Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Le cinéma de Colombes ferme pour un an

5 Septembre 2012, 23:30pm

Publié par MoDem-Colombes

http://www.collegeaucinema92.ac-versailles.fr/cinema/IMG/gif/colombes-4-clubs-h.gif

Le 31 octobre prochain, le cinéma de Colombes Les 4 Clubs fermera ses portes pour travaux pour une durée d'environ un an.

Pour ce chantier de rénovation totale, le budget est de 1,5 million d’euros, dont 500 000 à 1 million d’euros seront subventionnés par le CNC - Centre National du Cinéma, le Conseil Régional et le Conseil Général.

Au programme : 
 - l’étanchéité de la dalle et de la verrière
 - la mise en conformité électrique
 - le réaménagement des sols
 - la reprise des murs et des plafonds
 - la réfection du hall
 - le rempacement des fauteuils, 
 - la peinture de la façade,
 - et le passage au numérique des projections.
Si l'exploitation est assurée par une société privée - Cinéode, la ville est elle propriétaire du cinéma.
 
Avec 4 salles, 505 places et 120 000 entrées par an, le cinéma des 4 Clubs est un équipement culturel incontournable à Colombes.

Les cinémas proches :

MJC-Théâtre Colombes (92700)

Salle Jean-Renoir Bois-Colombes (92270)

L'Alcazar Asnières-sur-Seine (92600)

Jean-Vigo Gennevilliers (92230)

Centre culturel Le Figuier blanc Argenteuil (95100)

UGC Ciné Cité La Défense Paris - La Défense (92092)

Mégarama Villeneuve-la-Garenne Villeneuve-la-Garenne (92390)

 

Lire la suite

Les sites internet des Collèges de Colombes

4 Septembre 2012, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

http://static.francesurf.net/images/illustrations/colleges/college-gay-lussac-colombes-92-b48571.gif

 

Pour la rentrée scolaire, je vous propose une visite virtuelle des collèges des Colombes grâce à leurs sites internet.  


Collège Gay-Lussac  634 élèves 12, rue Gay Lussac Tél. : 01.47.81.66.48  

Collège Jean-Baptiste Clément  711 élèves 58, rue du Président Kennedy Tél. : 01.47.81.47.76

Collège Privé Jeanne d'Arc 811 élèves 9, boulevard de Valmy Tél : 01 55 66 91 00

Collège Lakanal  667 élèves 17, rue Lakanal Tél. : 01.42.42.70.43 

Collège Marguerite Duras  406 élèves 126, rue Henri Dunant Tél. : 01.47.85.19.13

Collège Moulin Joly 514 élèves 34, rue Robert Schuman Tél. : 01.47.85.69.51

Collège Robert Paparemborde 241 élèves 78, rue des Gros Grès Tél. : 01.42.42.01.31 

Lire la suite

Oberthur s'installe à Colombes

3 Septembre 2012, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

http://img176.imageshack.us/img176/8963/11613gdefq0.jpg 

 

Oberthur Technologies,  deuxième fournisseur mondial de technologies de sécurité : développement de systèmes, de solutions et de services liés aux cartes à puce (cartes SIM, cartes d'accès, NFC...) et aux documents d'identité sécurisés, traditionnels et électroniques (cartes nationales d'identité, passeports, cartes de santé...), installe son siège (11 196 m2) dans l'immeuble "Défense Ouest"  à Colombes.

L'immeuble « Défense Ouest » de 58 213 m² sur 2,5 ha est désormais occupé à 100%, déjà loué par Arkema, EDF, Pepsico, Tetra-Pak et UCB Pharma.

Le preneur a signé un « bail vert » de 9 ans dont 6 ans fermes à compter du 1er janvier 2013.

A l'issue de cette nouvelle transaction marquante dans le secteur des bureaux, complétée par deux locations sur des surfaces de 971 m² et 1 102 m², Gecina - le premier opérateur de bureaux en Ile-de-France détenant 1 million de m2 pour 11,6 milliards d'Euros - a reloué l'intégralité des bureaux libérés par AON. AON avait en effet restitué ces surfaces en juin 2011, en contrepartie d'une indemnité transactionnelle de 10.5 millions d'Euros versée à Gecina.

