Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Les 7 derniers jours d'actualités à Colombes (6)

14 Août 2010, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

ThermoColombes

 

Lundi 9, Mercredi 11, Vendredi 13 : En août, les plus démunis ont du mal à se nourrir car la plupart des associations caritatives ferment. Heureusement, pour certains d'entre eux, Août Secours Alimentaire 92 prend le relais. . Des jeunes mères et leurs enfants, des adolescents, des retraitées patientent tranquillement devant l'entrée de la salle paroissiale du Bld de Valmy ; tous savent qu'à 18h00, la distribution des colis alimentaires va commencer. Un par un, ils présentent à un bénévole la carte qui donne droit à l'assistance d'Août Secours Alimentaire 92 ; en échange, ils reçoivent un sac en plastique contenant de quoi manger équilibré pendant deux jours (jusqu'au 31 août).

 

Mardi 10 : Le Conseil français du culte musulman a annoncé le Ramadan pour ce mercredi 11 août : bon Ramadan à tous les musulmans de Colombes ! (jusqu'au 11 septembre). 

 

Mercredi 11 : Colombes Habitat Public, l’office public d’aménagement et de construction de Colombes entend inciter ses locataires à (re)louer les parkings. A cette fin, ceux-ci bénéficieront d’un loyer mensuel unique à partir du 1er septembre (place aérienne : 13€ ; place souterraine : 40€) (contre aujourd'hui 0€ à 100€ par mois).

Au total, plus de 1600 locataires bénéficieront de cette mesure, avec, en moyenne, une économie de 20€ sur leur quittance de parking.  Le manque à gagner est de 130000€, mais 1500 places toujours disponibles sur 7000 au total.  Espérons que l’anarchie du stationnement en surface va diminuer !

  

Jeudi 12 : Alain Aubert, directeur du comité départemental du tourisme, ancien conseiller général et chef de l'opposition RPR-UDF à Colombes, vient d’écrire au président de la République et au président du conseil général pour faire revenir le ministère de l'écologie sur sa décision de supprimer l'accès au toit de la Grande Arche à La Défense.

   

Vendredi 13 : Un été sportif pour nos élus : pendant que notre Maire fait le tour de France en Harley, notre Secrétaire d'Etat aux sports encourage - après nos athlètes à Barcelone - nos nageurs de l'équipe de France à Budapest.

 

Dimanche 15 : Podium de l'été au Parc de l'Ile Marante, organisé par le Groupement culturel Marie-Galantais de Colombes.

 

Dimanche 15 : Jour le plus froid de l'été ; pluie quasiment ininterrompue.

 

De Lundi 9 à Dimanche 15 : Chute progressive des températures de 28°C à 16°C ! Ce n'est pas la canicule historique de la Russie !  Espérons que la 2ème partie du mois d'Août soit plus chaude que la 1ère !

 

Retour sur la polémique des aires d'accueil des gens du voyage :

Depuis la loi Besson du 5 juillet 2000, chaque commune de plus de 5.000 habitants a pour obligation d'aménager une aire d'accueil des gens du voyage.

Parmi les mauvais élèves figure l'Ile-de-France, une région dans laquelle il manque 4.200 places. Seulement 22% des emplacements prévus ont été construits.

Les Hauts-de-Seine sont particulièrement à la traine, avec seulement 10% de l'objectif atteint. Le schéma départemental 2003-2009 prévoyait 300 emplacements. Il n'y en a aujourd'hui que 26, sur une aire unique, à Colombes.  Et les villes gérées par la gauche ne se sont pas montrées plus exemplaires que celles gérées par la droite. D'ailleurs, la mairie de Colombes était UMP lorsque les emplacements ont été construits.

Bernard Lucas, conseiller général (PS) de Colombes, a interpellé le préfet à ce sujet, lors de la séance du 25 juin 2010 au conseil général. "De nombreux groupes familiaux de Gens du voyage continuent à vivre en caravane, sur des terrains de fortune, non aménagés, insalubres et indignes, à Nanterre, Clichy, Gennevilliers, Antony… tandis que les autres communes ne les tolèrent même pas sur leur sol alors même qu'elles sont en infraction avec la loi", souligne l'élu d'opposition. Bernard Lucas demande au préfet d'imposer l'application de la loi aux communes qui trainent les pieds :"C'est comme pour le logement social, si chaque commune respectait ses obligations, tout serait plus facile", explique-t-il à Nouvelobs.com ((C)) .

