Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

la vie a colombes

42èmes rencontres de danse de la Toussaint

29 Octobre 2012, 00:09am

Publié par MoDem-Colombes

http://www.mjctheatre.com/Toussaint600.jpg

 

 

Comme chaque année, la MJC-Théâtre de Colombes vit d'intenses journées chorégraphiques, avec son cocktail de stages le jour et de représentations le soir !

 

 

Le 30 octobre à 20h00, Simhamed Benhalima, issu du mouvement hip-hop, témoignera une nouvelle fois de la capacité du hip-hop à se laisser teinter par des cultures et des corporéités diverses : il présentera " EXISTE ", qui expose la progressive connexion entre des corps et des sensibilités différentes : "A un instant T de leur vie, une interrogation commune les animait. Etre... et ensemble... Ils sont différents, pourtant ils doivent communiquer. Paix, amour, patience, don de soir et adaptation sont les lumières pour trouver la source d'inspiration qui les mènera à la connexion.

 

Et le 31 octobre à 20h30, pour clore ces Rencontres en beauté, Patrice Valéro présentera " FANTAISIE BAROCK' ", qui joue sur un univers musical rock et des personnages débridés pour interroger, derrière les excès et le désir de performance, la solitude et la sensibilité : "Fantaisie Barock' propose une image glamour et décalée d'une époque où la performance se veut rock, théâtrale et baroque.  Confrontation de quatre personnages aux personnalités complexes où va se décliner, tel un jeu de cartes à l'issue sombre, le destin de ces fausses idoles travesties aux allures androgynes dans un univers musical rock et décadent et qui ne fera, finalement, que souligner la dure réalité de leurs solitudes et les conduira peut à peu sur le chemin des excès."

 

http://www.mjctheatre.com/stages/docToussaint.pdf

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

A J-23, le tram T2 marche à blanc

26 Octobre 2012, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

027

 

 

A partir de ce samedi 27 octobre, le tramway T2 circule en conditions réelles entre La Défense et Bezons : il s’agit de la marche à blanc qui permet de réaliser les dernières mises au point avant la mise en service pour les voyageurs le 19 novembre prochain (à 11h30).  Il transportera alors les voyageurs de 5 heures à 1 heure en semaine et jusqu’à 2 heures les vendredis, samedis et veilles de jours fériés.

 

Voitures, vélos et piétons vont donc devoir s'habituer à  ce tramway, toujours prioritaire, et aux nouvelles signalisations.


Des tramways circulent donc, de jour et de nuit, toutes les 4 minutes aux heures de pointe et toutes les 8 minutes aux heures creuses, entre La Défense et la future station Pont de Bezons.  

 

Quelques règles à respecter :

- LES RAMES NE TRANSPORTERONT AUCUN VOYAGEUR. Merci de ne pas essayer de monter dans les rames.

- LE STATIONNEMENT EST STRICTEMENT INTERDIT SUR LA PLATE-FORME. L'enlèvement des véhicules sera systématiquement demandé.

- DES RAMES SERONT EN CIRCULATION REGULIERE : pour votre sécurité, respectez la signalisation et anticipez les passages du tramway.

 

 

Les dix nouvelles stations du tramway T1, soit 4,9 km entre Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) et Asnières-les Courtilles, seront quant à elles mises en service le 15 novembre.  A l’horizon 2019, le T1 reliera Colombes


 

Le T2 arrive plus tôt que prévu !

 

Lire la suite

Un Puce à Colombes !

25 Octobre 2012, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

http://www.les-horaires.fr/images/commerces/120012/1325286717741.jpeg

 

Mais de quoi s'agit-il ?

Une délibération a été rajoutée hier en dernière minute lors du conseil municipal.

Elle concerne une demande d'obtention auprès du Préfet d'une dérogation pendant 5 ans pour l'ouverture dominicale par la création d'un PUCE = périmètre d’usage de consommation exceptionnel.

