Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

la vie a colombes

Le bêtisier de l'année

25 Décembre 2008, 00:00am

Publié par MoDem-Colombes

Après les bêtisiers de TF1, France 2, France 3 et M6, voici notre bêtisier des blogs de Colombes:
 
 - Les révélations d'une ancienne fonctionnaire à la Mairie de Colombes :
http://colombes.over-blog.net/

 - Que mangeons nous à la cantine de Colombes ?
http://alacantoche.over-blog.com/

 - Avez-vous posé votre question au Conseiller Virtuel de Colombes ?
http://www.colombes-et-ma-reponse.com/
 
 - Des partis politiques colombiens se sont reconvertis en 2008 : dans le jeu de poker en ligne pour le PS et  en club de rencontre chez les Motivé-e-s !

 - Après sa démission du Conseil Général le 10 décembre dernier, philippesarre.com a été détruit récemment et il est peut être encore temps de le restaurer !

Lire la suite

Braquages en série à Colombes

23 Décembre 2008, 12:18pm

Publié par MoDem-Colombes

4 lycéens ont été arrêtés hier soir après voir tenté d'attaquer à main armée une station-service d'autoroute à Colombes, a annoncé aujourd'hui la police.

Les quatre jeunes cagoulés, âgés de 15 à 18 ans, ont menacé à 23H20 le gérant d'une station Shell sur l'autoroute A86, protégé par la vitre blindée de sa caisse, avec une arme factice.

Face à son refus d'ouvrir la porte ou de remettre sa recette, ils ont jeté de grosses pierres sur la vitre, tentant en vain de la briser.

Les policiers, rapidement prévenus, sont intervenus et ont arrêté les quatre agresseurs. Ils étaient mardi matin placés en garde à vue.  Ils sont tous régulièrement scolarisés dans des lycées des environs et voulaient "arrondir leurs fins de mois". (c) AFP

Le week-end dernier, 
Samedi 20 décembre vers 9h30, 2 braqueurs, dissumulés sous des capuches et menaçant les employés d'une arme de poing, ont raflé le contenu des caisses, soit 19 000 € dans une agence du Crédit lyonnais, avant de disparaître en scooter.  Et Dimanche 21 décembre vers 5h00, c'était la station-service BP du Bd Charles de Gaulle qui était attaquée par 2 hommes (1000 €).

Lire la suite

Réveillon de la Solidarité à Colombes

23 Décembre 2008, 00:00am

Publié par MoDem-Colombes

L’association colombienne EIM - Europe Ile-Marante organise le samedi 27 décembre 2008 une journée festive suivie d’une soirée cabaret pour développer le lien social dans un quartier peu animé.

Après-midi festive
A 14 h au Tapis Rouge, un troc de jouets entre habitants de Colombes, animé par une compagnie de théâtre sera organisé avec un atelier de maquillage. Des centaines de personnes (enfants et parents) sont attendues.

La manifestation est ouverte à tous, mais l’EIM invite les personnes intéressées à venir à l’avance au local de l’association pour déposer les jouets et les «valoriser» : au 32, avenue de l’Europe.  Tél : 01 47 84 84 67.

Soirée Cabaret
A partir de 20h, 180 invités seront accueillis pour un diner-spectacle. Une halte-garderie sera mise à la disposition des familles et tous pourront apprécier les animations proposées par les jeunes du quartier : slam, tektonik, etc.

Cette manifestation est soutenue par la Fondation de France dans le cadre de la campagne des "Réveillons de la Solidarité" :

 
Réveillons de la solidaritéPour la quatrième année, la Fondation de France mène, du 20 au 31 décembre, une grande campagne nationale les « Réveillons de la Solidarité ».
Organisés par de petites associations, partout en France, ces Réveillons vont permettre aux personnes isolées et démunies de passer un moment chaleureux loin des problèmes quotidiens.

Des réveillons qui impliquent directement les personnes en difficulté
Ces 200 Réveillons de la Solidarité font participer les personnes en difficulté à toutes les étapes du projet. En plaçant ainsi les participants au coeur de l’organisation de repas, de spectacles, de goûters, les associations leur permettent de sortir d’une logique d’assistanat et de retrouver dignité et fierté.
Une vision partagée par les donateurs qui souhaitent que leur générosité apporte des réponses efficaces et concrètes pour les personnes en difficulté.


Pour le grand public, deux gestes simples pour soutenir l’opération :

1. en faisant un don :
- soit par chèque, libellé à l’ordre de « Fondation de France - Réveillons de la Solidarité » adressé à :
Fondation de France – 40 avenue Hoche – 75008 Paris ;
- soit en ligne : www.fondationdefrance.org  (don sécurisé).

2. en achetant le « Coffret de la Solidarité » sur le site www.fondationdefrance.org .

