Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

la vie a colombes

Colombes Blog Story (23)

31 Décembre 2012, 12:00pm

Publié par MoDem-Colombes

blog-story.jpg

 

Pour ce dernier jour de l'année 2012, voici une nouvelle salve de nouveaux blogs à Colombes :

 

Le blog d'un reporter-photographe avec de superbes publications de photographies de Colombes :

http://vuesacolombes.blogspot.fr/


Le blog du CLEA (Contrat Local d'Education Artistique - un dispositif de résidence-mission) d'un artiste auteur-metteur en scène-comédien à Colombes qui travaille avec les 3-17 ans :

http://www.clea-contamin.blogspot.fr/


Le blog des pionniers et des caravelles des scouts et guides de France à Colombes :

http://rougecolombes.blogspot.fr/

 

Retour sur l'épisode précédent : Colombes Blog Story (22)

 

Lire la suite

Ouverture des données du CG92

29 Décembre 2012, 19:55pm

Publié par MoDem-Colombes

http://opendata.hauts-de-seine.net/sites/default/files/espace_public/carousel/img/rendre_les_donnees_accessibles_a_tous-1.jpg

 

C'est une nouvelle mine d'informations sur les Hauts-de-Seine et notamment Colombes !

 

Annoncée par Patrick Devedjian en janvier dernier, l’ouverture de la plateforme Open data départementale a eu lieu le 17 décembre 2012 : opendata.hauts-de-seine.net. Outre la transparence de l’action publique, cette démarche vise à la libération des données sous un format numérique exploitable. Le principe est de mettre gratuitement à la disposition de tous, citoyens, entreprises ou partenaires, les données publiques produites dans le cadre de l’activité du conseil général. :

 

8 thématiques sont proposées sur la plateforme : la politique de la ville, la politique d'aide au financement, les affaires budgétaires, la solidarité (comme les établissements pour personnes adultes handicapés), l'environnement (comme la localisation des arbres remarquables), l'aménagement du territoire (les stations de tramway en projet) , l'habitat,le patrimoine (comme les propriété foncières du CG92 par commune) et la culture.

 

A consulter d'urgence !

 

http://opendata.hauts-de-seine.net/

 

(C'est la version bêta de la plateforme qui est en ligne ; la version définitive de la plateforme sera mise en ligne le 24 janvier 2013.)

 

Le portail data.gouv.fr, plate-forme française officielle d'open data, vient de fêter son premier anniversaire 

  • L’Open Data est un mouvement mondial sur la mise à disposition des données numériques.
  • Il concerne en premier lieu les administrations publiques qui ouvrent les données qu’elles produisent dans le cadre de leur mission de service public.
  • Les données dites ouvertes (open data) sont des données accessibles en ligne, sous des formats ouverts et exploitables, accompagnées de licences autorisant la réutilisation des données par tous.
  • Toutes les données ne sont pas mises sur la place publique à l'instar des données relatives à la vie privée, des données à caractère personnel et des données relevant de la sécurité nationale…

Lire la suite

Colombes : encore une fusillade en pleine rue

26 Décembre 2012, 00:00am

Publié par MoDem-Colombes

http://www.leparisien.fr/images/2012/12/25/2432765_bbd63f34-4e1d-11e2-9148-00151780182c.jpg

 

Nouveaux coups de feu au Petit-Colombes. Samedi vers 19h30, une fusillade a éclaté dans le quartier. Rue Henri-Dunant, un jeune homme de 20 ans a reçu une balle en dessous du genou. Il a été hospitalisé mais ses jours ne sont pas en danger. Les quatre ou cinq jeunes individus qui ont ouvert le feu ont pris la fuite à pied. Aucun passant n’a apparemment été blessé.

 

« Ça a débuté place Aragon, devant la boulangerie. J’ai une amie qui s’y trouvait quand la rixe a éclaté. Il y a eu trois coups de feu », croit savoir un habitant du quartier. Une mère de famille précise : « En fait, c’était dans l’impasse de l’ancienne poste, à quelques mètres, que tout a commencé. » « On a vu le Samu passer mais on n’a pas réussi à savoir ce qu’il s’est exactement passé. La rue a été fermée par la police à la hauteur de l’école Charles-Perrault », raconte un riverain de la rue Henri-Dunant.