Les PUCE sont créées par le préfet à l'intiative des conseils municipaux  : dans ces zones, les commerces peuvent ouvrir leurs portes tous les dimanches pendant 5 ans.

Si ne pas travailler le dimanche reste la règle en France, la loi d'août 2009 (Loi Mallié) élargit les possibilités d'y déroger.  Si, dans la loi, les jardineries et les magasins d’ameublement ont désormais le droit d’ouvrir le dimanche, les textes sont plus réglementés pour les enseignes de bricolage. 

Si le magasin de bricolage Bricorama, déjà ouvert le dimanche depuis ses débuts, a demandé la classification en PUCE de sa zone commerciale, la délibération d'hier concerne l'ensemble de Colombes.

Cette délibération a été adoptée à la majorité, mais l'élue du Front de Gauche a voté contre,  et les élus PCF et les élus EELV se sont abstenus.

Les 8 magasins Bricorama des Hauts-de-Seine se trouve actuellement hors d'un Puce.

Force Ouvrière réclame plus de 18 M€ aux 31 magasins Bricorama d'Ile de France pour n’avoir pas respecté l’interdiction d’ouvrir le dimanche : http://www.lsa-conso.fr/le-combat-de-bricorama-pour-l-ouverture-du-dimanche-scelle-la-semaine-prochaine,134393

Lire la suite

Les Coptes de Colombes manifestent

24 Octobre 2012, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

 

 

Si un nouveau pape copte doit être désigné le 4 novembre 2012, l'actualité copte est tout autre à Colombes.

 

L’église Copte Orthodoxe de Colombes souhaitait acquérir un terrain attenant à son batiment principal situé au 40 bis Rue Jean-Jacques Rousseau et avait obtenu l'accord du vendeur.

 

Mais, lors du conseil municipal du 27 septembre dernier, le Maire de Colombes a décidé de préempter ce terrain, sans qu'un projet précis n'y soit encore véritablement finalisé.  Ce pourrait être un parking dépose-minute pour les établissements public voisins : crèche,  école, centre de loisirs ...   

 

Le Maire a avancé qu'il n'était pas raisonnable que l'Eglise Copte puisse s'étendre, les riverains ayant déjà soulevé à de nombreuses reprises les difficultés liées au stationnement autour de l'église. 

 

Une manifestation est prévue ce jeudi 25 octobre 2012 : le rassemblement aura lieu à 18h devant la paroisse Saint Mina & Saint Mercure au 40 bis Rue Jean-Jacques Rousseau à Colombes, puis se rendra ensuite à la Mairie de Colombes aux alentours de 19h, juste avant le début du Conseil Municipal ...

 

Lire la suite

Affaires Sarre c/Yade (2)

24 Octobre 2012, 21:22pm

Publié par MoDem-Colombes

Après le jugement en diffamation du 6 novembre pour ses propos tenus sur son blog au sujet du maire PS de Colombes (Affaire Sarre c/Yade ), Rama Yade va aussi être jugée devant le tribunal correctionnel de Nanterre pour faux et inscription indue sur les listes électorales de Colombes, où elle est élue depuis 2008. 

Si elle était reconnue coupable, l'ancienne benjamine du gouvernement Fillon encourrait jusqu'à un an de prison ferme pour le volet «faux», et 3 ans et 45.000 euros d'amende pour l'infraction au code électoral. Selon l'avocate de la jeune femme, Rama Yade n'a commis aucune fraude mais pâtit d'une «interprétation totalement contestable des textes de loi» de la part du ministère public.

Ce passage devant le tribunal, dont on ne connaît pas la date, est la dernière étape du bras de fer que se livrent Rama Yade et le maire socialiste de Colombes, Philippe Sarre.   Fin décembre, l'édile avait alerté le parquet peu après la radiation des listes électorales de Rama Yade. La commission de révision des listes avait alors estimé que rien ne prouvait que Rama Yade résidait bien à son adresse de Colombes. «L'adresse fournie est celle de son association Agir pour Colombes. C'est un simple local de campagne avec un rideau de fer. Elle ne possède aucune propriété ni activité lui permettant d'attester le paiement de la taxe foncière ou d'habitation», avait expliqué à l'époque Philippe Sarre au Figaro.fr.

