Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Une mini-entreprise au collège Lakanal !

6 Février 2012, 18:00pm

Publié par MoDem-Colombes

 

 

Dix-sept élèves de classe de 3e en option découverte professionnelle ont inventé et fait fabriquer 150 pochettes multifonctions qu’ils doivent vendre pour rentabiliser leur petite entreprise.

 

 

Valentin est le PDG, Anna la directrice générale, Hugo, le commercial, Kelly, la directrice administrative… Ils ont 14 ans mais chez Ecocase, chacun a sa fonction comme dans une véritable entreprise. Au collège Lakanal de Colombes, 17 élèves de 3e en option découverte professionnelle ont créé avec deux de leurs enseignants une mini-entreprise, officialisée lors de l’assemblée générale du 31 janvier dernier. Le projet est soutenu, comme une centaine d’autres en Ile-de-France, par l’association Entreprendre pour apprendre qui fournit notamment aux chefs d’entreprise en herbe des supports d’information et une documentation quasi professionnelle (fiche de paie…).

 

Les collégiens ont choisi de créer une pochette multifonction, dont Hugo a vanté les diverses utilisations possibles — trousse de toilette, pochette pour ranger ses jeux vidéo — fabriquée avec des matériaux de récupération, vieux vêtements, Airbag recyclés… « Nous avons créé un prototype et nous avons contacté des couturiers à qui nous avons présenté notre projet », expliqué Léo, le directeur technique de l’équipe. Le seul à avoir accepté le défi est Abdesslam Sahban, un couturier d’Asnières, qui reconnaît que la pochette est « assez compliquée » à fabriquer. La mini-entreprise lui a d’ores et déjà commandé 150 exemplaires.

 

« Pour atteindre notre seuil de rentabilité, nous devons vendre 119 pochettes à 29 € », précise Kelly, la directrice financière, après avoir annoncé que le capital de l’entreprise se montait à 50€. « Le capital a été financé grâce aux 125 avances remboursables (NDLR : ce qui équivaut à des actions) récoltées par les élèves », explique Cécile Rich, leur professeur. « Cette somme est à rembourser grâce à la vente des pochettes. » Les élèves ont choisi de reverser 25% de leurs bénéfices à l’association Cent familles de Jean-Luc Lahaye, qui aide les familles en difficulté.

 

« Faire entrer l’entreprise au collège, c’est assez nouveau pour les enseignants comme pour moi, commente Bruno Baciotti, entrepreneur, père d’élève et parrain de la mini-entreprise. Cela donne aux élèves une idée de ce qu’est une entreprise, et ils apprennent à mettre en pratique des matières qui le sont moins… Pour ma part, cela m’a manqué quand j’avais leur âge! » Cécile Rich, l’enseignante, reconnaît que le montage de ce projet permet de motiver les collégiens et de valoriser l’option découverte professionnelle : « Trois heures par semaine sur toute l’année scolaire, c’est long si on ne fait que des cours pour présenter des métiers, et un peu juste pour des sorties. La mini-entreprise est un bon moyen pour maintenir la dynamique. »

 

Désormais pour l’équipe d’Ecocase, le défi à relever est la vente des 150 pochettes avant le mois de mai, date du concours régional. Ecocase compte bien participer dans la catégorie collège. Le principal du collège Lakanal a promis que le projet de mini-entreprise serait reconduit l’année prochaine.

 

(C) Leparisien

 

http://minilakanal.blogvie.com/page/2/

http://lakanaldechaine.canalblog.com/archives/2011/12/08/22918044.html

Commenter cet article

Hoareau 19/09/2012 19:45


A propos des difficultés pour faire ses devoirs, chaque élève ne présente pas les mêmes
blocages. Selon les « affinités » par matières, certains se sentent ainsi très à l’aise dans les
mathématiques et d’autres non. Pour les aider à maîtriser leur bête noire et arriver à bout de
leurs exos, les moins performants ont le choix entre différents système d’accompagnement
scolaire dont le soutien scolaire en ligne. Corrigés d’exercices, fiches de cours ou résumés
de leçons… les services disponibles embrassent généralement toutes les matières. A
chacun donc de sélectionner la sienne. Le soutien scolaire en ligne existe de plus
pour tous
les niveaux, de la primaire jusqu’au lycée. Sur cyberexo.com, les niveaux vont de la 6è en
Terminale.