Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Colombesnews n° 7/9

19 Août 2013, 00:01am

Publié par MoDem Colombes

Colombesnews n° 7/9
C'est d'ordinaire la semaine la plus creuse de l'année. C'est malheureusement une triste semaine pour l'image de Colombes avec des faits divers qui ont fait la une des médias, en pleine polémique Valls-Taubira sur la réforme pénale et dans un contexte de défaillances de la justice. Nul doute que la sécurité sera l'un des principaux sujets de la prochaine campagne électorale à Colombes (voir les déclarations ci-dessous). Les réactions sont très vives sur les réseaux sociaux : ainsi le mot-clé "Colombes" apparaît à la cadence de 40 tweets à l'heure contre 10 habituellement.

Samedi 17 août :

- 116 habitants des Côtes d'Auty passent la journée à la mer à Deauville grâce à l'Association des Habitants des Côtes d'Auty et au soutien de la Ville de Colombes (50%).

- De peur de n'avoir aucun supporter à Colombes, le Racing-Métro joue son premier match de Top14 à La Rochelle face à Brive (19-14), mais ça compte pour match à domicile ! Arnaud Tourtoulou, directeur général du RM92. «Nous ne voulions pas prendre le risque de jouer à Colombes devant 500 spectateurs mi-août. Ca n'aurait pas donné une bonne image du club. Alors pourquoi pas le disputer ailleurs, là où il y a des estivants... Le déplacement des abonnés est payé par le Racing. L'objectif de 9000 spectateurs pour dégager des bénéfices n'a pas été atteint (seulement 8000 spectateurs).

Jeudi 15 août :

L'homme de 36 ans soupçonné d'avoir tué à coups de couteau sa femme enceinte de 2 ou 3 mois (âgée de 32 ans) mardi soir lors d'une dispute à leur domicile à Colombes a été mis en examen pour meurtre et placé en détention, En 2011, l’homme avait déjà été condamné à cinq mois de prison avec sursis pour des violences sur la victime.

Mercredi 14 août :

- Un sans-abri qui avait trouvé refuge dans un bâtiment de la rue Gabriel-Péri a été retrouvé mort sur un palier par un équipage de la brigade anticriminalité.

- Nos Batuc' participent au gala d'ouverture (et pour 6 jours) de la 56ème édition du festival folklorique de Confolens (Charente).

Lundi 12 août :

Grâce aux images de vidéosurveillance (ville, RATP et entreprises), un homme de 26 ans est interpellé et placé en garde à vue, soupçonné d'avoir roué de coups une femme de 32 ans à Colombes mercredi 7 août dernier aux alentours de 22 heures rue des Voies du Bois (toujours dans le coma à l'hôpital Beaujon de Clichy) et d'en avoir violé une autre sous la menace d'un couteau, âgée d'une vingtaine d'années, rue Jacqueline Auriol quelques minutes plus tard.

Les deux victimes sortaient de la Gare de la Garenne-Colombes pour regagner leur domicile à Colombes lorsqu'elles se sont fait attaquer. (Grosse confusion dans les photos de gare illustrant les articles de presse et reportage télé : Gare du Stade pour L'Express et le Parisien ; Gare du Centre pour les premiers reportages sur TF1 et France TV Infos)

Le suspect a déjà un lourd casier judiciaire : Il est "très défavorablement" connu des services de police pour de nombreux faits de violence, de vols, et une agression sexuelle commise en juin 2009 et pour laquelle il avait déjà purgé sa peine. Au moment des faits, il purgeait une autre peine, bénéficiant d'un régime de semi-liberté, pour «conduite en état d'ivresse, conduite sans permis de conduire, recel, refus d'obtempérer, dégradation». Incarcéré en août 2012, il se trouvait en semi-liberté depuis mai 2013. Des policiers l'ont interpellé la veille mardi 6 août pour un vol de vêtement à La Défense, sans être en mesure de constater son statut de détenu.