Lire la suite

Un 15 août à Colombes

14 Août 2010, 08:00am

Publié par MoDem-Colombes

 

Le 15 août 2010, à partir de 12 h, l'évènement sera à l'Ile Marante de Colombes avec le podium tropical de l'été. Le programme sera très alléchant : du sport, des artistes, des jeux, des groupes en live, ...

 

La participation des radios et des télés est à signaler aussi : ESPACE FM / TROPIQUES FM / ACI.

 

Entrée 10 Eur - gratuit pour les enfants .

 

Une subvention de 3.000 euros a été attribuée  par le Conseil de Paris à l'association Groupement Culturel Marie-Galantais - 117, rue Gabriel Péri à Colombes, pour l’organisation de cette manifestation festive et sportive à destination des jeunes et des familles.

 

http://www.sportoutremer.com/article-sport-et-fete-a-l-ile-marante-de-colombes-53842912.html

Lire la suite

François Bayrou à 12 ans (4/4)

12 Août 2010, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

 

Un sentiment de foi

 

Calixte a une vision rousseauiste de l'existence. Ses enfants doivent prendre la vraie vie. Il pense aussi qu'un grand horloger maintient les équilibres. Le dimanche, en retard à la messe, il discute au dernier rang pour faire le point sur les saisons. Emma est devant, plus concentrée. Un sentiment de foi heureuse porte François. Enfant de chœur, il écoute les leçons de catéchisme de Mlle Benoit, la bonne du curé. Il reçoit un bon point quand elle entend un impeccable Confiteor. À la radio, les Bayrou n'écoutent que la parole. Calixte tourne le bouton dès qu'il entend la musique. François, une étrangeté en Béarn, ne saura jamais chanter. Alors que son grand-père a été la voix du canton.

 

Au fond, il ne perd jamais l'espoir, malgré la punition qui dure. Les années ne changent rien. On voit bien qu'une bombe atomique d'optimisme le porte. Il est promis aux exaltations. Un destin ? Il ne doute pas. Il sera le défenseur des sans-voix, le représentant du peuple contre les puissants. À ce moment de la vie, il lui semble avoir tout lu, et relu, parfois cent fois. Il part en hypokhâgne au lycée Montaigne à Bordeaux. Calixte l'accompagne en voiture, défait. Reviendra-t-il jamais à Bordères ? La souffrance est plus grande encore qu'il ne l'avait imaginée. Les larmes coulent. Jamais cette fichue route ne parviendra à l'apaiser. Calixte pleure l'enfant rêvé à qui il a tout donné et que la terre ne peut retenir. François part conquérir le monde. Comment penserait-il au chagrin du retour, trois semaines avant son agrégation ? Il sera là pour ramasser la récolte quand Calixte meurt tragiquement au travail. Il reviendra habiter le village où les champs racontent, dans l'effluve des mots et la lumière d'un homme.

 

(c) SudOuest.fr

Lire la suite

François Bayrou à 12 ans (3/4)

12 Août 2010, 08:30am

Publié par MoDem-Colombes

   

La religion de l'école

 

La vie est en porcelaine. Ceux que l'on aime s'en vont à la dérobée et nous laissent désemparés. François comprend qu'il faut aimer l'instant, tant il est fragile, le saisir, ne pas laisser le temps nous voler. Les enfants jouent dans la cour. Calixte frappe dans ses mains. « Maintenant, une dictée ! » François et Lucienne accourent. Calixte lit, explique en permanence, raconte l'histoire, Napoléon, le Second Empire. Pelle en main, il attend les fables de La Fontaine. François, qui tient le sac de maïs, récite. Ils pendent du tabac, François égrène les dates. Qui est Chateaubriand ? Peu importe la réussite sociale. Compte la religion de l'école. Calixte ne demande pas de note. Il a confiance en cet enfant qui le regarde.

