Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Les deux dinosaures

11 Février 2008, 11:43am

Publié par MoDem-Colombes

undefinedRama Yade en "sauveteur" de maire?

Rama Yade vit une campagne municipale en binôme, et ça marche.

Ce mardi-là, Rama Yade distribue des tracts aux Fossés-Jean, la cité où elle a vécu. On l'accuse d'être parachutée? Elle rappelle qu'elle est arrivée du Sénégal à Colombes, à 9 ans. Et pendant deux heures, elle fait du porte-à-porte dans son ancienne tour HLM. Avec le même discours à chacun des 18 étages: "J'ai grandi ici, je connais vos soucis."

Sur son passage, les portes se déverrouillent. "C'est bien d'avoir amené des têtes d'affiche du gouvernement", s'enthousiasme un habitant. "Surtout une tête d'affiche du quartier", rectifie la candidate. Au 16e étage, elle s'arrête pour embrasser sa maman: "Surtout, tu expliques aux gens de l'immeuble que voter Nicole Goueta, c'est voter pour moi!" Mais la jeune femme, qui a un F2 près de la mairie de Colombes depuis novembre, refuse que l'on interroge sa mère: "Je la protège!"

Un binôme qui fonctionne

Au fil des échanges, la candidate de 31 ans vante le redressement financier de la ville, la vidéosurveillance (61 caméras installées depuis 2001) qui "protège les plus démunis". Rappelle que la commune a "32% de logements sociaux". Se félicite du "retour des entreprises et de l'emploi à Colombes". Et remarque: "On ne nous tanne pas trop avec les trucs nationaux!"

Nicole Goueta semble s'accommoder de sa colistière vedette: "On est complémentaires. Elle est très médiatique. Moi, je suis une femme de dossiers, je fais avancer la machine. C'est bien qu'elle puisse mettre en valeur le travail que je fais." Certains évoquent des désaccords, comme cette pétition pour le club de foot du Racing, signée par Rama Yade, mais non par elle. "Ce n'est pas une divergence, réplique l'édile. Elle ne connaissait pas le dossier."

La maire sortante promet notamment de "poursuivre la vidéoprotection", de développer l'arrivée d'entreprises et de "réunifier Colombes" - ses 9000 pavillons au sud et, au nord, les quartiers qui concentrent 70% de HLM - grâce au plan de rénovation urbaine (265 millions d'euros). Elle assure que la secrétaire d'Etat sera "forcément adjointe" en cas de réélection.

Sarre (PS): "Elle veut chasser les plus modestes"

En face, les opposants dénoncent une "opération de sauvetage à maire en danger". "Les Colombiens s'intéressent plus au projet qu'au défilé de personnes vues à la télé, estime le conseiller municipal PS Philippe Sarre, ex-adjoint du maire PC. Depuis qu'elle a quitté Colombes, Rama Yade n'a jamais manifesté d'intérêt pour la ville."

A la tête d'une liste PS-PC-Verts-PRG-MRC, il espère faire basculer la ville: "La gauche a gagné toutes les élections sur Colombes depuis 2001." Il tacle Nicole Goueta, "très autoritaire": "Elle veut chasser les plus modestes, transformer la ville sur le modèle de Neuilly ou Levallois." Ce directeur d'école de 56 ans veut supprimer les armes à feu de la police municipale, et faire un audit sur la vidéosurveillance. Surtout, il martèle ses trois thèmes: la solidarité (il promet 20% de logements sociaux dans toute construction), l'écologie et la démocratie locale.

Zahra Benaïssa, une informaticienne de 55 ans est, elle, à la tête d'une liste d'extrême gauche, Gauche citoyenne. Mais c'est Laurent Trupin, le candidat Modem, qui pourrait "troubler le jeu". Il renvoie les favoris dos à dos - "deux dinosaures" -, sans dire avec qui il pourrait s'allier au second tour. Et cite ses priorités: la réhabilitation du parc HLM, une crèche et une maison de retraite supplémentaires, un deuxième lycée...

Le tandem UMP le laisse dubitatif: "C'est la carpe et le lapin." Même à l'UMP, certains conseillers municipaux s'inquiètent: "Rama Yade a de la personnalité. Il y aura forcément un conflit de leadership à un moment donné." A suivre?

