medium_245.jpg

Donner un nom à deux nouvelles rues de Colombes !

25 Février 2011, 17:00pm

Publié par MoDem-Colombes

RUE-BALAVOINE-copie-3.jpg

Dans le cadre de la résidentialisation et du décenclavement du quartier des Grèves,  les travaux qui ont commencé en janvier vont donner lieu à deux nouvelles rues  

 

L'association ACTIFS invite les locataires, riverains, habitants de ce quartier à faite entendre leur voix en suggérant des noms de rues qui seront transmis à la Municipalité. 

 

Parmi  les noms déjà proposés :

 

 

Daniel Balavoine, Chanteur qui avait beaucoup d’attaches à Colombes et en cette année 2011 nous célébrons le 25° anniversaire de sa disparition tragique.

 

Jean FERRAT,  un grand poête disparu en 2010

 

Lucie AUBRAC, une très grande résistante de la seconde guerre mondiale

 

Georges Michonneau, curé au Sacré-Cœur du Petit Colombes. Il devient, avecLouis Rétif et Pierre Thivollier, un des acteurs du grand élan missionnaire des années1940 à 1960, et notamment des paroisses communautés missionnaires. C'est l'une des expériences les plus fortes de ce temps-là, qui eut un retentissement durable en France et hors de France.

  

Pierre Salabert,  fondateur du centre de nature

 

http://teleactifs.over-blog.com/article-des-idees-on-est-preneur-67893259.html

viedemerde.fr

24 Février 2011, 20:28pm

Publié par MoDem-Colombes

La société Beta&Cie, située 79 bd Charles de Gaulle à Colombes est à l'origine du site web créé en 2008 Viedemerde.fr (VDM).

 

Il contient des petites anecdotes de la vie de tous les jours qui pourraient arriver à tout un chacun. Ces histoires, qui sont proposées par les visiteurs du site, ont la particularité de commencer par "Aujourd'hui" et de finir par "VDM". VDM étant les initiales de VieDeMerde. En plus d'être un grand défouloir mais aussi un bon moyen de se dire "vous n'êtes pas seul dans vos petits malheurs", viedemerde.fr se veut drôle et amusant à lire, tous les jours.

http://www.viedemerde.fr/

http://you.leparisien.fr/actu/2011/02/18/ils-tissent-la-toile-maxime-valette-n-a-pas-une-vie-de-merde-6614.html

Braquage à Colombes

23 Février 2011, 23:55pm

Publié par MoDem-Colombes

Un homme de 21 ans, reconnu formellement grâce à des images de vidéosurveillance, a été interpellé mardi moins de deux heures après avoir participé à un braquage dans la librairie du centre commercial Leclerc aux Fossés-Jean à Colombes, a indiqué mercredi une source policière.

Trois hommes, armés de bombes lacrymogènes et d'un couteau, avaient fait irruption vers 17H20 dans une librairie du centre commercial et étaient parvenus à dérober 600 euros.

Le signalement des agresseurs donné par la vendeuse, recoupé avec les images de vidéosurveillance, a permis à un policier de la brigade anti-criminalité (BAC) d'identifier l'un des auteurs du délit.

Le jeune homme, déjà connu des services de police, a été arrêté vers 18H45 à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine) dans un autre centre commercial.

Ses deux complices sont activement recherchés par la police.

(c) AFP

Cantonales Colombes Nord-Ouest (màj)

22 Février 2011, 21:45pm

Publié par MoDem-Colombes

Les 8 candidats officiels pour les Cantonales de Colombes Nord-Ouest.

 

 

Jean Benoist

Front National

 

Evelyne Bouchouicha

12ème adjointe au Maire, de Colombes en charge de l’enfance, des centres de loisirs et des centres de vacances

Front de Gauche (Parti de Gauche - Parti Communiste Français)

 

Yvonne Boukhedimi

Communistes

 

Denis Butaye

Ancien Conseiller Municipal de Colombes 

Divers Droite

http://denis.butaye.over-blog.com/

 

Patrick Chaimovitch

Europe Ecologie - Les Verts

3ème adjoint au Maire de Colombes en charge de l’urbanisme et de l’aménagement 

http://www.patrickchaimovitch2011.fr/

  

Bernard Lucas

Conseiller Général sortant 

Parti Socialiste

http://www.bernardlucas.fr/

 

Alain Mignet

POI - Parti Ouvrier Indépendant


Lionnel Rainfray

Conseiller Municipal de Colombes 

Union pour un Mouvement Populaire - Nouveau Centre - Parti Radical

 

 

12,5% au lieu de 10% !  

Ridicule

20 Février 2011, 18:42pm

Publié par MoDem-Colombes

http://medias.lepost.fr/ill/2010/06/15/h-4-2114858-1276612836.jpg

François Bayrou (MoDem) juge "ridicule", dimanche dans un entretien au Parisien, la frénésie médiatico-politique autour de la visite de Dominique Strauss-Kahn ce week-end à Paris et des "formules sibyllines" qu'il emploie à propos de son avenir politique.

