Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

la vie a colombes

Colombes : Rue Saint-Denis

28 Septembre 2011, 20:10pm

Publié par MoDem-Colombes

http://img.over-blog.com/300x144/1/16/75/07/Avr10/rsaintdenis.JPG

« Piétonne » ; « pas piétonne ».  A l’heure de la mise en œuvre, les esprits semblent s’être un peu apaisés et il est peut-être temps de prendre la question « dans le bons sens ». 

En effet, la question n’est pas «la rue Saint-Denis pour qui ?» mais «le centre-ville pour quoi?» ou, en d’autres termes, cessons d’opposer l’intérêt des commerçants à ceux de leurs clients, ils sont forcément convergents !

Le succès des « samedis piétons », les difficultés de circulation quotidiennes, la baisse de l’attractivité du site… Tout milite en faveur d’un centre ville « repensé », dont la piétonisation de la rue Saint-Denis n’est qu’un élément parmi d’autres. L’esquisse d’une réflexion constructive pourrait être la suivante :

Délimiter notre cœur de ville : de la gare à la vieille église / de la rue Saint-Denis à la rue du Bournard et à la mairie.  Je m’étonne que la municipalité veuille inclure le bas de la rue Labouret dans ce projet. « Ouvrir » la rue Saint-Denis (où se trouvent les commerces) sur la rue du Bournard (où se trouve le passage) : la rue Saint-Denis ne doit pas rester confidentielle… Cela revient à penser les abords, à modifier « l’entrée » par la place Rhin-Danube (une banque, une agence d’intérim…. Ça donne envie…), et surtout avoir enfin un aménagement convenable des abords de la gare centrale, qu’on nous promet régulièrement, mais qui avance à la vitesse des trains de banlieue… 

Penser la desserte, ce qui signifie faciliter l’arrivée en centre ville des Colombiens de tous les quartiers et aussi trouver des solutions au problème de parking (par exemple par la jonction entre le parking sous le marché et celui sous la place Chavany). Enfin et surtout, voir beau et grand dans l’aménagement urbain. Il vaut mieux ne rien faire que de faire au rabais. Les idées fourmillent.

Les plus chères ne sont pas toujours les meilleures, mais le choix des matériaux, l’innovation dans la conception architecturale, l’intelligence de l’agencement, l’originalité du mobilier urbain… seront autant d’atouts qu’il faut absolument mettre de notre côté. La première réunion en Mairie sur le choix de l’aménageur laisse perplexe. Colombes mérite un centre ville de qualité. Le reste (livraisons, stationnement des commerçants, enlèvement des achats encombrants…) a déjà des solutions techniques dans les centaines de villes en France qui ont réaménagé leur centre. 

Et, n’en doutons pas, le plaisir d’acheter suivra !

Tribune du Groupe Centre et Démocrates (Laurent Trupin, Bruno Gouallou, Salem Belgourch) parue dans Mosaïque Octobre 2011

www.laurenttrupin.fr

Lire la suite

Résultats Sénatoriales 2011 - Hauts-de-Seine

24 Septembre 2011, 23:45pm

Publié par MoDem-Colombes

http://www.senat.fr/uploads/RTEmagicC_logo_senatoriales_accueil.gif.gif

 

Résultats définitifs :

2097 inscrits

2086 votants

2061 suffrages exprimés

637 voix pour la gauche PS-PCF-EELV (30,91%)

Philippe KALTENBACH PS

Brigitte GONTHIER-MAURIN PCF (Sénatrice sortante)

Andre GATTOLIN EELV

479 voix pour l'UMP  (23,24%)

Roger KAROUTCHI UMP

Isabelle DEBRE UMP (Sénatrice sortante)

399 voix pour l'UMP dissidente (19,36%)

Jacques GAUTIER (Sénateur sortant)

284 voix pour le Nouveau Centre (13,78%)

Herve MARSEILLE NC

 

Pas d'élus

198 voix pour le MoDem (9,61%)

Denis Badré quitte le Sénat

Parti de Gauche : 33 voix, DVD : 15 voix, CAP21 : 10 voix ; FN : 6 voix
 

La Gauche va-t-elle obtenir un troisième sénateur ?  L'UMP va-t-elle conserver 3 sièges (sur 4) ? Le Nouveau Centre va-t-il obtenir un siège ?  Le sénateur Union Centriste va-t-il conserver son siège ?  Réponse ici (ou en commentaire) à 16h00.

