Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

UMP de Colombes : duels sans appel

24 Octobre 2010, 09:32am

Publié par MoDem-Colombes

http://idata.over-blog.com/2/01/44/93/Rainfray-1-.jpghttp://www.assemblee-nationale.fr/13/tribun/photos/236.jpg

 

A Colombes Nord Est & Ouest :

1) Jeudi soir, le Bureau Départemental de l'UMP a investi Lionnel Rainfray pour les cantonales de 2011, le candidat de Rama Yade (Rachid Chaker) n'étant pas retenu.  Il reste à attendre l'accord du Comité Départemental de l'UMP.

Selon Le Parisien, l'UMP précise que cette investiture résulte d'un accord entre Lionnel Rainfray et Rama Yade, version démentie par Lionnel Rainfray.

 

2) Vendredi soir, Lionnel Rainfray est largement réélu délégué de la 1ère circonscription avec 80,58% des suffrages exprimés (197) (Rachid Chaker ayant obtenu 19,42%).

Selon Le Parisien, Rama Yade a adressé un mél au bureau du maire de Colombes "Je vous prie de bien vouloir notifier au maire de Colombes que j'assume à compter de ce jour la présidence du groupe UMP-NC au conseil municipal", mél suivi d'un autre de Lionnel Rainfray "Monsieur le Maire veuillez ne tenir aucun compte du mél envoyé par Rama Yade ; elle s'est autoproclamée sans le moindre soutien et je ne cède pas la présidence du groupe".

 

A Colombes Sud :

3) Samedi après-midi, Manuel Aeschlimann a été élu délégué de la 2ème circonscription du 92 (Asnières-Colombes Sud) avec 353 voix (soit 80,22% des suffrages exprimés).  Cyrille Dechenoix a obtenu 61 voix (13,86%).  Il s’oppose depuis mars 2008 à Manuel Aeschlimann, dont il avait été l’adjoint à la mairie et le successeur sur son mandat de conseiller général du canton Asnières sud.

Lire la suite

Une journée intergénérationnelle à l'Espace Ados

22 Octobre 2010, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

http://www.colombes.fr/typo3temp/pics/dfc5204d04.jpg

Aujourd'hui, samedi 23 octobre, dans le cadre de la Semaine Bleue (La Semaine Nationale des Retraités et Personnes Âgées),

A l'espace ados, 11, rue Marcellin Berthelot, à Colombes

 

A partir de 10h00 : Atelier culinaire avec la restauration municipale de Colombes

Confrontation des générations en matière de restauration.

 

A partir de 14h00 :

Atelier de théâtre avec match d'improvisation

Atelier mangas japonais

 

A 18h00 : Représentation théâtrale suivie d'un débat et d'un apéritif :

Compagnie DRAMAD : Récits autour de l'alcool.

Pour construire ce spectacle, nous avons rencontré deux membre des alcooliques anonymes de Colombes, des anciens malades alcooliques qui nous ont raconté leur histoire.

Nous avons également fait du micro trottoir sur la ville.

Un thème : Quand l'alcool devient il un problème. Pourquoi devient-on alcoolique ? A quel stade peut on considérer quelqu'un comme alcoolique ? Comment les gens se situent ils par rapport à l'alcool ? Nous nous sommes servis de ces témoignages, des notres pour créer un spectacle.

Alcools est un concentré de vie, parfois trop concentré en eau de vie. Certains personnages sombrent dans l'alcool, parfois même sans s'en rendre compte d'autres nient carrément le problème… En effet, le plus sensible n'est pas toujours celui qu'on croit.

Alcools a été présenté lors du Printemps des Poètes édition 2008 « L'éloge de l'autre » à L'Escale Europe. Grâce à Xavier Lauretta, nous avons pu travailler en lien avec les alcooliques anonymes de la ville de Colombes.

Ecriture et Montage de William Marquetout

Avec Raymond Dikoumé, William Marquetout, Souad Bekkaye, Adama Sissoko, Lucile Tricard.

Lire la suite

Si le premier tour de l’élection présidentielle se déroulait dimanche prochain ?

