Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

la vie a colombes

#Colombes : la rétro actu de la semaine (5)

2 Août 2015, 19:03pm

Publié par MoDem Colombes

#Colombes : la rétro actu de la semaine (5)

Comme chaque dimanche de juillet et août, voici l'actualité de la semaine écoulée à Colombes.

(5) Semaine du 27 juillet au 2 août

Dimanche 2 août :

Anne Bourdu, Conseillère municipale, pourrait conduire la liste Hauts-de-Seine du Parti Libéral Démocrate aux régionales de Décembre 2015. Rappelons à cette occasion que, normalement closes au 31 décembre de l'année précédant le vote, les listes électorales sont exceptionnellement rouvertes jusqu'au 30 septembre 2015.

Samedi 1er août :

Comme tous les ans, le stationnement sur voirie est gratuit au mois d'août à Colombes, alors qu'à Paris c'est fini!

Vendredi 31 juillet :

- Et si l'affichage politique devenait enfin intelligent en ne s'emparant pas de la totalité de l'espace disponible sur les panneaux de libre expression ! A Colombes, cela semble être le cas pour les colleurs de Claude Bartolone, après ceux de Valérie Pécresse.

- Le Science Tour "C'est pas Sorcier" des Petits Débrouillards fait escale à Colombes Avenue de l'Europe pour ses ateliers explorant la biodiversité.

- Nouvelle soirée concert « le Caf' se rebif’» au Caf’muz. Karaoké au programme !

Jeudi 30 juillet :

- Les Batuc'ados partent en tournée, la 10ème ! C'est le célèbre groupe colombien de percussions et de danses du monde, issu des rangs du service ado (11-18 ans) et né d'une volonté municipale.

- Sortie du Programme Rumeurs urbaines 2015 (voir ci-dessous) organisé par la compagnie Le Temps de Vivre depuis 2000, Rumeurs Urbaines est une fabrique du conte et des arts la parole.

Mercredi 29 juillet :

Un car du dispositif "un Eté dans les Quartiers" part pour la journée à Fort-Mahon Plage : des familles colombiennes sont ravies.

Mardi 28 juillet :

- Temps triste et automnal - 7°C au-dessous des normales ; seulement 18°C à 16h00 et 14°C à 21h00 !

- Sortie du film Stormy Weather (voir lien ci-dessous) de l'atelier cinéma, qui a eu lieu tout les samedis après-midi durant 1 an, réalisé par les jeunes de La Maison de l'Image en partenariat avec l'Association l'Oeil Du Baobab.

- La société de gestion immobilière Banimmo a finalisé les négociations de la vente des Corvettes, ensemble de bureaux de 14 000 m² situé au 142-160 avenue de Stalingrad à Colombes, avec un fonds d’investissement. Mobipel, filiale du groupe Iliad (la société de Xavier Niel), occupe en partie l'immeuble.

Lundi 27 juillet :

- La construction du nouveau groupe scolaire Simone Veil - BEPOS (bâtiment à énergie positive) & HQE (Haute Qualité Environnementale) - de la Marine se termine.

- Début du deuxième Stage vidéo d'une semaine à la Maison de l'Image (réalisation d’un court-métrage, de l’écriture du scénario au montage). La Maison de l'Image fait de l'éducation à l'image pour tous les jeunes âgés de 12 à 20 ans.

Lire la suite

#Colombes : la rétro actu de la semaine (4)

26 Juillet 2015, 19:47pm

Publié par MoDem Colombes

#Colombes : la rétro actu de la semaine (4)

Comme chaque dimanche de juillet et août, voici l'actualité de la semaine écoulée à Colombes.

(4) Semaine du 20 au 26 juillet

Dimanche 26 juillet :

- Clôture du festival Off d'Avignon : plein succès pour nos compagnies colombiennes : Théâtre du Kalam (avec Lisa : Il a volé la Joconde et elle a deux mots à dire à ce sujet...), Umbral (avec La Famille Durable et La Mémoire des Serpillères), Le Temps de Vivre (avec Mon vieux et moi) et Pompes & Macadam (avec Le Puzzle).

- C’est un temps véritablement automnal auquel nous avons eu droit cet après-midi à Colombes, avec une chute de température à 15°C !

Samedi 25 juillet :

- Tournoi familial de pétanque (organisé par le conseil de quartier Europe/plateau/gabriel Péri), atelier d'initiation à la réparation de vélos (Colombes à Vélo, antenne de MDB - Mieux se Déplacer à Bicyclette) et soirée jeux en famille (association Strata'j'm) dans la Cité des Musiciens.

Vendredi 24 juillet :

- Ciné plein air par le CSC Europe prévu dans la Cité des Musiciens, mais la séance du film Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ? " est déplacée au Gymnase Ambroise Paré en raison des conditions météo (vent et risques de pluie).

- Sortie à la mer (à Fort-Mahon) pour des familles colombiennes

- Passage du le labo-mobile des Petits Débrouillards au Parc Caillebotte pour des activités de sensibilisation à l’environnement.

Jeudi 23 juillet :

- Ouverture de la résidence étudiante LE COLLEGE rue Pierre Expert à 100m du tramway arrêt Victor Basch (91 logements du studio au T2, de 700 à 900 Euros).