 

Aujourd'hui, entre 9h00 et 15h00, 2095 grands électeurs des Hauts-de-Seine, dont 106 colombiens (102 délégués du Conseil Municipal - Michel Fritsch, Nicole Gouéta et Bernard Lucas, conseillers généraux - Rama Yade, Conseillère Régionale), sont appelés aux urnes à la Préfecture de Nanterre, pour renouveler 7 sièges de Sénateurs.


Les candidats Colombiens :

Laurent Trupin, Conseiller Municicipal, Président du Groupe Centre et Démocrates, n° 5 sur la liste de Denis Badré, Sénateur sortant de l'Union Centriste.

Chantal Chombeau-Soudais, Conseillère Municipale déléguée à la Sécurité Routière, n° 5 sur la liste du Parti de Gauche.

Philippe Sarre, Maire, n° 7 sur la liste PS-PCF-EELV 

 

Les candidats dans les Hauts-de-Seine : http://www.senat.fr/senatoriales_2011/92/92.html

 

- Les Sénateurs sortants : Deux grandes figures de la vie politique nationale quittent le Sénat : Robert Badinter et Charles Pasqua.

 - BADINTER Robert SOC

 - BADRE Denis UC

 - DEBRE Isabelle UMP

 - FOURCADE Jean‐Pierre UMP

 - GAUTIER Jacques UMP

 - GONTHIER‐MAURIN Brigitte CRC‐SPG

 - PASQUA Charles UMP

 

 - Le net mensule perçu par les Sénateurs s'élève à 5.405,76 €
 - Les électeurs sénatoriaux ont l’obligation de voter, sauf cause légitime, sous peine d’être condamné à une amende de 100 € par le tribunal degrande instance.  En contrepartie de cette obligation, des dispositions prévoient l’attribution d’indemnités aux électeurs sénatoriaux :  d’une part, une indemnité forfaitaire représentative de frais égale à l’indemnité forfaitaire pour frais de mission allouée aux personnels civils de l’Etat (15,25 Eur), d’autre part, une indemnité représentant le remboursement des frais de transport effectivement engagés.

 - Le vote est centralisé : il se déroule au chef‐lieu du département ou de la collectivité d’outre‐mer, sous l’autorité du président du tribunal de grande instance, assisté de deux juges désignés par le premier président de la cour d’appel.

 - Election à la représentation proportionnelle dans les Huats-de-Seine.L’élection a lieu au scrutin de liste à un seul tour, avec listes bloquées et répartition des restes à la plus forte moyenne sans possibilité de panachage ni de vote préférentiel. Les sièges sont attribués en fonction de l’ordre de présentation des candidats sur chaque liste.  (Attribution à la plus forte moyenne des sièges non pourvus au quotient : Il convient d'abord de diviser le nombre des voix obtenues par chaque liste par le nombre des sièges qui lui ont été attribués au quotient, augmenté d'une unité.  Un siège supplémentaire sera donné à la liste qui aura ainsi obtenu la plus forte moyenne.  Il est procédé successivement à la même opération pour chacun des sièges de sénateurs non attribués jusqu'au dernier.   Les listes ayant déjà obtenu un siège à la plus forte moyenne ne doivent pas être éliminées.  Elles concourent en même temps que les autres et, si leur moyenne reste toujours la plus forte, elles doivent avoir un siège supplémentaire.  Au cas où deux listes ont la même moyenne, le siège doit revenir à la liste qui a obtenu le plus grand nombre de suffrages ; si les deux listes en cause ont également recueilli le même nombre de suffrages, le siège est donné au plus âgé des deux candidats susceptibles d'être proclamés élus.

 

Exemple :  

Il convient d'abord de déterminer le quotient électoral.  Celui‐ci est obtenu en divisant le nombre total des suffrages valablement exprimés dans le département par le nombre des sièges à pourvoir.

