Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Appel à voter Sarkozy

29 Avril 2012, 21:04pm

Publié par MoDem-Colombes

http://www.gaullisme.fr/wp-content/uploads/2012/04/Sarkozy-Bayrou-Hollande590.jpg
Pour Jean Arthuis, Sénateur de la Mayenne et Président de l'Alliance Centriste : "Hollande reste dans le déni de réalité, je vote Sarkozy 

Je regrette l’élimination de François Bayrou tant son discours sonnait juste pour prendre la mesure des difficultés que nous devons affronter et nous donner les moyens de retrouver l’espoir et la confiance en l’avenir. Je salue son courage et le remercie d’avoir fait entendre la voix centriste. Malheureusement cette trop longue campagne s’est égarée dans des considérations subalternes, frivoles ou nostalgiques pour mieux masquer la gravité des problèmes que nous devons résoudre. C’est parce que François Hollande est installé dans le déni de réalité, c’est également parce qu’il refuse de débattre, que je voterai Nicolas Sarkozy. S’il m’est arrivé de critiquer sa manière de gouverner, ses déclarations droitières, ses propos clivants et ses revirements, je le rejoins sur les priorités cruciales. Ses récentes propositions pour améliorer la compétitivité dont dépendent la création d’emplois et les progrès du pouvoir d’achat ainsi que ses engagements tendant à rétablir l’équilibre de nos finances publiques rejoignent ma vision des actions à mener impérativement. J’entends assumer ma responsabilité. L’abstention n’est pas mon parti.
Pour sortir de la crise, notre devoir est de rassembler. Rassembler les Français bien sûr. Mais aussi rassembler sur les valeurs et les convictions libérales, sociales et européennes. C’est au Parlement que se votent les lois. C’est également au Parlement que s’exercent le contrôle de l’action du gouvernement et l’évaluation des politiques publiques. Rassemblons-nous pour présenter aux élections législatives des femmes et des hommes lucides et courageux. C’est dire l’urgence de rassembler les centristes et de refonder la famille qui saura conjuguer humanisme et réalisme pour sortir la France et l’Europe de la crise. Au-delà des références « frontalières » du moment, osons expliquer à nos concitoyens la nécessité de doter la zone euro d’une gouvernance économique et financière sans laquelle notre modèle social est en péril. Le temps presse car il importe de faire élire un groupe de députés, suffisamment nombreux, capable de défendre une position constructive, quel que soit le Président de la République élu demain, à l’écart des visions dogmatiques ou chimériques."

François Bayrou et le Conseil National du Mouvement Démocrate débattront le 3 mai au soir et indiqueront leur position, qui ne sera pas une consigne de vote, mais simplement un avis et qui n'engagera pas chaque adhérent.  Selon un sondage paru Dimanche, 30 % des électeurs de François Bayrou au 1er tour voteraient Hollande, 31 % Sarkozy, 39 % s'abstiendraient ou voteraient blanc ou nul.

Commenter cet article