Mercredi 22 juillet :

- Dans le cadre de "Un été des les quartiers",sortie pour la journée à la Plaine de Vallangoujard, dans le Vexin, à 40 km de Paris. Créée en 1968, Vallangoujard est une plaine de loisirs gérée par le syndicat intercommunal Argenteuil-Bezons-Colombes. (Au programme : baignades dans la piscine de la plaine, activités manuelles, artistiques et sportives, poney, balades à la découverte du Vexin et de la nature, cyclisme, soirées feu de camp, barbecue, grands jeux …)

Mardi 21 juillet :

- Dans le cadre de "Un été des les quartiers", premier atelier cuisine en famille à Co.Cli.Co, le Syndicat Intercommunal à Vocation Unique (SIVU) de la restauration collective de Clichy-La-Garenne et Colombes.

Lundi 20 juillet :

- Début des Ateliers conte parents-enfants à l’école Charles Péguy avec les mamies conteuses du Temps de Vivre et le service Intergénérationnel de la ville de Colombes.

- Sur RTL, Gille Bouleau, le célèbre présentateur du journal de 20h de TF1, qui a vécu à Colombes jusqu'à l'âge de 21 ans nous parle de ses séances cinéma au Colombes Palace (avec toit ouvrant !) et de ses soirées musique américaine à la Brasserie du Cadran !

- Depuis le samedi 18 juillet, le STIF et la RATP ont amélioré l’offre de transport du Tram T2 qui relie de Pont de Bezons à la Porte de Versailles en passant par La Défense (A Colombes 3 stations : Parc Pierre Lagravère Victor Basch Jacqueline Auriol). 60 courses supplémentaires par jour viennent s’ajouter du lundi au vendredi permettant une fréquence de passage toutes les 4 à 9 minutes en journée. Désormais il y a plus de tramways, le matin avec une rame toutes les 4 minutes et le soir, à partir de 22h30, toutes de 9 à 15 minutes. Les samedis, le T2 circulera toutes les 7 à 10 minutes et les dimanches toutes les 13 minutes. Les noctambules peuvent désormais profiter d’un service prolongé les vendredis, samedis et veilles de fêtes, où l’heure de départ est portée à 1 h 30 à chaque extrémité de ligne. A Colombes, trois arrêts :

- Poursuite des importants travaux de régénération conduits conduit Réseau ferré de France et la SNCF pour le viaduc de Colombes. Construit en 1934, il a subi au cours du temps plusieurs types d'agressions chimiques, mécaniques et météorologiques qui ont eu progressivement raison de sa structure en béton armé.

Lire la suite

#Colombes : la rétro actu de la semaine (3)

19 Juillet 2015, 19:58pm

Publié par MoDem Colombes

#Colombes : la rétro actu de la semaine (3)

Comme chaque dimanche de juillet et août, voici l'actualité de la semaine écoulée à Colombes.

(3) Semaine du 13 au 19 juillet

Dimanche 19/07 :

- Très belle et émouvante cérémonie de commémoration de la Rafle du Vél d'Hiv, à l’angle de l’avenue Henri Barbusse et de la rue Bouin. Les 16 et 17 juillet 1942, la police parisienne accomplit, sur injonction des nazis, la plus grande rafle jamais réalisée en France: plus de 12000 Juifs, dont 4000 enfants, fuyant, pour nombre d'entre eux, les persécutions en Europe centrale, sont arrêtés et enfermés au Vélodrome d'Hiver avant d'être déportés à Auschwitz, 24 fiches d'arrestations pour Colombes. Un devoir de mémoire plus que jamais nécessaire.

Samedi 18/07 :

- Très sympa la présence surprise de la chanteuse franco-tunisienne Amina, représentant la France à l'Eurovision 1991 avec "C'est le dernier qui a parlé" (première place ex-æquo !), à la soirée "Le Caf se rebiffe" au Caf'Muz.

- Avant que la pluie - tant attendue par les jardiniers - ne joue les invités de dernière minute !

Vendredi 17/07 :

- Dans ses dossiers immobiliers, le journal Challenges publie les dernier prix de l'immobilier à Colombes : par m2, prix d'un appartement dans l'ancien : 3180 € ; prix d'un appartement ancien réhabilité : 4770 € ; pix d'un appartement neuf/rénové : 5090 € ; loyer d'un appartement : 19,70€ ; prix d'une maison : 4720 € et loyer pour une maison : 19,20 €

Jeudi 16/07 :

- Le Premier ministre rend public la carte du découpage des territoires de la métropole du Grand Paris : Colombes doit faire partie du territoire T5 "Boucle Nord 92" avec Argenteuil, Asnières, Bois-Colombes, Clichy, Gennevilliers et Villeneuve-la-Garenne, avec une population de 435 000 habitants. Un projet de décret, établi sur la base de cette carte, sera soumis en octobre aux communes membres qui disposeront d’un délai d’un mois pour communiquer l’avis de leur conseil municipal. Le périmètre des territoires sera fixé par décret en Conseil d’Etat courant décembre 2015.