 

Au lycée de Nay, François a un an d'avance. Les devoirs lui sont inconnus. Il a trouvé pour cela un arrangement avec les filles, dont il partage secrètement la perception du monde. Devenues femmes, elles demeureront ses alliées. Il a du mal à respecter les conventions. Il admire des gens que les autres chahutent, surtout Jean Biès, le prof de lettres, grand spécialiste français de la pensée hindoue. D'autres n'ont pas son bulletin. Car une injustice le poursuit. Plusieurs professeurs considèrent qu'une lueur de moquerie brille dans les yeux. Il est collé tous les jeudis de toute l'année, de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 16 heures. Le samedi, Calixte vient le chercher. François, au retour, conduit la traction 11 CV jusqu'à la cour de la ferme. Emma ne dit rien.

 

 

(c) SudOuest.fr

Lire la suite

François Bayrou à 12 ans (2/4)

11 Août 2010, 14:00pm

Publié par MoDem-Colombes

 

 

Un lecteur sur le toit brûlant

 

Très souvent, il monte sur le toit de la maison familiale, s'accroche à un volet et grimpe sur celui de la grange, plus haut. Il vient ouvrir le livre dans la beauté du Béarn, seul. En bas, on l'appelle « Shake », diminutif de Shakespeare. Ou « Tintin », pour la houppette qui le coiffe. Mais les moqueries ne l'offusquent pas. Il y a bien plus cruel chaque jour.

 

Depuis l'âge de 8 ans, François est bègue. C'est une souffrance de prison. Il enrage. Une fontaine de paroles coule en lui et l'eau ne vient jamais. Le tuyau est cassé. Parler est une épreuve. Ce bégaiement de blocage n'a qu'un seul avantage. Il doit chercher les mots qui passent, formuler les plans B, jongler sans cesse avec les synonymes. Sa capacité lexicale est belle pour son âge. Calixte et Emma sont très inquiets.

 

Une orthophoniste à Pau lui explique comment parler, lui apprend à respirer. Mais le bénéfice s'évapore aussitôt. Il faut trouver la clef en lui. De tout temps chez les Bayrou, quand le père s'appelle Calixte, le fils aîné se prénomme François, et inversement.

 

Où est-il né ? Bien des choses pèsent à Bordères. Le grand-père François, négociant en grain, a connu l'aisance au début du siècle. Bayrou au village, cela voulait dire première voiture, premier téléphone. Mais son affaire n'a pas survécu à la terrible crise d'après-guerre. Rien n'est écrit pour toujours.

 

François connaît les drames anciens. L'arrière-arrière-grand-père de François Bayrou a été retrouvé mort dans la forêt. On a affirmé que le garde-chasse s'était suicidé. Or, vingt-cinq ans plus tard, sur son lit de mort, un citoyen du village a avoué le meurtre au curé. Pour ne pas perpétuer les haines, son fils, en conscience, n'a pas livré le nom de l'assassin. Et puis il y a l'arrière-grand-père que deux Espagnols ont poignardé à Nay pour lui voler l'argent qu'il avait gagné dans un tripot. Deux hommes guillotinés en place publique à Pau. Il n'y a plus de cheminée à la maison Bayrou depuis que Calixte, en 1915, a perdu son petit frère, François, tombé dans les flammes.

 

(c) SudOuest.fr

Lire la suite

François Bayrou à 12 ans (1/4)

10 Août 2010, 17:55pm

Publié par MoDem-Colombes

 

Nous sommes le 25 mai 1963. François a 12 ans. L'agenda de Calixte Bayrou, agriculteur, et de son épouse Emma, témoigne d'une année sans catastrophe sur la propriété de 10 hectares. 2 096 francs de veaux, 3 640 francs de tabac et une pouliche vendue 3 500 francs. Ce qui donne 9 100 francs de chiffre d'affaires. Ils ne sont pas pauvres. Ils vivent sans argent.

 

Une pouliche ? Les Bayrou ont toujours eu deux ou trois juments poulinières. Certains jouent à la loterie. Eux parient sur un ou deux poulains par an. Un jour, un crack viendra. Deux ans avant que François naisse, l'un d'eux a gagné le Grand Prix de Marseille.

Calixte a été maire de Bordères, 303 habitants, de 1947 à 1953. En 1953, une voix lui a manqué au premier tour. Il a considéré qu'il n'avait plus la confiance. Personne ne l'a jamais revu à une élection. Idéaliste et exigeant, il est devenu père à l'âge de 42 ans. Chaque jour que Dieu fait, il a devant lui la merveille des merveilles : François et sa sœur Lucienne, d'un an sa cadette.