22 Octobre 2010, 11:00am

Publié par MoDem-Colombes

Parmi les candidats suivants, pour lequel y aurait-il le plus de chances que vous votiez ?

Entres parenthèses sont rappelés les résultats de mai 2010.

Nicolas Sarkozy              26%  (27%)

Martine Aubry                   25%  (24%).

Marine Le Pen                 14% (13%)

François Bayrou              8,5%  (8%).

Eva Joly                             7%  (Cécile Duflot 5%)

Dominique de Villepin   7% (8%).

Jean-Luc Mélenchon     5% (5%)

Olivier Besancenot         5% (5%)

Nicolas Dupont-Aignan 1,5% (1%).

Nathalie Arthaud              1% (1%)

Sondage sondage IFOP-Lettre de la Nation réalisé du 12 au 14 octobre auprès d’un échantillon représentatif de 930 Français par des questionnaires en ligne.

Lire la suite

Le gouvernement a tort de passer en force

21 Octobre 2010, 22:59pm

Publié par MoDem-Colombes

François Bayrou a estimé ce jeudi que le gouvernement avait "tort de passer en force", après la décision d'accélérer les débats au Sénat par l'instauration du vote bloqué sur la réforme des retraites. 

"Le gouvernement a choisi de passer en force et il a tort. Au bout du compte, on est dans l'organisation de l'affrontement. C'est un tort pour la réforme des retraites et pour le pays", a déclaré François Bayrou, ajoutant : "on est dans le blocage et le passage en force et cela ne fera qu'accentuer l'antagonisme des pour et des contre". 

"La réforme fait l'objet de suffisamment de manifestations pour que le Parlement prenne le temps de la délibération. Qu'est-ce que cela peut faire que le Sénat prenne trois ou quatre jours de plus ?", s'est encore interrogé François Bayrou.

 

Voté bloqué au Sénat : "Le pouvoir est désormais prêt à tout sacrifier pour faire passer sa réforme en force", selon Yann Wehrling

Retraites : "Il faudrait qu'un pas soit fait, et qu'un geste soit fait, sans remettre en cause la réforme", pour François Bayrou

Robert Rochefort : "On ne peut plus réformer en passant en force"

Bayrou chez Sarkozy

 


Lire la suite

Bayrou chez Sarkozy

20 Octobre 2010, 19:17pm

Publié par MoDem-Colombes

François Bayrou a plaidé aujourd'hui en fin d'après-midi auprès de Nicolas Sarkozy en faveur de nouveaux gestes pour amender la réforme des retraites dans un sens plus juste, s'agissant notamment de la prise en compte de la pénibilité et de la borne de 67 ans pour les pensions à taux plein.

Reçu pendant plus d'une heure par le chef de l'Etat à la demande de celui-ci - cette rencontre ne figurait pas à l'agenda du Président, le dirigeant du MoDem l'a invité aussi à "entendre" l'inquiétude des Français, notamment des jeunes, qu'ils défilent ou non contre la réforme.

 "Je lui ai dit que ce que traduisaient ces manifestations, ce n'est pas seulement une question d'affrontements sur les retraites, c'est quelque chose de beaucoup plus profond, une crise de défiance très profonde (...), notamment des jeunes, sur la politique menée et sur ce qu'ils ressentent comme inéquitable et déséquilibré dans les décisions prises", a-t-il dit à sa sortie de l'Elysée.

Selon lui, cette inquiétude des jeunes porte sur "la question de l'entrée dans l'emploi, avec cette idée simple, peut-être trop simple, qui est de dire que si les gens restent au travail, il y aura moins de places pour nous les jeunes".

"J'ai dit" au président que "l'affaire Bettencourt, l'affaire Tapie, tout ça a créé chez les Français le sentiment, et peut-être même la certitude, que les choses, n'étaient pas justes" notamment avec "l'affaire du bouclier fiscal" et que "les plus avantagés sont privilégiés et ceux qui n'ont pas la chance d'avoir des situations fortunées payent plein pot", a-t-il ajouté.

