Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Programme Université de rentrée

13 Septembre 2010, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

 

L'Université de rentrée se déroule du vendredi 24 septembre 14H00 au dimanche 26 septembre après le déjeuner de clôture.

Outre les grands débats, dont nous vous communiquerons le contenu et le nom des intervenants durant l'été, plusieurs dizaines d'ateliers vous seront proposés. Parmi ceux-ci : 

- Nos valeurs, une histoire

- Sociologie électorale du centre

- de la Vè à la VIè République

- Les modes de scrutin     

- Nos idées en Europe       

- Peut-on moraliser le capitalisme international ?         

- Dette – fiscalité           

- Quelle cohésion sociale ?             

- Le Grenelle de l’environnement en échec         

- Les clés de l’éducation          

- Réenchanter le travail           

- Comment réindustrialiser la France          

- Le monde agricole à l'abandon        

- Santé – Démographie médicale       

- Comment reconquérir les territoires délaissés : ruralité-banlieue         

- Sécurité  

- Animer une équipe            

- Prendre la parole en public            

- Face à la presse          

- Le marketing viral : blogs, sites, réseaux sociaux…          

- Créer et faire vivre un site internet et une lettre électronique            

- « Foire aux questions » mouvements départementaux         

- Les 5 clés de l’analyse électorale locale            

- Préparer les élections cantonales           

- Le financement d’une campagne électorale         

- Réaliser une vidéo            

- Le recrutement en milieu étudiant          

- Les « bonnes pratiques » départementales          

Lire la suite

Université de rentrée du MoDem

13 Septembre 2010, 14:14pm

Publié par MoDem-Colombes

 

La prochaine université de rentrée du Mouvement Démocrate se déroulera du vendredi 24 au dimanche 26 septembre 2010 sur la presqu'île de Giens (Var).

- Pour toute inscription

  • au "Pass journée" (accès au site UR2010 les vendredi, samedi et dimanche, participer aux ateliers et aux forums,...) avec restauration à la carte,

L'inscription au Pass Journée est de 20€. Ce pass comprend l'accès au site pour les vendredi, samedi et dimanche ainsi que la participation à tous les ateliers et forums. Une fois inscrit, vous vous présenterez à l'accueil du site pour retirer votre pass journée qui vous donnera accès à toutes les salles.

  • ou au "Pass dimanche" (accès au site UR2010 uniquement le dimanche) avec restauration à la carte (28€), 

vous pouvez vous inscrire sur ce site et régler par carte bleue :

 

http://ur2010.mouvementdemocrate.fr/

- L'inscription au "Pass hébergement" est désormais close. Si vous souhaitez trouver un hébergement, n'hésitez pas à contacter l'office du tourisme de Hyères au 04 94 38 50 91. Une ligne dédiée pour le Mouvement Démocrate a été mise en place.

 

Toute l'équipe du Mouvement Démocrate compte sur votre présence !

 

Programme Université de rentrée

 

Personnalités Université de rentrée

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Quoi faire ce dimanche 12/09 ?

12 Septembre 2010, 00:11am

Publié par MoDem-Colombes

 

Aller chiner au vide-greniers des Vallées

Près de 300 exposants vous attendent dans la rue Félix Faure, la rue des Vallées et l'avenue Pauline.

C'est comme tous les ans organisé par l’amicale des commerçants des Vallées.
Aujourd'hui, de 7h00 à 18h00.

Lire la suite

4000 Colombiens attendus au Forum !

11 Septembre 2010, 06:55am

Publié par MoDem-Colombes

 

198 associations colombiennes (sur plus des 450 associations colombiennes) présentent au public leurs activités depuis hier soir à l'Avant-Seine.

A noter : cette année le forum des associations n'a pas lieu le dimanche.

Une conférence sur l'économie sociale et solidaire est progammée aujoud'hui à 15h00.

 

 

Lire la suite

Bayrou s'est opposé au recul de l'âge de la retraite sans décote

10 Septembre 2010, 22:59pm

Publié par MoDem-Colombes

 

Le président du MoDem, François Bayrou a joint vendredi sa voix à celle de l'opposition pour protester contre le recul de l'âge de la retraite sans décote.

"Cette disposition vise et touche ceux qui ont les pensions les retraites les plus faibles", a déclaré M. Bayrou.

Le président du MoDem protestait contre le relèvement de 65 à 67 ans de l'âge du départ à la retraite sans décote, quel que soit le nombre d'annuités, mesure qui risque de toucher surtout les femmes ayant dû interrompre leur carrière pour élever leurs enfants.