L'immeuble « Défense Ouest », conçu par les architectes Skidmore Owings & Merrill, a été livré en juin 2007. Au travers de sa performance environnementale, il bénéficie de la certification HQE Exploitation depuis décembre 2011.

 

http://news.editions-des-halles.com/22369325.jpg

Lire la suite

Les 7 derniers jours d'actualités à Colombes (10/10)

2 Septembre 2012, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

Photo 003 

 

Et voici le dernier numéro de cette chronique hebdomadaire qui vous a permis de suivre toute l'actualité à Colombes depuis le 24 juin :

 

Ce lundi matin vers 8h40, une femme d'une trentaine d'années a eu une jambe sectionnée par un train à la Gare des Vallées (Ligne L reliant Saint-Lazare à Cergy-le-Haut).  Elle a été conduite, consciente, à l'hôpital Beaujon de Clichy.

       

Dimanche, le conseil de quartier Plateau/Grèves Bord de Seine organise un pique-nique à Vallangoujard, à 40 km environ de Colombes (une centaine de participants - transport et boissons pris en charge par le conseil de quartier - animations sur place)

 

Samedi, 6500 spectateurs sous le soleil de Colombes pour le premier succès à domicile de la saison du Racing en dominant Bordeaux. 

Inauguré en mars, le jardin Michelet/Agrocité (un projet original d’agriculture et de jardinage ouvert en milieu urbain au cœur du quartier des Fossés-Jean) fête la rentrée des jardiniers et le commencement du chantier de construction des abris de jardin et d’une serre.

La permanence d'Agir pour Colombes/Rama Yade devient une agence d'intérim Aura.

 

Vendredi, à peine 17°C ! (contre plus de 38°C le 18 août).

Fin de l'opération piscine à 1 Eur. 

 

Jeudi, Zohra de Colombes toujours en compétition à Masterchef !

 

Mercredi, on apprend que le cinéma Les 4 Clubs fermera ses portes pour rénovation complète pour une durée d'environ un an 

 

Lundi, comme chaque lundi depuis le 6 août, une partie des salariés de Thales, jusqu'à présent installés à Colombes, arrive dans leurs nouveaux bureaux à Gennevilliers ; un déménagement de 4100 salariés en 12 vagues successives qui s'achèvera le 22 octobre.

 

Toute l'actualité de cet été à Colombes depuis le 24 juin :

Les 7 derniers jours d'actualités à Colombes (9/10)

Les 7 derniers jours d'actualités à Colombes (8/10)

Les 7 derniers jours d'actualités à Colombes (7/10)

Les 7 derniers jours d'actualités à Colombes (6/10)

Les 7 derniers jours d'actualités à Colombes (5/10)

Les 7 derniers jours d'actualités à Colombes (4/10)

Les 7 derniers jours d'actualités à Colombes (3/10)

Les 7 derniers jours d'actualités à Colombes (2/10)

Les 7 derniers jours d'actualités à Colombes (1/10)

Lire la suite

Les Belles de Colombes

1 Septembre 2012, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

BellesdeColombes.jpg

 

Les Belles de Colombes : ce sont des amateurs de belles cylindrées, passionnés d'anciennes, de belles, de rares et de curieuses voitures qui se donnent rendez-vous pour regarder, admirer, montrer ces véhicules

tous les 1er dimanches de chaque mois, de 10h00 à 13h00 

à l'angle de la rue Ménelotte et de la rue Sellier sous la Gare de Colombes

Prochain rassemblement ce dimanche 2 septembre !


Lire la suite

Bayrou : "L'heure de vérité arrive pour Hollande"

1 Septembre 2012, 09:33am

Publié par MoDem-Colombes

fbayrou

 

Le désenchantement à gauche sera très grand, estime le chef centriste.

Il n'a pas encore choisi la forme ou l'expression de son retour dans l'arène médiatique. Mais ce sera sans doute vers la mi-septembre, un peu avant l'université de rentrée du MoDem, prévue dans le Morbihan. Pour l'heure, François Bayrou enchaîne les allers-retours entre Pau et Paris et se dit «très heureux de traverser le pays du silence». Ce qui ne l'empêche pas de travailler - il a beaucoup écrit ces deux derniers mois - et de consulter en privé de nombreux responsables politiques français ou européens, voire des chefs d'entreprise et des journalistes. Cet été, il s'est même fendu d'un texto de félicitations à Alain Minc, avec qui il a pourtant souvent polémiqué par le passé, après son interview dans Les Échos où Minc estimait que «l'élection de François Hollande est une bénédiction pour la société et une malédiction pour l'économie».