Il a été déféré mercredi au parquet de Nanterre . Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Organisée par les jeunes de l'Association des Habitants des Côtes d'Auty

Organisée par les jeunes de l'Association des Habitants des Côtes d'Auty

Tout sourire, Les Batuc’ados de Colombes n’ont pas besoin de leurs costumes pour profiter du plaisir de la scène !

Tout sourire, Les Batuc’ados de Colombes n’ont pas besoin de leurs costumes pour profiter du plaisir de la scène !

Profondément Indigné par les agressions violentes subies par deux jeunes femmes dans notre ville, je souhaite avant toute chose, au nom de toute mon équipe, adresser un message de compassion et de soutien aux victimes et à leurs proches.
Ces faits inadmissibles sont peut-être les conséquence d'un lamentable "dysfonctionnement" du système judiciaire. Mais cela ne change rien à la détresse des victimes. Le respect que nous leur devons nous interdit toute polémique électorale. Mais, alors que les médias semblent découvrir que la violence touche désormais les quartiers aisés tout autant que les cantons nord de Colombes, nous réaffirmons que tous les décideurs politiques à Colombes doivent avoir comme priorité de restaurer les libertés fondamentales. Permettre à chacun de circuler et de vivre sans crainte dans Colombes n'est pas une promesse. Ce doit être un droit.

Laurent TRUPIN

"Cette malheureuse affaire donne raison à ceux qui pensent que Mme Taubira est dangereuse», s'exclame le maire (UMP) de La Garenne, Philippe Juvin. Quand ce dernier souligne «la folie de celle qui veut désengorger les prisons», Philippe Sarre, maire (PS) de Colombes, rappelle qu'«il n'est pas question de remettre des criminels en liberté dans ce que propose la garde des Sceaux, mais juste de trouver des moyens alternatifs pour ceux qui ne sont pas à leur place en prison». «Peut-être fallait-il doubler la condamnation de cet individu par des soins, vu la nature barbare des agressions, mais il a tout de même été condamné, on ne peut pas parler de laxisme», renchérit Philippe Sarre, qui pointe son agacement face à la déferlante de polémique droite-gauche à chaque fait divers. «Aucun parti n'a le monopole de la lutte contre la délinquance», gronde-t-il.

Philippe SARRE

INSÉCURITÉ AUTOUR DES GARES DE COLOMBES : LES AGRESSIONS DE TROP !

C’est avec émotion que l’Union Pour Colombes a appris les agressions subies par deux jeunes femmes mercredi 7 août, aux abords d’une des gares de Colombes. Devant ces actes d’une sauvagerie inqualifiable, Lionnel Rainfray, conseiller municipal UMP/UDI, tient à présenter aux victimes ainsi qu’à leurs familles tout son soutien dans cette épreuve.
Ces agressions constituent malheureusement le point d’orgue d’une situation d’insalubrité et d’insécurité croissante autour des gares de Colombes, et plus spécifiquement celle du centre-ville : dégradations multiples, présence de marginaux alcoolisés qui importunent nos concitoyens, atteintes aux biens (voitures stationnées sous le pont ferroviaire) et aux personnes…
Devant l’escalade de la violence dans notre ville, Lionnel Rainfray demande à Philippe Sarre, Maire PS de Colombes, de mettre TOUS LES MOYENS A SA DISPOSITION au service de la SÉCURISATION IMMÉDIATE des 4 gares de Colombes (Colombes Centre, Le Stade, La Garenne-Colombes, Les Vallées). Le renforcement des patrouilles nocturnes de la Police Municipale, conjuguées à celles de la Police Nationale, trop rares autour de ces lieux de fort passage, ainsi que le développement de la vidéo-protection, qui a témoigné encore une fois de son efficacité dans l’arrestation du suspect présumé, doivent être une priorité pour assurer au mieux la sécurité de nos concitoyens !

Lionnel RAINFRAY

Commenter cet article