Dans un premier temps, Rama Yade avait contesté sa radiation, invoquant un «simple changement de bureau de vote consécutif à un changement d'adresse». A nouveau propriétaire d'un logement sur Colombes, la proche de Jean-Louis Borloo avait engagé les démarches pour être inscrite dans un autre bureau de la ville. Mais la commission de révision des listes électorales de Colombes avait refusé début janvier sa réinscription. Rama Yade avait alors saisi le tribunal d'instance pour contester cette décision. Le 23 janvier, le tribunal rejetait cependant sa demande, au motif que l'affectation du logement qu'elle avait déclaré à Colombes à l'usage de domicile «n'était pas encore réalisée». Dans le même temps, trois électeurs de la ville, proches du PS, ont déposé plainte pour «faux» accusant Rama Yade d'avoir produit une «copie falsifiée» d'un contrat de location

Rama Yade cherche depuis 2007 à s'implanter dans le département des Hauts-de-Seine. Élue au conseil municipal de Colombes en 2008, puis au conseil régional d'Ile-de-France en 2010, elle s'était présentée aux législatives de juin mais avait été éliminée dès le premier tour avec 13,84% des voix.

 Pour son avocate, Me Florence Bourg, il n'y a eu «ni faux, ni fraude, ni inscription indue» mais une «interprétation totalement contestable des textes de loi» de la part du ministère public. «Comme tout citoyen, Rama Yade a rempli un formulaire et a fourni une quittance pour pouvoir s'inscrire sur les listes électorales. On lui a demandé de produire un contrat de bail et elle l'a fait. L'authencité de ces documents n'est pas remise en cause», a-t-elle estimé.


Confiées à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP), les investigations étaient à l'origine centrées sur la domiciliation «réelle» de Rama Yade, motif de sa radiation des listes électorales

 

(c) Le Figaro

Lire la suite

Sarre reçu par Valls

19 Octobre 2012, 13:44pm

Publié par MoDem-Colombes

 

Des quartiers de Colombes bientôt en ZSP ?

Des moyens supplémentaires pour notre commissariat ? 

Sébastien Pietrasanta (PS), Philippe Sarre (PS) et Jacques Bourgoin (PCF), respectivement maires d’Asnières, de Colombes et de Gennevilliers, seront reçus aujourd’hui à 17 heures, Place Beauvau, au ministère de l’Intérieur, pour une rencontre avec Manuel Valls.  A suivre .... 

 

Les zones de sécurité prioritaires (ZSP) correspondent à des territoires ciblés dans lesquels des actes de délinquance ou d’incivilité sont structurellement enracinés. La méthode des zones de sécurité prioritaires, vise à réussir à tirer le plein potentiel des moyens existants en décloisonnant l’action des services et plus largement l’ensemble des services publics, en jouant sur les partenariats avec tous les acteurs locaux.

Lire la suite

Drink'up, la nouvelle mini-entreprise de Lakanal

17 Octobre 2012, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

http://s3.static69.com/m/image-offre/b/1/4/b/b14be1703ef734939c8ae411605f8aad-300x300.jpg 

Un groupe de 14 mini-entrepreneurs viennent d'ouvrir la mini-entreprise 2012/2013 du Collège Lakanal à Colombes !

 

Cette entreprise propose la vente d'un produit révolutionnaire: le QUICK TOP®!

 

QUICK TOP® est un bouchon pour les canettes qui permet de garder le gaz (le pétillant et la saveur) dans la canette (voir la vidéo : http://youtu.be/PWn-QRewDp0).