"Il n'y a sur ces bancs (de l'Assemblée) personne qui relèvera d'un dispositif de cet ordre, protégés que nous sommes par nos carrières ou par le régime spécial que nous nous sommes donné en tant que parlementaires", a ajouté M. Bayrou, avant une démonstration "arithmétique".

"S'il n'y a que 18% des personnes qui partent après 65 ans, si les femmes sont majoritaires à l'intérieur de ces 18%, si la pension des femmes est inférieure de 42% à la pension des hommes, alors il est clair qu'il n'y a pas là un tiers du financement de votre réforme. Cela n'est pas de la politique ni de l'idéologie, c'est de l'arithmétique élémentaire", a-t-il aussi dit.

 

Lire la suite

Bayrou dans Paris-Match

9 Septembre 2010, 21:53pm

Publié par MoDem-Colombes

Paris-Match : Dans quel état d'esprit abordez-vous cette rentrée ?

François Bayrou : Préoccupé et déterminé. Les Français sont inquiets. Les injustices s'aggravent. L'éducation, l'emploi et même la sécurité reculent ou fond du surplace. Les divisions montent à l'intérieur du pays, alors qu'on aurait grand besoin d'un climat de respect mutuel et d'entente. Tout cela fait que le gouvernement et la majorité sont sens dessus dessous avec des ministres pré-licenciés, d'autres qui pleurent des larmes amères mais ne bougent pas, d'autres déstabilisés. Il faut sortir de ce climat de décomposition.

 

Paris-Match : Eric Woerth doit-il démissionner ?

Ce n'est pas seulement un ministre qui est en cause, mais tout un ensemble. Ce qui a été révélé à tout le monde, ce sont les liaisons intimes et dangereuses entre le pouvoir et le monde des très grands intérêts. Comme s'il y avait deux lois : une pour les privilégiés, l'autre pour les citoyens ordinaires.

 

Paris-Match : À quelles conditions voterez-vous la réforme des retraites ?

Une réforme est vitale. Laisser croire le contraire, c'est mensonger. Mais on doit l'exiger raisonnable et juste. Passer de 60 à 62 ans, d'ici à 2018, c'est impopulaire. Pourtant, à mes yeux, c'est raisonnable. En revanche, cibler ceux qui ont eu les carrières les plus perturbées -notamment les femmes qui ont arrêté de travailler pour élever leurs enfants- en reportant à 67 ans l'âge où on peut faire valoir les annuités acquises, c'est une grave injustice. Si nous parvenons à faire bouger le gouvernement sur ce point, je voterai la réforme. Sinon je la combattrai.

 

Paris-Match : Approuvez-vous le "coup de rabot " du gouvernement sur les niches fiscales ?

Parler de coup de rabot sans toucher au bouclier fiscal, c'est se moquer du monde ! La première niche fiscale c'est bien celle-là. La femme la plus riche de France finit par être proportionnellement moins imposée qu'un salarié moyen ! Pendant ce temps, à l'autre bout de l'échelle, tous les jours le nombre augmente des gens à qui on enlève sans le dire les aides minimes qu'on leur apportait : veuves, minima sociaux amputés, handicapés en centre d'aide par le travail. Il est temps de dire qu'il n'y a pas de fatalité de l'injustice.

 

Paris-Match : Vous avez dit du bien de François Fillon ou de Dominique Strauss-Kahn. Est-ce compatible ?

Je revendique la liberté d'estimer même des gens avec qui j'ai des divergences. Et je l'assume. Estimer, cela ne veut pas dire qu'on est d'accord avec tout. Parfois, ce sont même de graves désaccords. Mais je n'accepte plus le jeu politique stupide qui oblige à dire forcément du mal de tous ceux qui ne sont pas de votre parti ou de votre clan. Et c'est encore plus vrai dans un pays en crise morale.

 

Paris-Match : Quelle est votre ligne aujourd'hui ?

Je me bats pour les millions de Français qui ne veulent pas continuer sept ans encore (jusqu'en 2017 !) avec cette pratique du pouvoir, mais qui en même temps ne veulent pas que la France soit soumis au Parti socialiste dans lequel ils ne se reconnaissent pas ! C'est une toute autre ligne politique : priorité non pas au CAC 40 mais aux PME, relocalisation de productions qui n'auraient jamais dû partir de notre pays, priorité donnée à l'essentiel, c'est-à-dire à l'éducation, lutte contre la dette, écologie constructive et non de retour en arrière, établissement d'une démocratie enfin indépendante de toutes les pressions, notamment des réseaux et des puissances d'argent.

