Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Bayrou plus que Borloo

25 Novembre 2010, 00:00am

Publié par MoDem-Colombes

bayrouborloo.jpg

 

Le président du MoDem François Bayrou incarne plus les valeurs du Centre que le président du parti Radical Jean-Louis Borloo, selon un sondage Ifop-France Soir.

A la question: "Entre Jean-Louis Borloo et François Bayrou, qui incarne selon vous le plus les idées et les valeurs du centre?", 51% des personnes interrogées se prononcent en faveur du président du MoDem et 45% plébiscitent l'ancien ministre de l'Ecologie, 2% ne désignent aucun des deux et 2% ne se prononcent pas.

Qui, de François Bayrou ou de l’ex-ministre de l’Ecologie, Jean-Louis Borloo, saura demain s’attirer les faveurs de l’électorat centriste dont le choix pourrait bien être, en 2012, décisif ?

 Le président du Modem, qui joue les indépendantistes, ne pense déjà plus qu’à la future présidentielle. Le président du Parti radical, qui a cru un temps succéder à François Fillon à Matignon, va redevenir bientôt simple député. Et, pour commencer, il entend bien défendre, depuis l’Assemblée, les couleurs d’un centre broyé, dit-il, lors du remaniement. Ira-t-il jusqu’à quitter l’UMP ? On n’en est pas là. Il s’est contenté, pour l’heure, d’abandonner « sa » vice-présidence.

Une certitude en tout cas : comme en témoigne le sondage exclusif de l’Ifop pour France-Soir, entre les deux ténors, le match est engagé, et il est serré. Applaudi par 60 % des « moins de 35 ans », Bayrou tient la corde, mais Borloo – qui prend l’avantage sur son rival chez les « 35 ans et plus » – n’est pas loin.

Entre les deux hommes, le clivage est d’abord politique. 57 % des électeurs de gauche (et 61 % des sympathisants du PS) préfèrent Bayrou. Ils apprécient sans doute qu’il ne fasse pas partie de l’UMP, qu’il ait depuis longtemps critiqué le pouvoir et, probablement aussi, qu’il ait eu une longue période de « flirt » avec le PS. Même si elle n’a pas été finalement conclusive.

A l’inverse, 65 % des électeurs UMP (et 46 % des sympathisants d’Europe Ecologie, qui n’ont pas oublié son rôle-clé dans le Grenelle de l’Environnement) choisissent Borloo. Sans doute cet électorat-là a-t-il apprécié que l’intéressé se soit rebellé contre la volonté de puissance des ex-RPR, ait refusé un portefeuille et ait choisi, au gouvernement puis en dehors du gouvernement, de défendre d’abord ses idées. Mais en continuant à inscrire son action, à la différence de François Bayrou, dans le cadre de la majorité présidentielle.

Si l’on prend en compte les catégories socio-professionnelles, l’avantage est du côté de Bayrou chez les ouvriers (60 %) et chez les cadres supérieurs (55 %). En termes d’image, Borloo est nettement en tête chez les artisans et commerçants (60 %).

(C) France Soir

Commenter cet article