Exemple :  Nombre de sièges : 5 : suffrages exprimés : 1 532

Quotient électoral : 1 532 : 5 = 306, 4

Il est attribué à chaque liste autant de sièges que le total des suffrages recueillis par elle, comprend un nombre entier de fois le quotient électoral.

Liste A........ 935 voix : 306,4 = 3,05 soit 3 sièges  

Liste B........ 302 voix : 306,4 = 0,99 soit 0 siège  

Liste C........ 295 voix : 306,4 = 0,96 soit 0 siège

Donc : Trois sièges sont attribués au quotient électoral.   Les deux sièges restants doivent être répartis à la plus forte moyenne.

 

Dans le cas précité, la liste A a obtenu 3 sièges au quotient :

Donc : Attribution du 4ème siège

Liste A..... 935 : (3 + 1) = 233,75  

Liste B..... 302 : (0 + 1) = 302  

Liste C..... 295 : (0 + 1) = 295

La liste B enlève le 4ème siège.

Attribution du 5ème siège

Liste A.....  935 : (3 + 1) = 233,75  

Liste B.....  302 : (1 + 1) = 151  

Liste C.....  295 : (0 + 1) = 295

La liste C enlève le 5ème siège.

 

 

http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/elections/actualites/senatoriales-2011/dossier-presse/downloadFile/file/dossier_de_presse_senatoriales_2011.pdf?nocache=1315713837.06

 

Lire la suite

Colombes : Prolongement du T1 des Courtilles - 4 Routes - au T2

23 Septembre 2011, 23:38pm

Publié par MoDem-Colombes

 

Prolongement du T1 des Courtilles au T2 à Colombes (1)

Prolongement du T1 des Courtilles au T2 à Colombes (2)


 

 

 

http://www.t1ouest.fr/

 

Le prolongement Ouest du T1 a été approuvé par le Conseil du STIF le 6 juillet 2011.

Les caractéristiques essentielles de ce prolongement sont les suivantes :

  • Une longueur de 6 kms,
  • 11 ou 12 stations selon le tracé qui sera retenu à l’issue de la concertation (Première réunion : mardi 18 octobre à 20h au Tapis Rouge),
  • Un parcours d’une vingtaine de minutes,
  • Un tramway toutes les 4 minutes en heure de pointe

 

Dans le centre de Colombes, l’extension de la ligne présente deux variantes de tracé :

 

1) La première, la variante Centre emprunte un itinéraire plus direct entre « Les Courtilles » et le T2, en s’intégrant dans l’avenue de l’Agent Sarre avant de desservir la gare de Colombes. Elle reprend ensuite la rue du Bournard, la rue Gabriel Péri, le boulevard Edgar Quinet et la rue Paul Bert.

Cette variante de tracé présente les  avantages suivants : elle permet une interconnexion directe entre le T1 et la ligne J du Transilien à la gare de Colombes et offre une desserte performante des nombreux équipements, commerces et logements du centre-ville de Colombes. Pour ces raisons, la variante Centre est la plus intéressante en termes de trafic et de population et emplois desservis.

Cependant, ce tracé rencontre des  difficultés d’insertion, notamment sur l’avenue de l’Agent Sarre, du fait de son étroitesse.

Néanmoins, des études sont en cours pour trouver des solutions techniques permettant de limiter les impacts en s’insérant dans l’emprise existante. Pour autant, les pistes explorées à ce jour (site banalisé, zone 30) auront tout de même des conséquences fortes : partage de l’espace public nécessaire entre les piétons, le tramway et les usagers de la route ; impact sur l’exploitation du tramway – réduction de la vitesse –, accrochage des fils d’alimentation électrique sur certaines façades ; modification du plan de circulation de la ville de Colombes, etc

 

2) La seconde variante de tracé, la variante Nord, passe par le Nord du territoire colombien. Après le carrefour des Quatre Routes, l’itinéraire de cette variante emprunte l’avenue de Stalingrad, franchit les voies ferrées près de la rue des Entrepreneurs et traverse le parc d’activité Kléber. Le tramway suit alors la pénétrante formée par le boulevard de Valmy, prend l’avenue Audra avant de rejoindre l’axe Europe-Renouillers-Allende.

