Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

la vie a colombes

Hommage à Yves Niaré

6 Décembre 2012, 02:45am

Publié par MoDem-Colombes

http://www.mais-tisse.com/images/Niare.jpg

 

 

Yves Niaré, le célèbre lanceur de poids est mort hier à la suite d'un accident de voiture, à l'âge de 35 ans. Recordman de France - en plein air (20,72m) comme en intérieur (20,42m) -, roi incontesté de sa discipline au niveau national durant toute la dernière décennie, il avait remporté le titre de champion de France tous les ans de 2000 à 2010, hormis une médaille d’argent en 2006. Il s’était aussi imposé en salle en 2001, 2002 et 2009.  

Il a longtemps habité Colombes - scolarité à Marcelin Berthelot puis Gay Lussac - et s'est entraîné au stade de Colombes avec son père Namakoro comme coach.  

Il avait effacé des tablettes en 2007, avec un jet à 20,21 m, le plus vieux record de de France de l'athlétisme français, établi à Colombes en 1973 par Yves Brouzet.  

 Pensée pour sa femme, sa petite fille et son père.

http://www.iaaf.org/athletes/france/yves-niare#personal-bests


 

Lire la suite

La Noce

3 Décembre 2012, 23:59pm

Publié par MoDem-Colombes

lanoce.jpg
 
La Noce, c'est trente comédiens, musiciens et danseurs biélorusses et russes dans l’évocation d’un mariage arrangé
 
mardi 4 décembre 2012 ; 20h30 ; à L'Avant-Seine de Colombes.

Mise en scène par le jeune Russe Vladimir Pankov avec une troupe d'acteurs, chanteurs et musiciens biélorusses, La Noce dynamite avec perte et fracas l'institution du mariage. Dans cette pièce en un acte, Anton Tchekhov marie la fille d'un riche bourgeois à un homme plus intéressé par sa dot que par son coeur. Vladimir Pankov en fait une sorte de cabaret grinçant et onirique, où la vodka coule à flots. Dans une salle de banquet spectaculaire, le grotesque dynamite cette institution qu'est le mariage arrangé. On y médite sur le temps qui passe, on y fait des rêves dérisoires dans un monde qui semble éternellement nous échapper. La candeur et l'amour sont bien loin de ce carnaval nuptial qui se termine dans la cacophonie et la débandade !

 

avec : Les comédiens du Théâtre de Yanka Koupala (Minsk-Biélorussie), le collectif SounDrama (Moscou-Russie)

 

Lire la suite

Club-House Charles Péguy

2 Décembre 2012, 10:18am

Publié par MoDem-Colombes

photo (5)

 

Le club-house Charles Péguy est inauguré ce 2 décembre à 11 h.

Contigu au stade Charles Péguy, il héberge trois associations colombiennes (bureaux et local chronométrage):

le club omnisport L.S.O.C. (basket, cyclotourisme, gym danse, gym entretien, gym sportive, volley ball, yoga, football),

l’E.S. Colombienne Football,

l’Athletic Club Colombes

Il dispose aussi d’une salle polyvalente modulable, d'une infirmerie et d’une salle de musculation.

L'ensemble représentant une superficie totale de 732 m2 a été conçu par l’atelier Dutrevis

Doté de panneaux solaires pour la production d’eau chaude, le bâtiment bénéficie de trois toitures terrasses végétalisées. Il allie avec élégance le bardage bois, la transparence et l’aspect métal, chaque traitement de façade symbolisant un usage spécifique. 

Le club house permettra aussi la mise en place de manifestations exceptionnelles dans le stade qu'elles soient sportives (tournois-compétitions), scolaires, festives et culturelles.

Montant : 1 715 000 Eur

dont CG92 : 228 614 Eur et Région Ile de France : 495 000 Eur

 

photo--18-.JPG

Lire la suite

Collecte de jouets

30 Novembre 2012, 13:53pm

Publié par MoDem-Colombes

Collecte jouets 20121201

Vous avez des jouets et des jeux qui ne servent plus? Ne les jetez pas, ils feront le bonheur de ceux à qui ils seront offerts!

Le Conseil de quartier de "La Petite Garenne" en collaboration avec les "Restos du coeur", organise

 

le Samedi 1er décembre de 14h à 19h - Place Jean Wiener, une collecte de jouets (tous types de jouets et de jeux complets et en bon état) au profit des enfants, de 1 à 12 ans, les plus défavorisés.

