Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Réunion Section MoDem

13 Avril 2008, 07:58am

Publié par MoDem-Colombes

Jeudi prochain
17 avril 2008,
à 19H30,
au Café Frais & Nature,
Place Chavany,
à Colombes.

Lire la suite

Entretien avec Corinne Lepage

12 Avril 2008, 08:18am

Publié par MoDem-Colombes

 3  Alors qu'après les élections municipales et l'appel à la création d'un "grand parti du centre", l'avenir du Mouvement Démocrate apparaît troublé, un retour aux sources avec Corinne LEPAGE qui nous parle de ses engagements personnels, de son engagement politique, de CAP 21 et ... du MoDem aussi.


    Seconde partie de l'entretien avec Corinne LEPAGE, réalisé le 8 avril 2008, alors que J. Arthuis vient d'annoncer qu'il quittait le MoDem.
Dans cette partie, Corinne LEPAGE analyse la composition du Bureau exécutif du Mouvement Démocrate, évalue raisonnablement la portée de la parole démocrate qu'elle promeut, trace les grands axes d'un projet politique pour le MoDem et insiste sur l'organisation, la méthode et le travail.


Corinne LEPAGE, le 8 avril 2008 - partie 2
envoyé par 96903471fbc9781d5e3bf5055

Véro et Eric
Membres fondateurs de l'association "Action Citoyenne Démocrate".
http://www.action-citoyenne-democrate.fr/

Lire la suite

Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy d'une militante du MoDem

11 Avril 2008, 07:34am

Publié par MoDem-Colombes

 

Monsieur le Président,

Depuis des mois il n'est un secret pour personne que vous souhaitez l'anéantissement de François Bayrou et du Mouvement Démocrate qu'il a initié au lendemain des Présidentielles alors que près de 19 % de français avaient choisi une autre proposition que l'offre d'un système binaire médiatisé à outrance.

Nous sommes environ 60 000 citoyens français à avoir choisi de nous investir dans ce Mouvement, en conscience, dans un esprit constructif, pour un projet de société qui nous semble plus à même de répondre aux besoins des générations futures. C'est notre choix. C'est notre droit. Nous ne sommes pas une secte dont François Bayrou en serait le gourou comme certains se plaisent à le laisser entendre. De telles assertions étant ridicules et insultantes pour nous, citoyens engagés. Nous sommes des femmes et des hommes responsables capables de raisonner, de réfléchir, d'agir et de nous exprimer librement.

Vous avez été élu au suffrage universel et à ce titre vous représentez l'ensemble des citoyens français qu'ils aient ou non voté pour vous, qu'ils appartiennent ou non à une formation politique fût-elle éloignée de la vôtre.

Vous vous devez de respecter leurs choix, leurs orientations politiques.

Vous êtes le garant des principes républicains et d'une nécessaire neutralité quant aux formations politiques.

Vous vous devez de nous respecter, nous citoyens actifs qui nous engageons pour la plupart pour la première fois dans la vie politique, sans expérience mais avec enthousiasme et détermination. Nous ne sommes pas des militants gadgets qui se sont réveillés pour nous rendormir aussitôt. Notre engagement est mûrement réfléchi et en cela, il sera durable et solide, malgré les difficultés rencontrées.

Nous sommes en éveil et actifs!


Aussi,

Nous condamnons avec force vos méthodes pour détruire François Bayrou en cherchant à démanteler le Mouvement Démocrate.

Vous attirez habilement députés, sénateurs, et autres cadres plus soucieux de leur avenir personnel que de l'intérêt général, bafouant ainsi leurs propres convictions et les valeurs dont ils se prévalaient. On peut les comprendre, la plupart en fin de carrière, jouent leur va-tout pour tenter de sauver cette fin de carrière. C'est regrettable pour le Mouvement Démocrate, décevant pour son Président, mais profitable à terme pour l'émergence d'une vraie génération politique nouvelle qui donnera de l'oxygène à notre Pays en pleine asphyxie.


Non content d'avoir interféré dans la campagne des municipales à Pau pour poursuivre votre dessein commencé plusieurs mois plus tôt, vous prenez de votre temps et de votre énergie, vous, Président de la République, pour réunir ce mercredi 9 avril à l'Elysée (temple de la République et de tous ses citoyens), les responsables des formations politiques inféodées et soumises à votre seule volonté, avec le seul objectif de structurer et d'organiser la chute de François Bayrou, programmée il y a au moins un an. Cette réunion venant juste après une note de l'un de vos conseillers politiques listant les éléments qui pourraient fragiliser le Président du MoDem, vous ne pouviez être plus clair sur vos intentions.

