Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Suivez le périple de la 4L orange !

13 Août 2011, 10:00am

Publié par MoDem-Colombes

http://www.jeunes-democrates.org/images/evenements/UR2011/184029_112714132160873_100002668602741_91360_3447180_n.jpg

http://jeunes.lesdemocrates.fr/files/2011/08/la4L-article-300x225.jpg

 

« L’été nomade, faire route avec les jeunes ! » a pour objectif d’aller à la rencontre des jeunes du 8 août au 15 septembre pour échanger : jeunes qui travaillent, s'engagent, innovent, rencontrent des difficultés, saisonniers, stagiaires, jeunes agriculteurs pour qui la belle saison est synonyme de journées à rallonge, chercheurs, entrepreneurs qui ne comptent pas leur heures pour faire germer leur toute naissante société, jeunes en intérim ou en recherche d’emploi, en formation, étudiants qui financent avec un petit boulot leur futur année universitaire, etc.

 

Pendant les vacances, les mouvements politiques de jeunes s’adonnent souvent à la tournée des plages, distribuent des goodies à tour de bras et troquent les sujets de fond contre quelques artifices marketing… Lassés par cette image erronée du débat public, les Jeunes démocrates prennent le contre- pied et rencontrent cette majorité de jeunes qui profite de l’été pour travailler, s’engager et préparer la rentrée !

Le résultat de ces échanges fera l’objet d’un « Livre blanc des citoyens de demain », qui sera remis le 16 septembre à François Bayrou, lors de l’Université de Rentrée du Mouvement Démocrate.

 

C’est dans une 4L repeinte aux couleurs du MoDem, baptisée la "Car hot", qu'ils sillonnerons les départements franciliens d’abord, puis les autres régions de France, pour évoquer les préoccupations et les problématiques de vie quotidienne des citoyens de leur génération. 

Depuis 1970, elle sillonne les routes de France ! Elle leur a été confiée par une dame âgée qui, ne pouvant plus la conduire, a souhaité qu’elle soit transmise à une équipe de jeunes engagés, déterminés à reconstruire dans notre pays un espoir crédible pour les jeunes générations.

Symbole fort de l’industrie française, image gravée dans la mémoire de nombreuses générations, lien entre expérience et modernisme, elle incarne notre volonté de reconquérir en France les secteurs industriels en perte de vitesse et de retrouver du potentiel d’Emploi.

http://jeunes.lesdemocrates.fr/

http://blogs.lexpress.fr/jeunes-politiques/2011/08/14/le-tour-de-france-en-4l-des-jeunes-de-bayrou/

 

Lire la suite

Stade Yves du Manoir

12 Août 2011, 22:55pm

Publié par MoDem-Colombes

yvesduManoir

 

 

Vendredi 26 août 2011 à 20h00, c'est la reprise du Top 14 de rugby avec le match Racing-Métro 92 - Montpellier au Stade Yves-du-Manoir.

 

L'occasion de faire un point sur l'état d'avancement du projet d'aménagement du Stade Yves-du-Manoir.

 

Le Syndicat mixte Yves du Manoir, réunissant le Département des Hauts-de-Seine (80%) et la Commune de Colombes (20%), prévoit de développer un projet de réaménagement sur un site de plus de 25 hectares situé à proximité du centre de Colombes en bordure de l’A86. Le réaménagement du site représente des enjeux à la fois en termes sportifs mais aussi d’aménagement du territoire.

 

Le futur site Yves du Manoir sera constitué d’une offre d’infrastructures sportives autour d’un site sportif d’intérêt national, d’un parc départemental des sports pour les scolaires et le secteur associatif, et il comprendra un pôle économique privé à vocation de loisirs et de commerces.

 

Il s’agira également de préserver la mémoire du stade Yves du Manoir, site des Jeux Olympiques de 1924, et haut lieu de l’histoire de l’athlétisme, du football et du rugby.