10/02/08
jdd.fr
Reuters

Lire la suite

Vers la Reconstruction d'un Projet National

11 Février 2008, 11:33am

Publié par MoDem-Colombes

La convention municipale du Mouvement démocrate a été l'occasion, pendant toute la matinée du dimanche 10 février, de mettre en exergue le renouvellement des générations et la grande diversité qui caractérise les candidats du MoDem aux élections municipales. Les nombreuses prises de parôles de candidats et de responsables politiques se sont succédées, confortant les valeurs du Mouvement Démocrate et le projet commun porté lors des prochaines élections. François Bayrou a clos cette Convention par un discours au cours duquel il a rappelé la double "révolution" du Mouvement démocrate réaffirmant d'une part que"les élections sont des élections locales" tout en rappelant que " nous sommes favorables aux majorités d'idées". Le président du Mouvement démocrate a ainsi affirmé : "Dans une commune, dans un quartier, que l?on puisse en être encore à croire qu'il faut tout le pouvoir aux uns et rien aux autres, tout le pouvoir à la gauche, rien à la droite, ou tout le pouvoir à la droite et rien à la gauche, c'est débile, c'est se comporter collectivement comme des imbéciles" ajoutant " Nous portons donc ces deux révolutions : nous voulons que ces élections locales se jouent sur des enjeux locaux ! Et pour la vie locale, nous voulons du pluralisme, parce que nous considérons que les citoyens ont un droit égal à être représentés, même s'ils ne sont pas majoritaires, dans la gestion de la vie locale. Et donc nous défendons des majorités d'idées."

 

Mais l'analyse du président du Mouvement démocrate a également porté sur des temps plus longs : "Le temps viendra donc, assez vite je le crains, où la question sera celle de la reconstruction d’un projet national.  La question sera celle de la mobilisation de la volonté du pays, et de la direction à prendre. Si je ne me trompe pas, il faudra une alliance des démocrates et des républicains, une alliance des reconstructeurs."

Ce temps de la reconstruction comportera plusieurs défis pour François Bayrou : "regarder en face la question des finances publiques" mais également "réconcilier les Français avec les deux piliers de son avenir, l’école et l’entreprise. Il faudra qu’elles le fassent pour que l’État retrouve la sérénité et devienne créateur de confiance."
La manière de conduire la réforme est aussi en question : " inventer une méthode de réforme crédible, moins agitée, qui intervienne sur les sujets clés et sur eux seulement, en choisissant de ne pas déstabiliser la société française, et en agissant activement pour qu’elle adapte ses qualités et qu’elle corrige ses blocages."
Bien entendu, la question de nos institutions est cruciale pour François Bayrou qui a notamment estimé : "ce sont les institutions de la cinquième République elles-mêmes qui se trouveront en cause !" Évoquant longuement la question de la construction européenne à travers sa crise d'inspiration et la signature du traité de Lisbonne, François Bayrou a par ailleurs conduit la réflexion en direction de la crise financière que nous traversons : " le monde financier, bien entendu nécessaire, a dérapé parce qu’il n’existe pas de régulation raisonnable en face de ses excès."

Lire la suite

"Les Montagnards" avec Jean Lassalle

10 Février 2008, 19:51pm

Publié par MoDem-Colombes


P1030150
envoyé par DONCHRISTIAN
6 février 2008, 22h30, Colombes, Ecole Maintenon. Le meeting de lancement de la liste et du programme "En Avant Colombes !" avec Laurent Trupin est terminé ; la salle est rangée ; Jean Lassalle, Invité d'honneur, entonne "Les Montagnards" avec les militants du Mouvement Démocrate (MoDem) de Colombes !

Lire la suite

Convention Municipale du MoDem

10 Février 2008, 17:18pm

Publié par MoDem-Colombes

foulepetit_-_copie.jpgLa convention Municipale du Mouvement démocrate a réuni aujourd'hui, à la Maison de la Chimie, un grand nombre de candidats aux cotés de François Bayrou. Les engagements fondateurs du Mouvement démocrate pour les élections municipales de 2008 qui y ont été présentés reposent notamment sur 5 piliers : Privilégier l'avenir : de la qualité de vie au développement durable, Construire des toits pour tous : du logement à l'habitat, Donner à l'éducation et à la culture leurs places premières : du lien social à l'intégration, Relier nos villes et villages : du destin commun au développement collectif, Faire vivre la démocratie locale : de l'habitant au citoyen actif. Après l'accueil et la présentation des engagements du Modem pour les municipales, de nombreuses têtes de listes et des responsables ont pris la parole afin de développer le projet et d'illustrer les valeurs du Mouvement démocrate dans la perspective des prochaines municpales.

En savoir plus :  

Lire la suite

Comment pirater une machine à voter ?

9 Février 2008, 15:28pm

Publié par MoDem-Colombes

20080208MachineaVoter-copie-3.jpgou comment  se faire élire en 5 étapes, dès le premier tour ?
Réponse ici
Rappelons que la liste "En avant Colombes!" se prononce pour la suspension de l'utilisation des machines à voter pour un vote en toute transparence.
En avant Colombes !

Lire la suite

La Liste et le Programme "En avant Colombes"

8 Février 2008, 19:34pm

Publié par MoDem-Colombes

Lire la suite

Réforme du Code des Cantonales adoptée

8 Février 2008, 12:07pm

Publié par MoDem-Colombes

undefinedCode des cantonales: la réforme définitivement adoptée par le Parlement.