 

Les riverains fatalistes


Face à cette violence, les habitants semblent résignés. « Notre rue est calme, mais comme elle se situe entre les Quatre-Chemins et les Grèves, il y a souvent des problèmes, explique l’un d’entre eux. La police ne vient plus jamais en patrouille. Le commissariat a fermé place Aragon. Il y a six mois, un jeune s’est pris une balle dans les fesses. Cette fois, c’est dans le genou. Ce serait un règlement de comptes pour une histoire de stups que ça ne m’étonnerait pas. » Un autre passant, fataliste, complète : « On est habitués. Il y a tout le temps des rixes ici. Elles ont lieu place Aragon et les jeunes se sauvent soit par l’avenue de Containville et la rue Henri-Dunant, soit par l’immeuble que l’on appelle le bateau après avoir sauté la grille. C’est la façon la plus rapide d’aller aux Grèves, où prospère le trafic de stupéfiants. »

 

En octobre et en novembre de l’année dernière, de sanglants règlements de compte avaient déjà secoué le quartier du Petit-Colombes. Lors de fusillades qui ressemblaient fort à celle de samedi, plusieurs jeunes hommes avaient reçu des balles dans les genoux en guise d’avertissement dans des affaires de trafic de drogue. Cet été, de nouveaux coups de feu avaient été échangés dans le quartier. « Mais il est trop tôt pour faire le lien entre ces affaires », affirme une source proche de l’enquête.

 

(c) Le Parisien

 

Délinquance à Colombes

Le maire de Colombes en appelle à Claude Guéant

Rassemblement contre les violences

Lire la suite

Fêtes de fin d'année à Colombes

21 Décembre 2012, 00:00am

Publié par MoDem-Colombes

http://www.colombes.fr/uploads/pics/noel_colombes.jpg

 

- les vendredi 21, samedi 22, dimanche 23 et lundi 24 décembre à 18h00, 18h30 et 19h00 :

Projection en 3D de lumières et vidéos sur la façade - tout juste ravalée - de l'Hôtel de Ville, côté Place de la République.  Un conte  "rêve et féérie de Noël" pour petits et grands sera projeté (durée 8 min) (Réalisé par une agence de com évènementielle colombienne "Penseur de prod" : Exemple de ses travaux ici) : c'est la nouveauté à ne pas manquer ! ;

 

- du vendredi 21 décembre au mardi 1er janvier (sauf mardi 25 décembre) :

La désormais traditionnelle Ferme de Noël sur la place Henri-Neveu (place du marché) avec 154 animaux : vaches, cheval de trait, ânes, chèvres, brebis, cochons, lapins, paons, dindons pintades, ... un paradis pour les enfants !  ; et

 

- du vendredi 21 décembre au dimanche 6 janvier : une (mini) fête foraine sur le parvis de l'Hôtel de Ville, côté rue du Bournard.

 

Excellentes fêtes de fin d'année à tous !


 

Lire la suite

A Colombes, des jeunes réconciliés avec leur histoire

20 Décembre 2012, 11:12am

Publié par MoDem-Colombes

Des ados ont filmé les témoignages de leurs proches sur la guerre d’Algérie.

Reporatage d'Alice Géraud paru dans Libération d'hier.

 

Pour eux, la guerre d’Algérie s’est longtemps résumée à «une seule page». Celle de leur manuel d’histoire consacrée à la décolonisation. «Et encore, cette page-là, on ne l’a même pas étudiée en cours», précise Inas, 18 ans. Née en France de père algérien et de mère marocaine, elle n’avait jamais non plus abordé avec sa famille l’histoire de son pays d’origine. Elle hausse les épaules : «Ce n’est pas un sujet de conversation à la maison.» La première fois qu’elle a parlé de cette Algérie, c’était il y a quelques années, en participant à la réalisation d’un documentaire au centre social des Fossés-Jean de Colombes (Hauts-de-Seine).