 

Pour faire suite à l’étude de faisabilité et de pré-programmation engagée par le Syndicat mixte Yves du Manoir en 2010, ce dernier a retenu un préprogramme dont les grandes lignes reposent sur :

 

  • La reconstruction du parc départemental des sports pour les scolaires et les associations,
  • L’implantation du Centre National du Handball qui est l'un des éléments majeurs de la pré-programmation : ce centre comprendrait une résidence pour les équipes de France féminine et masculine, des installations d'entraînement et de soins pour préparer les compétitions, et intégrera aussi le siège de la fédération française de handball et accueillera les Pôles Espoirs et un centre de formation,
  • La création d’un parcours sportif et d’interprétation sur la mémoire du site,
  • L’implantation d’un hôtel,
  • La réalisation d’une salle, d’une jauge entre 5000 et 8000 places,
  • Le principe d’une programmation mixte composée de bureaux, commerces et logements pour le pôle urbain.

 

Le Syndicat mixte Yves du Manoir a voté lors de son Comité syndical du 10 février 2011 les crédits nécessaires à la mise en œuvre de ce préprogramme, notamment les études de programmation, juridiques et financières dans la cadre de son budget primitif 2011.

 

Le programme définitif du projet doit être élaboré pour début 2012 et la livraison du complexe doit s'étaler entre fin 2014 et début 2016, pour un coût d'investissement évalué entre 510 et 520 millions d'euros, dont 400 financés par le privé.

Lire la suite

De l'eau de source distribuée à Messa-Carrière (Yaoundé)

11 Août 2011, 21:55pm

Publié par MoDem-Colombes

http://www.camnews24.net/fr/images/stories/eau-potable.jpg

http://journal.rdpcpdm.cm/sites/journal.rdpcpdm.cm/files/imagecache/preset_450x450/cuy.JPG

 

Avec le projet de captage d’eau lancé en février à Messa-carrière, les habitants de l’arrondissement s’abreuvent mieux.

 

«Cette eau est potable et elle ne tarit pas, même en saison sèche. Des recherches ont été effectuées à l’Institut Pasteur qui a déterminé que cette eau contenait beaucoup de fer mais ce n’est pas dangereux pour la santé. En fait, cette eau a plutôt des vertus thérapeutiques. Chaque fois que je la consomme, je me sens léger ». Cette déclaration est du maire de la commune de Yaoundé II, Luc Assamba, à propos du mini réseau de captage et de canalisation de l’eau de source qui coule des pierres du Mont Messa. Particulièrement fier de ce projet qui a permis de remédier, en grande partie, aux problèmes d’eau récurrents au quartier Messa-Carrière, le maire en est le premier usager.

 

« Quand je n’ai pas d’eau à la maison, je prends mes réservoirs pour me ravitailler là-bas », ajoute-t-il. Un témoignage partagé par les populations qui se rappellent encore des moments difficiles vécues avant la construction du mini-réseau et son inauguration en février dernier. « Avant, on grimpait sur le Mont Messa pour rechercher de l’eau avec tous les désagréments que vous pouvez imaginer. Aujourd’hui, nous avons cette eau qui est meilleure que certaines eaux minérales commercialisées », explique Antoine Sokeng, habitant du quartier.

 

Le dispositif de captage d’eau a une capacité de 60 m3 au moins par jour et est capable d’alimenter 700 ménages. « Nous avons stocké une très grande quantité d’eau au sommet de la colline et nous faisons descendre cette eau avec une tuyauterie élaborée », explique Luc Assamba. Huit points d’eau de trois robinets chacun ont donc été construits pour alimenter les populations. D’un montant de 20 millions F, ce projet a bénéficié de l’aide de la mairie de Colombes (France) à hauteur de 12,9 millions F dans le cadre de la coopération décentralisée. La mairie de Yaoundé II a contribué à hauteur de plus de 6 millions F alors que les populations elles-mêmes ont apporté près d’un million et demi de F.

