Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Colombes sans cérémonie des voeux

16 Décembre 2008, 12:07pm

Publié par MoDem-Colombes

A Colombes, Philippe Sarre a pris la décision de supprimer la cérémonie de voeux aux personnalités.
La dernière -effectuée par l’équipe UMP en place avant les élections municipales- avait coûté environ 50 000 €.
Une partie de la somme économisée sera ventilée cette année vers les différentes associations caritatives de la commune : les Restos du coeur, le Secours catholique, le Secours populaire, les Petits Frères des pauvres, la fraternité Saint-Vincent de Paul.
"Avec la crise, il y a de gros besoins dans ces structures", explique le maire. "Cest l’effet de ciseaux, la demande est plus forte alors même que les dons sont moins nombreux. .. Nous avons décidé de faire quelque chose, il ne faut pas réduire les dépenses pour réduire les dépenses, il faut aussi donner du sens..."
D’ailleurs, Colombes va aussi diminuer ses frais en matière d’illuminations de fin d’année. Un coût qui s’élevait jusqu’ici à 450 000 €.

Asnières va diminuer de 40 % ses illuminations de Noël. Une bonne partie des ampoules des guirlandes ont par ailleurs été remplacées par des LED basse consommation.

Boulogne-Billancourt, la deuxième plus grande ville d’Ile-de- France après Paris, va également faire des économies sur les illuminations avec tout d’abord un budget réduit de plus de la moitié, soit 800 000 €. Puis sur la cérémonie des voeux avec la suppression des voeux aux personnalités, soit une économie de 200 000 €.

A La Garenne-Colombes, Philippe Juvin, le maire UMP, a décidé de réduire ses indemnités de moitié.

Même Puteaux, l’une des villes les plus riches d’Ile-de-France — grâce à la manne de La Défense —n’échappe pas à la tendance. La municipalité a décidé de faire des économies sur le budget pharaonique des animations de fin d’année. Ainsi l’opération Puteaux en neige sera privée de…vraie neige cette année. Une économie de 100 000 € sur un total d’un million.

Enfin, le nouveau maire de Neuilly a supprimé la commission d’appel d’offres pour les « cocktails prestige ». Tout un symbole.

(c) Le Parisien 16/12/08

Commenter cet article

Charles Ham 16/12/2008 15:00

Il y a des initiatives intéressantes : les ampoules à basse consommation, dons financiers à des associations caritatives qui tombent à-propos en cette période de Noël qui est - ne l'oublions pas une fête d'essence religieuse - mais il ne faudrait pas pour autant que cela devienne mortifère sous fond de crise...C'est vrai que ça va être minimaliste cette année... Si la patinoire en plein air pouvait etre discutable du point de vue écologique alors qu'il existe en existe une olympique, toujours pas de nouvelles de l'accro-branche tant annoncé, pour les enfants. Remarque ça va être sport pour les mômes de faire de l'accro branche avec les doudounes, les moufles, les écharpes et les bonnets ! Ce qui est marrant c'est que l'an dernier l'opposition avat voté pour les animations de Noël alors que cette année, ce qui se faisait avant semble maintenant décrié. Et le petit marché de Noël des abords immédiats de la mairie et de la place Maurice Chavany va-t-il apparaître ou est-ce que ça sera du domaine du souvenir ? Et la musique de Noël rue St-Denis et rue du Bournard ? Et le traineau du Père Noël du bout de l'avenue Audra a-t-il quitté la ville lui aussi ?Tout cela semble bien tristounet ! Les enfants et les commerçants vont faire la tête. Pour les uns, la magie de Noël n'est pas au rendez-vous pour les autres, le chiffre d'affaires sera en berne...Ah si seulement il y avait de la neige à Noël...