En fait, exactement ce que pense le président du MoDem. N'avait-il pas justifié, en mai, son vote personnel pour François Hollande en déclarant que «la France (avait)besoin d'alternance, et la gauche de découvrir le réel»? François Bayrou en est persuadé: le désenchantement à gauche va être très grand. «Dans les semaines qui viennent, assure-t-il, la réalité économique du pays va leur tomber sur la tête comme la pluie tombe de l'orage.»

Ce sera, ce qu'il avait déjà qualifié au début de l'été, «le moment de vérité» du quinquennat. Autrement dit, «la révélation aux yeux du peuple de gauche que la politique qu'il faut suivre pour le redressement du pays n'est pas celle qu'on leur a vendue au travers de l'élection présidentielle». Les Français, estime-t-il encore, se poseront alors la question suivante: «Qui nous avait dit la vérité?» Pour le président du MoDem, ce moment de vérité sera surtout «le rendez-vous de François Hollande». Il ­estime que ce dernier n'a pas encore fait les gestes nécessaires qui le légitimeraient en tant que chef de l'État. «La question, pour François Hollande, c'est de devenir président de la République», observe-t-il. «Aujourd'hui, confiait-il encore dernièrement, les Français attendent de François Hollande son expression, non pas comme socialiste, mais comme président de la République.» François Bayrou avait alors ajouté: «Mais, contrairement à ce que croit François Hollande, on n'a pas le choix quand on est président de la République, on est obligé d'assumer la direction morale et intellectuelle du pays.» Or, comme il l'avait martelé durant la campagne présidentielle, le chef centriste estime toujours que «la crise est devant nous». «La principale question aujourd'hui, elle n'est pas politique, elle est nationale. Elle est de savoir si la France peut encore prendre les décisions nécessaires pour se retrouver et donc se redresser», explique-t-il.

Pour cela, malgré son score décevant à la présidentielle, François Bayrou rêve toujours de voir un jour «s'affirmer un grand courant politique, libre et réformiste, qui fasse passer l'intérêt du pays avant celui de son camp». Et se dit, bien évidemment, toujours déterminé à «aider à cette prise de conscience et à cet équilibre politique nouveau». De ce point de vue, assure un proche, «sa volonté est inébranlable». Depuis le cuisant échec de ses candidats aux législatives, il en aura en tout cas besoin. Privé de ses financements publics, le MoDem tangue. À la gauche du parti, tous ne partagent pas l'intransigeance de l'ancien député béarnais à vouloir rester dans l'opposition au nom de l'indépendance.

Les eurodéputés Robert Rochefort et Jean-Luc Bennahmias ont ainsi déjà fait des offres de services auprès de la majorité. Tandis que, sur sa droite, d'autres élus reprennent langue, par exemple, avec le Nouveau Centre. Absurde, pour Bayrou, qui répète toujours que «le centre droit n'existe pas, puisqu'ils ont dit qu'ils étaient à droite».

(c)LeFigaro

Lire la suite

Un samedi de reprise à Colombes !

31 Août 2012, 22:59pm

Publié par MoDem-Colombes

Photo 003

 

Jardin Michelet

4-12, rue Jules Michelet

C'est l'ouverture du chantier Agrocité au jardin collectif culturel Michelet : parallèlement au jardin, a commencé cet été la construction d'un abri-atelier-cuisine.  Un pique-nique collectif est organisé à partir de 15 h00 pour fêter la rentrée des jardiniers et l'ouverture du chantier ! 

L'agrocité est une unité d’agriculture urbaine civique constituée par une micro-ferme expérimentale, des jardins collectifs, des espaces pédagogiques et culturels et des dispositifs de production énergétique, de compostage et de collecte d’eau pluviale.

 

Le Centre Nature

16, rue Solférino

En plein cœur de Colombes, sur 2 900m2, se dévoile le Centre nature, véritable bijou naturel au cœur de la ville. avec ses petits jardins thématiques ...

Le Centre Nature est ouvert ce samedi 1er septembre (et les 8, 15 et 22 septembre) de 14h00 à 17h00, avec ce samedi à 15h00 une visite guidée sur les plantes sauvages du Centre Nature et leur utilisation.  