 

Le maire annonce la mise sur pied prochaine d’un comité de gestion pour assurer l’assainissement et l’entretien du réseau qui alimente plusieurs autres quartiers environnants. « Le ministère de l’Energie et de l’Eau nous a également fourni des bâches, de grands réservoirs, pour être ravitaillés régulièrement. Comme cela ne se faisait plus, nous les avons transformés en points d’eau que nous alimentons au quotidien pour parer à toute urgence », ajoute le maire. Des réflexions sont également en cours dans l’arrondissement en ce moment pour régler, de façon définitive, ce problème.

 

12,9 M F CFA = 20 000 EUR

Source : http://www.cameroon-tribune.cm/national/96-cameroon-on-the-move/65645-de-leau-de-source-distribuee-a-messa-carriere

http://cncd.diplomatie.gouv.fr/doc/Convention%20partenariat%20yaound%C3%A9%20II.pdf

 

 


 

Lire la suite

Bayrou contre les réformes de Sarkozy

10 Août 2011, 17:53pm

Publié par MoDem-Colombes

« Le projet humaniste» du Modem est condensé dans le livre orange du parti, adopté le 6 décembre 2009 à l'unanimité. On y trouve des propositions allant complètement à l’encontre des réformes de Nicolas Sarkozy.

Le Modem se dit réformiste. Mais il n’a pas la même définition du mot « réforme » que Nicolas Sarkozy. De la santé jusqu’à la réforme des retraites, le parti centriste va à contre-courant de l’UMP.

 

La réforme hospitalière

En 2008, le gouvernement entreprend une large réforme de l’hôpital et de la santé. Un des principaux points de cette réforme c’est la création de «communautés hospitalières de territoires» (CHT).  Il s'agit d' «hôpitaux multi-sites» dont les compétences sont mises en commun en fonction des spécialités de chacun sur un territoire donné. Cela suppose également la fermeture des services de chirurgie ou de maternité qui n'offrent plus de sécurité suffisante.

Le deuxième point clé c’est la nouvelle gouvernance de chaque hôpital. Chaque établissement aura un patron «et un seul». Sa responsabilité est renforcée. Il dirigera l'établissement en maîtrisant les ressources. Il sera nommé, sur proposition du conseil de surveillance, par le directeur de l'Agence Régionale de Santé (ARS). Une partie de sa rémunération serait liée aux résultats.

Le conseil d'administration sera transformé en conseil de surveillance dont la mission sera de «valider la stratégie de l'établissement, veiller aux équilibres financiers». Ce patron sera en charge d’un ensemble d’hôpitaux et pas un seul en accord avec les CHT.

Les professionnels de la santé ont fortement critiqué cette réforme. Pour eux les priorités pour le « patron » seront les résultats et les finances, pas la qualité des soins. La loi a été promulguée le 21 juillet 2009. Le Modem propose donc que le directeur soit recruté par le conseil de surveillance de l’hôpital et les chefs du pôle élus au sein de leur pôle. Au lieu de laisser à l’ARS le soin de choisir le directeur.

 

La réforme des retraites

Les Français sont descendus dans la rue et les débats ont été houleux. La réforme des retraites a été l’un des chantiers les plus difficiles du quinquennat. Pour réduire le trou de la Sécurité Sociale, le gouvernement a décidé de relever l’âge de la retraite à 62 ans au lieu de 60, en s’alignant avec les autres pays européens. Le processus se fera progressivement au rythme de 4 mois par an à partir du 1er juillet 2011. Ce qui permettra d'économiser près de 19 milliards d'euros en 2018 d’après l’ancien ministre du Travail, Eric Woerth.

Selon son projet de réforme, la durée de cotisation devrait être portée à 41,5 ans en 2020, contre 40,5 ans aujourd'hui et 41 ans prévus en 2012, et l'âge légal sera relevé dans les régimes spéciaux à partir du 1er janvier 2017.