 

François suit pas à pas cet homme rare, sensible, autodidacte, bienveillant envers la nature humaine, qui pense que Marcel Pagnol est un remède à l'éreintement. C'est un intellectuel qui remue la vie à mains nues. La maison sent l'écriture. Le repas des Bayrou offre une scène saisissante. Chacun mange avec son livre. Emma, tous les lundis, emprunte cinq romans à la bibliothèque de Nay, le chef-lieu de canton, à 5 kilomètres.

 

L'un des frères de Calixte est polytechnicien, la petite sœur est médecin. Sans compter Eugène, le mécanicien génial de Bordères. François conduit le tracteur, fane, laboure, escorte les vaches sur son vélo vert, ou à cheval. Certes, il joue aux billes, au foot, au rugby, sprinte aux courses cyclistes. Mais une nécessité intérieure le brûle : il doit lire, en tous lieux.

 

(c) SudOuest.fr

Lire la suite

Colombes Blog Story (12)

9 Août 2010, 17:54pm

Publié par MoDem-Colombes

blog-story.jpg

 

Quoi de neuf dans la blogosphère colombienne ?

 

Une nouveauté très prometteuse :

Le blog d'un colombien qui exprime ses sentiments sur la vie colombienne, la politique locale, le marketing, le web et la communication.
http://www.tiensvoila.com/

 

Un retour sur la toile : 

Le blog de Leïla Leghmara : http://leila.dev.localeo.com/

Conseillère municipale Nouveau Centre de Colombes et membre du Conseil d’Administration d’APC Recrutement (Agir Pour la Citoyenneté).

 

Et du côté des assoc, «Les Jardins Sauvages d’Audra» ont pour but la promotion d’activités d’écologie urbaine (jardinage, agriculture urbaine, ateliers, recyclage...) par une réappropriation par les habitants des espaces urbains délaissés, friches urbaines et industrielles.

http://jardinssauvages.canalblog.com/

 

Pour les parents d'élèves, voici le dernier né des blogs de la PEEP : celui de la PEEP du Collège Paparemborde : 

http://peep-paparemborde-colombes.over-blog.com/ 

 

Pour finior, mais que sont devenu(e)s les Motivé(e)s de Colombes ?

Réponse ici

 

Colombes Blog Story (11)

Lire la suite

Les 7 derniers jours d'actualités à Colombes (5)

8 Août 2010, 15:00pm

Publié par MoDem-Colombes

ThermoColombes 

 

Lundi 2 août : 7ème édition pour la distribution gratuite de paniers-repas à Colombes par l'Association Août Secours Alimentaire 92 dans les salles paroissiales du Bd de Valmy.  Rama Yade s'y est rendue.

 

Mardi 3 août : Bonne vacances Monsieur le Maire pour votre parcours en France au guidon d'une Harley Davidson !

 

Mercredi 4 août : Le musée municipal de Colombes a reçu 4066 visiteurs au mois de juin, contre environ 700 les mois précédents. Une hausse de la fréquentation engendrée par la belle exposition consacrée au peintre danois Asger Jorn, qui installa son premier « vrai » atelier à Colombes de 1969 à 1973.

 

Jeudi 5 août : Seulement 20°C à Colombes (-6° par rapport aux normales saisonnières) !

 

Vendredi 6 août : Un jeune homme de Bois-Colombes âgé de 18 ans est déféré au parquet de Nanterre : il a avoué quelque 150 cambriolages en 3 ans commis dans le nord des Hauts-de-Seine et dans le Val-d’Oise, dont un tiers au sud et à l’est de Colombes, ainsi qu’à Bois-Colombes. Le préjudice cumulé s’élèverait à plusieurs dizaines de milliers d’euros.

 

Samedi 7 août : voici la nouvelle équipe du Racing Métro 92 : Arrières - ailiers : Fall, Goosen, Scrabrough, Bobo, Jane, Kraska, Saubade, Vulivuli ; Centres : Mir.Bergamasco, Chavancy, Masi, F.Steyn ; Demis d'ouverture : Hernandez, Wisniewski ; Demis de mêlée : Durand, Fillol, Lorée ; Troisième ligne : Battut, Chabal, Cronjé, Culline, Galindo, Lane, Leo'o, Leroux, Qovu, Vaquin ; Deuxième ligne : Dellape, Ghezal, Nallet, Raiwalui, Van der Merwe ; Piliers : Brugnaut, Lo Cicero, Orlandi, Sa, Tuugahala, Zimmermann ; Talonneurs : Arganèse, Festuccia, Noirot.

