Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Résultats Sénatoriales 2011 - Hauts-de-Seine

24 Septembre 2011, 23:45pm

Publié par MoDem-Colombes

http://www.senat.fr/uploads/RTEmagicC_logo_senatoriales_accueil.gif.gif

 

Résultats définitifs :

2097 inscrits

2086 votants

2061 suffrages exprimés

637 voix pour la gauche PS-PCF-EELV (30,91%)

Philippe KALTENBACH PS

Brigitte GONTHIER-MAURIN PCF (Sénatrice sortante)

Andre GATTOLIN EELV

479 voix pour l'UMP  (23,24%)

Roger KAROUTCHI UMP

Isabelle DEBRE UMP (Sénatrice sortante)

399 voix pour l'UMP dissidente (19,36%)

Jacques GAUTIER (Sénateur sortant)

284 voix pour le Nouveau Centre (13,78%)

Herve MARSEILLE NC

 

Pas d'élus

198 voix pour le MoDem (9,61%)

Denis Badré quitte le Sénat

Parti de Gauche : 33 voix, DVD : 15 voix, CAP21 : 10 voix ; FN : 6 voix
 

La Gauche va-t-elle obtenir un troisième sénateur ?  L'UMP va-t-elle conserver 3 sièges (sur 4) ? Le Nouveau Centre va-t-il obtenir un siège ?  Le sénateur Union Centriste va-t-il conserver son siège ?  Réponse ici (ou en commentaire) à 16h00.

 

Aujourd'hui, entre 9h00 et 15h00, 2095 grands électeurs des Hauts-de-Seine, dont 106 colombiens (102 délégués du Conseil Municipal - Michel Fritsch, Nicole Gouéta et Bernard Lucas, conseillers généraux - Rama Yade, Conseillère Régionale), sont appelés aux urnes à la Préfecture de Nanterre, pour renouveler 7 sièges de Sénateurs.


Les candidats Colombiens :

Laurent Trupin, Conseiller Municicipal, Président du Groupe Centre et Démocrates, n° 5 sur la liste de Denis Badré, Sénateur sortant de l'Union Centriste.

Chantal Chombeau-Soudais, Conseillère Municipale déléguée à la Sécurité Routière, n° 5 sur la liste du Parti de Gauche.

Philippe Sarre, Maire, n° 7 sur la liste PS-PCF-EELV 

 

Les candidats dans les Hauts-de-Seine : http://www.senat.fr/senatoriales_2011/92/92.html

 

- Les Sénateurs sortants : Deux grandes figures de la vie politique nationale quittent le Sénat : Robert Badinter et Charles Pasqua.

 - BADINTER Robert SOC

 - BADRE Denis UC

 - DEBRE Isabelle UMP

 - FOURCADE Jean‐Pierre UMP

 - GAUTIER Jacques UMP

 - GONTHIER‐MAURIN Brigitte CRC‐SPG

 - PASQUA Charles UMP

 

 - Le net mensule perçu par les Sénateurs s'élève à 5.405,76 €
 - Les électeurs sénatoriaux ont l’obligation de voter, sauf cause légitime, sous peine d’être condamné à une amende de 100 € par le tribunal degrande instance.  En contrepartie de cette obligation, des dispositions prévoient l’attribution d’indemnités aux électeurs sénatoriaux :  d’une part, une indemnité forfaitaire représentative de frais égale à l’indemnité forfaitaire pour frais de mission allouée aux personnels civils de l’Etat (15,25 Eur), d’autre part, une indemnité représentant le remboursement des frais de transport effectivement engagés.

 - Le vote est centralisé : il se déroule au chef‐lieu du département ou de la collectivité d’outre‐mer, sous l’autorité du président du tribunal de grande instance, assisté de deux juges désignés par le premier président de la cour d’appel.

 - Election à la représentation proportionnelle dans les Huats-de-Seine.L’élection a lieu au scrutin de liste à un seul tour, avec listes bloquées et répartition des restes à la plus forte moyenne sans possibilité de panachage ni de vote préférentiel. Les sièges sont attribués en fonction de l’ordre de présentation des candidats sur chaque liste.  (Attribution à la plus forte moyenne des sièges non pourvus au quotient : Il convient d'abord de diviser le nombre des voix obtenues par chaque liste par le nombre des sièges qui lui ont été attribués au quotient, augmenté d'une unité.  Un siège supplémentaire sera donné à la liste qui aura ainsi obtenu la plus forte moyenne.  Il est procédé successivement à la même opération pour chacun des sièges de sénateurs non attribués jusqu'au dernier.   Les listes ayant déjà obtenu un siège à la plus forte moyenne ne doivent pas être éliminées.  Elles concourent en même temps que les autres et, si leur moyenne reste toujours la plus forte, elles doivent avoir un siège supplémentaire.  Au cas où deux listes ont la même moyenne, le siège doit revenir à la liste qui a obtenu le plus grand nombre de suffrages ; si les deux listes en cause ont également recueilli le même nombre de suffrages, le siège est donné au plus âgé des deux candidats susceptibles d'être proclamés élus.

 

Exemple :  

Il convient d'abord de déterminer le quotient électoral.  Celui‐ci est obtenu en divisant le nombre total des suffrages valablement exprimés dans le département par le nombre des sièges à pourvoir.

Exemple :  Nombre de sièges : 5 : suffrages exprimés : 1 532

Quotient électoral : 1 532 : 5 = 306, 4

Il est attribué à chaque liste autant de sièges que le total des suffrages recueillis par elle, comprend un nombre entier de fois le quotient électoral.

Liste A........ 935 voix : 306,4 = 3,05 soit 3 sièges  

Liste B........ 302 voix : 306,4 = 0,99 soit 0 siège  

Liste C........ 295 voix : 306,4 = 0,96 soit 0 siège

Donc : Trois sièges sont attribués au quotient électoral.   Les deux sièges restants doivent être répartis à la plus forte moyenne.

 

Dans le cas précité, la liste A a obtenu 3 sièges au quotient :

Donc : Attribution du 4ème siège

Liste A..... 935 : (3 + 1) = 233,75  

Liste B..... 302 : (0 + 1) = 302  

Liste C..... 295 : (0 + 1) = 295

La liste B enlève le 4ème siège.

Attribution du 5ème siège

Liste A.....  935 : (3 + 1) = 233,75  

Liste B.....  302 : (1 + 1) = 151  

Liste C.....  295 : (0 + 1) = 295

La liste C enlève le 5ème siège.

 

 

http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/elections/actualites/senatoriales-2011/dossier-presse/downloadFile/file/dossier_de_presse_senatoriales_2011.pdf?nocache=1315713837.06

 

Commenter cet article