 

Coups de crosse. A l’origine de ce projet, Hélène Kuhnmunch, professeure d’histoire-géo en lycée professionnel et par ailleurs réalisatrice de documentaires, avait envie de «réconcilier ces jeunes avec leur histoire». «Lorsqu’on aborde la décolonisation de l’Algérie, il se passe toujours quelque chose en classe. Il y a une émotion, un intérêt très vif et en même temps une totale méconnaissance de cette histoire. Pour eux, "décolonisation" égale "torture". Point. Ils n’ont appris cette histoire nulle part, ni à l’école ni dans leurs familles. Et ce n’est pas étranger à une partie de leur mal-être.»

Le travail mené avec les ados du centre social de Colombes a donné lieu à deux films, l’un réalisé par Hélène Kuhnmunch, l’autre par les jeunes. On les voit interrogeant des témoins officiels, comme d’anciens cadres du FLN vivant en France, mais aussi et surtout des porteurs de leur propre mémoire familiale : parents, grands-parents, voisins… La confrontation entre l’histoire et l’intime surgit souvent brutalement. Au pied d’un immeuble de la cité des Fossés-Jean, Medhi braque sa petite caméra sur son père qui sort du bâtiment. Il lui pose une question un peu vague sur ce qu’il sait de la guerre d’Algérie.

L’homme, âgé d’une quarantaine d’années, se met à parler. Pour la première fois, sans s’arrêter, il raconte. Le grand-père moudjahid tête de réseau, condamné à mort en Algérie, qui arrive en France avec sa femme et de faux papiers. Les descentes de l’armée française dans la maison du bled, la grand-mère torturée. Il évoque ses frères et sœurs massacrés, qu’il n’a pas connus et dont il n’a jamais parlé à son fils. A la fin du récit, Medhi s’assoit, hagard et silencieux. Le père avance un petit geste amical et maladroit vers son fils. Et lui dit, un peu gêné : «On n’avait pas eu l’occasion d’en parler.» Plus loin, un grand-père relate son 17 octobre 1961. Il explique aux jeunes avoir été «jeté à la Seine», les coups de crosse, la peur de ne pas s’en sortir. Et après ? «Après, je suis parti au travail.»

Nourdine Mohamed, directeur du centre social des Fossés-Jean, a le sentiment que ce travail sur la mémoire a permis aux enfants de regarder autrement leurs parents et grands-parents. «Il y a souvent chez ces jeunes une souffrance du manque de reconnaissance de leurs parents dans la société française. Ils ont eu des vies difficiles, occupent des métiers peu qualifiés. Le fait de savoir qu’ils ont pu participer à cette histoire revalorise le regard qu’ils portent sur leurs parents, mais aussi sur eux-mêmes.» Pour la réalisatrice, Hélène Kuhnmunch, interroger cette période est aussi une façon de questionner leur rapport, «souvent confus et conflictuel», à la citoyenneté et à la nationalité.

 

Trouble d’identité. Après le film, ils ont demandé à ce qu’une plaque en mémoire du massacre du 17 octobre 1961 soit posée sur le pont de Bezons à Colombes, ce qui a été fait l’an dernier par le maire. Abdellah, 20 ans, qui a lui aussi participé à ce travail, veut croire que c’est grâce à eux. Arrivé en France à l’âge de 9 ans, avec sa famille qui fuyait la violence du Front islamique du salut (FIS), il explique que l’on doit «parler de tout cela pour pouvoir passer à autre chose». Il ajoute : «Il faut reconnaître nos torts.» Le «nos» désigne ces Français dont il ne sait pas toujours s’il en est. Avec cette impression, souvent, d’être «Algérien en France et Français en Algérie». Face à ce trouble d’identité, Inas, elle, commence par expliquer s’être «toujours sentie algérienne». Puis, la discussion avançant, elle concède : «Je parle, je parle. Mais quand je suis en Algérie, en fait, je ne sais pas où me mettre.» Elle ajoute : «Ils n’ont pas les mêmes modes de vie que nous. […] Les femmes ne sont pas libres.» Son témoignage passe de la première à la troisième personne pour désigner les Algériens.

