Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Le THD arrive à Colombes, sauf pour les pavillons !

14 Avril 2013, 23:01pm

Publié par MoDem-Colombes

http://a396.idata.over-blog.com/3/90/58/51/ecologie/Science-Technologique/science/fibreOptique.jpg

 

On en parle depuis de nombreuses années !   La fibre optique va se matérialiser peu à peu pour les Colombiens, et les logements, les entreprises, les écoles et les services publics devraient être équipés d'ici à la mi-2015.  Mais ce sera un véritable parcours du combattant pour les candidats éligibles ; et les 10 000 pavillons colombiens devront malheureusement attendre ...

Trois réunions publiques sont fixées à Colombes :

 - Mardi 16 avril, 19h00 au Tapis Rouge

 - Vendredi 19 avril 19h00 à l'Ecole VIctor Hugo

 - Vendredi 26 avril à 19h00 à l'Ecole Henri Martin

Si l'ensemble du territoire de Colombes disposera d’un réseau de fibre optique à la mi-2015. il faudra aussi réaliser l'acheminement de la fibre jusqu'aux abonnés, ou plus précisément jusqu'aux immeubles de plus de 12 logements !

Les copropriétaires et bailleurs sociaux seront invités à choisir leur opérateur d’immeuble (Orange, SFR ou THD Seine) : l’opérateur d’immeuble est celui qui installe la partie du réseau entre le branchement à la couverture horizontale et l’immeuble. Un boîtier dit point de mutualisation est installé par l’opérateur d’immeuble et conduit verticalement jusqu’à chaque logement.

Ils devront signer un contrat - gratuit - de 25 ans avec cet opérateur d’immeuble.  La maintenance de l'installation est la charge intégrale de l'opérateur d'immeuble.

L’opérateur d’immeuble doit réaliser les travaux dans les 6 mois.

Dernière étape, une fois la copropriété raccordée, chaque locataire ou propriétaire pourra souscrire librement les offres fibre des opérateurs commerciaux dits opérateurs de point de mutualisation : Orange, SFR, THD Seine, Bouygues, Free… 

Les petites copropriétés de moins de 12 logements et les pavillons, nombreux à Colombes, ne seront pas prioritaires dans le raccordement au réseau, les opérateurs privilégiant les immeubles avec de nombreux logements - pour des raisons économiques.  De plus, un point de mutualisation sur la voie publique nécessite des autorisations administratives de la Mairie.

THD Seine se déclarerait être prêt à déployer la fibre pour des pavillons et des copropriétés qui se seraient « regroupés ». Quelle serait alors le cadre juridique de ce regroupement ? Des initiatives de ce type ont-elles été réalisées ailleurs sans créer de confusion des responsabilités et d’imbroglio juridique ?  Il est urgent de poser la question lors de ces réunions publiques !

Pour en savoir plus : Le site du délégataire du Conseil Général 92 - Le guide de la fibre optique

 

Commenter cet article

Ahmed Beribeche 17/04/2013

C'est dommage pour nos élus de gauche propriétaire d'un pavillon.La propriété c'est du vol disait Proudhon, Salop de riches :-)