Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Des déséquilibres dans le budget 2013

20 Octobre 2012, 07:03am

Publié par MoDem-Colombes

http://www.mouvementdemocrate.fr/actualites/images/photos-personnalites/yann_Wehrling_copie.jpg

 

Yann Wehrling pointe des « déséquilibres » dans le budget 2013

Yann Wehrling, porte-parole du Mouvement Démocrate, a pointé mardi 16 octobre « des déséquilibres » dans le projet de budget 2013 qui, selon lui, représentent « potentiellement des dangers pour l’avenir », malgré un « objectif louable de réduction des déficits » affiché par le gouvernement.

« Le très attendu budget 2013 présenté par le gouvernement au Parlement a un objectif louable de réduction du déficit public à 3% du PIB », constate Yann Wehrling. « Pour autant, il recèle des déséquilibres qui sont potentiellement des dangers pour l’avenir », ajoute-t-il.

« Le premier déséquilibre » se situe « entre la réduction des dépenses publiques qui demeure trop modeste, et celui des impôts nouveaux qui constituent une part trop importante de l’effort demandé au pays », explique Yann Wehrling.

Le second a trait à l’insuffisance de « la diversification des prélèvements nouveaux » : « Le refus, trop idéologique, de recourir à une augmentation de la TVA, mériterait d'être remis en question. Il s’agirait en l’occurrence de se rapprocher des taux de nos voisins européens qui n’ont pas eu les mêmes réticences », fait-il valoir.

Enfin, « le troisième déséquilibre concerne la taxation augmentée des entreprises » : « Dans cette période de crise, l’obsession prioritaire de tout gouvernement devrait être le soutien à l’activité économique et aux entreprises. Les solliciter en pareille période ne peut que comporter des risques de non reprise économique », souligne Yann Wehrling.

Pour le porte-parole du Mouvement Démocrate, « ce projet de budget manque donc d’une vision claire quant aux deux autres grands axes qui devraient l’accompagner : le soutien à l’activité économique d’une part et les réformes de l’Etat par ailleurs ». Il appelle le gouvernement à aller « au plus vite » dans le sens de « l’exemple allemand du contrat compétitivité-emploi » et de s’engager « dans la réforme et la réorganisation des missions de l’Etat et des collectivités locales, source d’importantes réductions de la dépense publique ».

Commenter cet article