 

http://www.liberation.fr/societe/2012/12/18/a-colombes-des-jeunes-reconcilies-avec-leur-histoire_868600

Lire la suite

Anim'En Bois : une fabrique à jouets à Colombes

17 Décembre 2012, 00:00am

Publié par MoDem-Colombes

http://www.animenbois.com/Files/95723/Img/01/PuzzleForetDetoure2.jpg

A Colombes, au 273 rue Gabriel Péri, l'entreprise "Anim'En Bois" - co-fondée par Delphine et Aurélien - conçoit et fabrique de jolis jouets qui accompagnent l'épanouissement des enfants de 9 mois à 8 ans, notamment en leur faisant découvrir la nature et l'environnement.

Jouer permet aux enfants de développer leurs capacités motrices, de stimuler leur développement intellectuel et de favoriser les premières interactions sociales.

Parmi les jeux fabriqués, il y a des maquettes à décorer et assembler, des jeux d'encastrement, des puzzles, des jouets à roulettes, des jeux de mémory et loto, ...

Le bois utilisé est du bois massif de hêtre et du multiplis de bouleau (provenance France et Finlande) labellisé PEFC.

Les jouets sont imprimés directement sur le bois avec des encres sans solvants.  Un vernis protecteur à base d'eau est appliqué pour protéger le jouet et permettre sont nettoyage à l'aide d'un chiffons légèrement humide ou d'une lingette.

A une semaine de Noël, pour offrir ou faire offrir des jouets en provenane directe du fabricant, consulter sa nouvelle boutique en ligne : http://www.animenbois.com/

Lire la suite

12.12.12 12h12

12 Décembre 2012, 12:12pm

Publié par MoDem-Colombes

 

12 !

 

Les 12 travaux d'Hercule, les 12 dieux de l'Olympe, les 12 apôtres ou les 12 signes du Zodiaque !

 

Et c'est la dernière fois pour ce siècle : jour, mois et année affichent ce mercredi le même nombre pour former la date du 12.12.12.  Il faudra en effet attendre le 01/01/2101 pour qu'une telle série se reproduise !      

 

En attendant le 21/12/12 (fin du monde attendue par le calendrier maya), après le 10 novembre (10/11/12) qui n'a pas vraiment fait recette, sans compter le 07/07/07 qui n'avait pas apporté la chance attendue, le 12/12/12 mobilise surtout la Française des Jeux et ceux qui n'entendent pas rater une occasion de s'amuser.

 

Le 12.12.12,  c'est la journée mondiale de l'interconnectivité : celebrate121212.org ; vous pouvez filmer votre journée pour onedayonearth.orgc'est aussi le coup d'envoi des 6 nouvelles chaînes gratuites de la TNT.

 

Le 12.12.12 à 12h12 le village de La Douze organise un casse-croûte champêtre en écoutant du blues.   Il y a aussi de nombreux rassemblements à Rodez et dans tout l'Aveyron.

 

Et ce soir une partie de l'UMP de Colombes organise ses Etats Généraux pour une victoire en 2014.  


Si rien ne se passe cette année, il y aura toujours la symbolique du nombre 13 l'année prochaine !

 

Article publié le 12.12.12 à 12h12 !


Lire la suite

Hand Stories à Colombes !

11 Décembre 2012, 14:28pm

Publié par MoDem-Colombes

 

 

Pour 3 representations à L'avant Scène, les mardi 18, mercredi 19 et jeudi 20 Decembre prochain, à 20H30.

http://hand-stories.blogspot.fr/

 

