Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

la vie a colombes

Colombes 2008.com (2)

18 Novembre 2007, 18:10pm

Publié par MoDem-Colombes

Comme suite à notre article Colombes2008.com.
Le lien www.colombes2008.fr est maintenant activé.
Il conduit au site ... des Verts de Colombes pour les Municipales, laissant supposer que les Verts s'engageraient vers une liste  indépendante au 1er tour.
Parallèlement, on apprend ce matin, en faisant son marché au Centre, la création d'une nouvelle structure dite "Gauche Citoyenne" regroupant Les Motivé-e-s, Pour la République Sociale et A Gauche Et Socialiste, se fixant pour but d'élaborer un projet municipal pour Colombes. 
Quant à Philippe Sarre, il a entamé aujourd'hui sa campagne d'affichage "Une autre histoire, ensemble" (www.colombes2008.com) et Nicole Gouéta, elle a mis sur sa permanence l'enseigne  "Ensemble, continuons à agir pour Colombes" (www.nicolegoueta2008.fr), ...

Lire la suite

Les Restos du Coeur (2)

12 Novembre 2007, 05:50am

Publié par MoDem-Colombes

Franchement, je n'aime pas ce qui se passe aux Restos du Coeur de Colombes !

En effet, vous le savez, l'hôpital Louis Mourier à qui appartiennent les terrains où  ils sont installés, les réclament afin de construire une Maison médicalisée.

Il y  a quelques semaines, j'appelai chacun à s'emparer de ce sujet afin de trouver une solution. Je n'ai pas eu d'échos ni à droite ni à gauche.

La lecture du Parisien la semaine dernière nous apprend qu'aujourd'hui, ce n'est plus la Mairie de Colombes, qui trouvera un local  mais le Préfet des Hauts-de-Seine.

Madame Gouéta, tomber dans la précarité, c'est très simple et cela peut aller très vite.

Évidemment, je préférerai que les Restos du Coeur, le Secours Populaire ou Catholique n'existent plus mais cela serait pure utopie.

La mondialisation croissante et  l'arrivée d'une nouvelle société moins solidaire, pour preuve les suppressions des subventions accordées au Secours Populaire et Catholique  par le Conseil Général des Hauts-de-Seine dont vous êtes, me semble-t-il, Vice-Présidente, nous et vous obligent à trouver une solution.

Alors faites un effort Madame le Maire, aidez les Restos à trouver un terrain ou des locaux!  Vous  en avez le pouvoir.  Il me semble que par ailleurs vous n'êtes pas en peine pour trouver des solutions pour de nouveaux programmes immobiliers.
Michel Môme

Lire la suite

Des Caractères pour Colombes !

11 Novembre 2007, 03:39am

Publié par MoDem-Colombes

Nous saluons l'arrivée d'un nouveau libraire à Colombes.

Pour beaucoup, nous avons l'émotion de la découverte avec un livre et savoir  qu'en plus des bibliothèques et des points presse, il y a et y aura un endroit  supplémentaire où le contact avec l'objet sera possible. Sans compter les découvertes encyclopédiques, littéraires, philosophiques,  poétiques, comme les témoignages, tout cela nous paraît comme un évènement important.

Alors, allez-y ou pas, faites ce qu'il vous plaira !

Cela s'appelle "Les Caractères"

et cela se trouve
17 rue du Maréchal JOFFRE
92700 COLOMBES
01.47.85.27.94

Nous lui souhaitons bon vent, c'est une bonne nouvelle pour COLOMBES !

Michel Môme

Lire la suite

Rama Yade: "Colombes, un choix de coeur"

10 Novembre 2007, 19:34pm

Publié par MoDem-Colombes

Paru dans le JDD Samedi 10 Novembre 2007   Propos recueillis par Marie QUENET
Le Journal du Dimanche
>> Après David Martinon, à Neuilly-sur-Seine, et Rachida Dati, dans le VIIe arrondissement de Paris, c'est au tour de Rama Yade d'annoncer sa candidature aux prochaines élections municipales. La secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères et aux Droits de l'homme se présentera sur la liste UMP dans la ville où elle a grandi, Colombes.

Serez-vous candidate à Colombes aux municipales?
J'ai demandé à Nicole Goueta, la maire UMP de Colombes, si elle me ferait l'honneur de m'accepter sur sa liste aux municipales.

Pourquoi là?
Colombes est un choix de coeur avant tout. Quand je suis arrivée du Sénégal, à l'âge de 9 ans, c'était dans cette ville. J'y ai vécu jusqu'à 25 ans. D'abord dans un secteur résidentiel, puis au seizième étage d'une tour dans le quartier des Fossés-Jean. J'y ai passé mon enfance, mon adolescence et les débuts de l'âge adulte. Pour moi, la vie française a commencé par la vie colombienne. Je ne me voyais donc pas candidate ailleurs. Home sweet home, comme diraient les Anglais.