François Bayrou et son équipe ont conçu un système de points : chaque citoyen aura acquis au cours de sa vie un certain nombre de droits, différents selon les cas et la pénibilité du travail. A partir de ces droits, chacun décidera lui-même de l’âge de départ à la retraite et donc du montant de cette retraite

 

Le bouclier fiscal

Nicolas Sarkozy n’est pas à l’origine du bouclier fiscal. La loi des finances pour 2006 sous le gouvernement de Villepin pose comme principe qu'un contribuable ne peut avoir à acquitter plus de 60 % de ses revenus en impôts directs. Ce pourcentage concerne l'impôt sur le revenu, l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF), les taxes foncières et la taxe d'habitation sur la résidence principale mais n'incluait pas les cotisations sociales, ce qui mettait le seuil effectif du bouclier fiscal à 71 %.

Nicolas Sarkozy avait annoncé lors de la campagne présidentielle de 2007 qu'il voulait « un bouclier fiscal à 50 % ». Une loi du 1er août 2007 a ainsi abaissé le seuil à 50 % du revenu déclaré. En mars 2011, le Premier ministre, François Fillon, a annoncé la suppression du bouclier fiscal.

En réalité, le bouclier fiscal, qui plafonne les impôts à 50 % des revenus imposables, ne sera que partiellement supprimé. Les assujettis à l'ISF nouvelle formule ne pourront plus en bénéficier. Une façon de mettre un terme aux critiques sur l'injustice de ce dispositif, formulées y compris dans la majorité. Le bouclier restera toutefois en vigueur pour ceux qui l'utilisent pour plafonner leurs impôts locaux (pour un peu plus de 500 euros en moyenne). Cela concerne la moitié (8 445 personnes) des bénéficiaires du dispositif. La loi a été adoptée le 1er juillet 2011. François Bayrou souhaiterait tout simplement abandonner le bouclier fiscal.

 

La baisse de la TVA

Le 1er juillet 2009 la TVA dans la restauration passe de 19.6 % à 5,5 %. Promesse de longue date de Jacques Chirac, puis de Nicolas Sarkozy aux restaurateurs, elle coûtera en tout 2,35 milliards d'euros à l'Etat. Sur les prix, les restaurateurs se sont engagés à baisser de 11,8 % au moins sept produits de leur carte, parmi une liste de dix. Ils se sont également engagés à embaucher de nouveaux salariés et à augmenter les salaires.

Le Modem a une idée plus sociale de la TVA : « Les tranches d’impôt  sur les sociétés pourraient être établies en fonction de la performance environnementale des entreprise. Pour les particuliers, la TVA pourrait être modulée en fonction de la performance environnementale des produits de consommation achetés. »

 

(c) http://www.francetv.fr/2012/francois-bayrou-contre-les-reformes-sarkozystes-1991

Lire la suite

Le blog de Karim Yahiaoui

9 Août 2011, 22:59pm

Publié par MoDem-Colombes

http://blogs.lesinrocks.com/karim-yahiaoui/files/2011/07/Karim_Yahiaoui_portariat_604.jpg

 

Tête de liste démocrate aux élections municipales de 2008 à Villeneuve la Garenne, il a obtenu 11,2%, soit 2 élus MoDem.

 Il se décrit comme étant "un citoyen ordinaire passionné par l’humain".

 Il intervient dans différents médias en tant que chroniqueur.

 Il vient de lancer son nouveau blog, très prometteur : le blog de Karim Yahiaoui, le quotidien d'un élu de banlieue

http://blogs.lesinrocks.com/karim-yahiaoui/

Premiers thèmes abordés :

http://blogs.lesinrocks.com/karim-yahiaoui/2011/07/22/quand-les-vacances-riment-avec-galere/

http://blogs.lesinrocks.com/karim-yahiaoui/2011/07/28/recherche-appartement-desesperement/

http://blogs.lesinrocks.com/karim-yahiaoui/2011/08/04/j-aurai-voulu-etre-un-artiste/

Bonne lecture !

