Le Blog du MoDem de Colombes

Colombes : des artistes ouvrent leurs ateliers !

31 Mars 2012, 09:01am

Publié par MoDem-Colombes

 

 

Samedi 31 mars de 10h à 19h, dans le cadre des Journées Européennes des Métiers d’Arts, la ville de Colombes et le Carré des Créateurs ouvrent les portes du monde de la création en proposant un évènement de qualité et convivial permettant aux Colombiens de découvrir la richesse culturelle de leur ville.

 

Cette balade à travers la ville de Colombes vous emmènera vers 34 ateliers à la rencontre de 54 artistes ainsi que vers 6 lieux d’exposition et d’information.

 

Vous pourrez découvrir les disciplines représentées aussi bien dans les métiers d’Arts (travail du verre, du cristal, atelier d’orfèvrerie ou de vitraux, mosaïque …) que dans les arts plastiques (peinture, sculpture, photographie …).

 

Plan, information et présentation des artistes sur:

 

Télécharger le plan de localisation des ateliers

 

Excellente promenade !

Colombes : En attendant le Tramway

30 Mars 2012, 14:00pm

Publié par MoDem-Colombes

 

En 2011, alors que les derniers rails sont posés, les habitants du Petit Colombes attendant avec impatience l'arrivée du tramway.
A cette occasion, l'Espace des 4 Chemins ouvre un atelier aux enfants du quartier.
Durant une année, accompagnés par Ali Merghache, ils vont travailler scènes, textes et improvisations.
Ce travail va déboucher sur un film qui mêle fiction et réalité, humour et poésie.
"En Attendant Le Tramway" porte un regard tendre et décalé sur le quartier du Petit Colombes, un film fait avec des bouts de ficelles qui regorge de vitalité et d'intelligence."

Projection du film : En attendant le Tramway 

Le vendredi 30 Mars 2012 à 19h 30
à l'Espace des 4 Chemins
145, boulevard Charles de Gaulle
92700 Colombes

tel: 01 42 42 09 85

Entrée libre

Durée : 25 minutes.

2 - Une agriculture compétitive, préservée et durable

29 Mars 2012, 11:11am

Publié par MoDem-Colombes

LaFranceSolidaire

 

 

 • La politique agricole commune dans le cadre de la réforme en cours à l’horizon  2013 sera défendue avec trois objectifs non négociables : 

• Le premier : défendre non seulement des productions, mais le tissu des producteurs, des exploitations familiales viables dont nos sociétés ont besoin pour conserver leur équilibre et défendre la ruralité. Le premier objectif de la politique agricole commune est de défendre les agriculteurs qui sont les producteurs et qui animent le tissu agricole de notre pays ;

• Le deuxième : permettre que les productions agricoles soient payées à leur juste prix, que les agriculteurs puissent en vivre sans avoir besoin d'intervention extérieure des pouvoirs publics et, compte tenu de l'entretien de l'espace et du patrimoine naturel dont on leur confie la charge au bénéfice de toute la société, obtenir des prix agricoles et des revenus agricoles qui compensent ces efforts d'entretien ;

• Le troisième : obtenir une agriculture respectueuse de l'environnement, par une agriculture raisonnée, par une agriculturebiologique avec des circuits de commercialisation courts et qui sera en ellemême une défense de notre patrimoine  nature

 

 • Encourager la filière viticole française qui a des atouts considérables ; redynamiser les 

filières de nos industries agro-alimentaires ; 

favoriser une conception nouvelle des bateaux de pêche, consommant moins de gasoil et la co-expertise scientifique sur la pêche en réunissant des scientifiques désignés par les autorités politiques et des scientifiques désignés par les pêcheurs.

 

lafrancesolidaire lafrancesolidaire

 

La FNSEA (Principal syndicat agricole) a mis aujourd'hui à Montpellier l'agriculture au centre des débats de la campagne présidentielle en réunissant les candidats invités à exposer leurs propositions sur ce secteur.