N'y a-t-il pas, en France, de problèmes plus importants à régler, que ne vous persistiez à élaborer de telles stratégies visant à détruire politiquement un homme?

Les conseillers qui sont à votre service, à vous Président de la République, ne sont-ils pas payés par l'ensemble des citoyens français pour des tâches qui ne doivent relever que du seul intérêt de l'Etat ? Est-ce cohérent avec les économies que vous préconisez ?

Est-il nomal qu'un Président de la République se mêle de la « chose » politique en distillant des divisions au sein d'une formation en pleine construction ?

N'avez-vous pas dit que vous serez le Président de TOUS les français ? N'y sommes-nous pas inclus, nous adhérents du Mouvement Démocrate? Sommes-nous les ennemis de la République ? Sommes-nous des citoyens de seconde zone pour avoir choisi ce parti mené par François Bayrou?

Aujourd'hui, Monsieur Le Président, avec tout le respect que l'on doit à votre fonction, que l'on vous doit à vous, nous vous disons: « il y en a marre! ». Les français attendent de leur Président qu'il réponde à leurs problèmes et conduise les réformes pour lesquelles ils l'ont élu et non pas pour tuer le pluralisme politique qui plus est, contre un homme. Personne n'est dupe de ce genre de manoeuvres.

L'Education, le pouvoir d'achat, le mal-logement, la Santé, le développement durable, les retraites, l'Emploi, la croissance, les déficits publics, etc, etc...votre tâche est immense, ne gaspillez pas votre temps et votre énergie, ailleurs, inutilement, car nous existerons et nous nous renforcerons quoi que vous fassiez.

Même si vous n'étiez pas notre choix politique aux Présidentielles, nous ne souhaitons pas votre échec. Nous espérons, pour la France, vous voir réussir dans cette difficile mission, et ce, dans le respect de l'expression de toutes les formations politiques, y compris celle du Mouvement Démocrate incarné par François Bayrou.


Chantal PORTUESE, adhérente N° 364 , Conseillère Nationale du Mouvement Démocrate

modemvarois.over-blog.com/

Lettre ouverte qui peut être signée :   ici

 e-soutiens

 

 

Lire la suite

OGM et NKM

10 Avril 2008, 10:18am

Publié par MoDem-Colombes

OGM : l'Assemblée adopte le projet de loi sur fond de polémique gouvernementale…

François Bayrou a soutenu mercredi la secrétaire d'Etat à l'Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, qui a provoqué une crise gouvernementale à l'occasion du projet de loi OGM.

Jusqu'au bout, l'examen en première lecture du projet de loi sur les OGM aura mis les nerfs de la majorité à vif. Le texte a été adopté le 9 avril à l'Assemblée nationale lors d'un scrutin solennel (249 voix pour, 228 voix contre) peu de temps après que Nathalie Kosciusko-Morizet ait présenté ses excuses à Jean-Louis Borloo et Jean-François Copé suite à ses propos parus dans le quotidien Le Monde. Dans cet article, la secrétaire d'État s'en prenait ouvertement à son ministre de tutelle et au président du groupe UMP à l'Assemblée nationale qui l'avait mise en cause — la veille — suite à l'adoption de certains amendements défendus par les députés de l'opposition. « Il y a un concours de lâcheté et d'inélégance entre Jean-François Copé, qui essaie de détourner l'attention pour masquer ses propres difficultés au sein du groupe, et Jean-Louis Borloo, qui se contente d'assurer le minimum », déclarait-elle. « J'en ai marre d'être confrontée à une armée de lâches », […] « à chacun de prendre ses responsabilités » ajoutait Nathalie Kosciusko-Morizet au quotidien. Dans son communiqué d'excuses, celle-ci affirme que les propos rapportés dans Le Monde ont été « déformés ». Selon des participants à une réunion UMP, le Premier ministre François Fillon avait exigé devant le groupe politique de l'Assemblée que la secrétaire d'État fasse des « excuses publiques » faute de quoi il en tirerait « toutes les conséquences ».

Sur le fond, les députés ont adopté lors de la dernière séance un amendement du rapporteur Antoine Herth (UMP) stipulant que « les conditions techniques relatives aux distances sont fixées par nature de culture ». Ces conditions techniques « définissent les périmètres au sein desquels ne sont pas pratiquées de cultures d'OGM » et « doivent permettre que la présence accidentelle d'OGM dans d'autres productions soit inférieure au seuil établi par la réglementation communautaire ». Les députés ont également entériné le « délit de fauchage » passible d'une peine de deux ans d'emprisonnement et 75 000 euros d'amende, portée à 3 ans et 150 000 pour une parcelle de recherche, au terme d'un vif débat dans l'hémicycle.