Vous avez encore des liens avec la ville?
Ma mère et mes petites soeurs vivent toujours à Colombes. Moi, je suis partie quand je suis devenue administrateur du Sénat. J'ai dû vivre à Paris par commodité car le Sénat tient souvent des séances la nuit. Cela a été un crève-coeur. Depuis deux mois, j'habite le 18e. Mais tous les week-ends, je retourne voir ma famille et mes amis.

Ségolène Royal a fait 54% à Colombes, l'UMP peut-elle gagner?
Ce n'est pas facile, c'est vrai. Mais ce que j'aime en politique, c'est aller chercher une victoire avec les dents. Quand je vois comment Nicolas Sarkozy a pris Neuilly à 28 ans, pour moi c'est exemplaire. Colombes mérite qu'on se batte pour elle. Et Nicole Goueta a fait un travail formidable. En 2001, elle a pris la ville aux communistes, à la surprise générale.

Un élu MoDem évoque votre venue comme une "opération de sauvetage à maire en danger"...
Personne ne m'a demandé de me présenter à Colombes, c'est moi qui l'ai proposé. Donc on ne peut pas dire qu'on m'envoie là pour sauver une liste. Nicolas Sarkozy m'a dit: "Il faut aller là où tu le sens." J'ai demandé: "Et si c'est risqué?" Il m'a répondu: "A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire."

Retrouvez l'intégralité de l'entretien demain dans le Journal du Dimanche.

Lire la suite

UMPRAMA (4) : 2 scoops à la fois !

10 Novembre 2007, 00:01am

Publié par MoDem-Colombes

Nous apprenons hier soir sur le blog du Conseiller  Municipal  UMP Olivier Camps-Vaquer (OCV) que Rama Yade sera bel et bien sur la liste de Nicole Gouéta, et  OCV aussi, puisqu'il lui souhaite la bienvenue.  OCV serait-il devenu le confident de Nicole Gouéta ou bien le rédacteur en chef de "Voici Colombes" ; est-ce un délit d'initié ou un délit de dîner en ville ? 
Un internaute du MoDem.
PS : concomittement, un bloggeur (ex futur ?) candidat PS  nous annonce le contraire, et sait tout de la future stratégie du MoDem Colombien !

Lire la suite

Municipales à Colombes : le scoop du Parisien !

8 Novembre 2007, 23:59pm

Publié par MoDem-Colombes

A Colombes, pour les Municipales, "le PCF ne tolérera aucune alliance avec le MoDem et, pour les Cantonales, il ferait cavalier seul en présentant des candidats sur tous les cantons renouvelables".
Voilà l'avertissement du PCF au PS Colombien !
Entre UMP hégémonique et alliance PS-PCF-Verts archaïque, le MoDem, ouvert à d'autres sensibilités, prépare et proposera une troisième voie aux Colombiens.

A lire dans le Parisien de ce jour :

Listes PS-PC : les discussions se poursuivent 

SI LES MILITANTS socialistes ont d'ores et déjà bien avancé dans la désignation de leurs premiers candidats aux prochaines élections municipales de mars 2008, le Parti communiste, lui, a décidé de prendre son temps. Interrogée sur les négociations en cours avec les autres partenaires politiques, la sénatrice et secrétaire départementale du Parti, Brigitte Gonthier-Maurin, affirme que les militants se sont donné jusqu'à fin novembre avant de prendre des décisions fermes et définitives sur le choix des candidats qui se présenteront en mars prochain.

« Il n'y aura pas de surprise sur les maires sortants à Bagneux
, Gennevilliers, Malakoff et Nanterre, lâche toutefois la première fédérale.

J'ai donné par ailleurs une position, je travaille aux listes de rassemblement le plus large. Cela veut dire la reconduction de tous les maires de gauche (PC, PS, PRG...) ensuite, nous examinons comment conquérir des positions à droite comme Vanves, Châtillon et Colombes. »

Les communistes refusent tout accord avec le MoDem

Un premier tour de table avec le PS a déjà eu lieu au niveau départemental et devrait se poursuivre à un niveau plus local. « Pour les municipales, on avance sur des listes de rassemblement, ce n'est pas toujours sans souci », avoue encore Brigitte Gonthier-Maurin qui fait allusion sans doute à Nanterre
où les socialistes ont eu, un temps, des velléités de présenter une liste contre le sortant, Patrick Jarry. Les négociations se poursuivent entre PC et PS dans la ville-préfecture. « On voulait une liste séparée mais la ligne directrice reste le rassemblement », confirme Pascal Buchet, secrétaire départemental du PS qui précise toutefois : « Ce sera à celui qui mènera la liste de faire en sorte que chacun se sente bien. »