A partir de 16h - Arbre de Noël : Visite du Père Noël et photos pour les enfants, chorale et chocolat chaud.

Venez nombreux !.

 

Les restos du coeur à Colombes : 133, rue Gabriel Péri (tél. : 01.42.42.86.16) ouvert, pendant la campagne hivernale, les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 9h à 11h30 ainsi que, pour les bébés de moins de 18 mois, les mardis et vendredis de 13h30 à 16h.

Lire la suite

Une réserve parlementaire pour les colombiens

26 Novembre 2012, 00:00am

Publié par MoDem-Colombes

http://www.economiematin.fr/media/k2/items/cache/8ab790b9074fed051af256aa504a66b7_L.jpg


La réserve parlementaire (Assemblée Nationale et Sénat) c'est une enveloppe permettant, après étude du dossier, la subvention par les élus de projet locaux portés par des collectivités territoriales ou des associations, comme la restauration de l’église du village, la réparation de la toiture d'une salle des fêtes, l'achat de matériel pour une école).

 

Cette année, pour l'Assemblée Nationale, C. Bartolone a proposé que l'on procède à la répartition de ces crédits selon le principe de stricte équité (avant on tenait compte de l'ancienneté, l'enveloppe était supérieure pour les députés de la majorité et en fonction des réseaux ; opacité des montants accordés et de leur ventilation, ...).  En fin d'année, la liste exhaustive des subventions et des investissements soutenus par la réserve parlementaire sera intégralement publiée.

 

Chaque groupe politique se voit ainsi attribuer une part de la réserve au prorata de ses effectifs, pour une enveloppe moyenne par député de 130 000 euros, soit une ligne de crédit de 90 millions d'euros inscrite au budget de l'Etat (pas celui de l'Assemblée Nationale)

 

Les parlementaires communiquent la liste et le montant des subventions souhaitées. Ils peuvent avoir lancé au préalable un appel à projets dans leur circonscription. Cette demande est validée – souvent réduite – par le « responsable » de la réserve qui, en janvier, indique au parlementaire les montants finalement retenus. Lorsque le député connaît le montant de la subvention qui lui a été attribué, il invite alors les communes à élaborer un dossier, qui suit alors les règles classiques pour une demande de subvention d’État.  Ces sommes ne transitent pas sur les comptes des élus. 

 

A Colombes, cette semaine, il a été question à deux reprises de la réserve parlementaire du député Bachelay (Colombes Nord - Gennevilliers - Villeneuve La Garenne). 

 

Conseil municipal du 22 novembre

 

27500 Eur (sur un montant total de 80 000 Eur) pour des travaux d'espace vert sur la Crèche Françoise Dolto

http://www.dailymotion.com/video/xvbdbc_conseil-municipal-nov2012-sequence-6_news

 

(35000 Eur de la réserve du député Pietrasanta (Colombes Sud - Asnières) serviront à mettre en accessibilité pour les personnes à mobilité réduite (ascenseur notamment) le parking de l'Hôtel de Ville QPark - 700 000 Eur)

 

Le Parisien du 23 Novembre

 

Financement des travaux de changement de façade et d'enseigne pour la Laverie-Bouquiniste-Salon de Thé de la Gare du Stade, un projet de l'association TUMCLASST (Tout Un monde de Convivialité de Ludisme d'Animation et de Solidarité Sans Télé)

http://www.leparisien.fr/espace-premium/hauts-de-seine-92/la-laverie-fera-aussi-bouquiniste-et-salon-de-the-23-11-2012-2346815.php

 

En savoir plus : http://owni.fr/2012/11/14/les-150-millions-egares-de-la-republique/

Lire la suite

Les chœurs du CSC des Fossés-Jean

25 Novembre 2012, 02:03am

Publié par MoDem-Colombes

Samson.jpg

 

Ce Wend-End à l'Avant-Seine / Théâtre de Colombes !

Samson et Dalila

avec les solistes : Malika Bellaribi le Moal, Georges Wanis, Alexandre Belikian, Christian le Moal, 
les chœurs du CSC des Fossés-Jean, de Paris et du CS des Petits Prés Sablière
et l'orchestre Ad Libitum dirigé par Eric Sprogis


1ère partie : chœur des enfants du CSC des Fossés-Jean et du CS des Petits-Prés Sablière de Créteil

DIMANCHE 25 NOVEMBRE A 16H00 !
5€

« Mon ambition est de démocratiser l’opéra, de changer le regard qu’ont les gens de lui pour le mettre à portée de tous, explique cette cantatrice devenue mezzo-soprano après avoir grandi dans les bidonvilles de Nanterre. Tout le monde n’a pas les moyens de faire le conservatoire, poursuit-elle. Ici, on peut chanter quels que soient son origine ou son âge… » Ces ateliers pédagogiques de quartier, elle les a mis en place à Créteil, Paris et Colombes, pour les petits et les grands, avant de réunir tous ces solistes en herbe lors de grands concerts.

