Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Améliorer durablement la qualité de vie de tous les Franciliens

25 Février 2010, 00:00am

Publié par MoDem-Colombes

http://regionsdemocrates.fr/wp-content/themes/ar2d2d/goodies/Icon16.jpg

L’Île-de-France a des atouts considérables. Pourtant, près d’un Francilien sur deux exprime une envie de quitter la Région, parce que les conditions de vie se dégradent pour beaucoup d’entre nous.

La crise économique touche durement l’Île-de-France : il faut commencer par créer des emplois en redynamisant au plus vite l’activité économique régionale, par les petites entreprises. Il faut créer ces emplois à proximité de l’habitat.

Nous voulons ensuite donner à chacun une plus grande chance d’aspirer à une vie meilleure en Île-de-France par une orientation plus transparente au cours des études, mais aussi grâce à un accès égal au logement, aux transports et à tous les services publics essentiels, comme la santé.

Des trains, RER et métros à l’heure, une région plus respirable, des conseillers régionaux plus proches des Franciliens, voilà mon objectif, au lieu du conflit qui paralyse les décisions, entre la droite au sommet de l’Etat et le PS et les Verts à la Région.
Favoriser les talents quels qu’ils soient, créer rapidement des emplois, revenir parmi les 10 premières régions de France pour la qualité de la vie, c’est notre engagement, ce sera notre politique.

ALAIN DOLIUM

 

Notre constat

L’Île-de-France a des atouts considérables : sa situation en fait une plaque tournante pour l’économie européenne. Elle rassemble 40% du potentiel scientifique et technologique français, plus de 700.000 entreprises y sont implantées. Il s’agit de la Région la plus jeune de France, avec des étudiants et des travailleurs bien formés. Son patrimoine historique et culturel est incomparable. Elle est composée de très nombreuses et très riches zones naturelles. Elle abrite une agriculture performante…

Mais les conditions de vie pour beaucoup deviennent insupportables. Travail, transports, logements, sécurité, environnement sont autant d’éléments de stress et de préoccupation pour une majorité d’entre nous. Près d’un Francilien sur deux a ainsi envie de quitter la Région. Ceci reflète la dégradation continue, depuis trop longtemps, de notre qualité de vie. Cela n’est plus acceptable, alors que l’Île-de-France est la Région la plus riche de France.

Certes, la Région n’est pas la seule institution en cause. Mais ni la droite au sommet de l’Etat, ni le PS et les Verts dans la Région n’ont pris la mesure de ces problèmes. Il y a trop de débats stériles, alors que la seule urgence de la crise économique et de ses effets sociaux inégalitaires et l’aspiration à une autre modèle de vie au niveau local nécessitent des réponses rapides.

Notre vision

Nous proposons un nouveau modèle de développement régional, enraciné dans les attentes des Franciliens. Le développement de notre Région s’est fait progressivement depuis 30 ans au détriment de la proximité, des solidarités, des contacts humains, et de notre environnement. Chaque Francilien aspire à retrouver une véritable qualité de vie, du temps pour soi et sa famille, de l’espace pour respirer. Pour tous les actifs, un emploi, élément essentiel de la qualité de vie. Pour ceux qui en ont le plus besoin, un accès égal aux biens essentiels.

La crise économique a durement touché l’Île-de-France. C’est pourquoi il faut commencer par redynamiser au plus vite l’activité économique régionale afin de créer des emplois. Notre première mesure sera de soutenir les TPE, PME et PMI par un plan d’action volontariste. Nous voulons aider ces créateurs d’emplois à démarrer, à innover, à recruter, à exporter.

Nous voulons ensuite donner à chacun sa chance d’aspirer à une vie meilleure en Île-de-France par une politique d’éducation et d’orientation renforcées, mais aussi grâce à l’accès au logement, aux transports et à tous les services publics essentiels.

Enfin, notre modèle de développement a pour objectif de rapprocher les Francilliens et de recréer la proximité indispensable à la qualité de vie. Nous voulons revenir à des lieux de vie à taille humaine, repenser notre système de transports (le rendre fonctionnel, propre et convivial plutôt que de créer toujours de nouvelles lignes comme le Grand Paris de Christian Blanc) et développer un urbanisme durable et plus équilibré qui rapproche l’emploi de l’habitat et préserve notre environnement. Dans notre vision, un emploi, un service, un commerce, un équipement sportif ou culturel doit être à moins de 30 minutes de chez soi.

Les générations à venir comptent sur nous : nous avons le devoir de transmettre à nos enfants une Région dont ils seront fiers.

Cela nous impose des contraintes fortes pour préserver notre environnement: Copenhague a démontré que nous ne pouvions attendre que les gouvernements agissent. Et nous voulons aussi léguer des finances saines et réduire la trop grande distance entre notre Région et ses habitants.

La guérilla entre droite et gauche, entre majorité régionale et gouvernement, a eu un impact très négatif pour l’Île-de-France. En paralysant des décisions essentielles, comme sur les transports ou l’aménagement du territoire, ces luttes stériles n’ont pas permis de faire les transformations profondes dont notre région a maintenant besoin. Nous ne pouvons pas continuer indéfiniment à concentrer les emplois en quelques endroits, à construire toujours plus de voies de transport forcément saturées. Pour recréer des conditions de vie de qualité pour tous les Franciliens, au sein de ces bassins de vie à taille humaine que nous appelons de nos vœux, il faut maintenant agir tous ensemble. C’est le contrat que nous proposons aux Franciliennes et aux Franciliens.

12 engagements pour mieux vivre en Ile-de-France

1 - L’emploi, le poumon de la vie

2 - Une véritable égalité des chances et des territoires

3 - Plus de proximité pour vivre mieux

Commenter cet article