 

Le Stade Yves-du-Manoir

Rue Paul Bert

Pour sa seconde réception consécutive, le Racing Metro 92 reçoit l'Union Bordeaux Bègles, ce samedi, au stade Yves du Manoir à 18h30 pour le compte de la 3ème journée du Top 14. L'ouverture des portes se fera à 17h00.  Places de 8 à 55 Eur.

 

L'Arc en Miel

18, rue Rouget de l'Isle

C'est la reprise ce soir à 19h30 du restaurant "LE ROUGET DE L'ISLE" qui est un outil d'insertion par le travail créé par l'association l'ARC EN MIEL, afin de favoriser la réinsertion professionnelle de personnes en situation d'exclusion.   Joignez l'agréable - en venant faire un bon repas - à l'utile - en faisant un geste en faveur de l'insertion professionnelle !   Le Rouget de l'Isle

 

Lire la suite

Colombes : Vide-greniers et brocantes de septembre

29 Août 2012, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

Photo 003

 

- samedi 8 de 8h à 18h, vide-greniers de l’association Régie de Quartier/La Passerelle,

sur la place du marché du Petit-Colombes.

Tél :0142422583.

 

- dimanche 9 de 8h à 18h, brocante de l’association des commerçants du quartier des Vallées (ACQV),

rues des Vallées, Félix-Faure et Pierre-Virol.

Tél :0147813648.


- dimanche 16 de 9h à 18h, vide-greniers des Riverains de l'avenue des Bleuets .

 

- dimanche 16 de 8h à 18h, vide-greniers de l’association Léon-Renault, avenues Foucault et Charlotte.

Tél :0951474557.

 

- dimanche 23 de 8h à 18h, vide-greniers de l’ACTIFS,

rue de Seine.

Tél :0620679336.

 

- samedi 29 de 9h à 22h, vide-greniers et fête de la soupe de l’amicale des locataires de la Tour Z,

au pied de la Tour Z.

Contact : amicaletourz@yahoo.fr

 

- dimanche 30 de 8h à 17h, vide-greniers de l’UPIC Marcel Pagnol, 

 école Marcel Pagnol.

Contact : marcelpagnol.upic@gmail.com

Lire la suite

Yade : Bayrou, un homme qui compte

28 Août 2012, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

http://photo.parismatch.com/media/photos2/actu/politique/francois-bayrou27/4830120-1-fre-FR/francois-bayrou_articlephoto.jpghttp://photo.parismatch.com/media/photos2/actu/politique/rama-yade10/4999297-1-fre-FR/Rama-Yade_articlephoto.jpg

 

Paris Match. Faire le bilan de la présidence Hollande après seulement cent jours, n’est-ce pas un peu sévère ?

Rama Yade. Non. L’été a laissé des traces. C’est la fin des illusions et le début d’un atterrissage brutal. Je le regrette car, avec la gravité de la crise et les attentes des Français, ce gouvernement a le devoir de réussir. François Hollande a fait campagne sur le rêve français. La réalité le rattrape.

La France en fait-elle assez en Syrie ?
Non. Comment se prétendre ­socialiste et rester les bras croisés ­devant les violations quotidiennes des droits de l’homme auxquelles nous assistons ? Il y a quand même ­maintenant plus de 21 000 morts. François Hollande doit arrêter d’espérer une évolution de la Russie et de la Chine, qui bloquent toute solution diplomatique, et agir. Il faut désormais songer sérieusement à l’option militaire. Les opposants syriens à Bachar El-Assad la demandent. Et si rien n’est possible dans le cadre de l’Onu, il faut trouver une autre voie.

Souhaitez-vous le retour en politique de Nicolas Sarkozy ?
C’est à lui de répondre à cette question. Mais nous ne sommes pas à l’abri de cette possibilité ! Il est parti de l’Elysée à l’âge où François ­Hollande y est entré : la vie est donc devant lui ! Le connaissant, je n’imagine pas son retrait de la vie politique définitif.

Etes-vous plutôt Copé ou Fillon ?
La fédération du centre que nous sommes en train de bâtir avec Jean-Louis Borloo n’a pas à se prononcer. Nous ferons avec celui qui sera élu. Ce qui compte, c’est la ligne ­politique de l’UMP. Elle doit rester sur une ligne républicaine, alliant fermeté et générosité, et préserver le cordon sanitaire qui existe avec le FN.