Lire la suite

Premier Marché de Noël à Colombes

23 Novembre 2012, 11:07am

Publié par MoDem-Colombes

 

 

Pour la troisième année consécutive, l’Association de La Petite Garenne organise un marché de Noël

à l’école Léon Bourgeois B

ce samedi 24 novembre 2012,

de 10h30 à 19h00.

Avec de nombreux commerçants du quartier de la Petite Garenne : Cadrature, Balthazar-Studio Décoration Interieure, Pâtisseries et Gourmandises par Stephane Glacier, Les Terres Colorées, Les mains créatives, Ni-Ro Créations, Macarons & Co, Toutanpapyrus, Farandoles, …..

Lire la suite

Le maire de Bezons boycotte l'inauguration du T2

19 Novembre 2012, 01:49am

Publié par MoDem-Colombes

http://www.vonews.logapole.com/articles/18994/16488/5/Tramway_T2.png
Le prolongement du T2 est inauguré ce 19 novembre à Colombes (au parc Pierre-Lagravère entre 12h et 14h).  Une cérémonie qui se déroulera sans Dominique Lesparre, le maire PCF de Bezons, qui entend protester contre « le manque d'élégance dans l'organisation d'une cérémonie pour laquelle il n'a pas été concerté »

Pas encore officiellement inauguré, le tramway T2 ne démarre déjà pas sur de bons rails à Bezons, le maire ayant déjà annoncé qu'il ne souhaite pas participer à l'inauguration. Mécontent, Dominique Lesparre explique sa décision en évoquant « le manque d'élégance dans l'organisation d'une cérémonie pour laquelle il n'a pas été concerté ». Une inauguration qui se déroulera en outre à Colombes et non à Bezons, terminus du prolongement. « C'est une triste grande première », se désole l'élu.
Egalement en cause dans le choix du maire, « le mépris dont ont fait preuve les deux conseils généraux » à l'égard de sa commune : « Rappelons que si les usagers de Courbevoie, La Garenne-Colombes et Colombes peuvent bénéficier du T2, ils le doivent en grande partie à la mobilisation des élus – dont celui qui est à l'origine du projet, Jacques Leser - et des habitants de Bezons », fustige-t-il.
La nouvelle commune terminus du tramway ne restera cependant pas sans célébrer l'événement. Une cérémonie d'inauguration « 100 % bezonnaise » se déroulera en effet le 19 novembre, dès 18h30, à la station de tramway « Pont de Bezons »

La mise en service du prolongement du T2 entre La Défense et Bezons est prévue le lundi 19 novembre 2012 à 5h30 du matin. Le tramway T2 est prolongé de 4,2 kilomètres avec sept nouvelles stations. Il traverse quatre nouvelles communes dans les Hauts-de-Seine (Courbevoie, La Garenne-Colombes, Colombes et Nanterre) et une dans le Val d’Oise (Bezons). 

Ce prolongement facilite les déplacements propres et rapides de banlieues à banlieues en rapprochant ainsi les Départements des Hauts-de-Seine et du Val d’Oise. Entre La Défense et Bezons, le tramway T2 dessert 32000 habitants et 19000 emplois.

Le prolongement de la ligne T2 met La Défense à 12 minutes de Bezons, avec une fréquence de 4 minutes aux heures de pointe, de 7 à 8 minutes en heure creuse. La porte de Versailles sera à 45 minutes. 58 000 passagers quotidiens sont attendus.

Inscrit dans le cadre du Contrat de projets Etat-Région 2007-2013, le coût total de l'opération est de 223,50 M€ 
(aux conditions économiques 2006). Le financement du rojet est réparti entre la Région Ile-de-France (146,23 M€ - 65 %), l'Etat (38,80 M€ - 17 %), les Conseils généraux des Hauts-de-Seine (19,81 M€ - 9 %) et du Val d'Oise (13 M€ - 6%) et la RATP (5,65 M€ - 3%). 