- Le Conseil d’Administration de l’ANRU (Agence nationale pour la rénovation urbaine) a adopté, à l’unanimité, le nouveau règlement général du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU). Ce document précise les modalités d’intervention et de financement des futurs projets de renouvellement urbain. A Colombes, Il s'agit des Canibouts. (l'un des 58 quartiers en Île de France qui bénéficient du plan ANRU 2. La semaine dernière, leundi 6 juillet, les élus du déparement des Hauts-de-Seine ont voté l’attribution de 6 M€ à la Commune de Colombes pour la rénovation urbaine du quartier des Fossés Jean-Bouviers

Mercredi 15/07 :

- Lancement de l'opération "Un Eté dans les quartiers" au Parc Caillebotte et à l'Ecole Charles Péguy. Au programme, du lundi au vendredi, des 15h à 19h, des animations gratuites destinées à tous, mais aussi des sorties à la mer, au musée, des ateliers ludiques (cuisine, écologie urbaine, ...) et des soirées cabaret.

- En vue des élections régionales de décembre, pour que les citoyens s’entraînent, une machine à voter est installée dans le hall de l’hôtel de ville. Seules les communes déjà équipées (65) ont la faculté d’utiliser encore des machines à voter. A noter que pour ces régionales, les listes électorales sont exceptionnellement rouvertes jusqu'au 30 septembre 2015.

Mardi 14/07 :

- Après avoir assisté au défilé sur les Champs-Elysées, quinze lycéens d’Ile-de-France, tous issus de quartiers populaires, ont été reçus avec leurs parents et leurs enseignants dans les jardins de l'Elysée : Parmi eux, une colombienne, Ilhem, 16 ans, qui étudie au lycée Guy-de-Maupassant, a décroché le concours pour Sciences-Po.

- Les 15 jeunes de Colombes sélectionnés pour un chantier citoyen et solidaire, participent à des activités nautiques (kayak, catamaran ou plongée) en contrepartie de travaux d'entretien sur l'Ile de Groix.

Lundi 13/07 :

- De nouveaux horaires pour la piscine ; du lundi au samedi et jours fériés de 12h à 19h, et le dimanche 10h-19h.

- Plus de 5000 personnes dans la tribune historique du Stade Yves-du-Manoir, dans lequel a été tiré le traditionnel feu d'artifice pour la 7ème année consécutive. Après la superbe ambiance des Bloco Loco, Batucada de Colombes, pour la retraite aux flambeaux depuis la Mairie.

- Une voiture de police a reçu un jet de mortiers, avenue Audra, L'auteur arrêté a été relaxé par le tribunal, pour preuves insuffisantes, la vidéosurveillance en particulier n’ayant rien révélé.

Lire la suite

#Colombes : la rétro actu de la semaine (2)

12 Juillet 2015, 18:00pm

Publié par MoDem Colombes

#Colombes : la rétro actu de la semaine (2)

Comme chaque dimanche de juillet et août, voici l'actualité de la semaine écoulée à Colombes.

(2) Semaine du 6 au 12 juillet

Vendredi 10/07 :

- Le calendrier du Top 14 de rugby est divulgué : le premier match à Colombes avec le Racing 92 (anciennement Racing Métro 92) se fera samedi 29 août à 18h30 avec la réception de l'Atlantique Stade Rochelais.

Jeudi 09/07 :

- Elections Régionales des 6 et 13 décembre 2015 : Fatoumata Saw, conseillère municipale de Colombes, sera candidate en 11è position sur la liste départementale PS des Hauts-de-Seine, après un vote des militants.

Mercredi 08/07 :

- Le Tour de France 2015 rend hommage aux victimes de la Grande Guerre, parmi lesquels François Faber dit le Géant de Colombes, vainqueur du Tour de France 1909.

- Les députés ont définitivement adopté une mesure exceptionnelle : les listes électorales, closes normalement au 31 décembre de l’année précédant le vote, sont rouvertes jusqu'au 30 septembre. Près du 3 millions de Français disposant du droit de vote ne sont inscrits sur aucune liste électorale, soit 7 % du corps électoral français.

Mardi 07/07 :

- Comme suite au phénomène des bornes incendie transformée en geysers sauvages, le Maire de Colombes prend un Arrêté portant interdiction d'utiliser les bornes, bouches et poteaux d'incendie : les infractions feront l'objet d'une amende de 9000 euros (soit le prix de 2000 m3 d'eau) + frais de réparation et remise en état du matériel.

Lundi 06/07 :

- Une oeuvre éphémère de l'artiste Le CyKlop aux abords de l'Avant Seine : 17 potelets anti stationnement repeints en jaune avec un seul oeil, réalisées lors du brunch Street Art de la veille (voir photo de l'article)

- Trois colombiens Olivier Carles, Patrice de Coen et Frédéric Sarkis lancent MicroStop, une application smartphone de covoiturage pour les petits trajets du quotidien. Une premièr en France ! Le Conseil départemental soutientce projet à hauteur de 100 000 € en fonctionnement et 50 000 € en investissement.

- Les pompiers et le Samu ont porté secours à un homme de 59 ans sur le parking de l’île Marante, le crâne défoncé par une hélice de paramoteur (parapente avec un moteur harnaché sur le dos)

La rétro actu de la semaine (1) du 29 juin au 5 juillet.
'C)LeCyKlop http://www.lecyklop.com/

'C)LeCyKlop http://www.lecyklop.com/

Lire la suite

#Colombes : la rétro actu de la semaine (1)

5 Juillet 2015, 18:52pm

Publié par MoDem Colombes

#Colombes : la rétro actu de la semaine (1)

En juillet et août, nous ferons ici régulièrement le point sur l'actualité à Colombes.

(1) : Semaine du 29 juin au 5 juillet

4 & 5 juillet : Colombes n'échappe malheureusement pas au phénomène de l'ouverture sauvage des bouches utilisées par les pompiers.