Cette seconde variante présente l’avantage de desservir des quartiers en renouvellement urbain qui offrent d’importantes possibilités de mutation. Le projet de tramway vient donc s’intégrer dans un projet de ville. En outre, ce tracé présente moins de difficultés pour son insertion dans le tissu urbain. 

Cependant, cette variante est moins efficace en termes de trafic voyageurs car elle dessert un bassin de population/emploi inférieur au tracé de la variante Centre. En outre, elle n’offre pas de correspondance directe avec la ligne J du Transilien (station située à 400 m de la gare)

 

En conclusion, chacune des deux variantes de tracé présente des avantages et des inconvénients en termes de desserte et d’insertion urbaine. Il est donc proposé de présenter ces deux variantes de tracé en concertation préalable et de continuer à mener des études plus approfondies, avant le lancement de la concertation, afin de minimiser les impacts d’insertion urbaine et d’affiner le trafic voyageur attendu sur la ligne.

 

CALENDRIER 

fin 2011 – début 2012 Concertation préalable et bilan 

fin 2012   Schéma de principe et enquête publique 

2016/2017   Horizon mise en service 

 

 

Les dossiers d'objectifs :

 

http://www.stif.info/IMG/pdf/T1_au_T2_v2-2.pdf

 

http://www.stif.info/IMG/pdf/Deliberation_no2011-0628_partie_1_du_DOCP_du_prolongement_du_T1_d_Asnieres_Gennevilliers_Les_Courtilles_au_T2_a_Colombes.pdf

 

http://www.stif.info/IMG/pdf/Deliberation_no2011-0628_partie_2_du_DOCP_du_prolongement_du_T1_d_Asnieres_Gennevilliers_Les_Courtilles_au_T2_a_Colombes.pdf

Lire la suite

Un samedi très culturel !

22 Septembre 2011, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

http://www.lavant-seine.com/medias/spectacles/abonnement_detail.jpg

 

1) La Ville nous présente sa nouvelle politique culturelle à l'Avant-Seine à 10h00.

2) Lancement du nouveau Club de Lecture à la bibliothèque Jacques Prévert avec pour thème le roman historique, à 11h00

3) 20 artistes du Carré des Créateurs interprètent 20 fauteuils de théâtre, à l'Avant-Seine, de 12h00 à 20h00.

4) Au Musée de Colombes, de 14h00 à 18h00 : exposition de photographies primées au concours annuel.  Thème : "Reflets ou transparence ?" .

5) Ouverture du Centre Nature ce samedi après-midi, de 14h00 à 17h00, à l'occasion de la Fête des Jardins, avec une exposition sur les stratégies développées par les végétaux pour coloniser la Terre.

6) L’ Avant-Seine fête ses 20 ans (et dimanche 25 septembre), avec notamment un spectacle de Flamenco à 18h00 et Gizelle Smith (saoul & funk) à 20h30 : http://www.lavant-seine.com/Spectacle_L'AVANT-SEINE%20F%C3%8ATE%20SES%2020%20ANS!_38

7) Les Zuluberlus nous proposent une nouvelle Soirée 109 au Tapis Rouge, à 20h00 : "A Boire et à Vapeur" : avec, entre autres, le quatuor déjanté Les Rois de la Suède et le groupe ragga-rock Les Vex : http://www.zuluberlus.com/#!nos-concerts

 

Lire la suite

La gale s'invite à Colombes

22 Septembre 2011, 20:08pm

Publié par MoDem-Colombes

http://medias.francetv.fr/cpbibl/url_images/2011/09/20/image_70485049.JPG

Alors que depuis quelques temps, la gale fait son grand retour en France, un patient hospitalisé début septembre a transmis à 11 infirmières et à un patient l’acarien microscopique qui transmet cette infection. Afin d’endiguer au plus vite l’épidémie, 254 lettres d’alerte ont été envoyées à des personnels soignants et à des patients qui auraient pu être contaminés.

Affection contagieuse de la peau spécifique à l'Homme, la gale est due à la femelle d'un acarien microscopique (Sarcoptes scabiei) qui creuse dans l'épiderme des galeries ou sillons dans lesquels elle dépose ses œufs. C’est ce phénomène qui provoque de vives démangeaisons nocturnes. Maladie considérée comme honteuse par la plupart des gens, cette dernière n'est pas liée, contrairement aux idées reçues, à un manque d'hygiène. Personne ne se soignant de façon spontanée, il est important en cas de doute (boutons sur la peau au niveau du ventre et des cuisses et démangeaisons au niveau des mains, des poignets et des avant-bras) de consulter un dermatologue. 

