Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Colombes : Marche silencieuse en hommage aux victimes des violences faites aux femmes

5 Septembre 2013, 22:26pm

Publié par MoDem Colombes

Colombes : Marche silencieuse en hommage aux victimes des violences faites aux femmes

Tous les 2 jours, un homicide est commis au sein du couple.

Nous relayons ici un appel transmis par la municipalité de Colombes (vie associative) aux élus, présidents d'associations, ...

Nous soutenons pleinement cette démarche :

"Au mois d’août, Murielle-Mélanie et Marie... ont été tuées par leur conjoint. L’une enceinte a été poignardée à mort par son conjoint, l’autre a été assassinée avec une arme à feu par son compagnon. Elles vivaient des violences conjugales depuis plusieurs années.

Deux autres femmes, sont gravement blessées et traumatisées : l’une se trouve toujours dans le coma et l’autre a été victime d’un viol.

Ce sont 4 vies brisées, des orphelins, des familles anéanties, des pertes pour leurs amis, amies.

POUR ELLES, ENSEMBLE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES

Les femmes peuvent être soutenues et accompagnées vers la sortie de la violence lorsqu’elles sont victimes, des structures d’aide existent. Cette marche vise aussi à sensibiliser les victimes et leur entourage à l'importance de signaler ce type d'actes.

Dans notre société, la question des violences faites aux femmes reste un sujet de première importance sur lequel il convient de mobiliser toutes nos énergies.

S’engager contre les violences faites aux femmes, c’est l’affaire de toutes et tous, élu-e-s, associations, citoyens et citoyennes."

Les associations l’Escale et Entracte (club de prévention), ainsi que la Mairie de Colombes appellent à un rassemblement à 17 h, vendredi 6 septembre, devant le parvis de l’Hôtel de Ville.

Une marche partira de la Mairie pour se terminera sur la place des Droits de l’Homme où se tiendront les interventions des responsables des associations et du Maire de Colombes Philippe Sarre.

"UNE LOI-CADRE CONTRE LES VIOLENCES CONJUGALES"

Les femmes sont trop souvent victimes de violences, dans les cités en particulier : il faut qu'elles fassent entendre leurs voix. "Je me dis qu'un jour il y aura une révolution des femmes dans les quartiers, et j'aiderai de toutes mes forces cette révolution", souligne François Bayrou.

La violence conjugale, c’est l’enfer. Pour les femmes, parce que leur foyer devrait être un lieu de paix et de protection, et qu’il devient le lieu de l’humiliation et des coups ; pour les enfants, dont la vie est brisée par ce qu’ils voient et ce qu’ils entendent. Il faut en parler davantage pour que les femmes échappent à la honte injuste qu’elles ressentent et trouvent le courage de rompre le silence.

Le Mouvement Démocrate propose une loi-cadre, inspirée de ce qui s’est fait en Espagne, dont les principes seraient l'amélioration de la formation des acteurs sociaux, médicaux et judiciaires à l’accueil et au soutien des femmes victimes de violences conjugales ; la sensibilisation des jeunes à toutes les formes de violence ; la création d’appartements refuges ; les facilités accordées aux juges pour éloigner le conjoint violent des lieux fréquentés par la victime, et l’astreindre à un suivi médical.

Commenter cet article

Ahmed Beribeche 06/09/2013 09:01

Lutter contre les violences conjugales est un signe que l'égalité femme-homme est loin d'être atteinte au XXIè siècle.