3 juillet : Deuxième jour de chaleur éprouvante (37°C).

2 juillet : Au conseil municipal

- Comme mardi à l'Assemblée Nationale, le député Bachelay (et tout le groupe PS) ne s'est pas levé pour une minute de silence en hommage à Charles Pasqua.

- Le nouveau Contrat de Ville est adopté à l'unanimité (lquartier des Fossés-Jean, Europe, la Cité des Musiciens, Petit Colombes Grèves Canibouts).

- Il est instauré une pénalité de 5 € par enfant non inscrit à l'avance à la cantine ou au centre de loisirs.

- Dans les parkings souterrains Q Park : une tarification au quart d'heure (loi Hamon) est mise en place : les deux heures passent de 1,20 € à 1,80 €, et les 3 heures de 2,50 € à 3 €, la première heure restant gratuite.

- Anne Bourdu n'est plus maire-adjointe et Guénola de la Seiglière rend sa délégation de conseillère municipale à la santé.

- Les machines à voter seront réintroduites à l'occasion des élections régionales de décembre prochain.

1er juillet : En ce jour 1 de la canicule

D'Importantes perturbations pour les tains de banlieue à Saint-Lazare (températures exceptionnelles, rupture de caténaire avant Argenteuil et problème d'aiguillage en gare du Stade) et Colombes frôle les 40°C !

Le syndicat des eaux de la presqu’île de Gennevilliers annonce que le prix de l’eau baisse de 1,80 à 1,40 € le m3 dès juillet (prix hors abonnement, assainissement, taxes et redevances).

30 juin : Des travaux aux deux bouts de la rue Saint-Denis piétonne !

- Dernière étape de la rénovation du viaduc à la gare centrale.

- Suppression des trois quais d'arrêt de bus, modifiation des jardinieres et réfection du dallage devant Monoprix (la rue Labouret change de sens !)

29 juin : Vers une nouvelle organisation territoriale

- Environ 200 personnes participent à une réunion/tables rondes sur la Métropole du Grand Paris au Tapis Rouge (organisée par le syndicat mixte Paris Métropole)

- Le préfet des Hauts-de-Seine est défavorable à une intercommunalité géante à 15 ou 18 villes au nord des Hauts-de-Seine et favorable à la création de deux EPCI, l’un autour de La Défense, et le second autour de Gennevilliers avec Bois-Colombes, Asnières, Clichy… (nouvel établissement public de caractère intercommunal).

Lire la suite

Colombes, prêt pour l'été !

1 Juillet 2015, 11:45am

Publié par MoDem Colombes

Colombes, prêt pour l'été !

Quelques idées de sorties cet été à Colombes !

Météo à Colombes : heure par heure

Cinéma à L'Hélios : la prochaine séance

Piscine, les horaires : Lundi : 14h-20h ; Mardi & mercredi : 10h-13h & 14h-20h ; Jeudi & vendredi : fermé ; Samedi & dimanche : 9h-13h & 14h-19h.

Médiathèques La Marine, Prévert & Michelet, les horaires : Lundi : fermé ; Samedi : 10h-18h ; et pour la Marine ; Mardi : 12h30-19h ; Mercredi :10h-18h ; Jeudi : fermé ; Vendredi : 10h-13h et 16h30-19h ; pour Prévert : Mardi : 10h-12h30 et 16h-19h ; Mercredi : 10h-12h30 et 14h-18h ; Jeudi : 16h-19h ; Vendredi : 16h30-19h ; et pour Michelet : Mardi : 14h-18h30 ; Mercredi : 10h-12h30 et 14h-18h ; Jeudi : 14h - 18h30 ; Vendredi : 16h30-18h30,

Parc de l'Île Marante, les horaires 7h-21h

Coulée Verte, tlj 9h-20h ; Centre Nature, du Lun au Ven 9h-12h30 & 13h30-18h.

Jardinage : tous les mercredis du mois de juillet et d’août de 10h00 à 11h00 : cours de jardinage au Centre Nature, à partir de 3 ans.

Musée : jusqu'au 26 juillet, du mercredi au samedi, 14h-18h, vendredi 16h-19h avec l'Expo "Loisirs en Seine", régates, guinguettes et autres plaisirs dans l'Ouest parisien

Mercredi 1er, jeudi 2 et vendredi 3 juillet à 20h30 Théâtre "Lucien" à La Cave à Théâtre (entrée 6 Eur)

Mercredi 1er, jeudi 2 et vendredi 3 juillet à 18h30 & 20h30 Cinéma à la MJC : "3 souvenirs de ma jeunesse".

Jeudi 2 juillet, 19h00, à l'Hôtel de Ville : Conseil Municipal, son ordre du jour

Vendredi 3 juillet, 19h30, Musique punk au P'tit Cadran (entrée gratuite).

Samedi 4 juillet, 16h30, Place Chavany : Concert Jazz

Samedi 4 et Dimanche 5 juillet : Expo au Tapis Rouge "J'ai rêvé 2024" Escrime et Métiers de l'Ameublement

Dimanche 5 juillet, 10h-13h, rue Saint-Denis - Place Rhin et Danube, réunion mensuelle des Belles de Colombes.