A
Colombes, ancien fief communiste tombé dans l'escarcelle de la droite aux dernières municipales, le PC a semble-t-il accepté que le socialiste Philippe Sarre conduise la liste. Mais là aussi, les discussions se poursuivent pour savoir qui l'accompagnera dans l'aventure. La première fédérale communiste est prête à négocier tous azimuts mais elle avertit d'ores et déjà qu'elle ne tolérera aucune alliance avec le MoDem et qu'elle fera jouer la solidarité régionale. Les socialistes n'ont plus qu'à bien se tenir ! Pour les cantonales, si Verts et PS ont trouvé un accord départemental, il semblerait que le PC veuille faire cavalier seul en présentant des candidats sur tous les cantons renouvelables.

Marisa Faion 
jeudi 08 novembre 2007 | Le Parisien 

Lire la suite

UMPRAMA (3)

7 Novembre 2007, 19:16pm

Publié par MoDem-Colombes

Rama Yade n'ira pas à Colombes
Rama Yade, secrétaire d'Etat aux droits de l'homme, ne se présentera sans doute pas aux municipales à Colombes (92). Pour deux raisons: primo, elle n'aurait pas apprécié que Patrick Devedjian, secrétaire général de l'UMP, annonce à sa place l'éventualité de sa candidature dans la presse. Deuxio, "Rama" n'entretient pas les meilleurs rapports du monde avec l'actuel maire UMP de Colombes, Nicole Goueta. 

07/11/2007-18h09 - Rubrique coordonnée par Irène Inchauspé - © Le Point.fr

Lire la suite

Municipales : le PC craint les ambitions du PS

5 Novembre 2007, 18:18pm

Publié par MoDem-Colombes

Lu dans le Figaro de ce jour:

La perte des mairies de Bagnolet, La Courneuve, Montreuil ou Aubervilliers confirmerait le déclin du parti.

 
L'ANNÉE 2007 va-t-elle sonner le glas de l'ère des « maires camarades », autrement dit celle du communisme municipal ? Conçue dans les années 1950 par des intellectuels de gauche, l'idée du communisme municipal était de « faire la preuve que, lorsque ce sont bien des représentants de la classe ouvrière qui dirigent, ça va nettement mieux pour tout le monde ». Mais voilà, les années ont passé et avec elles l'idée même de lutte des classes. Privé de l'aide matérielle de l'ex-URSS et moribond depuis la chute du mur de Berlin, en 1989, le PCF, qui vient de perdre son groupe autonome aux dernières élections législatives, ne survit plus aujourd'hui essentiellement qu'à travers l'appui logistique et financier de ses 806 dernières mairies et de ses 13 000 élus locaux, qui reversent chaque année 17 millions d'euros au parti. Mais pour combien de temps encore ?
 
Les municipales de 2001 ont déjà sonné comme un sérieux avertissement avec la chute de communes emblématiques comme Argenteuil, la ville de Gabriel Péri, ou encore de Nîmes, la seule municipalité de plus de 100 000 habitants alors encore détenue par le vieux parti de Thorez, créé en 1920. Pour de nombreux communistes, 2001 restera l'année où, comme dans un jeu de dominos, une dizaine de villes de plus de 30 000 habitants, et autant de plus de 20 000, sont tombées : Tarbes, Sète, La Ciotat, Miramas, La Garde, La Seyne-sur-Mer ou encore La Trinité, dans le Sud ; Colombes, Drancy, Pantin, Villepinte, en région parisienne ; Firminy, Montluçon dans le Centre... La presse de l'époque n'hésite pas alors, en évoquant la chute de ces bastions rouges, à constater la « mort clinique du PCF ».
 
Six ans ont passé et le PCF ne semble guère en mesure de renaître de ses cendres. Pour beaucoup d'électeurs de gauche, le résultat de Marie-George Buffet à la présidentielle (1,93 % des suffrages) résonne encore comme le coup de grâce. « Pourquoi s'obstiner à voter communiste, autant voter utile, même en se pinçant le nez, pour le PS », entend-on ici et là. Certes, comme l'ont été un peu les législatives du fait de « baronnies locales » bien établies et d'un système de subventions bien rodé en direction d'associations, les municipales devraient être moins traumatisantes pour les communistes déjà en place. Mais, Place du Colonel-Fabien, on ne se fait plus guère d'illusions. Plusieurs villes, notamment en région parisienne, peuvent encore tomber dans l'escarcelle socialiste : Bagnolet, La Courneuve, Montreuil, Aubervilliers, Pierrefitte...
 