François Bayrou indique avoir fait savoir à Nicolas Sarkozy "que des gestes sur la réforme des retraites seraient bienvenus". Il a évoqué plus particulièrement le relèvement de 65 à 67 ans de l'âge de la retraite sans décote, une disposition qu'il juge "la plus discutable et même la plus injuste de la réforme".

Comme le secrétaire général de la CFDT François Chérèque, il estime que, sa mise en oeuvre ne devant intervenir qu'à partir de 2016, un "rendez-vous" cette année-là serait "utile pour qu'on dise si on confirme cette disposition ou le contraire".

Il suggère également de revoir la disposition du projet de loi sur la pénibilité, grâce à un amendement déposé dans ce sens au Sénat.

Selon le Point.fr, lors de cet entretien, le président de la République "entendait aussi convaincre le chef du MoDem de renoncer à rejoindre le groupe indépendant que veulent former les députés villepinistes à l'Assemblée nationale".

D'après agences Reuters et AFP

Lire la suite

Stations-services en pénurie de carburant à Colombes

18 Octobre 2010, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

http://www.france-conduite.com/photos/logo-bp.jpg

Difficile de trouver une station service encore ouverte !

N'hésitez pas à laisser un commentaire sur vos observations sur les stations services de Colombes !

 

Pénurie de carburants :

BP - Charlebourg

bld Charles de Gaulle


Pénurie de gasoil :

BP - Valmy - 8 à Huit
44 - 50 bld de Valmy
 

Allez à :

BP - Edgar Quinet
14 bld Edgar Quinet

BP - 4 Routes
16 ave de Stalingrad

 

Nedjar

143 ave de Stalingrad


Oil France 

36 -38 ave Henri Barbusse

 

Shell - les 2 P Services

 Autoroute A86


Lire la suite

Un immense gâchis

18 Octobre 2010, 17:45pm

Publié par MoDem-Colombes

François Bayrou était l'invité ce lundi de la matinale de France Inter, animée par Patrick Cohen.

Il a estimé que la réforme des retraites "était mûre", mais que le gouvernement avait commis un "immense gâchis" dans sa gestion, précisant que "la situation est plus dangereuse qu'elle ne l'a jamais été depuis des années. On est devant un risque de radicalisation qui est désormais généralisé".

"Le conflit de routiers, le blocage des raffineries, le ravitaillement des stations-service, les lycéens et la poursuite du mouvement sur les retraites créent une situation de risque dont il faudrait sortir", a ajouté François Bayrou estimant que c'était "devenu extrêmement difficile".


"Lorsque la première brindille flambe, un verre d'eau suffit pour l'éteindre mais lorsque c'est la forêt toute entière ou de larges parts de la forêt qui prennent feu alors les Canadair n'y arrivent pas facilement. On est vraiment dans un moment extrêmement lourd", a-t-il encore affirmé, estimant aussi que le gouvernement n'interrompera pas la discussion du texte car il aurait trop "à perdre" à cela.

François Bayrou a rappelé qu'il existe "deux pistes" possibles pour sortir du conflit :

-"La première, c'est qu'on regarde attentivement ce qu'on est en train de voter du point du vue des dates", a-t-il affirmé en rappelant son opposition au passage à 67 ans de la retraite sans décote. "Cette mesure ne commencera à s'appliquer pour les plus jeunes qu'en 2016. Il serait sage que le gouvernement dise: cette mesure-là, nous allons fixer un rendez-vous pour qu'elle soit réexaminée dans six ans, pour voir si elle est légitime ou pas".

-"La deuxième piste, c'est, pour la pénibilité, de créer un fonds, comme pour les accidents du travail, auquel contribueraient les entreprises qui offrent des travaux pénibles", a-t-il ajouté.

Sur le projet des retraites du Parti socialiste, François Bayrou a rappelé que les pénalisations qu'il envisageait dans la réforme allaient toucher les plus faibles ou ceux ayant eu un parcours professionnel irrégulier. Il a notamment estimé que le projet du PS allait pénaliser les étudiants. Il a aussi ajouté qu'"au PS, il y a aussi des réflexions sur la réforme des retraites", et que "certains ne veulent plus son retrait". "Même Martine Aubry a adopté une position mesurée sur les retraites", a-t-il encore rappelé.