Dix députés UMP ont voté contre et 31 autres se sont abstenus sur le projet de loi sur les OGM, adopté de justesse (249 voix contre 228) mercredi lors d'un vote solennel où 15 voix du PS et une du PCF ont manqué à l'appel.
Selon l'analyse du scrutin, communiquée par les services de l'Assemblée nationale, 245 députés UMP (sur 316) ont voté en faveur de ce texte. Près d'un élu UMP sur quatre n'a donc pas approuvé le projet de loi.
Dix députés UMP (Jean-François Chossy, Dino Cinieri, René Couanau, François Grosdidier, Christophe Guilloteau, Jacques Le Nay, Damien Meslot, Yves Nicolin, Daniel Spagnou et François Vannson) ont voté contre.
31 autres se sont abstenus, dont Dominique Dord, Etienne Pinte, Lionnel Luca, Jacques Remiller et Marie-Jo Zimmermann, et 26 n'ont pas pris part au scrutin.
Au Nouveau Centre, quatre ont voté pour (Maurice Leroy, Jean Dionis du Séjour, Rudy Salles et Marc Vampa), un contre (Pierre Lang), les autres s'étant abstenus (10, dont Philippe Folliot et François Sauvadet) ou n'ayant
pas pris part au vote (7).
Quatre élus non-inscrits ont également exprimé un vote négatif: François Bayrou et Jean Lassalle (MoDem), de même que Thierry Benoît et Véronique Besse.
Côté PS, tous les députés qui se sont exprimés ont voté contre, mais 15 sur 205 n'ont pas pris part au scrutin: c'est le cas notamment de la porte-parole du groupe, Aurélie Filippetti, de Manuel Valls, de Jérôme
Cahuzac, de Michel Destot ou encore de Jean-Christophe Cambadélis.
Au groupe GDR (PCF, Verts), 23 députés sur 24 ont voté contre. Un seul, Jacques Desallangre, n'a pas participé au scrutin mais a fait savoir qu'il voulait émettre un vote négatif.

Lire la suite

Fédération Internet du MoDem

9 Avril 2008, 23:01pm

Publié par MoDem-Colombes

Blog consultatif sur la
construction de la Fédération Internet
Le Mouvement Démocrate a su, avant et mieux que les autres partis, appréhender Internet. Les statuts du parti mentionnent : Le Mouvement Démocrate se dote d'une fédération Internet, elle est organisée selon des modalités prévues au règlement intérieur.

Ce blog se propose de recueillir et défendre vos propositions pour ces modalités.
Comment ?

1) Présentez-vous et identifiez-vous, en temps qu'adhérent notamment, en haut à droite de ce texte.
2) Votez, commentez les propositions du jour, ci-dessous, elles sont issues d'un premier travail de synthèse.
3) Devenez rédacteur, mettez en avant des initiatives et des propositions, en haut à gauche.

Pendant un mois, vos votes, propositions et commentaires seront recueillis, organisés, synthétisés puis présentés aux instances dirigeantes du parti. Chacun d'entre vous peut participer à toutes les étapes de ce travail y compris aux synthèses finales.

En savoir plus : http://www.federation-internet.fr/

Lire la suite

François Bayrou ce matin à 7h50 sur RTL

8 Avril 2008, 23:02pm

Publié par MoDem-Colombes

François Bayrou est l'invité de Jean-Michel Apathie ce matin mercredi 9 avril à 7H50 sur RTL.
Il n'a pas voté la 100ème motion de la 5ème République.

Lire la suite

Lassalle : "Que ceux qui veulent quitter le MoDem fassent un convoi groupé !"

8 Avril 2008, 23:01pm

Publié par MoDem-Colombes

S'il ne devait en rester qu'un au côté de François Bayrou, ce serait lui. Jean Lassalle, le frère béarnais, député des Pyrénées-Atlantiques, soutient le troisième homme de la présidentielle dans l'aventure MoDem. Pour le point.fr, il réagit à la défection du sénateur Jean Arthuis, énième centriste à quitter le jeune mouvement de Bayrou depuis sa création en mai dernier.

lepoint.fr : Comment réagissez-vous au départ de Jean Arthuis ?
Jean Lassalle : Je le regrette. C'est un ami. Mais on ne peut pas retenir ceux qui veulent partir. D'ailleurs, je suggère à tous ceux qui ne sont pas sûrs de poursuivre l'aventure du MoDem, je pense notamment à certains sénateurs du groupe centriste, de partir maintenant. Qu'ils fassent un convoi groupé. Ce sera moins douloureux que de les voir partir un par un, relançant la polémique de la crédibilité de notre parti à chaque fois.