 

Paris-Match : Dominique de Villepin, depuis longtemps, Hervé Morin aujourd'hui, peut-être demain Jean-Louis Borloo veulent représenter le même espace.

Parler d'alternative en siégeant depuis des années au gouvernement, c'est un drôle de torticolis...

 

Paris-Match : Le sénateur Jean Arthuis veut des primaires allant du Nouveau Centre au MoDem. Qu'en pensez-vous ? Pour proposer un espoir sérieux et pour gagner, il faudra bien entendu un candidat et un seul.

 

(c) Paris-Match

Lire la suite

Tribune du Groupe MoDem

8 Septembre 2010, 17:51pm

Publié par MoDem-Colombes

Les bonnes résolutions de la rentrée

 

 

Depuis des mois le conseil municipal ne fonctionne pas. Il a été converti en théâtre, en cinéma, en cirque. Sous les regards abasourdis de la grande majorité des élus (toutes opinions confondues), quelques « leaders » en mal de reconnaissance monopolisent la parole pour s’affronter verbalement dans des joutes « oratoires » ridicules et stériles. Colombes mérite mieux que cette « démocratie de tréteaux ».

 

Les vrais sujets de débat ne sont plus traités, tellement la place laissée à la polémique est importante. Ainsi lors du conseil de juillet, le débat sur l’important sujet du plan de déplacement a été complètement passé sous silence au profit d’invective sur la politique sécuritaire. C’est scandaleux et dangereux. Scandaleux parce que l’image de l’Assemblée municipale est affligeante, donnant des arguments à tous ceux qui ne croient plus en la démocratie. Scandaleux parce qu’il n’y a pas « de pilote dans l’avion », que les ordres du jour sont détournés impunément, voire avec la complicité de l’exécutif municipal.

 

Dangereux parce que, malgré l’absence de débat des décisions sont prises, qui engagent notre avenir. Elles ne sont pas discutées, les Colombiens sont mis devant le fait accompli. Mais, pour ne citer qu’un exemple, on ne déplacera pas le tramway une fois qu’il sera construit ! Si on n’a pas pu discuter du tracé parce qu’on a parlé pour la centième fois de la tenue de la police municipale, tant pis !

 

Est-ce un fonctionnement normal de terminer systématiquement les conseils au-delà de deux heures du matin ? Est-on encore en pleine possession de ses moyens à cette heure là ?

 

A dix-huit mois des élections présidentielles, et alors qu’on voit les affrontements nationaux (tout aussi ridicules) se multiplier, toujours sur les mêmes sujets (la sécurité, l’immigration…), il est sans doute vain de réclamer un apaisement constructif, et pourtant :

Si les ordres du jour sont respectés

Si les temps de parole de chacun sont maitrisés

Si on refuse de céder à la provocation facile, au bon mot blessant et à la polémique faussement drôle,

alors l’instance délibérante pourra jouer son rôle de lieu d’échanges intelligents, de débats constructifs. C’est ce que nous appelons de nos voeux en cette rentrée, faute de quoi, comme ce fut le cas en juillet, nous quitterons « la cour des miracles » (c’est-à-dire le conseil municipal) pour ne pas cautionner les agressions et dérapages verbaux, symboles d’une démocratie locale en panne.

 

Alors, à quoi sert la hausse des impôts ?

 

Laurent Trupin, Bruno Gouallou

 

www. laurenttrupin.org

Lire la suite

Faire bouger le gouvernement

7 Septembre 2010, 10:05am

Publié par MoDem-Colombes

François Bayrou a annoncé ce lundi qu'il fallait faire "bouger le gouvernement" et l'empêcher de reporter de 65 à 67 ans l'âge de départ à la retraite sans pénalité.

À la veille de l'ouverture de l'examen de la réforme des retraites à l'Assemblée, François Bayrou a ainsi prévenu qu'il ne votera pas la réforme, si le gouvernement ne renonce pas au report de l'âge de départ à la retraite de 65 à 67 ans à taux plein.

"Si ce n'est pas acquis, je ne voterai pas la réforme", a-t-il affirmé, ajoutant que "des responsables syndicaux avaient fait une ouverture brutalement rejetée par le gouvernement. Il appartiendra au Parlement de faire entendre la voix de ceux qui veulent la réforme et la justice".


