Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Les 40 cambriolages de la bande du Japonais

27 Juillet 2010, 17:53pm

Publié par MoDem-Colombes

Depuis deux ans, la contrée comprenant Colombes, Courbevoie, Rueil, Cormeilles, Maisons-Laffitte, Bezons, Nanterre était terrorisée par une bande de malfaiteurs qui s'était fait une spécialité de dévaliser les villas isolées, d'attaquer les passants attardés et de voler le long des voies ferrées les fils télégraphiques et téléphoniques.

 

Lors de l'arrestation de la bande à Nonor, on crut que la tranquillité allait se faire, mais en réalité les débris de cette bande s'étaient reconstitués sous le commandement d'un nommé Turpin, dit le Japonais, dix-sept ans, demeurant rue des Pâquerettes, à Nanterre.

 

Après une longue surveillance les agents de Puteaux, sous la direction de M. Bénézech, commissaire de police, ont opéré l'arrestation des principaux membres de la bande du Japonais.

 

Ce sont, outre Turpin, les nommés Edouard Cheroy, dix-sept ans, rue Paul-Bert, à Colombes ; Adolphe Delage, dix-sept ans, rue de Côtes-d'Auty, à Colombes; Charles et Robert Labonde, quatorze et seize ans, rue de Nanterre, à Nanterre, et un brocanteur, Louis Véron, soixante-six ans, de Petit-Colombes.

 

Cette bande de vauriens s'est reconnue coupable de plus de quarante cambriolages d'une soixantaine d'attaques nocturnes à main armée et des vols de plusieurs milliers de fils télégraphiques.

 

Ils s'attaquaient particulièrement aux vieillards hospitalisés à la Maison de Nanterre lorsqu'ils rentraient le dimanche soir.

 

Ils les renversaient d'un coup de tête dans le dos, les dépouillaient de leur petit pécule, les laissant pour morts sur place.

 

Le Matin – 23 juillet 1910

Commenter cet article

Jérôme 12/08/2010 22:21



Turpin ? Ben dis donc, y a des anagrammes qui se perdent