Dimanche 5 juillet, 11h00-17h00, Brunch Culturel à l'Avant Seine : Performances artistiques de graffeurs le temps d'un brunch. Entrée 19€ (moins de 12 ans : 10 €)

Du Lundi 6 juillet jusqu'au Vendredi 28 août : Stages à la Maison de l'Image pour les 12-20 ans (voir ci-dessous)

Du lundi 6 juillet jusqu'au 18 juillet : Stages au Conservatoire

Mercredi 8, jeudi 9 et vendredi 10 juillet 18h30 & 20h30 Cinéma à la MJC "L'ombre des femmes".

Du lundi 6 au vendredi 31 juillet, Stages "Colombes en foot" par L’Étoile Sportive Colombienne-Football pour les enfants de 6 à 16 ans, licenciés ou non.

Dimanche 12 juillet, 12h-21h, Terrain des fêtes de l'Île Marante, Podium de l'été de l'association Groupement Culturel Marie-Galantais.

Dimanche 12 juillet, 16h, Gymnase Ambroisé Paré, Match national de Handball féminin France - Roumanie.

Lundi 13 juillet, Fête Nationale : à 19h Bal sur le parvis de l’Hôtel de Ville - Restauration sur place ; à 23h Retraite aux flambeaux ; et à 23h30 : Feu d’artifice au Stade Yves-du-Manoir

Lundi 13 et mardi 14, 21h-4h : Bal des Pompiers à la Caserne

A partir du mercredi 14 juillet (et jusqu'au vendredi 14 août), tous les jours, de 15h à 19h, : Animations "un été dans les quartiers" au Parc Caillebotte, à l'Ecole Charles Péguy (et ponctuellement à la cité des Musiciens)

Mercredi 15, jeudi 16 et vendredi 17 juillet 18h30 & 20h30 Cinéma à la MJC "Comme un avion".

Jeudi 16 juillet à 20h30 : avant-première au cinéma L'Hélios "Une famille à louer" avec Benoît Poelvoorde et Virginie Effira)

Dimanche 19 juillet 16h, à l’angle de l’avenue Henri-Barbusse et de la rue Bouin : Commémoration de la rafle du Vélodrome d’Hiver

Mercredi 22, jeudi 23 et vendredi 24 juillet 18h30 & 20h30 Cinéma à la MJC "Mustang".

Vendredi 24 juillet, cinéma en plein air à la cité des Musiciens.

Dimanche 26 juillet, 14h-23h, Terrain des fêtes de l'Île Marante, Podium de l'été de l'association CACTIF.

Vendredi 31 juillet, c'est le dernier jour pour participer au concours photo du Musée "S'amuser à Colombes"

Vendredi 31 juillet, concert "le caf se rebif" au Caf'Muz.

Vendredi 14 août, concert à l'Ecole Charles Péguy.

Lundi 24 août, 20h-22h30 : dans le cadre de la nuit internationale de la chauve-souris, soirée chauves-souris à la Coulée Verte (rdv devant le chalet).

Dimanche 30 août : commémoration de la libération de Paris et sa banlieue.

Dimanche 30 août, 12h-21h, Terrain des fêtes de l'Île Marante, Podium de l'été de l'association AHSCUM.

Colombes, prêt pour l'été !
Les stages de la Maison de l'Image

Les stages de la Maison de l'Image

Colombes, prêt pour l'été !

Lire la suite

Colombes fête la nature !

19 Mai 2015, 21:22pm

Publié par MoDem Colombes

Colombes fête la nature !
Chaque Printemps trois manifestations gratuites et d'envergure nationale sont déclinées à Colombes.
- la Fête de la Nature (9è édition), les 23 et 24 mai, un évènement de référence sur la nature en France.
- la Semaine du développement durable du 30 mai au 5 juin, désormais européenne
- les Rendez-vous aux Jardins (13è édition) les 5, 6 et 7 juin, avec pour thème la promenade au jardin
permettant de redécouvrir la richesse et la diversité de nos espaces de nature à Colombes.

Extraits des programmes :

Fête de la Nature

- Samedi 23 mai, au Centre Nature à 15h00, Découvrez la faune et la flore de ce micro-univers qu'est une mare, et à 16h30 un concert de la Fanfare Bio, une formation qui troque les cuivres traditionnels des fanfares au profit de bois et cordes

- Dimanche 24 mai, au Centre Nature à 15h00, après-midi ludique en plein air. Jeu de l’oie géant, jeu des 7 familles, jeu de l’eau, quizz nature. Apprenez sur la nature et la protection de notre planète tout en vous amusant.

- Dimanche 24 mai, à la Coulée Verte, une exposition, des ateliers et rallye sur la diversité floristique et faunistique de la Coulée Verte - 15h à 18h30 dans le wagon ; à 15h00, une conférence Zéro Phyto, pour de nouvelles pratiques de jardinage respectueuses de l’environnement, dans le Chalet.

Semaine européenne du développement durable

avec :

- Un concours d'affiches (dessin, visuel, slogan, ...) "les éco-gestes" est organisé auprès des
Colombiens et agents municipaux pour réaliser ces affichettes les gestes et réflexes à adopter pour réduire nos consommations de papier (utilisation du recto/verso, tri du papier, ...) , d’électricité extinction des lumières et des veilles, favoriser l'éclairage naturel, ...) , d’eau (fermeture des robinets dans les sanitaires, consommer l'eau du robinet, ...). Envoyer vos créations avant le 29 mai. Remise d’un prix (publication de l'affiche dans les lieux publics) le samedi 6 juin.