Une fois un cas de gale avéré, il est impératif de traiter le malade et l’ensemble des personnes vivant dans son entourage direct. les spécialistes préconisent, pour éradiquer l’acarien, la désinfection des vêtements, de la literie, et la prise d’un traitement sous forme de comprimés ou en application locale. Normalement, une seule prise est nécessaire. 

Admis pour la deuxième fois, le 8 septembre, dans le service d’Hépato-gastro-entérologie, de l'hôpital Louis-Mourier de Colombes (Hauts-de-Seine), un patient serait venu accompagné du microscopique acarien et aurait ainsi transmis la gale au personnel soignant. Devant la contagiosité de l’affection, les autorités sanitaires et l’établissement ont alerté au plus vite les personnes qui auraient pu être en contact avec le sarcopte afin d’enrayer au plus vite l’épidémie. D’après l'Institut de veille sanitaire qui a rendu un rapport sur l'état des lieux de l’affection en France, la gale serait depuis quelques années en constante progression…

InformationHospitaliere.com



Lire la suite

Journées du Patrimoine à Colombes

16 Septembre 2011, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

http://www.colombes.fr/uploads/pics/journee_patrimoine.jpg

 

Comme chaque année, la Direction de la Valorisation du Patrimoine Historique de Colombes, les Archives Municipales, le Musée d'Art et d'Histoire de Colombes, le Service Ecologie Urbaine (Centre Nature et Coulée Verte), la Cité de l'Eau et de l'Assainissement du SIAAP, l'Association des Amis du Musée d'Art et d'Histoire de Colombes et l'Association du Centre Nature de Colombes, se mobilisent pour faire découvrir ou redécouvrir Colombes aux Colombiens.

Alors profitez des Portes Ouvertes aux :

Tennis Club Amiot (70, rue Robert Schuman), Samedi et dimanche 9h-20h.

Centre Nature (16, rue Solferino), Samedi et dimanche 10h-18h.

Coulée Verte (107 bis, rue des Monts Clairs au niveau des wagons), Samedi et dimanche 14h-19h.

Musée municipal d’Art et d’Histoire de Colombes (2, rue Gabriel Péri), Samedi et dimanche 14h-18h.

La Cité de l’Eau et de l’Assainissement du SIAAP (82, rue Kléber), Dimanche 10h-18h 

 

Un nouveau  circuit cette année au Square Louis Fermé (bd Edgar Quinet - rendez-vous en bas du jardin, au pied du belvédère), Samedi et dimanche à 16h30  : « Colombes sous le regard des voyageurs » : la ville racontée par des artistes, des historiens et ses premiers touristes.

 

Le programme des Journées du Patrimoine à Colombes : 

http://journeesdupatrimoine.culture.fr/search/jep2011/colombes#

http://www.colombes.fr/fileadmin/Actualites/culture/journees_du_patrimoine.pdf

 

Autre nouveauté : Visite de nombreux lieux de culte et notamment l'Eglise copte Saint-Mina Saint-Mercorios (40bis, rue Jean-Jacques Rousseau), Samedi 15h-17h et dimanche 15h-18h : rituels et aménagements liturgiques, présentation des icônes.

Lire la suite

Philippe Sarre et Laurent Trupin

15 Septembre 2011, 07:00am

Publié par MoDem-Colombes

http://img.over-blog.com/142x233/1/16/75/07//TpisRouge.JPGhttp://img.over-blog.com/150x200/1/16/75/07/Psarre.jpg

 

Ils sont tous les deux élus présents au sein du Conseil Municipal de Colombes.

 

Ils ont créé chacun leur blog.

 

Mais quel est le nouveau point commun entre Philippe Sarre et Laurent Trupin ?

 

Ils figurent tous les deux - en position non éligible - sur des listes des élections sénatoriales dans les Hauts-de-Seine.