Hand Stories est un spectacle visuel tout public pour 2 acteurs manipulateurs et une vingtaine de marionnettes. Ce spectacle comme son nom l’indique est une histoire de mains, des mains qui façonnent, apprennent, construisent, des mains qui donnent, se transmettent de père en fils, des mains de marionnettiste qui travaillent, s’étirent, s’assouplissent, se transforment et racontent.
Yeung Faï, le metteur en scène, est maître de marionnette à gaine chinoise. Cette technique gantée spécifique à son pays se situe au cœur de l’histoire de sa famille depuis 5 générations. Son arrière grand père, le premier représentant de la dynastie, jouait dans les maisons de thé pour quelques spectateurs. Il a transmis cette technique a son fils (le grand père de Faï) qui l’a perfectionné et la confié à son fils aîné (le père de Faï). Ce dernier a énormément voyagé, en Chine et ailleurs et il a transmis la technique à son fils ainé (le frère de Faï) avant de disparaître. Ce n’est qu’après la révolution culturelle chinoise que Yeung Faï a appris ce savoir faire avec son frère ainé. Aujourd’hui il est le dernier a maitriser ce savoir, après lui il n’y aura pas de descendance directe. A travers cette histoire Yeung Faï aborde donc la traversée de cette technique au cours de la seconde partie du XXème siècle, dans une Chine en proie à des changements politiques radicaux. Dans ce contexte politique parfois difficile, la technique et tout se savoir faire à bien failli s’éteindre a plusieurs reprises.
Hand Stories est donc une autobiographie familiale. L’histoire commence au milieu des années 60 et se termine aujourd’hui en ce début de XXIème siècle. Dans le spectacle, deux histoires se croisent et s’entremêlent : Il y a d’abord l’histoire humaine de cette famille de marionnettiste chinois, les Yeung (la famille de Faï) et aussi, l’histoire des marionnettes en tant que  savoir faire transmis. Pour raconter ces 2 histoires, il y a deux styles esthétiques de marionnettes : Pour la famille des Yeung, des marionnettes à gaine très réalistes, en noir et blanc. Pour l’histoire de l’héritage en tant que tel, des marionnettes plus petites et très colorées, dans la plus pure tradition de l’opéra de Pékin. Ces 2 familles de marionnettes permettent de développer Hand Stories sur différents niveaux de jeu, en se passant d’explications verbales.
Pour raconter cette histoire très personnelle, Yeung Faï  a choisi de proposer un spectacle visuel basé sur la rencontre entre acteurs, marionnettes et vidéos. Dans sa recherche, c’est par le dessin qu’il a écrit son histoire. Ce spectacle autobiographique est une composition d’images. Ces images créés son empreintes d’humilités et de simplicité. La volonté du metteur en scène est de créer de l’espace pour laisser libre cours à l’imaginaire de chacun. L’idée est donc de privilégier l’élément pour raconter l’ensemble. Par une poétique du mouvement basé sur la métaphore ou la symbolique  l’émotion prend corps au plateau. Les marionnettes côtoient les acteurs et des vidéos d’époque en noir et blanc des ancêtres de Faï. La réalité et l’imaginaire se mêlent sans cesse pour raconter cette saga familiale.
Dans ce projet, Hand Stories, Yeung Faï insiste sur l’universalité de son propos. La notion de transmission et de savoir faire dépasse largement les frontières de la marionnette et de la Chine. D ‘ailleurs ce qu’on nomme la marionnette à gaine chinoise, Yeung Faï le considère comme un savoir faire humain. Nous devons donc le protéger, le transmettre et ainsi lui permettre de continuer à se développer en se nourrissant d’autres arts, d’autres cultures. Yeung Faï s’est formé en famille bien sûr mais aussi auprès d’autres maîtres chinois et japonais au cours de ses jeunes années. Ensuite, il a sillonné les routes du monde entier avec ses gaines pour raconter, comme ses ancêtres avant lui, les scènes de l’opéra de Pékin. Depuis une  dizaine d’années, c’est en Europe et particulièrement en France qu’il a posé ses valises pour travailler à de nouveaux projets. Elevé en Chine et nourri de culture occidentale, Yeung Faï est ce qu’on appelle un artiste du monde.
Pour cette nouvelle création, et sa toute première en qualité de metteur en scène, il  s’est donc entouré d’une équipe internationale pour réaliser son projet : une vidéaste Taïwanaise Yilan Yeh, qui s’intéresse dans son travail à la relation entre la philosophie taoïste et les nouveaux médias. Le  musicien Colin Offord vient quand à lui d’Australie. Il compose ses musiques sur des instruments qu’il créée lui même. Enfin, sur le plateau, Yeung Faï  travaille  avec Yoann Pencolé, jeune marionnettiste français sorti de l’école Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette de Charleville Mézières en juin 2008.
Hand Stories, est à l’image de Yeung Faï, au croisement entre l’Orient et l’Occident, entre  la tradition et la modernité. Les notions abordées par Yeung Faï son ancestrale et plus que jamais d’actualités.

