Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Colombes perd 13,4% de son eau !

12 Novembre 2009, 00:00am

Publié par MoDem-Colombes

Pour les 57 plus grandes villes de France (à l’exception de Créteil, Perpignan, Caen et Toulouse qui n’ont pas répondu à temps), le Journal du Dimanche a mesuré le taux de rendement de leur réseau d’alimentation en eau, c’est à dire calculé la différence entre le nombre de m3 injectés dans les conduites et celui arrivant aux compteurs des habitants.

Les informations ont été collectées dans les rapports annuels des collectivités sur le service public de l’eau potable.

Paris est le meilleur élève en ne laissant en route « que » 3,53% de son eau au cours de sa distribution. Le plus mauvais élève est Nîmes qui perd 41% des m3 injectés dans ses tuyaux !


Le classement est le suivant :

Paris: 3,53, Rennes: 5

Aulnay-sous-Bois: 10, Reims: 10, Tours: 10, Limoges: 11,72, Lyon: 12, Villeurbanne: 12, Boulogne-Billancourt: 12, Argenteuil: 12, Montreuil: 12, Saint-Denis: 12, Versailles: 12, Vitry-sur-Seine: 12, Saint-Étienne 13,1, Nanterre 13,4 Courbevoie 13,4 Asnières-sur-Seine: 13,4, Colombes: 13,4, Rueil-Malmaison: 13,4 Orléans, 13,93, Besançon: 14,4, La Rochelle: 14,59

Aix-en-Provence: 15, Nantes: 15,6, Angers: 15,7, Le Mans: 16,11, Marseille: 16,5, Saint-Maur-des-Fossés: 16,89, Poitiers: 17, Lille: 17,1, Roubaix: 17,1, Tourcoing: 17,1, Clermont-Ferrand: 17,8, Grenoble: 17,81, Brest: 19,6, Montpellier: 19,77, Antibes: 19,98

Nancy: 20, Calais: 20,3, Dijon: 20,7, Bordeaux: 21,62, Metz: 21,8, Pau: 23, Strasbourg: 23,9, Nice: 24

Le Havre: 25,84, Mulhouse: 26, Toulon: 26,7, Amiens: 29,73

Rouen: 31,71

Avignon: 35,5, Nîmes: 41


A l'échelle du pays, selon de récents calculs du ministère de l’Ecologie, 1 litre sur 4 disparaît dans une fuite ou une rupture de canalisation.

Le rapport annuel pour Colombes


Extrait du Livre Blanc de l'Agenda 21 de Colombes :

Action prioritaire : élaborer un programme de réduction des fuites

Les fuites, qu’elles soient situées sur les canalisations du réseau ou sur les bâtiments communaux, représentent des consommations d’eau très importantes. Cette action, à mener avec le syndicat des eaux de la presqu’île de Gennevilliers, consiste en un diagnostic complet du réseau suivi d’un plan de travaux. Un travail de sensibilisation des agents municipaux est également à prévoir afin de mettre en place les moyens de détecter, dans les meilleurs délais, les fuites d’eau dans les bâtiments et autres installations municipales.

Commenter cet article

Charles Ham 13/11/2009 10:30


Vite ! Un fois qu'ils auront terminé avec Nîmes : envoyez les Shadocks !


Marie-Lise 12/11/2009 11:32


C'est un peu normal pour Paris moins il y a de distance de canalisation moins il y a de risques de fuite puisque les lieux d'habitations sont concentés.