 

Philippe Sarre est n° 7 sur la liste du Rassemblement de la Gauche et des Ecologistes.

 

Laurent Trupin figure quand à lui en n° 5 sur  la liste "Travailler Ensemble" menée par Denis Badré, Sénateur Union Centriste sortant.

 

Rappelons que 2095 grands électeurs altoséquanais dont 106 Colombiens - 102 délégués du Conseil Municipal - nos 3 conseillers généraux (Michel Fritsch, Nicole Gouéta et Bernard Lucas) et notre conseillère régionale (Rama Yade) - vont élire 7 sénateurs pour les Hauts-de-Seine le 25 septembre prochain. 

 

Sénatoriales 2011 : les candidats du 92 (2)

 

Denis Badré candidat aux Sénatoriales  

Sénatoriales 2011 : les candidats du 92 (1)

Lire la suite

Une croisière de Colombes à Rueil

14 Septembre 2011, 22:05pm

Publié par MoDem-Colombes

http://www.neuillyjournal.com/media/k2/items/cache/652db931b03434af33c6ed02458509c9_L.jpg

 

Le Dimanche 18 septembre, le Comité Départemental du Tourisme des Hauts-de-Seine et le Comité Régional du Tourisme proposent une mini-croisière de 40 minutes sur la Seine, au départ de l'Usine Seine Centre du SIAAP de Colombes vers Rueil, en passant par le Port de Gennevilliers (premier port fluvial français).  A Rueil, visite du Domaine national de Malmaison par petit train touristique.

Départs de Colombes (et retours de Rueil) à : 09h30-10h30-11h30-12h30-13h30-14h30-15h30-16h30-17h30-18h30

Durée de la croisière : 40 minutes.

Coût : 5 Eur (Billet en vente à la Cité de l'Eau du SIAAP de Colombes) (2,50 Eur pour les moins de 12 ans - Gratuit pour les moins de 5 ans)

http://www.baladeenseine.com/index.php?pagendx=1835

Lire la suite

Forum des Associations de Colombes

9 Septembre 2011, 07:30am

Publié par MoDem-Colombes

http://www.colombes.fr/uploads/pics/forum_asso.jpg

 

Près de 200 associations colombiennes vous donnent rendez-vous pour l’édition 2011 du Forum des Associations qui se déroule ce vendredi 9 septembre de 17h00 à 21h00 (22h00 pour les animations scéniques) et samedi 10 septembre de 11h00 à 19h00 à l’Avant-Seine (parvis des Droits de l’Homme, 88 rue St Denis).

Voici la Programmation des Animations extérieures :

Vendredi 9 septembre 2011

De 18 heures à 22 heures : Le taxi anglais par l’oeil du Baobab

17h30 Arrivée du défilé Outre Mer

17h30 18h00 Présentation des associations d'Outre-Mer participant au défilé

18h00 18h15 Discours inaugural du Maire

18h20 18h50 AGAM 92 Démonstration : danse pitchoun, Baby judo et self défense

18h55 19h05 Protection Civile : Démonstration Secourisme

19h10 19h40 Orchestre d'Harmonie de Colombes : Concert

19h45 20h15 AHSCUM : Danse traditionnelle antillaise

20h20 20h45 Vibraçao : Batucada

20h50 22h00 Artecultura : Démonstration danses latines suivie d'une initiation à la salsa

 

Samedi 10 septembre 2011

De 11 heures à 19 heures : Le taxi anglais par l’oeil du Baobab

à 14 heures et à 17 heures : Déambulation de la Compagnie d’Ailleurs

 