Bezons bénéficie d’un véritable « effet tram' »au niveau du développement économique : dans le quartier du terminus, les immeubles de bureaux poussent les uns après les autres.

Lire la suite

Le camp des indésirables

18 Novembre 2012, 01:01am

Publié par MoDem-Colombes

indesirables.jpg

C’est un épisode sombre de l’histoire que de nombreux Français ignorent et de nombreux habitants de Colombes aussi. A la fin de l’année 1939, le stade Yves-du-Manoir a servi de camp pour recenser les étrangers allemands et autrichiens, dont beaucoup avaient trouvé refuge en France après avoir été expulsés d’Allemagne pour s’être opposés au régime nazi.

Aujourd'hui, un comité constitué du maire de Colombes et de celui de sa ville jumelle, Frankenthal, d’élus de tous bords et de représentants des différentes communautés religieuses dévoilent une plaque devant le stade au nom du devoir de mémoire.

Le conseil général des Hauts-de-Seine n’ayant pas autorisé la pose de la plaque sur le stade, qui lui appartient, le maire PS de Colombes, Philippe Sarre, a proposé de l’ériger sur le sol de sa ville, à quelques mètres de l’entrée. En complément de cette cérémonie, une exposition est présentée actuellement à la mairie de Colombes, qui a soutenu l’initiative portée par le Comité pour la mémoire d’Auschwitz et par l’association les Amis de la nature de Colombes.

« Les ressortissants allemands emprisonnés en 1932 et 1933 parce qu’ils étaient opposés au régime ont été libérés en 1938. Mais Hitler les a expulsés d’Allemagne », rappelle Serge Frydman, 75 ans, fils d’un déporté assassiné en 1943 dans le camp de Majdanek (Pologne).

Le 3 septembre 1939, la France déclare la guerre à l’Allemagne. « Les exilés allemands et autrichiens qui avaient pourtant fui le nazisme ou l’antisémitisme deviennent par leur nationalité suspects. Le gouvernement français veut rassembler tous les hommes entre 18 ans et 65 ans pour en effectuer le contrôle — soit 30000 à 40000 personnes », rappelle le Comité pour l’apposition d’une plaque sur le stade de Colombes. Le gouvernement réquisitionne donc des lieux susceptibles de les accueillir par centaines ou milliers, comme le Stade de Colombes, qui, selon les estimations, en verra passer environ 20000 entre septembre et décembre 1939.

Des affiches invitant les étrangers à se présenter pour régulariser leur situation ont été posées un peu partout… « Plusieurs camps avaient été ouverts en région parisienne », énumère Serge Frydman, « à Paris au Vél d’Hiv et à Roland-Garros, à la basilique de Saint-Denis, aux écuries de course de Maisons-Laffitte (Yvelines) et au stade de Colombes, qui a fonctionné de septembre à décembre 1939. » Aucune photo n’a été retrouvée. « C’était interdit aux journalistes », assure Serge Frydman, qui poursuit, « De là, les étrangers, des Allemands et des Autrichiens, étaient redirigés vers des camps d’internement en France. » Un tri était effectué entre ceux qui devaient servir la France comme travailleurs ou en s’engageant dans la légion étrangère, ceux qui étaient libérés, gardés ou encore renvoyés en Allemagne. Le camp temporaire de Colombes, comme de nombreux autres mis en place dans toute la France, a été surnommé depuis « camp des indésirables ». C’est d’ailleurs le nom choisi par le comité pour son blog :

http://campdesindesirables.blogspot.fr.

Parmi les milliers d’étrangers retenus dans ce camp, Adolf Küchler, 95 ans aujourd’hui. Polonais possédant un passeport de réfugié allemand et pensant répondre à une simple formalité, il s’était présenté à Colombes pour régulariser sa situation. Il y est resté une semaine avant de se retrouver dans une unité de travail militaire. Adolf Küchler assistera dimanche à la cérémonie.

(c) Le Parisien 17/11/12

Quand les étrangers deviennent des indésirables

Cérémonie dimanche 18 novembre 2012 à 14h30 aux abords du stade Yves-du-Manoir - Angle de la rue Paul Bert et du boulevard Pierre de Coubertin à Colombes

 - Allocutions et dévoilement de la plaque

 - Lecture de messages par des écoliers de Colombes

 - Lecture de textes par la Compagnie Umbral

- Lâcher de ballons par les jeunes du CSC du Petit-Colombes

- Interprétation de la Marseillaise par la chorale du Collège Alfred de Vigny de Courbevoie

- Vente de timbres

A partir du 13 novembre et jusqu'au 24 novembre 2012, Exposition "Colombes 1939-1945" - Hall de l'Hôtel de Ville de Colombes.