- L’arbre de l’engagement : Vous aimez votre rue, votre quartier et votre ville ? Vous souhaitez agir pour en améliorer le cadre de vie ? Que vous soyez un particulier, une famille ou une école, venez déposer votre engagement ou votre idée sur l’arbre de l’engagement qui sera installé sur le parvis de l’hôtel de ville le matin du jeudi 4 juin et le samedi. La proposition la plus convaincante sera récompensée et l’action accompagnée pour sa mise en oeuvre.

- Pendant la Fête de la Cerise (5 au 7 juin), seront mis en place à proximité des stands de restauration, des coins-tri qui permettront le tri des déchets (canette/cartonnette/papier et le reste des déchets non recyclables). Des gobelets réutilisables remplaceront les gobelets plastiques jetables sur les stands de restauration. Le système de consigne sera utilisé : après consommation, les clients auront le choix entre rendre leur gobelet et récupérer ainsi leur consigne (1 €) ou bien le conserver

- Découvrez l’opération Habiter durable en vous rendant sur le stand tenu par le partenaire de la ville en charge du programme (le PACT).

Les Rendez-vous aux Jardins

A l'Agrocité : 4-12, rue Jules-Michelet, Portes Ouvertes ven-sam 14h-19h

Au Centre Nature :

  • Samedi 6 juin - Exposition/rallye en plein air « Promenades au jardin » de 14h30 à 17h30.
    Trotter, voler, ramper, glisser… Comment les animaux ce promènent-ils dans nos jardins ? Quelle distance peuvent-ils parcourir en une heure ? Comment leur corps s’est adapté à leur environnement ? Les réponses surprenantes et ingénieuses égaieront votre promenade. Pour les enfants, un rallye transformera cette visite en jeu. Et à 16h00 : concert de printemps par l'orchestre de variétés du Pupitre 92 avec des reprises de chansons populaires très variées (17 musiciens !).
  • Dimanche 7 juin - Atelier « Initiation à la Poterie » à 15h15 par l’association du Centre Nature comme au temps du patronage avec Pierre de Salabert, instituteur fondateur du jardin. Et à 16h00 : concert de guitares par le conservatoire de Colombes dirigé par Jean Pierre Semeraro (pièces de Henk Hoekema, des danses de la Renaissance de Michael Preatorius, des chansons du folklore Yiddish et du blues de la Nouvelle-Orléans).

À la Coulée Verte :

  • Dimanche 7 juin - Exposition sur la biodiversité de la Coulée Verte de 15h à 18h30, dans le Wagon. Animation en continu sur la nidification de la mésange charbonnière.À partir de 16h « Sauvages de ma rue », le citadin devient chercheur en herbe sur un trottoir. L’objectif est de comprendre le fonctionnement de la biodiversité en milieu urbain. Un agent du Service Écologie Urbaine sera là pour vous guider. Public familial, enfant à partir de 10 ans. RDV devant le wagon.

Merci aux services municipaux, plus particulièrement le service Ecologie Urbaine, et aux diverses associations impliquées.

Lire la suite

Colombes : la nouvelle médiathèque de la Marine

15 Mai 2015, 18:48pm

Publié par MoDem Colombes

Colombes : la nouvelle médiathèque de la Marine

La nouvelle médiathèque de Colombes, la Marine, située 155 boulevard du Général-de-Gaulle, est officiellement inaugurée le 20 mai à 11h30 et ouvre ses portes le 20 mai, de 15h à 18h. Cette ouverture sera suivie de trois journées portes ouvertes, le 21, le 22 et le 23 mai, de 10h à 18h.

Les horaires habituels - qui seront en vigueur dès le mardi 26 mai - sont les suivants :

Mardi : 12h30-19h ; Mercredi 10h-18h ; Jeudi : fermé ; Vendredi : 10h-13h et 16h30-19h ; Samedi : 10-18h

Elle remplace la médiathèque Aragon qui avait provisoirement déménagé dans l’Espace des Quatre Chemins.

21 postes multimédia, des ressources numériques et pas moins de 25 000 ouvrages seront disponibles sur un espace de 1 100 m2 favorisant la cohabitation des usagers.

Deux façades entièrement vitrées, donnant à la fois sur un square et sur le boulevard, laissent entrer la lumière à pleins flots. Des meubles modernes, fauteuils avec repose-pieds, canapés moelleux, sont autant d’invitations à s’asseoir confortablement ou s’allonger avec un ouvrage ou une revue. Disséminés dans le bâtiment, 15 postes multimédias et 6 écrans tactiles donnent accès à des ressources numériques, également proposées dans les autres médiathèques et consultables à domicile pour certaines. Au catalogue du soutien scolaire, des cours pour s’initier au code de la route, aux langues étrangères. Les ouvrages dématérialisés sont consultables sur les liseuses prêtées aux abonnés.

L’édifice se distingue par des bulles de verre insonorisées qui ponctuent l’espace. La première surplombe une salle d’étude de 40 places en soussol et forme ainsi un puits de lumière. Y sera installée une sculpture lumineuse de l’artiste Félicie d’Estienne d’Orves, composée d’un disque de lumière d’un mètre de diamètre en led, motorisé, qui se déplacera verticalement du lever du soleil jusqu’à son zénith. À l’heure du coucher du soleil, un rayon vert apparaîtra, évocateur de la diffraction de la lumière sur l’horizon de la mer. Une deuxième bulle, plus petite, est dédiée aux bébés lecteurs, une troisième bulle offre la possibilité de travailler en groupe.