Composé de deux boules de Noël en verre aux couleurs des Réveillons de la Solidarité, le coffret est vendu au prix de quinze euros (frais de port inclus).

L’organisation d’un réveillon nécessite la somme d’environ 1 000 euros. Pour pouvoir soutenir 200 Réveillons de la Solidarité, la Fondation de France doit collecter 200 000 euros. Elle lance un appel auprès du public qui peut soutenir l’opération :

Lire la suite

La course de fond du 11 décembre !

22 Décembre 2008, 00:00am

Publié par MoDem-Colombes

Lire la suite

Colombes sans cérémonie des voeux

16 Décembre 2008, 12:07pm

Publié par MoDem-Colombes

A Colombes, Philippe Sarre a pris la décision de supprimer la cérémonie de voeux aux personnalités.
La dernière -effectuée par l’équipe UMP en place avant les élections municipales- avait coûté environ 50 000 €.
Une partie de la somme économisée sera ventilée cette année vers les différentes associations caritatives de la commune : les Restos du coeur, le Secours catholique, le Secours populaire, les Petits Frères des pauvres, la fraternité Saint-Vincent de Paul.
"Avec la crise, il y a de gros besoins dans ces structures", explique le maire. "Cest l’effet de ciseaux, la demande est plus forte alors même que les dons sont moins nombreux. .. Nous avons décidé de faire quelque chose, il ne faut pas réduire les dépenses pour réduire les dépenses, il faut aussi donner du sens..."
D’ailleurs, Colombes va aussi diminuer ses frais en matière d’illuminations de fin d’année. Un coût qui s’élevait jusqu’ici à 450 000 €.

Asnières va diminuer de 40 % ses illuminations de Noël. Une bonne partie des ampoules des guirlandes ont par ailleurs été remplacées par des LED basse consommation.

Boulogne-Billancourt, la deuxième plus grande ville d’Ile-de- France après Paris, va également faire des économies sur les illuminations avec tout d’abord un budget réduit de plus de la moitié, soit 800 000 €. Puis sur la cérémonie des voeux avec la suppression des voeux aux personnalités, soit une économie de 200 000 €.

A La Garenne-Colombes, Philippe Juvin, le maire UMP, a décidé de réduire ses indemnités de moitié.

Même Puteaux, l’une des villes les plus riches d’Ile-de-France — grâce à la manne de La Défense —n’échappe pas à la tendance. La municipalité a décidé de faire des économies sur le budget pharaonique des animations de fin d’année. Ainsi l’opération Puteaux en neige sera privée de…vraie neige cette année. Une économie de 100 000 € sur un total d’un million.

Enfin, le nouveau maire de Neuilly a supprimé la commission d’appel d’offres pour les « cocktails prestige ». Tout un symbole.

(c) Le Parisien 16/12/08

Lire la suite

Colombes sans Rama Yade

16 Décembre 2008, 11:56am

Publié par MoDem-Colombes

L'UMP des Hauts-de-Seine cherche, en vain, le nom de son candidat pour la cantonale partielle qui sera organisée après la démission de Philippe Sarre, nouveau maire PS de Colombes et conseiller général démissionnaire d'un des cantons de la ville. L'élu socialiste ne souhaite pas, en effet, cumuler les fonctions.
Candidate sur la liste UMP aux dernières municipales, Rama Yade n'a pas été sollicitée par les instances locales.
La secrétaire d'État aux Droits de l'homme est, il est vrai, rarement présente à Colombes.
Lors d'une réunion au conseil général des responsables UMP, à laquelle participait Patrick Devedjian, son nom n'a d'ailleurs pas été évoqué.
(c) Le Figaro 16/12/08

Lire la suite

Aux jeunes et aux ressortissants communautaires résidant à Colombes

13 Décembre 2008, 02:09am

Publié par MoDem-Colombes



Colombiennes, Colombiens, vous serez amenés, à voter pour les élections européennes en juin 2009.

Aux jeunes qui auront 18 ans au plus tard le 28 février 2009,
Aux ressortissants d'états membres de l'Union Européenne,
A tous ceux qui viennent d'arriver à Colombes,
A tous ceux qui viennent de changer d'adresse sur Colombes,
A tous ceux qui ne sont pas déjà inscrits sur une liste électorale,
A tous ceux qui viennent d'acquérir la nationalité française,

Inscrivez-vous sur les listes électorales avant le 31 décembre 2008 !

Télécharger une plaquette sur les élections européennes

• Le Parlement européen fêtera ses 30 ans de suffrage universel direct lors de son renouvellement en Juin 2009, la première élection ayant eu lieu en Juin 1979.

• Les députés européens sont élus au suffrage universel direct pour une durée de 5 ans.