2 - Un droit à la formation renforcé

28 Mars 2012, 08:00am

Publié par MoDem-Colombes

LaFranceSolidaire

 

• Créer un droit effectif à la formation tout au long de la vie, matérialisé par l’ouverture d’un compte formation continue personnel ;

• Soutenir la formation professionnelle qui est un facteur d'accès au premier emploi, de sécurisation des parcours professionnels et de reconversion. Pour cela, remettre à plat les crédits à travers une Agence nationale dont la mission sera de transparence et de stratégie, de mise en ordre du secteur de la formation professionnelle ;

• Fluidifier le marché de l’emploi en mutualisant davantage les moyens de Pôle Emploi, des CCI, des maisons de l’emploi et des missions locales pour capter les emplois en entreprise et notamment dans les TPE et PME ;

 

lafrancesolidaire lafrancesolidaire

Nos 6 premiers mois

27 Mars 2012, 21:54pm

Publié par MoDem-Colombes

http://bayrou.fr/files/bayrou_6mois.jpg 

Avec François Bayrou, dès la fin 2012, le paysage de la France aura changé.  Les conditions du redressement seront réunies.

Cliquez deux fois sur l'image pour l'agrandir !

Le 10 juin, jour du premier tour des élections législatives, les Français voteront par référendum la loi de moralisation de notre démocratie.

Le 17 juin, les Français donneront une majorité à l’oeuvre de redressement et d’unité nationale.

Avant le 14 juillet, le gouvernement préparera une loi de finances rectificative qui portera en particulier sur des économies dans le fonctionnement de l’État, la création d’un point de TVA et l’abaissement des niches fiscales.

Avant le 14 juillet, il créera la possibilité d’un emploi sans charges pour toutes les entreprises de moins de 50 salariés.

Avant le 14 juillet, je mettrai en place le Commissariat aux stratégies de production et je lancerai la réflexion, filière par filière, avec les entreprises, les représentants des salariés et tous les acteurs du financement de l’économie.

Exceptionnellement, il n’y aura pas de vacances parlementaires et le Parlement siègera pendant tout l’été.

Le Parlement, pendant la session extraordinaire, préparera une loi-cadre sur le « produire en France » et se prononcera sur un texte portant diverses mesures d’urgence : en particulier, la suppression de la caution pour les locataires et la création d’une mutuelle obligatoire pour les risques locatifs et, dans le domaine de la santé, l’autorité indépendante chargée de l’alerte.

Durant l’été, je lancerai le Grenelle de l’éducation dont les conclusions me seront rendues avant la fin de l’année 2012.

À l’automne, après discussion approfondie avec les partenaires sociaux, un grand projet de loi sociale sera débattu au Parlement, en même temps que le projet de loi de financement de la sécurité sociale. Il permettra entre autres la participation des salariés aux conseils d’administration et aux comités de rémunération des entreprises. La loi visera à limiter le recours aux CDD et au temps partiel abusif et à supprimer les freins à la création d’emploi. Je proposerai que soit soumis aux partenaires sociaux l’idée d’un contrat de travail unique fondé sur une consolidation progressive des droits.

Branche par branche, je demanderai aux partenaires sociaux que soient examinées des propositions adaptées et nouvelles afin d’augmenter le pouvoir d’achat des salariés.

Durant cette session parlementaire, le gouvernement soumettra également au Parlement une loi sur la presse qui traitera de l’indépendance des médias, particulièrement des médias publics, de la protection des sources, des droits et devoirs des journalistes...

Pour soutenir les associations et reconnaitre leur rôle irremplaçable dans la société, j’ouvrirai la possibilité de bourses d’engagement, offertes en contrepartie d’un engagement de jeunes ou de seniors, la validation des acquis de l’expérience et je définirai un cadre juridique de l’emploi bénévole.

Je ferai enfin voter avant la fin de l’année 2012 une loi sur l’égalité hommes- femmes, qui traitera de la parité politique, de l’égalité salariale, des violences conjugales.

Dès la fin de 2012, le paysage de la France aura changé. Les conditions du redressement seront réunies.

Réunion MoDem Colombes

26 Mars 2012, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

MoDem Colombes

 

La prochaine réunion de la Section MoDem de Colombes aura lieu :

ce Mardi 27 mars 2012 à 20h00.

Si vous souhaitez nous rejoindre, renseignez-vous au 06.03.35.05.49 .

L'ordre du jour sera le suivant :
- la préparation du prochain Conseil Municipal du Jeudi 29 mars 2012 (Budget, ...) avec Laurent Trupin ;
- L'actualité politique à Colombes ; 
- Questions diverses, ...

http://modem-colombes.fr/

Au 18, rue Rouget de l'Isle à Colombes.