lepoint.fr : Tous ces départs ne vous forcent-ils pas à une remise en question ?
JL : Non. Je ne me sens pas illuminé parce que je soutiens François Bayrou. C'est sûr que l'on ne traverse pas la phase la plus lisible de notre histoire, et je savais que nous sortirions affaiblis des municipales et des cantonales. Mais je ne veux pas douter. Quand tout va bien, l'optimisme est de trop, quand tout va mal, il est de rigueur ! Et puis, les critiques disent que le MoDem n'est fait que pour servir l'ambition présidentielle de Bayrou. Ce n'est pas valable. Tous les partis ont besoin d'un présidentiable en leur sein. Nous avons le nôtre, et nous n'avons pas à en avoir honte.

lepoint.fr : Comment voyez-vous l'avenir à court-terme ?
JL : Nous avons une base militante très forte qui a une réelle envie de refonder le centre, de s'engager, de porter haut et fort les couleurs d'un parti dont elle est fière. De ce terreau vont rejaillir des hommes et des femmes soucieux d'incarner cette formation politique autonome, indépendante, qu'est le Mouvement démocrate.

Par Charlotte Chaffanjon
Le Point.fr
07/04/2008

Lire la suite

Un blog de perdu, dix de retrouvés

8 Avril 2008, 12:45pm

Publié par MoDem-Colombes

Nous saluons ici confraternellement la fermeture du blog de campagne de la Gauche Rassemblée Colombes2008.com !
Contrairement à certains, ici et , Jean-Philippe et son équipe ne nous ont pas laissés en rade...
 
Mais nous profitons aussi du présent billet pour féliciter très chaleureusement l'ouverture récente de nouveaux blogs colombiens :

Charles Ham
Elizabeth Ham
Laurent
Ahmed
3 Trolls

L'histoire continue ...

Lire la suite

La France s'honorerait à parler plus fermement du Tibet

8 Avril 2008, 07:12am

Publié par MoDem-Colombes

Lors du passage de la flamme olympique à Paris lundi 7 avril, les policiers ont arraché les fanions Reporter Sans Frontière brandis par un groupe de militants du Mouvement Démocrate. Marielle de Sarnez ne s'est pas laissée faire et a conservé son drapeau en mains. "Dans quel pays sommes nous pour qu'on confisque un drapeau dans une manifestation pacifique", a-t-elle demandé, affirmant que "la France s'honorerait à parler plus fermement du Tibet". Un peu plus loin, des Tibétains ont été refoulés par la police tandis que des manifestants pro-chinois agitaient des drapeaux de la République populaire de Chine.

Lire la suite

Les Conseillers Municipaux et leurs délégations

7 Avril 2008, 16:29pm

Publié par MoDem-Colombes


MARLIAC Nicole
Conseillère municipale, chargée de la concertation avec les habitants.


ARCEDIANO Noël  
Conseiller municipal, chargé de la communication, des cérémonies et des relations publiques, auprès de Monsieur le Maire.


CHOMBEAU-SOUDAIS Christiane
Conseillère municipale, chargée des personnes âgées et de l’intergénérationnel.


LE GUENNEC-SARRE Viviane   
Conseillère municipale, chargée des affaires générales.


LE PREVOST Philippe  
Conseiller municipal, chargé du commerce et de l’artisanat.


BOUCHOUICHA Yahia  
Conseiller municipal, chargé du logement.


PATTIER Philippe
Conseiller municipal, chargé du sport scolaire.


MACE Michelle    
Conseillère municipale, chargée de la réussite éducative.


LAIGLE Catherine
Conseillère municipale, chargée de l’opération « Coup de pouce ».


DIOP Yaye Amy
Conseillère municipale, chargée du logement.


CHOQUET  Elizabeth
Conseillère municipale, chargée de la restauration.


ESSAIED  Kamel
Conseiller municipal, chargé des nouvelles technologies.


PACARY  Patricia
Conseillère municipale, chargée des centres de vacances.


BENBELAID Habib   
Conseiller municipal, chargé de la voirie.


SARKIS Farid
Conseiller municipal, chargé de l’économie sociale et solidaire.


DJEBBARI Nora  
Conseillère municipale, chargée de la Jeunesse.


GAUTIER  Julien   
Conseiller municipal, chargé de la prévention et de la sécurité auprès de Monsieur le Maire.


VETIZOUT Christelle   
Conseillère municipale, chargée de la démocratie locale.


GAGNIERE Claire  
Conseillère municipale, chargée du plan Santé Ville.


BELGOURCH Salem
Conseiller municipal, chargé du jumelage et de la coopération décentralisée

Lire la suite