Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Bernard Stasi

4 Mai 2011, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

http://www.publicsenat.fr/sites/default/files/imagecache/large/photo1304504906380-1-0.jpg

François Bayrou, proche de Bernard Stasi mort dans la nuit de mardi à mercredi à Paris, a salué avec émotion "un homme debout". 

"La maladie a été longue et cruelle, Bernard Stasi vient de mourir", "c'était un combattant des causes justes, envers et contre tous", a-t-il souligné.

"Le premier, et si souvent seul, il a eu le courage de défendre l'idée que pour un pays comme le nôtre, l'immigration n'était pas une charge, mais au bout du compte une chance. Il a défendu sans faiblesse une certaine idée de la laïcité, respectueuse des religions, et déterminée en même temps à faire respecter la primauté des valeurs républicaines", souligne François Bayrou. 

De 1998 à 2004, Bernard Stasi avait occupé les fonctions de médiateur de la République et présidé à ce titre une commission portant son nom, chargée d'un rapport sur la laïcité en France. 

"Il a été pour la République un médiateur respecté, défendant les citoyens chaque fois que l'administration ou la décision publique devenait injuste", souligne le président du MoDem, dont M. Stasi avait soutenu la candidature à la présidentielle en 2007. 

"Pour toute une génération de femmes et d'hommes du centre, il a su montrer que cet engagement exigeait, quand l'essentiel était en jeu, de tourner le dos aux compromis fades, pour choisir le combat et l'intransigeance", fait également valoir M. Bayrou. 

Enfin, "pour ses proches, il a été un ami précieux, chaleureux, poétique, drôle et fidèle. Pour les siens, qui l'aimaient, il aura été aussi l'homme dépouillé qui dans la dernière partie de sa vie, a dû traverser avec courage le désert de la maladie", salue François Bayrou pour qui Bernard Stasi "n'était pas seulement un politique noble (...): il était un homme debout".

 

Elu député de la Marne en 1968, il est constamment réélu (sous l'étiquette du Centre des démocrates sociaux (qui devint l'une des composantes de l'UDF)) jusqu'à son échec de 1993, qui crée la surprise. Figure emblématique de la région, Bernard Stasi, qui a présidé le conseil régional de Champagne-Ardenne de 1981 à 1988, paie alors ses croisades anti-FN.

Elu maire d'Epernay en 1970, il avait perdu sa mairie en 1977, avant de redevenir premier magistrat de la ville champenoise de 1983 à 2000. Député européen de 1994 à 1998, Bernard Stasi a été dans les années 80, premier vice-président du CDS, puis de Force Démocrate, auprès de François Bayrou (aujourd'hui président du Modem). François Bayrou qu'il a soutenu pour la présidentielle de 2007.

 

Commenter cet article