Lire la suite

Salon Vins et Gastronomie

9 Décembre 2012, 00:00am

Publié par MoDem-Colombes

Les producteurs de l’association Vins et Gastronomie de France sont heureux de vous accueillir pour la XVIème année.

au Salon de Colombes

au Tapis Rouge

Samedi 8 décembre de 9h30 à 19h00

Dimanche 9 décembre de 9h30 à 18h30

Entrée et dégustations gratuites

                
 

Foie Gras d’Oie, confits

 

Manicot Père et Fils

Charcuterie

 

Georges Chabanon

Spécialités aux escargots

 

Le Jacquin

Spécialités au lapin

 

Gérard Thaunay

Huile d’Olives

 

Domaine de l’Arbre Blanc

Spécialités aux Noisettes

 

Christian et Ghislaine Pinaud

Spécialités aux Pruneaux

 

Anne Marie Tonin

Fromage de brebis

 

Benoît et Nathalie Vandermeersch

 

Pineau - Cognac   Pierre Robert

Muscadet

 

Christophe et Bernard Paquereau

Champagne

 

Petit-Lebrun et Fils

Vosne Romanée   EARL Chevalier Maurice
Clairette de Die   David Boutin
Côte du Rhône   Vieux Manoir du Frigoulas
Côte de Bourg   Château du Haut Castenet
Côtes du Roussillon    Marie-Pierre Bories
 Vins d’Alsace    A. Humbrecht-Trapp et Fils
 Côte de Brouilly    Agnès et Franck Tavian
 Saint Véran    Michel Chavet et Fils
 Gaillac    Château de Lacroux, P.Derrieux
Saint Emilion    Chateau Melin SCEA Debacque
 Côte de Blaye    Château Rebouquet Laroquette
Val de loire - Chinon   Marie pierre Raffault
Cahors   Château Eugénie
Côteau du Layon   Samuel Bertrand
Pouilly Sancerre   Domaine Tinel-Blondelet
Vins du Minervois   Le Clos des Sud
Vins de savoie   Brigitte et Eric Guiffray

Lire la suite

Programme Téléthon 2012 à Colombes

7 Décembre 2012, 00:01am

Publié par MoDem-Colombes

 

Programme Téléthon 2012 à Colombes

 

Le programme de cette année à Colombes : une vingtaine d'associations une nouvelle fois mobilisées !

 

Vendredi 7 décembre

 

18h30 - Bataille de confettis - Défilé au départ du Parvis de la MJC pour rejoindre le Parvis de la Mairie par la Rue Saint-Denis (l'ARCOP et sa 4-CV, le Conseil Communal des Jeunes - les Batuc'ados - le Théâtre du Kalam)

19h30 - Spectacle de Batucada (Bloco Loco)

20h00 - Spectacles des chevaliers (La Mesnie des Chevaliers St Georges et St Michel)

Remise d'un fauteuil électrique de CACTIF à l'Association des Paralysés de France

20h30 - Soirée sportive au gymnase Ambroise Paré (organisée par le L.S.O.C.) : gym-danse, volley ; restauration assurée par le Réveil Activités

22h00 - A confirmer - La Foulée des Givrés (course à pied) de la cité de l'eau à Colombes au siège de la SIAAP Paris 12e

 

Samedi 8 décembre

 

20h00-22h30 - Soirée festive conviviale : Le Talenthon à la MJC : une vingtaine de talents colombiens, en présence des parrains : Claire Pueyo de La Note d'Alceste, Gianni Fussi d'Annibal et ses Eléphants, l'humoriste Gerald Dahan et le comédien de Plus Belle la Vie Stéphane Hénon .  Soirée animé par Jean-François Guédy (de Trottoir Express) (participation minimum 5€/adulte - gratuit pour les enfants)

avec aussi démonstrations des associations Dans E Breizh et ESC Escrime

restauration assurée par les associations l'ACTIFS et ATCM (Association des Travailleurs et Commerçants Marocains)

avec l'aide de l'AMF, du Carré des Créateurs et du Baseball Club WildCats de Colombes

20h30 - Concert à l'église Saint Pierre - St Paul ( participation minimum 5€/adulte - gratuit pour les enfants ) : une quarantaine de musiciens et une vingtaine de choristes du Pupitre 92, de l'Orchestre d'Harmonie de Colombes et de la Chorale adulte du Conservatoire de Colombes

 

 

 

 

 

Lire la suite