Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

PLU de Colombes

12 Février 2013, 21:27pm

Publié par MoDem-Colombes

http://mw2.google.com/mw-panoramio/photos/medium/1802372.jpg

 

Avec 85398 habitants, Colombes est déjà la 53e ville de France et la 10e d’Ile-de-France. Doit-elle encore se densifier? Accueillir toujours plus d’habitants avec une politique volontariste de construction de logements? La question divise. Et elle a largement animé les débats du conseil municipal lors du vote d’approbation du plan local d’urbanisme, jeudi 30 janvier 2013.

 

« Ce PLU laisse tout un pan de Colombes dans l’ombre et il ne protège qu’insuffisamment la zone pavillonnaire, tacle l’ancienne maire UMP Nicole Goueta. Contrairement à ce que vous écrivez pour répondre aux élus, c’est bien 10 ha de zone pavillonnaire qui sont supprimés. »

Selon le démocrate Laurent Trupin, « le PLU ouvre la voie à la ville des 100000 habitants. Je suis contre la densification. Colombes ne doit pas être l’otage de la politique de Paris! ».

Yahia Bouchouicha, conseiller de la majorité, annonce qu’il votera le PLU mais émet une réserve : « Je suis content de l’attractivité de notre ville. Mais elle doit garder son identité. Je suis affolé quand j’entends parler de 6000 €/m2 dans la ZAC de la Marine… » Avec sa proximité de Paris, son excellente desserte en transports, renforcée encore par la mise en service du tramway, Colombes a effectivement vu ses prix de l’immobilier grimper en flèche ces dernières années.

« Ils ont triplé depuis 2000. 70% de la population est confrontée à la difficulté de se loger de façon décente », note le centriste Bruno Gouallou. Pourtant dans l’opposition lui aussi, il en tire la conclusion inverse de ses camarades. « Depuis dix ans, on a vu un renouvellement de l’offre de logements de grande qualité. Le projet est intéressant. Je voterai pour. »

Au terme d’un débat long et parfois animé, le maire socialiste Philippe Sarre conclut : « Le commissaire enquêteur n’a émis aucune réserve. Comparez Colombes à d’autres villes. Elle n’est pas dense. Levallois, elle, est une des villes les plus denses de France… Nous voulons la densification, mais pas à outrance, pas en bétonnant partout. De façon maîtrisée pour répondre aux besoins de la population. Notre objectif pour la ville de demain, ce sont les 90000 habitants. Nous dépasserons sans doute un peu parce que nous sommes une ville attractive. Mais nous pouvons supporter 92000-93000 habitants. Nous gagnons 800 habitants par an parce que la zone pavillonnaire se régénère d’elle-même. »

Le plan local d’urbanisme a finalement été adopté avec 38 voix pour et 11 voix contre.

 

(c) LeParisien.fr

 

Commenter cet article