Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Le hand à portée de mains?

28 Août 2012, 17:03pm

Publié par MoDem-Colombes

carte postale 1

 

Les résultats aux Jeux Olympiques de Londres du handball français remettent à l’honneur la création de la «cité du handball» à Colombes. L’échec de la restauration du stade Yves-du-Manoir se transformerait alors en une opportunité historique, faisant de Colombes la ville du hand au moment de son triomphe mondial.

Remettons les choses en place :

- le projet actuellement à l’étude pour la rénovation des espaces du stade Yves-du-Manoir n’est pas le « Clairefontaine » du handball : moins de 10% de l’espace concerné par la restructuration sera consacré au hand-ball. Pour mémoire, le football occupe 56 hectares à Clairefontaine.

- la fameuse « halle modulable » est, dans le projet à l’étude, à moins de 8 000 places, ce qui est, du point de vue des finances publiques locales bien plus raisonnable que les 20000 places annoncées jadis, mais qui en dit long sur l’attrait du hand. D’ailleurs, il est prévu que cet espace ne soit pas réservé à un seul sport.

- le projet est loin d’être bouclé. Derrière un consensus de façade incarné par des hommes urbains et diplomates, les intérêts de la ville de Colombes s’opposent à ceux du Conseil Général sur ce projet:

- le Département souhaite baisser le coût total de l’opération en augmentant le nombre de logements sur le site, sans chercher à savoir qui paiera les places en crèches, les écoles, les transports… qu’il faudra développer.

- la ville, qui est en train d’appliquer le même raisonnement économique à la zone « ex-Thalès» toute proche et dont elle a l’entière maîtrise, souhaite au contraire limiter le nombre de logements afin de ne pas avoir à financer les coûts induits.

- la création d’un « espace commercial», tout comme celle de bureaux, ne fait pas non plus accord entre les deux parties.

- la fédération française de handball s’installerait sur le site, mais le financement de ses installations n’est pas clair à ce stade. Il n’y aurait pas d’équipe résidente.

En d’autres termes, ce projet est typique de la gestion actuelle de Colombes : une volonté de bien faire mais des idées trop classiques, beaucoup de communication, énormément de retard et finalement le grand projet urbain risque d’accoucher, bien après le terme, d’une version très allégée, immobilière et commerciale avant d’être sportive.

Dommage.

Parlons-en, ainsi que des autres projets pour Colombes, à l’école Maintenon (angle de la rue saint Denis et de la rue des Glycines), le 19 septembre à 20h30.

 

Groupe Centre et Démocrates – Colombes

Laurent Trupin, Bruno Gouallou, Salem Belgourch

Tribune Mosaïque Septembre 2012

Commenter cet article