12h00 Arrivée du défilé Outre Mer

12h00 12h30 Présentation des associations d'Outre-Mer participant au défilé

12h35 13h00 Vibraçao : Batucada

13h05 13h20 Kumba Teki Teki : Danse traditionnelle Camerounaise

13h25 13h40 ASCA : Danse traditionnelle Antillaise

13h45 14h00 Metiss'art : Danse des 8/12 ans

14h05 14h20 Association des Franco-Comoriens : Danse traditionnelle

14h25 14h45 Tri Celt Pipe Band : 10 cornemuses

14h50 15h05 ESC Boxing Club : Démonstration de boxe Française et Anglaise

15h10 15h25 Dancing Folk : Danse country

15h30 15h45 Pupitre 92 : concert

15h50 16h05 Danse E Breiz : Danse Bretonne

16h10 16h25 Fitness Self Defense : démonstration

16h30 16h45 9.2 Styles : Hip Hop

16h50 17h05 Duo danse club : Présentation de danse de salon

17h10 17h25 Krav maga : Démonstration

17h30 17h45 Les passionnés de la danse : Démonstration de danse sportive

17h50 18h05 AHSCUM : Danse traditionnelle Antillaise

18H10 18H30 Shelawam : Concert

18H35 19H Les Zuluberlus : Concert de clôture

Lire la suite

La crise et Colombes

7 Septembre 2011, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

MoDem Colombes

 

Les vacances 2011 ont été riches en événements d’importance. Je ne parle pas des faits divers glauques qui ont fait la une des journaux (pour faire diversion ?) mais bien de la crise financière majeure dans laquelle nous sommes entrés après l’annonce de la baisse de la note de la dette américaine.

La gravité de la réaction souligne que : 

- Contrairement à ce qu’on essayait de nous faire croire, la crise de 2008 n’était pas finie

- Un événement a beau être prévisible (tout le monde savait que le niveau d’endettement des Etats-Unis conduisait à la dégradation de sa dette), il n’est pas pour cela anticipé

- À force d’ignorer les « réalités basiques » (par exemple qu’on ne peut pas vivre éternellement au dessus de ses moyens), elles finissent par se rappeler à vous douloureusement

Contrairement aux affirmations démagogiques qui fleurissent sur l’incompréhension générale, l’Union européenne et l’Euro ont été extrêmement protecteurs de notre pays dans cette crise : sans eux la monnaie aurait été brutalement et fortement dévaluée dans une vaine tentative de restaurer la compétitivité du pays… au frais des plus pauvres, qui prennent de plein fouet l’inflation qu’entraîne la dévaluation. La « sortie de crise » se fera par la mise en place d’une gouvernance politique  européenne commune, car la preuve est aujourd’hui faite que des politiques nationales non coordonnées conduisent à l’absurde. Dans un premier temps on redécouvre les critères de convergence de Maastricht. C’est un bon début. 

Quelles conséquences pour Colombes ? J’en vois quatre

- A court terme, il faut limiter un maximum l’endettement de la Ville et contrôler ses dépenses, car des temps difficiles sont devant nous : il sera plus difficile pour la ville de trouver de la dette « pas chère » et politiquement compliqué d’augmenter les impôts locaux (car on imagine bien qu’au niveau national cette voie s’imposera, avant ou après la Présidentielle)

- Il faut faire « le bon choix » présidentiel : entre un Président sortant qui va être renforcé par les épreuves (car il n’est jamais aussi bon que dans l’épreuve) mais qui a oublié, sitôt investi, l’élan réformateur qui l’avait conduit au pouvoir ; et un Parti Socialiste où on entend du meilleur (Manuel Valls) comme du pire (à vous de remplir)…. Le choix du centre est plus que jamais pertinent. Je rappelle que François Bayrou a été le seul candidat à parler des déficits publics en 2007

- Tout comme au niveau national, des mesures fortes ne seront crédibles que si elles sont votées  par la majorité et l’opposition, il faut être prêt à approuver, sans arrière pensée politicienne, des décisions douloureuses que la majorité municipale colombienne pourrait avoir le courage de présenter. Nous nous engageons à le faire.

- Enfin, il faut aussi cesser les querelles de personnes au sein de l’opposition municipale : elles apparaissent, dans le contexte actuel, encore plus puériles et vaines. Qu’importe qui sera « tête de liste » aux prochaines échéances et si le rassemblement se fera au premier ou au second tour. Il est urgent de définir les bases d’un « programme commun », concret et réaliste, qui concilie « temps de crise » et ambition pour Colombes

Et  bien sûr…. Bonne rentrée !

Laurent Trupin 

Tribune du Groupe Centre et Démocrates (Laurent Trupin, Bruno Gouallou, Salem Belgourch) parue dans Mosaïque Septembre 2011

www.laurenttrupin.fr

Lire la suite