 

Le Bouchon pour Canette Quick Top® est breveté  Quick Top® 
  • Garde le pétillant et la saveur de toutes vos boissons
  • Buvez facilement et sans renverser vos canettes!
  • ne vous forcez plus a finir vos boissons.
  • Quicktop est le seul bouchon-gobelet !
  • Pas de fuite, pour emmener partout !
  • Transformez vos canettes en bouteille avec son anneau de fixation.
  • dimension diam 7.5 x ht 4.6 cm

Avec eux, deux professeurs, un parrain et deux webmasters qui animent toutes les sessions de travail (tous les mercredis de 9h à 12h). Ils sont également suivis par l'EPA (Entreprendre Pour Apprendre) dont la directrice participe aussi à ce projet.

 

La mini-entreprise 2012/2013 du Collège Lakanal. c'est Justine, Morgan, Lisa, Thomas, Jules, Sully, Luc, Eva, Arjun, Anouk, Pauline, Sarah, Julia, Nathan, et Stéphane, Cécile et Bruno !

 

Bientôt sur les marchés et le marché de Noël de Colombes !

 

http://drink-up.skyrock.com/


 

La mini-entreprise 2011/2012 : http://modem-colombes.over-blog.com/article-une-mini-entreprise-au-college-lakanal-98721593.html

Lire la suite

Elisez Colombes-Frankenthal comme jumelage emblème de l’amitié franco-allemande !

16 Octobre 2012, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

Colombes-Frankental

 

En octobre 1958, Colombes et Frankenthal signent leur serment de jumelage !

 

An 856. Les diocèses du Mans (Sarthe) et de Paderborn (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) concluent un "pacte d’éternelle fraternité", considéré non seulement comme l’un des plus anciens traités transfrontaliers, mais aussi comme le premier jumelage officiel de deux villes européennes. 


1156 ans plus tard, dans le cadre de la coopération décentralisée, les communes françaises et allemandes entretiennent 2280 partenariats ; un élan grandement favorisé par la signature, en 1963, du traité de l’Elysée, pour engager les populations traumatisées de l'après-guerre à fraterniser. Et c'est Lucien Tharradin, maire de Montbéliard, ancien résistant et rescapé du camp de Buchenwald, qui posera la première base des jumelages franco-allemands, en nouant dès 1950 une relation étroite avec Ludwigsburg (Bade-Wurtemberg). Le Mans et Paderborn, elles, ont officialisé leur jumelage de manière laïque le 3 juin 1967.

Pour célébrer ce qui constitue la pierre angulaire de l’amitié franco-allemande, à l’occasion du cinquantième anniversaire du traité de l’Elysée, ARTE lance "Tandems", une plateforme participative et collaborative en trois phases autour des villes jumelées. 

Phase 1 - La participation, d’octobre 2012 à janvier 2013
A partir de l’annuaire officiel des villes jumelées, le point de départ du projet est une carte interactive qui permet de visualiser l’intégralité des jumelages franco-allemands*, ainsi que leurs années de naissance. Un clic sur une ville française permet de l’afficher avec son pendant allemand, et vice-versa. A vous, internautes, de désigner vos jumelages favoris. Les trente-deux jumelages qui auront recueilli le plus de voix seront retenus pour la suite de la compétition.

Phase 2 – La collaboration, de janvier à mai 2013
Trente-deux jumelages sont désormais en compétition pour devenir l’emblème de l’amitié franco-allemande. A vous, internautes, d’envoyer vos contributions pour faire gagner des points à votre jumelage favori. Le gagnant final est celui qui engrange le plus de points. 

Phase 3 – Le jeu en ligne, en juin et juillet 2013
Les meilleures contributions sont intégrées à un jeu de memory en ligne. Ce jeu se compose de paires de cartes se rapportant aux trente-deux jumelages lauréats de la phase 1. Un concours de rapidité récompense les internautes les plus prompts à réaliser ce memory.