Où en est ce grand parti du centre ?
Cela avance. La constitution à l’Assemblée d’un groupe parlementaire a été une performance historique due notamment au génie de Jean-Louis Borloo. A côté de l’UMP, il faut une force ­politique nouvelle plus moderne, humaniste, audacieuse, qui mène une opposition courtoise, intelligente et vigilante. L’UMP ne doit pas oublier qu’elle ne peut plus gagner toute seule. Ces cinq dernières années, elle a perdu toutes les élections car sa ligne était trop restreinte.

Faut-il associer François Bayrou à cette reconstruction du centre ?
Il ne faut pas être sectaire et ­associer tout le monde. Je n’ai pas partagé le choix que François ­Bayrou a fait au second tour de la ­présidentielle en faveur de Hollande. Je pense, contrairement à lui, que le centre ne peut pas être à gauche. Mais pour autant, je n’ai pas aimé ce qui lui est ­arrivé aux législatives. C’est un homme qui compte. Il a des choses à dire. Il a eu un langage de vérité avant bien d’autres. Avec le MoDem, il a fait émerger une nouvelle génération. Je serais triste qu’il quitte la vie politique.

Malgré votre défaite aux législatives, vous continuez la politique ?
Bien sûr. Je me suis retrouvée dans un combat déloyal, face à un candidat du même camp. En 2014, il y aura des européennes, des ­municipales, des sénatoriales. Je vais ­réfléchir à quelle élection je me présenterai

(c)ParisMatch.fr

Lire la suite

Le hand à portée de mains?

28 Août 2012, 17:03pm

Publié par MoDem-Colombes

carte postale 1

 

Les résultats aux Jeux Olympiques de Londres du handball français remettent à l’honneur la création de la «cité du handball» à Colombes. L’échec de la restauration du stade Yves-du-Manoir se transformerait alors en une opportunité historique, faisant de Colombes la ville du hand au moment de son triomphe mondial.

Remettons les choses en place :

- le projet actuellement à l’étude pour la rénovation des espaces du stade Yves-du-Manoir n’est pas le « Clairefontaine » du handball : moins de 10% de l’espace concerné par la restructuration sera consacré au hand-ball. Pour mémoire, le football occupe 56 hectares à Clairefontaine.

- la fameuse « halle modulable » est, dans le projet à l’étude, à moins de 8 000 places, ce qui est, du point de vue des finances publiques locales bien plus raisonnable que les 20000 places annoncées jadis, mais qui en dit long sur l’attrait du hand. D’ailleurs, il est prévu que cet espace ne soit pas réservé à un seul sport.

- le projet est loin d’être bouclé. Derrière un consensus de façade incarné par des hommes urbains et diplomates, les intérêts de la ville de Colombes s’opposent à ceux du Conseil Général sur ce projet:

- le Département souhaite baisser le coût total de l’opération en augmentant le nombre de logements sur le site, sans chercher à savoir qui paiera les places en crèches, les écoles, les transports… qu’il faudra développer.

- la ville, qui est en train d’appliquer le même raisonnement économique à la zone « ex-Thalès» toute proche et dont elle a l’entière maîtrise, souhaite au contraire limiter le nombre de logements afin de ne pas avoir à financer les coûts induits.

- la création d’un « espace commercial», tout comme celle de bureaux, ne fait pas non plus accord entre les deux parties.

- la fédération française de handball s’installerait sur le site, mais le financement de ses installations n’est pas clair à ce stade. Il n’y aurait pas d’équipe résidente.

En d’autres termes, ce projet est typique de la gestion actuelle de Colombes : une volonté de bien faire mais des idées trop classiques, beaucoup de communication, énormément de retard et finalement le grand projet urbain risque d’accoucher, bien après le terme, d’une version très allégée, immobilière et commerciale avant d’être sportive.

Dommage.

Parlons-en, ainsi que des autres projets pour Colombes, à l’école Maintenon (angle de la rue saint Denis et de la rue des Glycines), le 19 septembre à 20h30.

 

Groupe Centre et Démocrates – Colombes

Laurent Trupin, Bruno Gouallou, Salem Belgourch

Tribune Mosaïque Septembre 2012

Lire la suite