Bayrou : les 6 premiers mois de présidence

25 Mars 2012, 20:05pm

Publié par MoDem-Colombes

http://bayrou.fr/media/Articles/thumbnail/main_546137226.jpg

Au Zénith, devant 7000 personnes scandant "Bayrou président" ou "on va gagner", François Bayrou s'est présenté pendant 1h40 comme le candidat de "l'espoir" face à ses concurrents de l'UMP et du PS.

"C'est eux qui nous ont conduits là où nous sommes, ils ont endormi le peuple français en refusant de regarder en face la réalité de notre situation, ils nous ont conduits sur le chemin du déclin toujours plus rapide, faute de prévoir avant de gouverner, faute de définir d'un trait sûr la route à suivre", a-t-il lancé.

"La réussite du changement est impossible avec Nicolas Sarkozy" dont le quinquennat a été marqué "par l'injustice et l'esprit de clan". Elle n'est pas non plus possible avec François Hollande et le "programme abracadabrant" de son parti et "la surenchère déboussolée de ses partenaires", a-t-il expliqué.

"C'est le choix de la lucidité, du combat, du courage que je propose à notre pays", a-t-il expliqué avant de mettre en scène les six premiers mois de son futur mandat.

"Elu président de la République le 6 mai, j'organiserai le 10 juin, jour du premier tour de l'élection législative et en même temps que celle-ci, un référendum de moralisation de la vie publique en France", a dit le leader centriste.

"Avant le 14 juillet, le gouvernement préparera une loi de finances rectificative qui portera en particulier sur des économies dans le fonctionnement de l'Etat, la création d'un point de TVA et l'abaissement des niches fiscales", a-t-il ajouté.

Dans un même temps, il créera "la possibilité d'un emploi sans charges pour toutes les entreprises de moins de 50 salariés" et mettra en place "un commissariat aux stratégies de production", a-t-il poursuivi en précisant que le Parlement siègerait pour cela exceptionnellement pendant tout l'été.

Pendant cette session, "le Parlement préparera une loi-cadre sur +le Produire en France+ et se prononcera sur un texte portant sur diverses mesures d'urgence" en matière de logement et de santé, a précisé le leader centriste.

"Pendant l'été, je lancerai un "Grenelle de l'Education" et "à l'automne, un grand projet de loi social sera débattu au ¨Parlement qui permettra notamment la participation des salariés aux conseils d'administration, limitera le recours aux CDD avec la création d'un contrat de travail unique".

François Bayrou proposera en outre aux partenaires sociaux "des propositions" pour augmenter le pouvoir d'achat des salariés" et une loi sur l'indépendance des médias.

Dans le domaine associatif, il proposera "un cadre juridique à l'emploi bénévole" et fera voter, avant fin 2012, "une loi sur l'égalité hommes-femmes qui traitera de la parité en politique, de l'égalité salariale et des violences conjugales".

Le discours complet : http://bayrou.fr/article/tous-au-zenith

La vidéo : http://bayrou.fr/article/tous-au-zenith

Le programme présidentiel lafrancesolidaire lafrancesolidaire

Colombes au Zénith pour Bayrou !

24 Mars 2012, 19:39pm

Publié par MoDem-Colombes

http://bayrou.fr/media/250x250_ZENITH.png

 

Si la politique a désormais déserté les écrans de télévision depuis l'entrée en vigueur de l'égalité du temps de parole dans les médias audiovisuels, la bataille présidentielle continue dans les meetings !

François Bayrou occupera ce dimanche le devant de la scène avec son premier grand rendez-vous parisien au Zénith de Paris, à partir de 14h30.

Le Zénith est situé au 211 Avenue Jean Jaurès, Parc de la Villette, dans le 19e arrondissementMétro Porte de Pantin.   L'entrée est libre et gratuite. 

Les colombiens se donnent rendez-vous à 13h30 autour de la Fontaine aux Lions située devant la Grande Halle de la Villette.