Votez pour Colombes-Frankenthal !

Lire la suite

Vieillir et agir ensemble à Colombes

16 Octobre 2012, 07:00am

Publié par MoDem-Colombes

http://www.colombes.fr/uploads/pics/semaine_bleue_01.jpg

La semaine bleue a colombes c'est DU 17 AU 23 OCTOBRE !

Cette manifestation nationale est un véritable engagement, générateur de liens sociaux entre les jeunes de tous les quartiers et les générations, au travers de fêtes, d’échanges, de débat, du sport et du cinéma.

Cette année, plus de quarante acteurs municipaux et associatifs sont rassemblés autour du slogan 2012 de la Semaine bleue "Vieillir et agir ensemble" ; maisons de retraite, crèches, le foyer Adoma ou encore les établissements scolaires.

Plusieurs activités intergénérationnelles sont proposées : une sortie à France Miniature, une randonnée pédestre ou une rando-roller où toutes les générations se retrouvent.

À tout âge, découvrez un programme riche : chaque jour, plusieurs évènements sont organisés. Participez au succès de la Semaine bleue et cette année encore, venez nombreux !

Télécharger le programme de la Semaine Bleue

Télécharger l'article «Interdit de vieillir en public» (par Maud Folkmann - MGEN N°177)

 

Venez assister à la projection de deux documentaires : Les voix de ma soeur et À nous deux. À la fois touchants et graves, ces films saisissent avec intensité des moments de vie et de vérité avec beaucoup de justesse.

Télécharger la plaquette des films

 

 

Lire la suite

Colombes : ZAC Charles de Gaulle Est

15 Octobre 2012, 19:16pm

Publié par MoDem-Colombes

http://www.lesenr.fr/images/stories/Actualites/CdGEst_Carte.JPG

http://www.lesenr.fr/images/stories/Actualites/CdGEst_Programme.JPG

 

La ZAC « Charles de Gaulle Est » est implantée à l’ouest du territoire de Colombes, sur le boulevard Charles de Gaulle, axe de desserte majeur de la ville, support du prolongement du tramway T2. Elle consiste en une requalification des franges sud-est de cet axe qui n’ont pas été touchées par des opérations d’urbanisme et prolonge ainsi les aménagements initiés le long du boulevard sur sa partie ouest.
La superficie totale de la ZAC est de 3,9 ha, et comprend la création de 62 750 m² de SHON projetée environ, segmentée en deux phases.
En parallèle des enjeux urbains visant notamment à réaliser une façade bâtie avec une mixité des hauteurs et des typologies assurant la transition avec le tissu pavillonnaire situé à l’arrière, mais également à créer une mixité urbaine par le développement d’un linéaire de commerces en RDC le long du boulevard, il s’agit de créer un environnement de qualité et de mettre en œuvre une politique volontaire de développement durable  pour répondre aux enjeux environnementaux, sociaux et économiques.

L’enjeu de développement de la mobilité durable sur ce site bien desservi en transport en commun avec l’arrivée du Tramway sur le boulevard Charles de Gaulle, ainsi que la problématique de gestion de l’énergie et de limitation des émissions de GES sur ce futur quartier de plus de 370  logements constituent des enjeux majeurs pour cette opération. La mixité urbaine créée notamment par l’implantation du linéaire de commerces en rez-de-chaussée permet par exemple d’envisager des solutions de mutualisation énergétique afin de limiter les émissions de GES engendrées par les besoins en froid des commerces.

Par ailleurs les enjeux de l’aménagement durable de ce quartier portent sur la qualité des logements (confort visuel, acoustique, qualité sanitaire de l’air, …), l’optimisation des surfaces de pleine terre au vu de la densité de l’opération, des besoins en stationnement et de l’étroitesse des ilots, et sur la mise en œuvre d’un processus de concertation, avec des premiers ateliers prévus avec les habitants  avant la fin d’année 2012.

Lire la suite