Merci Karim pour ces analyses fines et sensibles.

Lire la suite

35 Eur pour saisir les Prud'hommes

8 Août 2011, 18:00pm

Publié par MoDem-Colombes

 

En toute discrétion et pendant que les Français profitent de leurs vacances, le Sénat vient d'entériner dans le cadre de la loi de finance rectificative, une disposition qui remet en cause le principe de gratuité de la procédure prud'homale en faveur des salariés.

 

Le vote de la loi de finance rectificative, le 6 juillet dernier, instaure le paiement d'un timbre fiscal de 35 euros pour toutes instances introduites devant les juridictions civiles, sociales et prud'homales à compter du 1er octobre 2011.

"Cette disposition porte atteinte au principe même d’égalité des citoyens dans l’accès à la justice garantie par l'article 6 de la convention européenne des Droits de l'homme et ceci est inadmissible", a réagi, vendredi 5 août, Rosalie Kerdo, Membre du Bureau exécutif et présidente du MoDem de la Drôme.

"Désormais et pour ce qui concerne les salariés souhaitant faire valoir leurs droits devant le conseil de prud’hommes, démarche déjà semée d’embûches, ils devront du fait de cette disposition nouvelle, s'acquitter d'une taxe pour obtenir réparation d'un préjudice que leur aura éventuellement fait subir leur patron", analyse-t-elle.

Pour la présidente du Mouvement Démocrate de la Drôme "c'est un nouveau pas de franchi dans cette volonté de réduire le contentieux prud'homal par tous les moyens et ainsi priver les salariés de la possibilité de faire valoir leurs droits - après l’instauration de l'assistance obligatoire d'un avocat (entre 3 000 et 5 000 euros) lors de pourvois en cour de Cassation et qui déjà, avait eu pour effet d'abaisser de 30 pour cent le nombre de recours."

"Les conseils de prud’hommes peinent aujourd’hui à remplir leurs missions et ont avant tout besoin de moyens en personnel et en budget dans un contexte de refonte de la carte judiciaire (réforme DATI) qui a entraîné la suppression de 68 conseils de prud’hommes sur le territoire national", constate-elle. "Pour un territoire comme celui de la Drôme, cela s’est traduit par la suppression du Conseil des prud’hommes de Romans-sur-Isère soit, un sur les trois dont l’implantation permettait un découpage territorial équitable et cohérent. Certains salariés parcourent donc aujourd’hui près de 120 km entre leur domicile ou le lieu d’implantation de leur entreprise, et le Conseil de prud’hommes le plus, ce qui en soit constitue déjà un obstacle évident."

"Il me paraît nécessaire de rappeler l’importance de ces tribunaux de proximité destinés à régler les conflits du travail et fonctionnant de façon paritaire. Les juges du conseil des prud’hommes peuvent entendre les plaignants ou leurs représentants - des représentants qui très souvent, ne sont pas des avocats mais des syndicalistes. Ce qui jusqu’ici, constituait un attrait majeur de cette juridiction bien adaptée aux conflits du travail et souvent entièrement ou quasi totalement gratuite", insiste la membre du Bureau exécutif du MoDem.

"Cette nouvelle taxe rompt donc définitivement, ce principe de gratuité, une grave atteinte aux droits", conclut-elle. En conséquence, les sénateurs du Mouvement Démocrate se sont abstenus lors du vote du texte.

Lire la suite

Les 7 derniers jours d'actualités à Colombes (4)

7 Août 2011, 17:00pm

Publié par MoDem-Colombes

Photo 003

5 août : La rue Henri-Barbusse (du Pont de la Puce à la rue des Monts-Clairs) change d'asphalte !  Le Conseil Général du 92 refait la voirie depuis le 1er août  en vue d'améliorer le fonctionnement de la ligne de bus 164.

