Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

La présidentielle n'est pas une élection de coalition

5 Janvier 2012, 23:59pm

Publié par MoDem-Colombes

http://www.bayrou.fr/media/Articles/thumbnail/small_list_bayrou-grandjournal.jpg

François Bayrou, candidat MoDem à l'Elysée, a souligné jeudi que la présidentielle n'était "pas une élection de coalition", en réponse à la proposition de désistements réciproques formulée par Eva Joly dans ses voeux.
 

"L'élection présidentielle n'est pas une élection de coalition dans laquelle il y a le jeu des désistements, comme aux législatives ou autre élection", a fait valoir de député des Pyrénées-Atlantiques dans une déclaration à l'AFP.

"C'est une élection dans laquelle, au deuxième tour, par la Constitution, il ne reste que deux personnes et c'est à ce moment-là que les décisions des uns et des autres doivent se prendre", selon l'ancien ministre.

"Entrer dans une logique de désistement annoncé, cela voudrait dire que l'on constitue un camp", a-t-il poursuivi. "Or tout mon combat, c'est de sortir de la logique des camps, qui est moins adaptée à la situation aujourd'hui qu'elle ne l'a jamais été".

 
"Je pense au contraire que les Français vont choisir un deuxième tour dans lequel cela ne sera pas la logique des camps qui l'emporte, mais au contraire l'impératif de renouvellement de la politique du pays", selon l'élu béarnais.

Par ailleurs, à ses yeux, "cela reviendrait à faire de Nicolas Sarkozy le sujet de l'élection présidentielle". Or "ce n'est pas lui qui est le sujet de cette élection, mais la situation de la France et les moyens de s'en sortir".

"En faire une élection du tous contre un, ça serait se tromper de démarche, de question de fond pour cette élection et en plus et ce serait rendre un sacré service au président sortant en le mettant sous la lumière de tous les projecteurs", selon M. Bayrou.

Lors de ses voeux jeudi matin à Paris, la candidate d'Europe Ecologie-Les Verts a appelé "François Hollande, François Bayrou et Jean-Luc Mélenchon à préparer dès à présent une dynamique de second tour et à s?engager à un désistement réciproque" pour le qualifié du premier tour. M. Mélenchon a répondu qu'Eva Joly "s'égare" en proposant un accord au candidat MoDem.

(c)AFP

 

FRANÇOIS BAYROU SUR FRANCE 2 À 22H55 le 07/01/2012

FRANÇOIS BAYROU SUR FRANCE 5 À 17H40 le 08/01/2012

Commenter cet article