"C'est un sujet particulièrement grave pour un public aux carrières chahutées, spécialement les femmes ayant interrompu leur vie professionnelle pour élever des enfants", a encore dit François Bayrou, en évoquant le "sujet le plus important du point de vue de la justice".

Il a estimé que "le débat qui s'ouvre mardi sur les retraites sera un des plus importants peut-être le plus important de la législature", rappelant les autres points essentiels à ses yeux: recul de l'âge légal de 60 à 62 ans, pénibilité, carrières longues, polypensionnés.

Il a aussi prévenu : "La situation du ministre (Eric Woerth) est extrêmement fragilisée en raison des affaires Bettencourt qui ont fait apparaître les liens entre le pouvoir et le monde de l'argent".

François Bayrou n'appelle pas à la mobilisation avec les syndicats contre le projet de réforme: "Je pense qu'il ne faut pas confondre les responsabilités politiques et syndicales".

Lire la suite

Cet été dans les écoles

6 Septembre 2010, 10:25am

Publié par MoDem-Colombes

 

Ce sont près de 7000000 Eur qui ont été investis dans les travaux d'été dans les écoles de Colombes (sur les 65000000 Eur prévus d'ici 2014).

 

à Marcellin Berthelot

 - l'Intégralité des façades vitrées de l'école élémentaire ont été remplacées.

1200000 Eur

 

à Charles Péguy

 - Plusieurs travaux d'extension : restaurant et nouvelles salles d'activités, motricité et d'accueils loisirs

1239000 Eur

 

à Ambroise Paré

 - 2 classes ont été construites.

422000 Eur

 

à Langevin Vallon

- Réfection de la cour d'école.

 

à Léon Bourgeois B

- Travaux d'étanchéité de la toiture.

 

à l'ancien Collège Taillade

- Plusieurs aménagements provisoires destinés à accueillir les maternelles de Maintenon (certaines classes) et de Victor Hugo.

1400000 Eur

Lire la suite

Violences, Rugby, Incendie

5 Septembre 2010, 09:36am

Publié par MoDem-Colombes

Qui n'a pas eu cette semaine un collègue, un ami ou un membre de sa famille, non-colombiens, ayant entendu parler de Colombes ?

 

Violences 

 

Trois policiers du commissariat de Colombes ont été pris dans un guet-apens dans la nuit de mardi à mercredi alors qu'ils intervenaient sur un feu de véhicule de chantier dans la cité du Luth à Gennevilliers.

Une fois sur place, ils ont été pris à partie par une quarantaine de jeunes qui leur ont jeté "des pierres et des pavés", blessant sérieusement l'un des policiers.

Le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux s'est rendu mercredi dans les locaux du commissariat de Colombes, a fait le lien entre cette agression et l'interpellation plus tôt dans la journée de deux jeunes à scooter qui effectuaient un rodéo à Gennevilliers

A quelques centaines de mètres des rues bloquées et des cordons de sécurité déployés pour accueillir le ministre de l'Intérieur, une bijouterie a d'abord été attaquée et 4000 euros y ont été dérobés. Dix minutes plus tard, les deux hommes remettent ça dans une station-service. Il ne se sont cette fois emparé que de quinze euros.

http://www.rmc.fr/blogs/bourdinandco.php?post%2F2010%2F09%2F02%2FGuet-apens-a-Genevilliers-quels-enseignements

 

Rugby

 

Pour une première, c’était une belle première ! Dans un stade Yves du Manoir plein à craquer, le Racing Metro 92 a disposé du champion en titre, l’ASM Clermont Auvergne, pour ses débuts dans son antre de Colombes à l'occasion de la 4ème journée du Top 14(28-17). Une victoire qui ne souffre d’aucune discussion et place les Racingmen en position de force avec trois succès en quatre matchs.

 
Incendie

 

Le gymnase du collège Henri-Dunant a été détruit par les flammes jeudi 2 septembre au matin, lors d'un incendie accidentel.

Vers 06H30, les électriciens ont déclenché un court circuit, ils ont vu le feu démarrer. L'ensemble du bâtiment s'est embrasé, et en 15-20 minutes, tout a brûlé. La question est de savoir pourquoi le gymnase a brûlé si vite.  Ont également été détruites quatre salles de classe et un bureau, qui devaient être affectés à l'externat de réinsertion scolaire.  Ces locaux, qui se trouvaient dans l'enceinte du gymnase et avaient leur propre entrée, devaient accueillir des élèves exclus de plusieurs établissements scolaires à partir du début du mois d'octobre.

http://videos.leparisien.fr/video/iLyROoaf8nTu.html

Lire la suite