5 août, 21h00 : La Compagnie colombienne Annibal et ses Eléphants joue son Film du Dimanche Soir en Lorraine (dans le cadre du festival La Sarre à contes).

2 août : Les derniers affichages sur les panneaux dits d'expression libre d'un ancien Conseiller Municipal sont recouverts d'affiches ... blanches (par la mairie?*) : drôle de liberté d'expression à Colombes !

* Il s'avère que c'est l'Association ACTIFS qui a vu ses affiches collées la veille systématiquement recouvertes par ledit ancien conseiller municipal non partageur.

** Il s'avère que ledit ancien conseiller municipal qui, lors d'un premier affichage en juillet, avait partagé les panneaux avec les ACTIFS, avait été recouvert par les ACTIFS les jours suivants...

 1er août : Un employé de la société de transport de fonds Brink's est contraint à porter une ceinture d'explosifs par des voleurs qui le menacent de représailles s'il ne leur remet pas 600.000 euros. L'employé prévient les policiers qui ont appelé des démineurs pour neutraliser les explosifs qui se révèlent être factices:  Nouvelle attaque d'un dabiste à l'aide d'une ceinture d'explosifs factice.

1er août, 17h30 : pour la 8ème année consécutive à Colombes, "Août Secours Alimentaire 92" ouvre sa permanence de distribution de paniers-repas gratuits à Sainte Marie des Vallées (Rue Pierre Virol) : +25% de repas distribués par rapport à l'an dernier. La précarité augmente à Colombes comme ailleurs. Sans soutien financier, l'opération devra être écourtée ; il manquait déjà 10 000 Eur pour boucler le budget de cette année.

1er août, 4h52 : début du Ramadan à Colombes.  L'association Mosquée Mohamed V de Colombes (19, rue d'Epinay) se mobilise contre le remplacement par une fourrière de la mosquée du Port de Gennevilliers dès le 5 septembre.

1er août, 9h00 : le stationnement payant à Colombes devient gratuit... pour un mois !

31 juillet : 120 visiteurs quotidiens en Juillet sur le blog Modem Colombes.  Merci !

31 juillet : les deux magasins ED de Colombes sont relookés et rebaptisés DIA, le hard-dicount de Carrefour : 3-5 place du Général Leclerc et 50, avenue Stalingrad.

30 juillet, 23h30 : un motard se tue dans une collision frontale inexpliquée avec un bus au niveau du 142 de l'avenue Gabriel-Péri. 

 

Les 7 derniers jours d'actualités à Colombes (3)

Les 7 derniers jours d'actualités à Colombes (2)

Les 7 derniers jours d'actualités à Colombes (1)

Lire la suite

Que faire en Août à Colombes ?

6 Août 2011, 10:00am

Publié par MoDem-Colombes

 musee-musee-municipal-d-art-et-d-histoire-de-colombes-1065.jpg

Quelques idées de sorties et d'activités à Colombes pour ce mois d'Août !

Avant toutes choses, les Prévisions Météo !

Se baigner à la piscine municipale jusqu'au 31 août, l'entrée est à 1 Eur (au lieu de 2,20 Eur) pour les -17 ans colombiens (lundi 12h00-20h00, mardi-vendredi 10h00-20h00, samedi 10h00-19h00, dimanche 9h00-19h00)

Jouer et apprendre avec "Surprises en squares" : pour tous, animations ludiques, scientifiques, sportives et artistiques, du lundi au vendredi, de 16h00 à 19h00, au Parc Caillebotte (rue Jules Michelet), au Square Victor-Basch (Petit-Colombes), dans la Cour de l'Ecole Charles Péguy et au CSC Europe.