Partenaires plus encombrants qu'utiles
 
Lundi dernier, Buffet a d'ailleurs haussé le ton contre le PS, qui, dans plusieurs villes, veut imposer des primaires et refuse de soutenir les maires sortants PCF. Dénonçant la « volonté hégémonique » du PS, elle a notamment critiqué les visées du socialiste Claude Bartolone qui veut prendre Bagnolet, pour pouvoir ravir ensuite la présidence du conseil général de Seine-Saint-Denis. Montreuil reste aussi une pomme de discorde : Buffet a affirmé qu'elle allait « soutenir » son « ami » Jean-Pierre Brard, alors que le PS pourrait soutenir la sénatrice Verte Dominique Voynet, qui envisage de s'y présenter. À Paris, elle reproche à Bertrand Delanoë de vouloir réduire à six la représentation du PCF au conseil de Paris, contre onze actuellement.
 
Si la déclaration de guerre avec la Rue de Solferino n'a pas été officiellement déclarée, localement, de nombreux élus ou militants socialistes de terrain estiment ne plus avoir à ronger leur frein vis-à-vis de partenaires devenus désormais plus encombrants qu'utiles. Dans de nombreuses villes, les résultats électoraux des derniers scrutins nationaux et municipaux parlent d'eux-mêmes. À Aubervilliers, par exemple, les voix communistes (voir infographie) ont quasiment été divisées par deux entre 2002 et 2007. La circonscription est même passée au PS. Même scénario à La Courneuve ainsi que dans la circonscription de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne)...

Lire la suite

Municipales : et si le MoDem rendait la ville aux citoyens ?

31 Octobre 2007, 10:20am

Publié par MoDem-Colombes

Question. Préférons nous un maire qui dirige la ville en privilégiant ses réseaux, ses connaissances ou son programme en fonction de sa couleur politique qu'il soit d'un bord ou de l'autre ou un maire qui recrute la meilleure équipe quelles que soient les sensibilités de ses membres sur leur seules qualités et leur motivation pour diriger la ville dans l'intérêt unique de l'ensemble de ses citoyens ? 

Le bon sens pencherait plutôt pour la seconde solution non ? Voilà de quoi réfléchir sérieusement à se laisser tenter par un vote en faveur du candidat MoDem aux prochaines élections municipales. Le temps des "réseaux", des "chers vieux amis" et de l'excès dans un sens comme dans l'autre n'est peut être plus une fatalité, une ville appartient à tous ses citoyens sans exception non ? 

A ma connaissance, seul le MoDem possède ce contrat dans sa philosophie et sa charte de valeur, pour faire enfin respirer ma ville sur ses deux poumons. 

Et si j'osais le candidat orange, je verrais bien si cela change !

Et si le vrai vote local, c'était le vote MoDem ? 

La question mérite d'être posée.

Lire la suite

Colombes2008.com

29 Octobre 2007, 21:00pm

Publié par MoDem-Colombes

Il est maintenant courant de réserver des noms de domaine constitué du "nom d'une commune" associé au "millésime" d'un évènement important attaché à cette commune.  
On se souvient des polémiques au moment de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques de 2008, puis 2012.  Ainsi, paris2012, 2016, 2020, 2024, 2028, 2032, 2036, 2040, 2044, 2048, 2052 sont déjà réservés.  Ayons une pensée émue pour le détenteur de www.paris2008.com qui l’a réservé pour rien mais qui le garde par nostalgie, et pour le propriétaire de www.paris2010.com qui espère sûrement que Paris décrochera les Jeux Olympiques … d’hiver.  A noter que les chiffres montent à la tête car en allant sur www.paris2030.com, il est indiqué « bienvenue sur le site Paris 2011 ».  Enfin, très bonne affaire : www.paris2056.com est libre. Vous pouvez l’obtenir pour  une poignée d'euros, mais il faut prévoir les 48 années de renouvellement (méfiez-vous quand même il y a des procès en la matière  pour appropriation du bénéfice de la notoriété d'un évènement ne vous appartenant pas).
Chez nous, à Colombes, on peut se demander quel évènement majeur va intervenir à Colombes en 2008 pour que la  Section de Colombes du PS  ait  réservé, sans mégoter, les 5 noms de domaine suivants :
http://www.colombes2008.com/ 
http://www.colombes2008.net/
http://www.colombes2008.org/
http://www.colombes2008.biz/ 
http://www.colombes2008.info/ 
un évènement qui suscite l'envie de faire à la fois du commerce, de l'informatique, de l'institutionnel, du business et de l'information ?
Les paris sont ouverts ....
On attend avec impatience l'activation des liens pour avoir la réponse.

PS : colombes2008.fr est en cours de dépôt...

Lire la suite