• Pourvu de pouvoirs de plus en plus importants, le député européen influe, par son action sur tous les domaines de la vie quotidienne du citoyen : l'environnement, la protection des consommateurs, les transports, mais aussi sur l'éducation, la culture, la santé.

• Les députés siègent au Parlement européen en groupes politiques ; ils se regroupent non par nationalité mais en fonction de leurs affinités politiques et se répartissent en commissions permanentes, chacune spécialisée dans des domaines particuliers.

• Le Parlement européen partage le pouvoir législatif avec le Conseil de l'Union européenne. Il a donc la capacité d'adopter des lois européennes (directives, règlements...). Il peut agréer, modifier ou rejeter le contenu des législations européennes.


Inscription sur les listes électorales

• L'inscription sur les listes électorales est indispensable pour pouvoir aller voter.

• Les demandes d’inscription peuvent être effectuées en mairie pendant toute l’année jusqu’au 31 décembre 2008 inclus.

• Elles doivent être déposées par les intéressés eux-mêmes. Il est possible d'adresser sa demande par correspondance à l’aide du formulaire prévu à cet effet, disponible en mairie ou téléchargeable sur le site du Ministère de l'Intérieur.

• Tous les Français et Françaises majeurs jouissant de leurs droits civils et politiques et qui ne sont pas déjà inscrits sur une liste électorale ou qui ont changé de commune de résidence doivent solliciter leur inscription.

• Les jeunes Françaises et les jeunes Français qui auront 18 ans au plus tard le 28 février 2009 doivent prendre contact avec leur mairie, au plus tard le 31 décembre 2008, s’ils n’ont pas été informés par celle-ci de leur inscription d’office.

• Les électeurs ayant changé de domicile à l’intérieur de la commune sont invités à indiquer leur nouvelle adresse à la mairie pour permettre leur inscription sur la liste du bureau de vote auquel ils doivent désormais être rattachés.

• Les ressortissants des autres États membres de l’Union européenne peuvent demander à être inscrits sur les listes électorales complémentaires en vue notamment des élections européennes à venir.
Attention : l'inscription sur la liste permettant de voter aux élections européennes se fait sur une liste  distincte de la liste établie à l’occasion des élections municipales de 2008.


• Les électeurs déjà inscrits sur une liste électorale n’ont aucune formalité à accomplir s’ils n’ont pas changé de domicile ou de résidence au sein de la commune.

En outre, vous pourrez être inscrit à votre demande et voter en 2009 si:
 - Vous atteignez l'âge de 18 ans entre le 1er mars et le 6 juin 2009,

- Vous êtes fonctionnaire muté ou admis à la retraite après le 1er janvier 2009,

- Vous êtes militaire retournant à la vie civile après le 1er janvier 2009.

- Vous êtes naturalisé français après le 1er janvier 2009,

- Vous recouvrez l'exercice du droit de vote après le 1er janvier 2009.

Pièces à produire à l'appui des demandes d'inscription

• Pour se faire inscrire sur les listes électorales, tout demandeur doit faire la preuve de sa nationalité, de son identité et de son attache avec la commune.

• Preuve de la nationalité et de l’identité : présentation d’une carte nationale d’identité ou d’un passeport en cours de validité.

• Preuve de l’attache avec la commune : avis d’imposition, quittances de loyer, d’eau, de gaz ou d’électricité, etc.
Le droit à l’inscription au titre de contribuable s’établit par la production d’un certificat du service des impôts ou, à défaut, des avis d’imposition des cinq années en cause.

• Si la personne souhaitant s'inscrire habite chez ses parents, une attestation des parents établie sur papier libre, certifiant qu'il habite chez eux, et un justificatif de domicile des parents.  

 

Renseignements complémentaires

 

• Contacter le Service des élections à l’Hôtel de Ville (sous-sol) ou
en mairie de quartier.
Tél. : 01 47 60 80 20

Lire la suite

Révélations sur la Police Municipale

12 Décembre 2008, 10:41am

Publié par MoDem-Colombes

Un audit a été présenté hier soir au Conseil Muncipal de 22h à minuit (fin du Conseil à 2h du mat !).

"Absentéisme, fautes non sanctionnées, formation insuffisante : la mairie socialiste de Colombes a publié jeudi 11 décembre un audit sévère sur la police municipale de la ville de 80.000 habitants, gérée par l'UMP de 2001 à 2008.

Après sa victoire aux élections municipales de mars 2008 contre le maire sortant UMP, Nicole Goueta, le socialiste Philippe Sarre, s'était distingué retirant les armes à feu aux policiers municipaux, créant un certain émoi au sein du service. Dans la foulée, il avait commandé un audit à Michel Piquemal, ancien inspecteur général de la police nationale (IGPN), dont les critiques les plus dures portent sur la discipline.