 

Depuis Saint Lazare :  
Prendre le métro Direction Gallieni jusqu'à République 
puis Prendre le métro 5  Direction BOBIGNY PABLO PICASSO jusqu'à Porte de Pantin

 

Le programme présidentiel : lafrancesolidaire lafrancesolidaire     

 

Devant les 7 000 personnes attendues, François Bayrou entend à la fois afficher son équipe et prononcer un discours "d'espoir" pour la France face à une "République blessée" dont il entend restaurer l'économie et les valeurs.

François Bayrou prendra la parole à partir de 16 heures pour une intervention d'environ 1 h 15. Auparavant et à partir de 14 heures, la parole sera donnée à certains de ses soutiens, membres de son équipe de campagne et sympathisants.

Chrystelle Méthon, nouvelle conseillère municipale à Colombes

22 Mars 2012, 23:59pm

Publié par MoDem-Colombes

http://www.colombes.fr/uploads/pics/marianne_05.jpg

 

Après le décès d'Edouard Phanor, une nouvelle colisitière (n° 40) de la liste de Philippe Sarre "Colombes Rassemblée - La Gauche et les Ecologistes" va faire son entrée au Conseil Municipal de Colombes : Madame Chrystelle Méthon.

Comme prévu par le Code Electoral, le candidat venant sur une liste immédiatement après le dernier élu est appelé à remplacer le conseiller municipal élu sur cette liste dont le siège devient vacant pour quelque cause que ce soit. 

Agent commercial, âgée de 41 ans et mère d’un enfant, elle deviendra officiellement conseillère municipale lors du prochain conseil municipal, le 29 mars 2012.

La nouvelle élue est - comme l'était Edouard Phanor - membre du Parti Radical de Gauche.

Selon la Fédération des Hauts-de-Seine du Parti Radical de Gauche, elle doit briguer un poste d’adjointe au maire.  Pourtant une délibération du prochain conseil prévoit la suppression du poste de onzième adjoint au Maire (Jeunesse et Nouvelles Technologies) et la fixation du nombre des adjoints au Maire. 

Dans ce même conseil - qui sera essentiellement consacré au vote du budget - il est prévu l'approbation du principe de prise en charge des frais d'obsèques d'Edouard Phanor et la fixation des indemnités de fonction des élus municipaux.

 

Sa photo : voir n° 40 sur 

http://issuu.com/Colombes2008/docs/programme_de__colombes_rassembl_e_/33

 

La dernière nouvelle entrée au sein du conseil remonte au 18 octobre 2010, http://modem-colombes.over-blog.com/article-un-nouveau-conseiller-municipal-58887644.html

 

 


2 - Un dialogue social refondé

21 Mars 2012, 23:59pm

Publié par MoDem-Colombes

LaFranceSolidaire

 

Recréer un environnement favorable au retour de la production en France, cela se fera avec les ouvriers, les employés, les cadres, toutes celles et ceux qui constituent les forces vives de la France. A travers des corps intermédiaires reconnus, ils participeront pleinement au développement et aux choix de leurs entreprises.

• Rénover le dialogue social pour adapter l'entreprise aux contraintes extérieures. L’Etat sera facilitateur et non pas décideur et ce dialogue portera sur les aspects suivants :

• Négociation d’accords-cadres fixant, dans les différentes branches, le cahier des charges de la discussion sur le temps, la durée du travail et l'évolution des salaires ;

• Simplification du droit du travail pour revoir les dispositions devenues incompréhensibles et inapplicables. Le CDD doit être strictement réservé aux cas prévus par la loi (missions à durée déterminée, emplois saisonniers…).  Un contrat de travail unique - le CDI - doit être désormais la règle : fondé sur une consolidation progressive des droits, il permettra de connaître le montant des indemnités dues, en cas de licenciement et diminuera le recours aux prud'hommes, long et aléatoire pour les parties. C’est un élément de libération pour ceux qui voudraient embaucher mais craignent les contentieux coûteux ;

• Etendre le rôle des comités d’entreprise à la négociation des conditions de travail et des rémunérations ;

• Ouvrir aux salariés les conseils d’administration et les comités des rémunérations des entreprises, avec droit de vote ; Limiter les rémunérations excessives en excluant des charges déductibles au titre de l’impôt sur les sociétés les rémunérations (fixes et bonus) les plus élevées (au-delà de 50 fois le SMIC) ; Supprimer les stock-options, sauf pour les start-up.

 

Le projet complet de François Bayrou :  lafrancesolidaire lafrancesolidaire

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog