Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Le Petit-Colombes perturbé par les SDF

4 Août 2009, 23:17pm

Publié par MoDem-Colombes



Un campement de SDF met à mal l’arrêté municipal interdisant alcool et rassemblements dans plusieurs quartiers. Les riverains ont lancé une pétition.

Cet été, le maire (PS) de Colombes a pris un arrêté visant à limiter certains comportements. Pour garantir la quiétude estivale, il interdit, jusqu’au 1er octobre, la consommation d’alcool sur la voie publique dans le périmètre de la mairie, du centre-ville, de la gare du Stade et de la place Aragon. Mais les riverains de la rue des Côtes-d’Auty, dans le quartier du Petit-Colombes, n’en profitent pas : une dizaine de SDF se sont installés depuis près d’un mois au pied de leurs immeubles.
Ceux-ci ont bâti un abri avec de la tôle et du mobilier de récupération. « C’est catastrophique, soupire Khadouj, une habitante. Ils se rassemblent la nuit et font beaucoup de bruit. » « Il y a des chiens qui aboient, des rixes… », relaie Norah, une mère de famille. Alors qu’une pétition circule dans le quartier, l’opposition municipale dénonce les « conditions d’insalubrité dans lesquelles vivent ces personnes » et pointe du doigt la « dangerosité » de la situation, le campement de fortune étant installé en plein virage.

« Il y a des chiens qui aboient, des rixes… »

Au fait des nuisances, la municipalité fait néanmoins valoir que le problème des SDF est difficile à prendre en charge dans le secteur. Et pour cause : le centre d’accueil et de soins hospitaliers (Cash) de Nanterre, où plusieurs dizaines de SDF sont hébergés chaque soir et où une halte de jour a également ouvert ses portes le 1er juillet , est tout proche. Les riverains, ainsi que les patients de l’hôpital de Nanterre, ont l’habitude de croiser pendant la journée les plus usés d’entre eux, ceux qui restent des heures sur le trottoir à boire ou à discuter.
« Le problème dure depuis vingt ans, mais il est sans doute encore plus visible en été, reconnaît Philippe Sarre, maire de Colombes. Les SDF sortent du Cash puis se répartissent dans tout le quartier. Je comprends que ce soit difficile à vivre pour les habitants. » « Le maire doit s’assurer que les SDF sont ramassés au moins une fois par jour et conduits dans un centre d’accueil. C’est le meilleur moyen d’éviter qu’ils s’installent durablement quelque part », réagit Lionnel Rainfray, élu UMP.
Rue des Côtes-d’Auty, le groupe de SDF « sédentarisé » est plutôt accueillant. Les habitants du quartier tentent de leur expliquer leurs griefs, tandis que certains veillent à améliorer leur quotidien.
« Ils nous amènent de la nourriture », confie Nounours, l’un des membres du groupe. La pétition demande d’ailleurs deux choses : « la tranquillité » pour les riverains et « un endroit dépourvu de risques » pour les SDF.

(C) Le Parisien 04/08/09


Colombes Info Juillet (1)

Colombes Info Juillet (2)

Alerte infos Colombes

Commenter cet article

Christian 05/08/2009 09:10

On apprend aujourd'hui que les SDF sont partis hier matin après l’intervention de la police municipale, les encombrants s'étant également déplacés pour enlever le campement de fortune et les quelques éléments de mobilier installés sur place. "Nous avons pu dialoguer avec eux", précise Philippe Sarre, conscient néanmoins que le problème n'est réglé que temporairement.