Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Municipales : l’UMP 92 mise sur les sortants

26 Mars 2013, 20:31pm

Publié par MoDem-Colombes

ump.jpg

 

Le bureau départemental de l’UMP s’est réuni hier à Levallois pour investir les candidats dans les villes de moins de 30 000 habitants.

 

Ils se sont retrouvés à l’heure du déjeuner, hier à Levallois-Perret. But du rendez-vous pour ces maires, parlementaires et délégués de circonscription constituant le bureau départemental de l’UMP : les investitures pour les élections municipales de mars 2014, dans les villes aux populations les plus modestes des Hauts-de-Seine

« Nous avons bien entendu réinvesti tous les maires sortants des villes de moins de 30000 habitants. Ils souhaitent tous se représenter », relève Jean-Jacques Guillet, président départemental de l’UMP. Les instances départementales ont donc renouvelé leur confiance à Yves Revillon, à Bois-Colombes, Jean-Jacques Guillet, à Chaville, Philippe Juvin, à La Garenne-Colombes, Philippe Pemezec, au Plessis-Robinson, Eric Berdoati, à Saint-Cloud, François Kosciusko-Morizet, à Sèvres, et Jacques Gautier, à Garches.

L’UMP 92 n’a investi personne dans les villes détenues par un maire divers droite ou centriste — Vanves, Sceaux, Bourg-la-Reine, Vaucresson.

Par ailleurs, le cas de Fontenay-aux-Roses, ville de 23000 habitants conduite par l’ex-premier secrétaire départemental du PS, Pascal Buchet, condamné l’année dernière pour harcèlement moral après le suicide de sa directrice de la communication, n’a pas été tranché. Si l’UMP considère qu’il y a dans cette ville une vraie opportunité, deux candidats potentiels continuent de faire débat.

Pour les villes de plus de 30000 habitants, « c’est la commission nationale d’investiture qui tranchera, sans doute fin mai-début juin », précise Jean-Jacques Guillet.

Les responsables départementaux de l’UMP ont néanmoins évoqué ces villes sur lesquelles ils n’ont pas de responsabilité directe, mais à propos desquelles ils ne manqueront pas de laisser filtrer quelques avis. Ainsi, à Colombes, l’ex-maire et actuelle conseillère générale Nicole Goueta, 74 ans, dispute l’investiture à un ancien proche, Lionel Rainfray.

A Asnières, l’UMP imagine investir l’ancien député-maire Manuel Aeschlimann, mais charge à lui de sceller un accord intelligent de second tour pour s’entendre avec Josiane Fischer, actuelle première adjointe (UDI) de Sébastien Pietrasanta, député-maire socialiste

Commenter cet article

Charles 26/03/2013 21:39


Et à Colombes ?

MoDem-Colombes 26/03/2013 21:53



C'est l’UMP nationale décidera à
qui elle donne l'investiture : Goueta ou Rainfray.