Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Egypte: vers la démocratie

13 Février 2011, 10:28am

Publié par MoDem-Colombes

http://img.clubic.com/00A0000003949622-photo-drapeau-egypte.jpg

 

François Bayrou, président du MoDem, a qualifié hier de "grande et bonne nouvelle pour le monde" la chute de l'Egyptien Hosni Moubarak, après celle du Tunisien Zine El Abidine Ben Ali. Il a regretté par ailleurs que les diplomaties française et européenne n'aient "pas été très lisibles en cette période". "Nous avons été spectateurs navrés d'évolutions qui sont des révolutions et nous nous sommes placés plutôt à côté de ceux qui sont en place, plutôt que de ceux qui font changer les choses". "Le communiqué de l'Elysée était du côté de ceux qui sont en place". [Dans ce texte, Nicolas Sarkozy saluait la décision "courageuse et nécessaire" de M. Moubarak de quitter le pouvoir et espérait que les nouvelles autorités égyptiennes organiseraient des élections "libres et transparentes" pour permettre l'avènement d'institutions démocratiques.]

Marielle de Sarnez, vice-présidente du Modem : "La place Tahrir n'a jamais si bien porté son beau nom de libération qu'en ce mercredi 11 février. C'est une première étape vers le changement tant attendu et demandé par les Égyptiens. Reste maintenant à relever le défi de la démocratie". 

Le Mouvement Démocrate se réjouit que le départ d'Hosni Moubarak rende enfin possible le début d'un processus de transition. Cela suscite beaucoup d'espoir. Mais ce processus ne se fera pas sans difficultés à surmonter. Nous devrons rester vigilants pour qu’il puisse être mené à bien. 

Les acteurs de la transition doivent prendre des mesures décisives, urgentes et concrètes. Tout d'abord : libérer les prisonniers politiques, assurer la sécurité publique, lever l'état d'urgence et garantir que les médias nationaux et internationaux puissent accomplir leur mission d'information dans les meilleures conditions. Puis le prochain gouvernement devra conduire des élections pluralistes dans la plus grande transparence. "Toutes les forces politiques de la transition devront oeuvrer avec, on le sait bien, l’armée, mais aussi la société civile, dans le respect des valeurs de la démocratie, de l’État de droit, des libertés fondamentales et de l’égalité de tous les citoyens égyptiens, hommes et femmes". 

A ce titre, le Mouvement Démocrate revendique que l'Union européenne reste aux côtés des Égyptiens, soutienne sa jeunesse dans ses aspirations légitimes à la démocratie et accompagne les profondes transformations politiques et institutionnelles à venir, seules garantes de la liberté et de la prospérité de tous les citoyens égyptiens. Enfin, "l'Égypte doit continuer à jouer un rôle actif et constructif dans les efforts visant à trouver une paix juste et durable au Moyen-Orient. Ce qui se passe en Égypte est historique pour le peuple égyptien et tous les peuples de la région". 

 


Nous sommes en train d’assister à un changement historique. Ce qui se passe actuellement peut être comparé à la chute du mur de Berlin, qui avait propagé une onde de libération dans l'ensemble des pays de l'Est. Un vent de liberté et de démocratie va souffler dans un certains nombre de grands pays arabes. 

Malheureusement, la position des diplomaties européenne et française, notamment en ce qui concerne l'Égypte, est encore une fois timide. Elles doivent se ressaisir pour ne pas manquer ce rendez-vous avec l’Histoire du monde. Sans quoi elles risquent de courir après quelque chose qui se fera une fois encore sans elles, qu’elles n’auront ni accompagné ni même commenté intelligemment. 

Ce retour à des États de droit, au respect des libertés et du pluralisme, au refus de tous les fondamentalismes, nous devons l’applaudir des deux mains et le soutenir ! C’est la volonté du Mouvement Démocrate. C’est la parole que nous portons depuis maintenant plusieurs mois en France et au sein des institutions européennes.


Commenter cet article