Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Aeschlimann sans mandat

25 Septembre 2012, 23:58pm

Publié par MoDem-Colombes

http://www.assemblee-nationale.fr/13/tribun/photos/236.jpg

 

Condamné en appel en janvier 2011 à un an d'inéligibilité pour favoritisme, l'ex-député-maire (UMP) d'Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine) Manuel Aeschlimann s'est désisté de son pourvoi en cassation, a-t-on appris mardi auprès de l'intéressé et de la mairie. "J'ai décidé de me désister pour pouvoir être de nouveau éligible dans un an avant les élections municipales (de 2014)", a affirmé l'ancien parlementaire, déplorant que le dossier en cassation "dure".

Manuel Aeschlimann, 47 ans et avocat de profession, a précisé avoir renoncé à son pourvoi à la mi-septembre. Il a par ailleurs quitté son siège de conseiller municipal d'opposition à Asnières-sur-Seine, le dernier mandat lui restant après sa défaite aux élections législatives en juin face au maire PS de la ville Sébastien Pietrasanta. Outre la peine d'inéligibilité, l'ex-maire UMP (de 1999 à 2008) de la commune, qui fut auparavant premier maire adjoint, avait été condamné à 18 mois de prison avec sursis et 20 000 euros d'amende pour "atteinte à la liberté d'accès ou à l'égalité des candidats dans les marchés publics". Son prédécesseur en tant que maire d'Asnières, Frantz Taittinger, avait écopé de 12 mois d'emprisonnement avec sursis et 15 000 euros d'amende, contre 8 mois de prison avec sursis et 10 000 euros d'amende en première instance. La cour d'appel lui avait ajouté un an d'inéligibilité.

Il était reproché aux deux hommes d'avoir imposé pour organiser un festival de folklore en 1998, sans aucune mise en concurrence, la société CDA Production, gérée par Dominique Carbonnier, avec lequel Manuel Aeschlimann avait un "lien d'affaires". "La cour d'appel a confirmé qu'il n'y avait eu ni enrichissement personnel, ni financement politique, mais je considère que la peine est encore trop dure notamment pour une affaire vieille de 13 ans et pour ce qui était une erreur de procédure", avait affirmé en janvier 2011 Manuel Aeschlimann, longtemps présenté comme un proche de Nicolas Sarkozy. La ville d'Asnières-sur-Seine s'était constituée partie civile.

(c) AFP

Commenter cet article

Arcade 26/09/2012 14:02


Terrible conséquence de cette démission : http://www.menly.fr/buzz/passe-moi-le-buzz/126664-une-candidate-secret-story-reconverison-politique-marylin-dupuis-asnieres-john-david/