"Est-ce encore possible de réformer ?", s'est interrogé François Bayrou. "C'était une réforme qui était mûre. Je trouve que la réforme qui a été suivie est un immense gâchis qui rend la situation dangereuse aujourd'hui", a-t-il conclu.

François Bayrou a aussi estimé que la réforme fiscale était "plus facile à faire qu'on ne le dit", avec notamment "la suppression du bouclier fiscal" et une transformation de l'impôt sur la fortune (ISF). "Je crois que la réforme fiscale est plus facile à faire qu'on ne le dit ou ne le croit", a-t-il affirmé.

"On peut trouver une réponse qui permette à la fois d'avoir une fiscalité raisonnable, que les plus riches participent, que l'impôt sur le patrimoine ou le capital soit réécrit pour que tout le monde soit assuré que ce n'est pas parce qu'on est le plus riche qu'on va payer le moins, ce qui est la situation créée par le bouclier fiscal", a-t-il encore expliqué, ajoutant qu'il s'était notamment prononcé pour une réforme de l'ISF. "Tout le monde la fera, même ceux qui prétendent le contraire parce que c'est un impôt mal ficelé qui a des conséquences négatives", a-t-il rappelé.

"Je suis pour qu'on explore la piste de la transformation de l'ISF - à l'impôt sur le revenu, on ajouterait une partie des revenus du patrimoine - et pour la création d'une tranche supplémentaire de l'impôt sur le revenu", a dit François Bayrou, mais il "s'est dit également "plus prudent" voire "sceptique" mais "pas fermé" quant à la création d'une TVA sociale.

"Cela veut dire qu'on fait payer aux consommateurs la partie de charges sociales qui est actuellement assumée par ceux qui achètent les produits français à l'étranger. Donc cela cible beaucoup les retraités, tous ceux pour qui la consommation est une part très importante du budget", a souligné François Bayrou.

Lire la suite

Un nouveau Conseiller Municipal

17 Octobre 2010, 11:21am

Publié par MoDem-Colombes

 

Pierre-Antoine DRONIOU s'installe au Conseil Municipal lundi prochain 18 octobre.

Il est membre du PS et était n° 39 sur la Liste Colombes Rassemblée la Gauche et les Ecologistes.

Il a 29 ans, il est cadre financier il habite le quartier Hoche.

Il succède à Christelle Vétizout, démissionnaire.

http://www.colombes.fr/fileadmin/Documents/mairie_pratique/CR/ordre_du_jour/18_Octobre_2010-ODJ.pdf

Lire la suite

Céramistes d'Ile de France

15 Octobre 2010, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

confd-autonne16-10-2010.jpg


Samedi 16 octobre à 14h30

Conférence sur les céramistes d'Ile-de-France : l’exemple de l’atelier de Maurice Dhomme à Colombes
Hôtel de Ville – Place de la république - Salle du sous-sol
ntervenants : Florence Slitine Conservateur à la Cité de la Céramique de Sèvreset Elisabeth Lézé-Olivier Présidente de l’association des Amis du Musée

Renseignements au 01 47 60 83 08

Lire la suite

Atelier du Confiseur

14 Octobre 2010, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

 

L'ATELIER DU CONFISEUR OUVRE SES PORTES :
à toutes et tous,
les Vendredi 15 et Samedi 16 Octobre 2010
de 8h à 20h :
Venez nombreux poser vos questions aux artisans, voir leurs tours de main, découvrir nos nouveautés, revisiter nos classiques, et déguster deux chocolats chauds uniques : le doux, au lait et au bon chocolat riche en beurre de cacao, le corsé, à l'eau minérale et aux épices mayas !

 

 

L'Atelier du Confiseur
Atelier-Boutique de Rémi Henry
Artisan Chocolatier Confiseur à Colombes depuis 1993
3 avenue Jean Jaurès
92700 Colombes
Gare du Stade
Tél : 01 47 81 33 61
Fax : 01 47 85 04 59
Email : remihenry@atelierduconfiseur.fr
www.atelierduconfiseur.fr
Ouverture du lundi au samedi de 8h30 à 19h.

 

 

Lire la suite