"Cette agitation est ridicule. Politiques et médias, au lieu de se laisser manipuler par les agences de communication, devraient avoir un peu de sagesse et d'humour", estime le président du MoDem, député des Pyrénées-Atlantiques.

"Quand Dominique Strauss-Kahn parlera autrement que par formules sibyllines, j'imagine que ça viendra un jour, un débat s'ouvrira. En attendant, ce sont de vains bruits que certains font avec leur bouche...", poursuit M. Bayrou.

Le court séjour du directeur général du FMI à Paris ce week-end pour un G20 Finances a suscité une frénésie médiatico-politique sur fond de spéculations grandissantes autour de son éventuelle candidature aux primaires socialistes pour la présidentielle de 2012.

L'avenir de DSK sur la scène politique française a parasité ses apparitions publiques dans le cadre de ce sommet, d'autant plus qu'il est l'invité du 20H00 de France 2 dimanche soir. Samedi au cours d'une conférence de presse, il a assuré qu'il n'avait "rien d'autre à l'esprit" que le FMI qui l'occupe "à plein temps et peut-être plus qu'à plein temps".

(c) AFP

Une vie publique saine ...

19 Février 2011, 00:00am

Publié par MoDem-Colombes

http://www.mouvementdemocrate.fr/actualites/images/portrait-bayrou/bayrou-petit.jpg

 

François Bayrou, président du Mouvement Démocrate, était l'invité de l'émission Les 4 Vérités, mercredi 16 février sur France 2. 

"Il est urgent que soit rétablie en France une vie publique saine", a-t-il jugé. Les Français "n'en peuvent plus des mélanges perpétuels entre affaires privées et vie politique, ils n'en peuvent plus que l'argent soit mélangé aux décisions publiques, ils n'en peuvent plus de cet univers dans lequel on ne sait plus exactement quelles sont les règles", a-t-il poursuivi.

 

Interrogé sur une éventuelle démission de Michèle Alliot-Marie, le député des Pyrénées-Atlantiques a estimé que cela relevait de "la responsabilité du président de la République". "Je ne participe pas aux querelles de personnes", a-t-il affirmé. Mais, a ajouté François Bayrou, s'il était chef de l'État, "il y a longtemps" qu'il n'aurait "pas accepté un certain nombre de pratiques". 


"Nous avons un devoir et une urgence, c'est de rétablir en France une vie publique saine", a fait valoir le probable candidat à la présidentielle de 2012. "Il y a eu un nombre de manquements comme je crois aucune République n'en a rencontrés", a-t-il dit, prenant l'exemple de l'affaire Bernard Tapie, la Cour des comptes ayant cette semaine estimé que "l'Etat n'a pas respecté la loi". "Est-ce qu'on peut vivre dans un pays où ni les principes ni les règles de droit ne sont respectés par ceux-là même qui ont la responsabilité des institutions?", a-t-il demandé. 

Favorable à une réforme de l'ISF mais au maintien comme un geste de solidarité 

Le président du MoDem, s'est dit mercredi "favorable à une réforme" de l'impôt sur la fortune (ISF) tout en souhaitant son "maintien comme un geste de solidarité" des "plus favorisés" envers "les plus pauvres". Nicolas Sarkozy s'est dit partisan de la suppression de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF), comme l'ont fait "les socialistes allemands et espagnols", mardi lors d'un déplacement à Montmirail (Marne) sur le thème de la réindustrialisation des territoires. 

"Dans un pays comme le nôtre, donner l'impression que la priorité des pouvoirs publics est à s'occuper des plus favorisés, c'est, me semble-t-il, troubler infiniment la manière dont on conduit le pays", a estimé François Bayrou sur France 2. 

"On a besoin d'un pays juste dans lequel les responsables font en sorte que chacun prend sa part des efforts. Bien entendu, les plus favorisés prennent un peu plus de part que les plus pauvres, ça me paraît la justice élémentaire", a-t-il ajouté. "C'est pourquoi je suis favorable à une réforme de l'ISF mais à son maintien comme un geste de solidarité", a-t-il conclu. 

Mexique: les "déclarations outrancières" de Sarkozy sont un "danger" pour Florence Cassez 

François Bayrou, a également estimé mercredi que la "diplomatie brutale" et les "déclarations outrancières" de Nicolas Sarkozy à l'égard du Mexique était un "risque et un danger" pour Florence Cassez, condamnée à 60 ans de prison pour enlèvements. 

"Cette jeune femme est dans une situation malheureuse (...) j'ignore les détails" de l'affaire, a dit M. Bayrou sur France2, relevant toutefois que "des gens au Mexique-même disent que le jugement n'a pas été bien pris". Mais "en écoutant un certain nombre de déclarations, je me suis senti très mal à l'aise", a-t-il ajouté, estimant que "tous les Mexicains aujourd'hui se sentent insultés" par les propos de Nicolas Sarkozy alors que "le Mexique est un grand pays". 

"Toutes ces déclarations sont à mon sens dangereuses pour Florence Cassez elle-même", "évidemment qui va en payer les conséquences? c'est cette jeune femme", a-t-il affirmé, ajoutant: "Cette diplomatie brutale avec des déclarations outrancières, c'est un risque et un danger pour elle".

 

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog