Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

La gale s'invite à Colombes

22 Septembre 2011, 20:08pm

Publié par MoDem-Colombes

http://medias.francetv.fr/cpbibl/url_images/2011/09/20/image_70485049.JPG

Alors que depuis quelques temps, la gale fait son grand retour en France, un patient hospitalisé début septembre a transmis à 11 infirmières et à un patient l’acarien microscopique qui transmet cette infection. Afin d’endiguer au plus vite l’épidémie, 254 lettres d’alerte ont été envoyées à des personnels soignants et à des patients qui auraient pu être contaminés.

Affection contagieuse de la peau spécifique à l'Homme, la gale est due à la femelle d'un acarien microscopique (Sarcoptes scabiei) qui creuse dans l'épiderme des galeries ou sillons dans lesquels elle dépose ses œufs. C’est ce phénomène qui provoque de vives démangeaisons nocturnes. Maladie considérée comme honteuse par la plupart des gens, cette dernière n'est pas liée, contrairement aux idées reçues, à un manque d'hygiène. Personne ne se soignant de façon spontanée, il est important en cas de doute (boutons sur la peau au niveau du ventre et des cuisses et démangeaisons au niveau des mains, des poignets et des avant-bras) de consulter un dermatologue. 

Une fois un cas de gale avéré, il est impératif de traiter le malade et l’ensemble des personnes vivant dans son entourage direct. les spécialistes préconisent, pour éradiquer l’acarien, la désinfection des vêtements, de la literie, et la prise d’un traitement sous forme de comprimés ou en application locale. Normalement, une seule prise est nécessaire. 

Admis pour la deuxième fois, le 8 septembre, dans le service d’Hépato-gastro-entérologie, de l'hôpital Louis-Mourier de Colombes (Hauts-de-Seine), un patient serait venu accompagné du microscopique acarien et aurait ainsi transmis la gale au personnel soignant. Devant la contagiosité de l’affection, les autorités sanitaires et l’établissement ont alerté au plus vite les personnes qui auraient pu être en contact avec le sarcopte afin d’enrayer au plus vite l’épidémie. D’après l'Institut de veille sanitaire qui a rendu un rapport sur l'état des lieux de l’affection en France, la gale serait depuis quelques années en constante progression…

InformationHospitaliere.com



Commenter cet article