Le Sénat a adopté mercredi, dans les mêmes termes que l'Assemblée nationale, une modification du code électoral des cantonales, donnant ainsi l'aval définitif du Parlement à la proposition de loi qui élargit les conditions de remplacement d'un conseiller général par son suppléant.
La proposition de loi, déposée par le président UMP de la commission des Lois Jean-Luc Warsmann, prévoit la possibilité pour un parlementaire nouvellement élu conseiller général de démissionner en faveur de son suppléant, lorsqu'il se trouve en situation de cumul de mandats.
Depuis la loi du 31 janvier 2007, les conseillers généraux sont élus sur un "ticket" homme-femme. Pour autant, dans ce texte, le suppléant n'était amené à remplacer le titulaire qu'en cas de décès ou de cumul de mandats locaux avec un siège au Parlement européen.
La proposition de loi vise ainsi à réduire le nombre d'élections partielles, où la participation est souvent très basse, et à renforcer la parité au sein des conseils généraux, au gré de démissions devenues plus fréquentes.
L'argument n'a toutefois pas convaincu Muguette Dini (UDF) qui a ironisé: "Il faudrait faire mourir subitement 45% des titulaires pour que la parité soit effective."
La gauche PS et PCF a voté contre la proposition de loi - qui a recueilli 173 voix contre 142-  protestant contre une modification du code électoral à moins de cinq semaines du scrutin.
Valérie Létard, secrétaire d'Etat à la solidarité, en charge notamment des droits des femmes, s'est félicité dans un communiqué "de cette initiative parlementaire permettant une plus large représentation des femmes au sein des Conseils généraux".

PARIS, 6 fév 2008 (AFP)

Lire la suite

Ciel, on a perdu l’UMP!

7 Février 2008, 19:09pm

Publié par MoDem-Colombes

On savait que le parti présidentiel, n’était pas à la noce pour les élections municipales à venir.
On savait que les élus broyaient du noir, mais il y a plus fort : l’UMP semble ne plus faire recette auprès des candidats de ce parti.
Dans les semaines à venir, les électeurs noteront, la disparition plus ou moins marquée de la référence à l’UMP sur les affiches électorales, y compris chez les maires des grandes villes détenues par ce parti.
Quelques exemples : cherchez un large "UMP" sur les affiches d’Alain Juppé à Bordeaux.
Scrutez les affiches de Dominique Perben à Lyon, de Jean-Claude Gaudin à Marseille ou de Françoise de Panafieu à Paris : c’est édifiant.

Le dévissage présidentiel dans les sondages à des effets collatéraux ! A Colombes, Alain Aubert, directeur de campagne de Nicole Goueta, maire sortante UMP et colistière de la secrétaire d’Etat Rama Yade explique “On n’a même pas utilisé le logo de l’UMP !”
 
A Lille les choses sont encore plus claires, Sébastien Huyghe, dit ne pas avoir demandé au chef du gouvernement de venir le soutenir à Lille.

Et si demain les sondages s’envolaient de nouveau pour le président de la République? 

ParPatrick Lozès
Source : http://municipales.blog.20minutes.fr/archive/2008/02/07/ciel-on-a-perdu-l-ump.html

Enb savoir plus : http://www.ladepeche.fr/article/2008/02/08/432739-Le-devissage-du-president-dans-les-sondages-complique-la-campagne-de-l-UMP.html

Lire la suite

Jean-Luc Bennahmias

7 Février 2008, 14:00pm

Publié par MoDem-Colombes

undefinedNos villes respectives ont les mêmes enjeux et ont devant elles des décisions à prendre qui engagent l'avenir (urbanisme, chantiers, terrains à bâtir, transports,...). Ainsi, nous pouvons regrouper nos forces pour une belle réunion au coeur de la campagne, sur le thème de l'environnement et des villes durables et humaines.

Cette réunion se tiendra :

mardi 19 février à 20h30 à Boulogne Billancourt,
Salle des Fougères, Grand Place

(salle en sous sol, accès aux escaliers 30/32 rue de la Saussière, à coté de l'entrée du parking)

En présence de Jean-Luc Bennahmias

Jean-Luc Bennahmias ne pourra venir qu'une seule fois dans notre département, aussi est-il souhaitable de nous regrouper afin que nous puissions faire profiter les Hauts-de-Seine de sa présence.

J'espère donc que nous serons nombreux à l'accueillir.

Sylvain Canet
(Tête de liste Modem - les Boulonnais en Mouvement à Boulogne Billancourt) 

En savoir plus :
http://www.bennahmias2008.fr/
http://www.mouvementdemocrate.fr/agenda/bennahmias-hautsdeseine-meeting-190208.html

Lire la suite

Le MoDem dévoile le premier son projet !

6 Février 2008, 18:59pm

Publié par MoDem-Colombes

undefinedundefinedEn ce moment Laurent Trupin 
et ses 48 colistiers présentent 
leur liste et leur programme pour les Municipales 2008 à Colombes, 
à l'Ecole Maintenon, 3 rue des Glycines, 
en présence du député MoDem des Pyrénées Atlantiques Jean Lassalle.

Alors venez pour découvrir ce programme 
ou bien 
Télécharger ici la liste et le programme

Lire la suite