Le Blog du MoDem de Colombes

Popularité : forte progression de Bayrou

8 Avril 2013, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

13h15

 

Palmarès des leaders politiques publié lundi :  

1 - Manuel Valls (52%, -2),

2 - Alain Juppé (49%, =),

3 - François Fillon (47%, +3),

4 - Nicolas Sarkozy (45%, + 1),

5 - Bertrand Delanoë (44%, =),

6 - Christine Lagarde (44%, -2),

7 -Jean-Louis Borloo (44%, -2),

8 - Jack Lang (43%, +1),

 

9 - François Bayrou enregistre la plus forte progression avec 43% (+7) et passe ainsi de la 14e place à la 9e.  Il gagne 13 points auprès des sympathisants PS, 5 points auprès des sympathisants UMP. Il est donc le seul à progresser notablement dans l'opinion et atteint son meilleur score depuis Mai 2012.  C'est l'une des rares personnalités pour qui les jugements défavorables ne progressent pas (46% ; -1).  Son appel au peuple, via le lancement d'une pétition en faveur d'une loi de moralisation de la vie publique, semble donc avoir porté ses fruits.


10 - Rama Yade (39%, =),

11 - Laurent Fabius (39%, +1),

12 - Daniel Cohn-Bendit ((37%, +1),

13 - Arnaud Montebourg (37%, +2),

14 - Jean-Pierre Raffarin (37%, +2),

15 - Christine Taubira (35%, -2),

16 - Martine Aubry (35%, -2),

17 - Jean-Luc Mélenchon (35%, +1).

18 - Marine Le Pen (33%, +2)

19 - NKM (32%, -3) 

20 - Najat Vallaud-Belkacem (31%, =)


http://www.scribd.com/embeds/134676954/content?start_page=1&view_mode=scroll&access_key=key-2i7dog3xwmn8k8vzgwoe

 

François Hollande perd 5 points de popularité en un mois avec 26% de satisfaits de son action, tandis que Jean-Marc Ayrault en perd 3 points à 28%, 

23% des personnes interrogées ont un jugement "plutôt favorable" de l'action de François Hollande en avril, en baisse de 5 points par rapport au mois de mars. 3% (=) ont un jugement "très favorable".

 70% des sondés (+6) ont un jugement "défavorable" de l'action de François Hollande. Dans le détail, ils sont 31% (-4) à porter un jugement "plutôt défavorable" et 39% (+10) à déclarer avoir un jugement "très défavorable". 4% (-1) ne se prononcent pas.
Baisse sensible aussi pour Jean-Marc Ayrault. 26% (-2) des personnes interrogées ont un jugement "plutôt favorable" de son action, 2% (-1) "très défavorable".

A l'inverse, les jugements défavorables progressent de 5 points à 64%, avec 33% (-3) de "plutôt défavorable" et 31% (+8) de "très défavorable". 8% --2) ne se prononcent pas.

 

Sondage Ipsos/Le Point réalisé les 5 et 6 avril par téléphone auprès d'un échantillon national représentatif de 976 personnes (méthode des quotas)

 

 

 

Commenter cet article

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog