Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Colombesnews n° 3/9

22 Juillet 2013, 00:01am

Publié par MoDem Colombes

Colombesnews n° 3/9

Dimanche 21 juillet :

- Traditionnelle et émouvante cérémonie de la Rafle du Vel' d'hiv à Colombes, en présence du Député Alexis Bachelay et du Maire de Colombes, et de nombreux colombiens.

«Se souvenir pour ne pas oublier. Se souvenir pour éveiller les consciences citoyennes. Se souvenir pour qu’une telle barbarie ne se reproduise jamais. Se souvenir pour construire ensemble un avenir meilleur. Se souvenir pour se retrouver autour d’une mémoire partagée, dans un monde apaisé».

- La température atteint 34°C pour la première fois de l’année cet après-midi

Samedi 20 juillet :

Relégué en DH, le Racing-Colombes s'active pour reconstruire son effectif à l'aube de la saison. Comme le révèle Le Parisien, dix recrues ont rejoint les rangs du club. Parmi elles, quelques visages connus. Les gardiens Grégory Goffaux (Blanc-Mesnil) et Rivelino Anastase (Poissy), le défenseur Kassim Ahamada (Troyes), ou encore l'attaquant Léopold Toty (Gueugnon) se sont engagés avec le Racing.

Vendredi 19 juillet :

L’Assemblée nationale vote un amendement historique déposé par 7 députés PS d'Ile-de-France, dont Alexis Bachelay, député de Colombes Nord : la suppression de l’Epadesa, ex-Epad, créé en 1958 par le général de Gaulle pour aménager le quartier d’affaires de la Défense. Contre l’avis du gouvernement, les députés ont décidé de "dissoudre" cet établissement public d’Etat pour le transformer en établissement d’intérêt métropolitain, dans le cadre des discussions sur la création, au 1er janvier 2016, de la métropole du Grand Paris, actée le matin-même par l’Assemblée nationale.

La Métropole sera un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre, qui regroupera la ville de Paris et l’ensemble des communes des départements de la petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne).

Les intercommunalités actuellement existantes dans son périmètre disparaîtront, mais la Métropole sera divisée en "territoires" d’au moins 300 000 habitants regroupant plusieurs communes. Paris lui-même en constituera un. Elle sera administrée par un conseil composé pour un quart de représentants du conseil de Paris et pour trois quarts de ceux des conseils municipaux des autres communes.

Jeudi 18 juillet :

Titulaire pour la première fois de l’Euro féminin lors de la victoire des Bleues contre l’Angleterre (3-0), l’ultra-rapide Elodie Thomis - considérée comme la joueuse la plus rapide du monde - , native de Colombes, ancienne athlète qui a «appris à aimer le foot», à 26 ans et 93 sélections, six titres de championne de France et deux Ligues des Champions avec Lyon, est malgré ses lacunes techniques un atout unique pour l’équipe de France.

«Je me suis cherchée, c’est vrai. Il y avait l’athlé mais je voulais arrêter parce qu’ils voulaient me faire courir le 1000 m. Je gagnais, attention, mais je n’aimais pas l’endurance. J’ai fait du taekwondo, de la gym, de la natation, du cyclisme. J’étais forte en cyclisme, je gagnais tout.»

Mercredi 17 juillet :

Deux élus de Colombes : Patrick Chaimovitch, Adjoint au Maire EELV, délégué à l’urbanisme et à l’aménagement, et Véronique Monge, Adjointe Citoyens Autrement, déléguée à l’habitat et au logement, critiquent la création de la Métropole du Grand-Paris, "sorte de super-intercommunalité de 6,6 millions d'habitants", contestant l'arrêt de la dynamique d'une intercommunalité de projet (Contrat de Développement Territorial avec les communes voisines de la boucle nord des Hauts de Seine programmé pour 2015)

"Il faut éviter les petits arrangements entre ceux qui voient d’abord les intérêts politiques avant de promouvoir ceux du territoire." "Le gouvernement, a fait le choix de privilégier le maintien des départements, structure désuète et déconnectée de la réalité du développement territorial : c’est une erreur grave."

Mardi 16 juillet :

L'UDI confirme l'investiture de l'économiste Christian Saint-Etienne en tête de liste des municipales à Paris. Un temps pressentie dans la capitale, Rama Yade, toujours conseillère municipale de Colombes, ne sera finalement pas candidate. Elle pourrait être candidate sur une liste municipale à Asnières-sur-Seine ou bien se réserver pour les élections européennes. Les paris restent ouverts !

Lundi 15 juillet :

Deux jours après l’ouverture au public de la nouvelle plage artificielle Clichy-Plage, quinze enfants d'un centre de loisirs de Clichy, victimes d’une légère intoxication au chlore par des brumisateurs défaillants (mauvais dosage), sont évacués sur l'unité pédiatrique de l'hôpital Louis-Mourier, à Colombes, même si il n’y a eu aucun danger pour les enfants. »

Dimanche 14 juillet :

Philippe Sarre, le maire PS de Colombes, est promu chevalier de la Légion d'Honneur sur le contingent de Manuel Valls, ministère de l'Intérieur.

Le Tour 1914 se termine le 26 juillet, une semaine avant la mobilisation générale. Le Luxembourgeois François Faber, « Le géant de Colombes », vainqueur en 1909, va s’illustrer en remportant deux étapes, juste après avoir franchi les Alpes qu’il aura réussi à dominé, alors qu’il n’était pas un pur spécialiste de la montagne. Engagé volontaire, il sera tué au front le 9 mai 1915.  ançois Faber est né et a grandi en France, entre maraîchages et usines. Il s'installe à Colombes à la fin du XIXème siècle avec sa mère et son frère.  Il devient luxembourgeois à sa majorité sans jamais quitter la ville de Colombes.

Le Tour 1914 se termine le 26 juillet, une semaine avant la mobilisation générale. Le Luxembourgeois François Faber, « Le géant de Colombes », vainqueur en 1909, va s’illustrer en remportant deux étapes, juste après avoir franchi les Alpes qu’il aura réussi à dominé, alors qu’il n’était pas un pur spécialiste de la montagne. Engagé volontaire, il sera tué au front le 9 mai 1915. ançois Faber est né et a grandi en France, entre maraîchages et usines. Il s'installe à Colombes à la fin du XIXème siècle avec sa mère et son frère. Il devient luxembourgeois à sa majorité sans jamais quitter la ville de Colombes.

Son histoire commence en 2001, avec une annonce. « Tournoi de foot féminin pour débutante ». Agée de 15 ans et licenciée dans un club d’athlétisme près de Colombes, sa ville de naissance, où elle excelle sur 60m, Elodie Thomis ne veut pas laisser passer sa chance. Elle rate volontairement sa communion pour se présenter au tournoi. Un bon choix. Dans la foulée, la Française troque ses pointes pour les crampons. Elle signe sa première licence de football à Epinay-sur-Seine. Très empruntée techniquement mais misant tout sur sa vitesse, l’actuelle numéro 12 des Bleues ne reste qu’une seule saison au club, avant de partir pour Colombes en DH et enfin se lancer dans le grand bain à Montpellier, en D1.

Son histoire commence en 2001, avec une annonce. « Tournoi de foot féminin pour débutante ». Agée de 15 ans et licenciée dans un club d’athlétisme près de Colombes, sa ville de naissance, où elle excelle sur 60m, Elodie Thomis ne veut pas laisser passer sa chance. Elle rate volontairement sa communion pour se présenter au tournoi. Un bon choix. Dans la foulée, la Française troque ses pointes pour les crampons. Elle signe sa première licence de football à Epinay-sur-Seine. Très empruntée techniquement mais misant tout sur sa vitesse, l’actuelle numéro 12 des Bleues ne reste qu’une seule saison au club, avant de partir pour Colombes en DH et enfin se lancer dans le grand bain à Montpellier, en D1.

Commenter cet article