A travers l’apposition d’une plaque mémorielle aux abord du stade de Colombes qui aura lieu dimanche 18 novembre 2012 à 14h30, en présence de personnalités de toutes tendances politiques, de militants de la mémoire, et de représentants des 4 principaux cultes, le Comité souhaite pouvoir s’appuyer sur cette histoire pour renforcer la vigilance et la responsabilité de chacun face aux menaces permanentes du racisme, de l’antisémitisme, de l’intolérance et du fanatisme. 

Les membres du Comité pour l’apposition d’une plaque sur le stade Yves-du-Manoir : 

• Philippe SARRE, Maire de Colombes

• Théo WIEDER, Maire de Frankenthal (Allemagne)

• Chantal-BARTHELEMY-RUIZ, adjointe au Maire (PS) de Colombes déléguée aux actions mémorielles

• Kamel BOUHALOUFA, adjoint au Maire (non inscrit) de Colombes

• Patrick CHAIMOVITCH, adjoint au Maire (EELV) de Colombes

• Caroline COBLENTZ, conseillère municipale (UMP) de Colombes

• Michèle FRITSCH, conseillère générale (PCF) des Hauts-de-Seine et adjointe au Maire de Colombes

• Bernard LUCAS, conseiller général (PS) des Hauts-de-Seine

• Philippe PATTIER, adjoint au Maire (Citoyens Autrement) de Colombes

• Laurent TRUPIN, conseiller municipal (Démocrates) de Colombes

• Serge et Claudine FRYDMAN, comité pour la mémoire d’Auschwitz

• Marie-Paule BOUDIC, comité pour la mémoire d’Auschwitz

• Alexandre LAIGNEL, comité pour la mémoire d’Auschwitz

• Alain RAJOT, enseignant d’Histoire

• Samy ARZOINE, président du Centre Communautaire Israélite de Colombes

• Mohamed BENAKILA, aumônier musulman à l’hôpital Louis Mourier de Colombes

• Père Jean LECLERC, prêtre en retraite active de Colombes

• Pasteur Vincent NEME-PEYRON, église réformée d’Asnières, Bois-Colombes, Colombes

• Jean-Claude PERRIN, Entraîneur national du saut à la perche

 

21916_10151287563138545_1713102736_n.jpg

http://idata.over-blog.com/1/16/75/07/2012/Plaque.jpg

Lire la suite

Le Grand Taksim

15 Novembre 2012, 00:00am

Publié par MoDem-Colombes

LeGrandTaksim

 

Le Grand Taksim, c'est un restaurant gastronomique de spécialités turques,

situé au 14bis avenue de l'Agent Sarre à Colombes, à 100 m de la Gare du Centre.

Tous les mets sont faits maison à base de produits frais.

C'est une entreprise familiale : l'accueil et les plats sont excellents !

Le plus : Le patron est un adepte des arts divinatoires du marc de café !

A noter : le Grand Taksim va bientôt fêter ses deux ans !

 

Parmi les spécialités :

Entrée froides : tarama (oeufs de cabillaud), caviar d'aubergine, dolma (feuilles de vigne farcies au riz), féta, calamars, houmous (purée de pois chiches à l'huile d'olive), caviar de tomates épicées, kanarya (fromage blanc, courgettes, aubergines, poivrons), tzatziki (yaourt maison, concombre, zeste d'ail), ...

Entrées chaudes : beignets de courgettes, mittit kefta (boulettes de viande hachée avec tzatziki), borek (feuilleté au fromage), ...

Plats : Mijoté d'agneau au Vin rouge turc Pamukale ; Grillades : côte d'agneau, kebab (brochette de boeuf haché maison), kefta (boulettes de viande de boeuf haché maison), icli kofte (boulette de blé farcie au boeuf et à la noix), ...

Desserts : Baklava, Fromage blanc au miel, ...

Vins : Yakut, .. 

http://legrandtaksim.com/

ouvert du lundi au samedi de 11h00 à 15h00 et de 18h00 à 22h30 (22h30 le week-end)

Tél : 01 71 01 11 88

Menus de 12,50 à 30 Eur

Bon appétit !

Lire la suite