La première rencontre de la saison au stade Yves du Manoir de Colombes se jouera le mercredi 1er septembre face à Clermont.  A nouveau en route vers le titre de champion de France, 20 ans après !   

Lire la suite

Le MoDem en vacances studieuses

7 Août 2010, 09:35am

Publié par MoDem-Colombes

 

François Bayrou rumine chez lui à Bordères, dans le Béarn.

Bayrou : "Sarkozy manie des "sujets dangereux" pour faire de la "communication""  

 

Marielle de Sarnez s’installe dans sa maison de l’île-d-Yeu.

L'Etat doit être "présent sous toutes ses formes" dans les quartiers

 

Jean-Luc Bennahmias : "Avec Nicolas Sarkozy, la démagogie ne prend jamais de vacances".

"Autorisation des OGM : Non mais je rêve !"

 

Jean Lassalle : Le site de Jean Lassalle est en construction, merci de revenir plus tard !

http://www.jeanlassalle.fr/

 

http://ur2010.mouvementdemocrate.fr/

Lire la suite

La République en sommeil

6 Août 2010, 11:52am

Publié par MoDem-Colombes

Les permanences, plongées dans l'apathie du mois d'août, peuvent se révéler hautement stratégiques. La cancicule de 2003 a marqué les esprits. L'apparition de Jean-François Mattei, alors ministre de la Santé, en polo alors que plus de 13 000 personnes mouraient littéralement de chaud lui avait coûté sa place.  

 

Pendant la période de répit entre le dernier Conseil des ministres du 3 août et le prochain prévu le 25 août, les ministres vivent dans la hantise d'un événement similaire. La réaction gouvernementale rapide aux échauffourées de Grenoble donne un bon exemple de cette psychose estivale. Tous les partis politiques sont aux aguets.  

 

Au PS, le service communication tourne au ralenti. "Cette semaine, je suis tout seul, la semaine prochaine, nous serons deux, puis trois", indique un attaché de presse. "Mais Christophe Borgel remplace Benoît Hamon aux points presse sans problème". Même son de cloche dans les services de communication du MoDem et du parti présidentiel: durant le mois d'août, les deux tournent à 50% de leurs effectifs.  

 

Pour tous, le retour à la normale se fera à partir de la seconde quinzaine d'août. Le premier point presse de l'UMP aura même lieu le 23 août seulement. Seul les Verts se démarquent, du fait de leur calendrier. Ils doivent organiser les Journées d'été d'Europe Ecologie, qui se dérouleront à Nantes du 19 au 21 août. "On a, pour la plupart, pris nos vacances en juillet. Tout le monde se prépare pour les journées d'été!" s'enthousiasme le militant standardiste.  

 

Officiellement, les porte-paroles et autres têtes médiatiques sont certes en vacances, mais pas déconnectées du parti. A l'UMP, on précise que "Xavier Bertrand, comme les porte-paroles, sont prêts à réagir à toute actualité. Par voie de communiqué ou par téléphone." Idem au PS, où "tout le monde est quotidiennement en contact avec soit la direction, soit Benoît Hamon. Ils restent tous sur le qui-vive." Le Modem est encore plus à l'affût : "François Bayrou est très vigilant. Le gouvernement essaye souvent de jouer des tours aux Français pendant qu'ils sont sur les plages", glisse Jean-François, un permanent. L'épisode de la privatisation des sociétés d'autoroutes, dénoncée au coeur de l'été 2005 par le président de l'UDF d'alors, a laissé des traces.  

 

Et puis, l'été peut aussi être l'occasion de se distinguer et faire naître des vocations. La légende veut que le jeune militant Nicolas Sarkozy ait passé ses vacances estivales à la permanence RPR des Hauts-de-Seine, dans l'attente de quelque événement majeur. Prêt à être le premier sur place et à empocher les honneurs. C'est un peu ce qui arrive aujourd'hui au socialiste Christophe Borgel.

 

L'Express.fr

Lire la suite