Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Je suis en opposition avec la manière dont la France est gouvernée aujourd'hui

16 Septembre 2013, 22:46pm

Publié par MoDem Colombes

Je suis en opposition avec la manière dont la France est gouvernée aujourd'hui

François Bayrou a déploré, lundi sur BFMTV, que l'intervention télévisée de François Hollande ait été une "émission de justification plutôt que celle d'une vision de l'avenir de la France".

Pour le leader centriste, l'intervention télévisée de Franços Hollande dimanche soir était "une émission en défense". Le chef de l'Etat "se défendait de jugements sur l'attitude de la France en Syrie, sur les impôts. Il n'y avait pas la vision d'avenir qui est nécessaire et qui devrait s'imposer. Les Français dont j'étais ne ressentaient pas qu'il y avait quelque chose de différent que nous sommes en train de construire. Notre pays a besoin qu'on le mobilise pour surmonter les obstacles", a souligné le leader centriste.

"Sur la forme, j'ai été frappé par l'omniprésence des ors de la République, flamboyants, étincelants. C'était la pompe du pouvoir", a-t-il noté. "Vous voyez la distance qu'il y avait entre les signes extérieurs du pouvoir de la Ve République, de la toute puissance supposée du président "et l'incapacité où on était à dire qu'on construisait un nouveau monde".

Comme on lui demandait s'il était désormais un des leaders de l'opposition à François Hollande, le président du Mouvement Démocrate a fait valoir: "Je suis en opposition avec la manière dont la France est gouvernée aujourd'hui". "Après des annonces qui, au début, étaient intéressantes, la réalité qui s'impose aujourd'hui est en grand décalage avec les besoins du pays et l'exigence de la fonction. Entre les deux tours de la présidentielle, j'ai prononcé une déclaration dont la dernière phrase était : Si François Hollande ne sort pas du moule de la gauche habituelle et du programme insoutenable qui est le sien, je serai un opposant. Je suis donc un opposant à la politique du gouvernement et je pense qu'il faut une opposition différente de celle qui se manifeste à l'UMP", a-t-il soutenu.

François Bayrou, président du MoDem, a jugé lundi "très surprenante" la position de François Fillon (UMP) renvoyant dos à dos, pour le sectarisme, PS et FN, parti dont les idées sont "profondément dangereuses". Comme BFM TV-RMC lui demandait si la démarche de l'ex-Premier ministre répondait à un "calcul politicien", il a répondu : "Je pense que oui."

François Bayrou dit son incompréhension après les propos de François Fillon sur le FN, rappelant qu'il était "un proche de Philippe Seguin". "Ces idées-là [du Front national] sont profondément dangereuses", avertit François Bayrou, confirmant par ailleurs un rapprochement du MoDem et de l'UDI de Jean-Louis Borloo "avant la fin du mois d'octobre". Les deux partis centristes passeront des accords électoraux aux prochaines municipales: "Cela va de soi", affirme François Bayrou. "C'est la construction d'une famille".

Commenter cet article