Découvrir la nature en ville : Baladez-vous : au Centre Nature (01 47 80 35 87) : tous les mercredis à 10h30, ateliers jardinage pour tous ; Mercredi 10 août : Atelier "Capture et observation d'insectes" ; Mercredi 24 août : Atelier "Bouturage de saison" ; ou à la Coulée Verte ou au Parc de l'Ile-Marante (26 ha - ouvert tous les jours de 7h00 à 20h30).

Lire : Les bibliothèques sont ouvertes les mardi et vendredi de 15h00 à 18h30 et les mercredi et samedi de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 18h30, et tous les jeudis dans les squares :  Les médiathèques de Colombes en plein air

Visiter une expo : jusqu'au 3 sept, du mardi au samedi 10h00-19h00 au Café L'Esperluette (Vallées): Photographies de Musiciens et du 16 au 27 août : Les balades s'exposent au Centre Nature

Réserver ses places à l'Avant-Seine : à partir de mardi 23 août !

Se faire une toile : 505 fauteuils vous attendent aux 4-Clubs ; et le mercredi 24 août en plein air à 21h30 à l'Ecole Charles Péguy

Concert en plein air jeudi 25 août à 20h00 au Parc Caillebotte "Des lycéens au quartier" : avec les Zuluberlus et des lycéens.

Rugby C'est la reprise du Top 14 : RM92 - Montpellier Vendredi 26 août 2011 - 20h00 Stade Yves-du-Manoir

Commémorer le 67ème anniversaire de la Libération : Rendez-vous pour les traditionnelles allocutions au Monument de la Résistance le dimanche 28 août à 10h30.


Lire la suite

Le plus grand scandale de la Ve République ?

5 Août 2011, 07:49am

Publié par MoDem-Colombes

http://www.imf.org/external/np/omd/bios/images/cl-L.jpg
La présidente du FMI a-t-elle détourné des fonds publics ? C’est ce que l’enquête, ouverte ce jeudi, devra déterminer. Christine Lagarde est soupçonnée de "complicité de faux" et de "complicité de détournement de fonds publics" dans l'affaire Tapie en 2008 (un arbitrage privé a attribué 285 000 000 € à Bernard Tapie [400 000 000 € avec les intérêts], alors qu'elle était ministre de l'Economie.
Pour François Bayrou, président du Modem, cette enquête a de graves conséquences pour l'image de la France : « C’est une fragilisation extrême pour sa fonction, pour le FMI – surtout après ce qu’on a vécu [ndlr, l’affaire DSK] –, c’est une fragilisation pour la France. Selon moi, c’est le plus grand scandale de la Ve République. Il y a eu des faux, que la ministre de l’Economie ne pouvait pas ignorer et a même probablement été partie prenante dans les décisions prises ».

Lire la suite

2012, Etat d'Urgence

3 Août 2011, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

Quelques jours avant sa parution, je vous dévoile sur Twitter... on Twitpic

 

François Bayrou publiera le 18 août 2011 un nouveau livre intitulé "2012, état d'urgence"

L’élection présidentielle de 2012 se résumera à une seule question : la France peut-elle sortir de l’état d’urgence où elle se trouve, et comment ? Ce livre répond à cette question.

Après le succès de son dernier livre "Abus de Pouvoir" publié en 2009 qui dénonçait la vraie nature de l'abus de pouvoir que Nicolas Sarkozy voulait imposer à la France, François Bayrou revient à l'approche de la présidentielle avec un nouvel essai "2012, état d'urgence".
 

Auteur(s) :

François Bayrou, député des Pyrénées-Atlantiques, a été ministre de l’Éducation nationale. Il a obtenu près de 20 % des voix à l’élection présidentielle de 2007. Il préside le Mouvement démocrate.

 

Editeur : Plon

256 pages

Poids : 207 g

Dimensions : 13,2 cm x 20,1 cm x 1,6 cm

Sortie prévue le 18/08/2011


Un été d'écriture pour Bayrou

Lire la suite