Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Colombes : mort après tirs de Taser

30 Novembre 2010, 10:30am

Publié par MoDem-Colombes

 

Un malien de 38 ans en situation irrégulière est mort dans la nuit de lundi à mardi au 557 rue Gabriel-Péri (Les Canibouts - 13è étage) à Colombes après avoir reçu deux tirs du pistolet à impulsions électriques Taser au cours d'une interpellation par la Police.

En savoir plus 

 

Le "Taser" qui cache la forêt : http://laurent.trupin.over-blog.com/article-le-taser-qui-cache-la-foret-62059028.html

 

12h00 : Comuniqué de la Ville de Colombes :

Un homme meurt à Colombes après avoir reçu deux décharges de Taser de la part de la police

Un fait divers dramatique s'est déroulé cette nuit à Colombes.

Les faits, relatés par les forces de police et le Préfet des Hauts de Seine, peuvent être ainsi décrits :

- l'homme concerné serait un homme d'une trentaine d'années, ressortissant malien en situation irrégulière, hébergé par un locataire de l'immeuble.

- suite à une altercation dans un appartement entre cet homme et son hébergeur, la police nationale est intervenue, à la demande du locataire, vers minuit ; l'homme s'est montré extrêmement violent (a blessé 4 policiers, a cassé avec un marteau le pistolet de l'un d'eux), et toutes les tentatives de maîtrise utilisées, dont le Taser, ont été vaines; l'homme a ensuite tenté de s'échapper; après une seconde utilisation du Taser, il a pu être contrôlé et emmené; c'est dans l'ascenseur qu'il a fait un malaise et été pris de nausées; les pompiers, présents sur les lieux pour les policiers blessés n'ont pas pu le ranimer.

Philippe SARRE, Maire de Colombes déclare : « Je déplore bien évidemment ce décès. J'en appelle à la sagesse et à la responsabilité de chacun pour éviter toutes rumeurs infondées. Je comprends qu'à l'occasion de cet incident dramatique, la question de l'utilisation du Taser soit à nouveau posée ; mais il est indispensable d'attendre les conclusions de l'enquête de l'IGS et de l'autopsie qui, seule, permettra de déterminer les causes du décès. Car rien dans les faits actuellement connus ne permettent de tirer des conclusions sur la responsabilité des forces de police, ni même sur le lien avec l'utilisation du Taser ».

-----

Octobre 2008 : Taser: Sarre refuse d'équiper sa police 

-----

Le MoDem estime que ce sujet ne doit pas être traité à la légère. "La France ne peut pas faire l'impasse sur un débat approfondi concernant l'armement de ses forces de l'ordre et la formation des personnels aux nouveaux usages des armes dites non létales".

"Taser : où en est la réflexion sur l'utilisation des armes dites non-létales ?", par Olivier Henno
------


Commenter cet article