Interview Michel Mome, conseiller municipal, délégué à la Gestion des médiathèques.

Quelle est la fonction d’une médiathèque aujourd’hui ?
Pour moi, une médiathèque est un lieu où l’on a stocké tout ce que l’on sait, tout ce qui a été accompli, écrit, sur le modèle de la bibliothèque d’Alexandrie. C’est un lieu d’échanges, qui permet de créer, de rêver, d’imaginer, de réaliser l’inaccompli… C’est un endroit singulier, non marchand, et dont le critère de succès est le nombre d’usagers et leur appropriation du lieu. Il s’agit de créer une dynamique, en invitant des personnalités, des talents, pour faire des médiathèques un troisième lieu, attractif, qui intègre de multiples usages, et où chaque public a son espace.
La mise en réseau est-elle indispensable à la lecture publique ?
Il faut permettre aux informations de circuler, c’est un challenge. La lecture passe d’abord par les livres mais elle se complète par tous les autres médias et les nouvelles technologies. Avec la médiathèque de la Marine, nous passons du stock imprimé au flux numérique, ce qui nous amènera à la mise en réseau des ressources des médiathèques de la Ville, renforcée à terme par les évolutions territoriales en cours.
"Un lieu d’échanges, qui permet de créer, de rêver, d’imaginer, de réaliser l’inaccompli"
Vous invitez à nouveau un auteur en résidence à la rentrée prochaine, quel sera son rôle ?
Un artiste en résidence-mission est ancré sur le territoire dans une démarche de transmission. L’auteur sera immergé dans Colombes et fédérera autour de lui et de son oeuvre pour faire découvrir sa démarche artistique. Il développera des processus créatifs avec les habitants à travers des ateliers, rencontres, spectacles, performances, installations...
Colombes : la nouvelle médiathèque de la Marine
Colombes : la nouvelle médiathèque de la Marine

Lire la suite

Le 9 mai Fête de l'Europe ?

8 Mai 2015, 20:23pm

Publié par MoDem Colombes

Le 9 mai Fête de l'Europe ?

Il y a 65 ans, lors d'une conférence de presse tenue le 9 mai 1950 dans le salon de l'horloge du quai d'Orsay, Robert Schuman, Ministre des Affaires Etrangères, propose la mise en commun des ressources de charbon et d'acier de la France et de la République Fédérale d'Allemagne, dans une organisation ouverte aux autres pays d'Europe.

Ainsi, 5 ans après la capitulation de l'Allemagne, la France accomplissait le premier acte décisif de la construction européenne.

C'est en référence à cette démarche fondatrice que le 9 mai de chaque année fut institué "Journée de l'Europe".

La Journée de l'Europe devrait donc être l'occasion de festivités qui rapprochent l'Europe de ses citoyens. Malheureusement, que ce soit dans les médias, au niveau de l'Etat ou des collectivités locales, rien - ou presque - n'est prévu.


A cette occasion, nous publions la Décalaration de Robert Schuman du 9 mai 1950 posant les fondements de l'Europe :

.

"La paix mondiale ne saurait être sauvegardée sans des efforts créateurs à la mesure des dangers qui la menacent.

La contribution qu'une Europe organisée et vivante peut apporter à la civilisation est indispensable au maintien des relations pacifiques. En se faisant depuis plus de vingt ans le champion d'une Europe unie, la France a toujours eu pour objet essentiel de servir la paix. L'Europe n'a pas été faite, nous avons eu la guerre.

L'Europe ne se fera pas d'un coup, ni dans une construction d'ensemble : elle se fera par des réalisations concrètes, créant d'abord une solidarité de fait. Le rassemblement des nations européennes exige que l'opposition séculaire de la France et de l'Allemagne soit éliminée : l'action entreprise doit toucher au premier chef la France et l'Allemagne.

Dans ce but, le gouvernement français propose de porter immédiatement l'action sur un point limité, mais décisif :

Le Gouvernement français propose de placer l'ensemble de la production franco-allemande du charbon et d'acier sous une Haute Autorité commune, dans une organisation ouverte à la participation des autres pays d'Europe.

La mise en commun des productions de charbon et d'acier assurera immédiatement l'établissement de bases communes de développement économique, première étape de la Fédération européenne, et changera le destin des régions longtemps vouées à la fabrication des armes de guerre dont elles ont été les plus constantes victimes.

La solidarité de production qui sera ainsi nouée manifestera que toute guerre entre la France et l'Allemagne devient non seulement impensable, mais matériellement impossible. L'établissement de cette unité puissante de production ouverte à tous les pays qui voudront y participer, aboutissant à fournir à tous les pays qu'elle rassemblera les éléments fondamentaux de la production industrielle aux mêmes conditions, jettera les fondements réels de leur unification économique.

Cette production sera offerte à l'ensemble du monde, sans distinction ni exclusion, pour contribuer au relèvement du niveau de vie et au progrès des œuvres de paix. L'Europe pourra, avec des moyens accrus, poursuivre la réalisation de l'une de ses tâches essentielles : le développement du continent africain.