"Les tiroirs de la direction de la sécurité regorgent de dossiers qui n'ont reçu aucune suite (...) L'impunité a engendré des comportements déviants sur lesquels pesait la loi du silence", explique le rapport, dont le contenu a été débattu au conseil municipal de Colombes dans la soirée. "Aucune sanction" Michel Piquemal regrette qu'"aucune sanction (n'ait) été prononcée" contre "des fautes avérées et connues" comme l'"usage injustifié de moyens lacrymogènes" ou la "sortie intempestive de l'arme de service". On a souvent préféré une solution "à l'amiable", en recourant à une mutation dans une autre ville: ainsi "l'agent - qui n'est pas devenu meilleur - se retrouve dans une autre commune sans que son nouvel employeur ait eu vent de son comportement", estime l'auteur. Michel Piquemal pointe également une formation des personnels "globalement très insuffisante", un absentéisme pour cause de maladie "bien au-dessus de la moyenne constatée chez les autres agents communaux" et une "atmosphère délétère" au sein du service. 

Lors du débat, le maire PS a reconnu une "fonte des effectifs" (de 46 au 1er janvier 2008 à environ 25 en décembre), "car les orientations que nous avons données ne convenaient pas à certains qui sont partis". Il a ajouté que de nouveaux recrutements seraient effectués. Son opposant Lionel Rainfray (UMP) s'est demandé s'il voulait "vraiment maintenir une vraie police municipale dans cette ville" et a ajouté: "vous aurez beaucoup de mal à recruter des fonctionnaires sans les armer".

(Reuters)

Le malaise semble remonter à 2005, d'après une note interne d'un directeur de Cabinet adjoint de Nicole Gouéta, dont le contenu a été lu hier soir.
Philippe Sarre a aussi annoncé la création d'une commission à laquelle tous les partis politiques le souhaitant pourront participer.
Un audit sur la vidéosurveillance est en cours.
Le Mosaïque de Février sera consacré à la Police Municipale.

Lire la suite

Le Maire de Colombes démissionne du Conseil Général 92

11 Décembre 2008, 11:56am

Publié par MoDem-Colombes



Philippe Sarre démissionne de son mandat de conseiller général.

"Il s’agit d’une certaine conception de la politique et d’une volonté de renouvellement des acteurs publics", explique l’élu dans un courrier adressé hier au préfet et à Patrick Devedjian. Philippe Sarre était élu depuis quatre ans à l’assemblée départementale. "Il estime que s’occuper d’une ville de plus de 80000 habitants est un boulot à plein temps", explique son entourage. Les électeurs seront appelés aux urnes pour élire leur nouveau représentant sur le canton de Colombes Nord-Ouest.

(c) Le Parisien

Précisions :

Démission volontaire des conseillers
Un conseiller général peut décider de démissionner de son mandat. Dans cas, il doit adresser une décision écrite au président du conseil général (Article L. 3121-3 du Code général des collectivités territoriales). Ce dernier en avise alors immédiatement le préfet. La démission du conseiller général devient définitive dès réception de la lettre de démission par le président du conseil. Ce dernier n’a pas compétence pour accepter ou refuser la démission, ni pour en apprécier l’opportunité.

Election partielle En cas de vacance au sein du conseil, suite au décès d’un conseiller, à une démission ou toute autre cause, il est procédé à une convocation des électeurs dans un délai de 3 mois (Article L. 221 du Code électoral). Une exception à cette règle trouve à s’appliquer lorsque le renouvellement de l’assemblée sortante doit se dérouler dans les 3 mois suivant la vacance. Dans ce cas, l’élection partielle s’effectue aux dates du renouvellement de cette série.

L'élection partielle Colombes Nord-Ouest (Petit-Colombes, les Grèves, Plateau) devrait donc avoir lieu le 8 ou 15 mars 2009.

En savoir plus : ParisObs

Lire la suite

Blog Story (4)

9 Décembre 2008, 00:01am

Publié par MoDem-Colombes

Quoi de neuf sur la blogosphère colombienne depuis le dernier épisode ?

A vendre ! 
Incroyable, le site des Motivé(e)s  est à vendre.  Pour acheter, c'est ici (en allemand !) 

Nouveaux ! 
 - Le blog de l'Agenda 21 de Colombes : http://agenda21.colombes.fr/
 - Le blog du Conseil de Quartier Plateau Grève Bords de Seine : http://www.plateau-greves-bords-de-seine.com/ 
 - Le blog de l'Atelier de Dominique : http://atelierdedom.canalblog.com/ 
 - Le blog de Jour de Crèche à Colombes : http://jour-de-creche-a-colombes.over-blog.com/

Au Top, les Jeunes Pop sont boostés par les élections internes UMP et s'offrent un nouveau look.

Flop, Babeth revient !

Sans oublier le retour de Fabrice depuis le 16 novembre !

Lire la suite