Ainsi sera réalisée simplement et rapidement la fusion d'intérêts indispensable à l'établissement d'une communauté économique et introduit le ferment d'une communauté plus large et plus profonde entre des pays longtemps opposés par des divisions sanglantes.

Par la mise en commun de production de base et l'institution d'une Haute Autorité nouvelle, dont les décisions lieront la France, l'Allemagne et les pays qui y adhéreront, cette proposition réalisera les premières assisses concrètes d'une Fédération européenne indispensable à la préservation de la paix.

Pour poursuivre la réalisation des objectifs ainsi définis, le gouvernement français est prêt à ouvrir des négociations sur les bases suivantes.

La mission impartie à la Haute Autorité commune sera d'assurer dans les délais les plus rapides : la modernisation de la production et l'amélioration de sa qualité ; la fourniture à des conditions identiques du charbon et de l'acier sur le marché français et sur le marché allemand, ainsi que sur ceux des pays adhérents ; le développement de l'exportation commune vers les autres pays ; l'égalisation dans les progrès des conditions de vie de la main-d'œuvre de ces industries.

Pour atteindre ces objectifs à partir des conditions très disparates dans lesquelles sont placées actuellement les productions de pays adhérents, à titre transitoire, certaines dispositions devront être mises en œuvre, comportant l'application d'un plan de production et d'investissements, l'institution de mécanismes de péréquation des prix, la création d'un fonds de reconversion facilitant la rationalisation de la production. La circulation du charbon et de l'acier entre les pays adhérents sera immédiatement affranchie de tout droit de douane et ne pourra être affectée par des tarifs de transport différentiels. Progressivement se dégageront les conditions assurant spontanément la répartition la plus rationnelle de la production au niveau de productivité le plus élevé.

A l'opposé d'un cartel international tendant à la répartition et à l'exploitation des marchés nationaux par des pratiques restrictives et le maintien de profits élevés, l'organisation projetée assurera la fusion des marchés et l'expansion de la production.

Les principes et les engagements essentiels ci-dessus définis feront l'objet d'un traité signé entre les Etats. Les négociations indispensables pour préciser les mesures d'application seront poursuivies avec l'assistance d'un arbitre désigné d'un commun accord : celui-ci aura charge de veiller à ce que les accords soient conformes aux principes et, en cas d'opposition irréductible, fixera la solution qui sera adoptée. La Haute Autorité commune chargée du fonctionnement de tout le régime sera composée de personnalités indépendantes désignées sur une base paritaire par les Gouvernements ; un Président sera choisi d'un commun accord par les autres pays adhérents. Des dispositions appropriées assureront les voies de recours nécessaires contre les décisions de la Haute Autorité. Un représentant des Nations Unies auprès de cette Autorité sera chargé de faire deux fois par an un rapport public à l'O.N.U. rendant compte du fonctionnement de l'organisme nouveau notamment en ce qui concerne la sauvegarde de ses fins pacifiques.

L'institution de la Haute Autorité ne préjuge en rien du régime de propriété des entreprises. Dans l'exercice de sa mission, la Haute Autorité commune tiendra compte des pouvoirs conférés à l'Autorité internationale de la Ruhr et des obligations de toute nature imposées à l'Allemagne, tant que celles-ci subsisteront."

Lire la suite

Vote et éligibilité des femmes. C'était il y a 70 ans !

29 Avril 2015, 12:56pm

Publié par MoDem Colombes

Vote et éligibilité des femmes. C'était il y a 70 ans !

Le 29 avril 1945, les Françaises votaient pour la première fois de leur histoire, lors des élections municipales.

Le 21 avril 1944, le droit de vote est accordé aux femmes en France par une ordonnance du Comité français de la Libération nationale, signée par Charles de Gaulle depuis Alger. Le droit de vote des femmes est confirmé par l’ordonnance du 5 octobre sous le Gouvernement provisoire de la République française, mais il n'est utilisé que le 29 avril 1945 pour les élections municipales, puis en octobre pour les élections à l’Assemblée constituante.

En 1945, aux élections municipales, Odette Roux, 28 ans, de la liste d’Union pour la résistance antifasciste aux élections municipales, est élue maire des Sables-d'Olonne par le nouveau conseil municipal et devient la première femme à administrer une ville de cette importance en France.

Mais dès cette première consultation, d'autres femmes deviennent maire de leur commune. Certaines étaient aussi très jeunes, beaucoup issues de la Résistance et du Parti communiste, comme Pierrette Petitot, maire de Villetaneuse, en région parisienne jusqu'en 1977. Dans la petite commune d'Echigey (Côte-d'Or), la maire et tous les membres du conseil sont des femmes.

On estime à 3 % le nombre de femmes conseillères municipales en 1945. Neuf font leur entrée au Conseil de Paris, sur 90 élus.

En octobre 1945, les femmes votent pour leurs premières législatives : 33 d'entre elles entrent à l'Assemblée... sur 586 députés.

Marcelle Devaud qui a été en 1959 à Colombes la 1ère maire d'une commune de plus de 80.000 habitants, fut aussi en 1948 la première femme à accéder à la vice-présidence du Sénat.

En 2015, on compte désormais 40,3% de femmes dans les conseils municipaux. Seulement 16% des maires sont des femmes, 8 % des présidents d'intercommunalités sont des présidentes, et 5 % des régions sont dirigées par des femmes...

Vote et éligibilité des femmes. C'était il y a 70 ans !

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>