Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

le projet de francois bayrou

Des dégâts considérables et dévastateurs

2 Avril 2013, 19:12pm

Publié par MoDem-Colombes

http://hp4.a.woopic.com/magic/icons/cahuzac-fraude-or_337.jpg

Le président du MoDem a jugé les dégâts provoqués par l'affaire Cahuzac "considérables et dévastateurs" et prône la vérité en politique.

Le président du MoDem, François Bayrou, a jugé mardi que les dégâts provoqués par le "scandale" de l'affaire Cahuzac étaient "considérables et dévastateurs pour le monde politique français". "Le scandale Cahuzac vient d'exploser en plein vol et, une fois de plus, les dégâts sont considérables et dévastateurs pour le monde politique français", a déclaré le leader centriste.

 

 

"Le mensonge institutionnalisé, assumé les yeux dans les yeux, la dénonciation d'un complot médiatique, tout cela aboutit à la révélation d'une vérité qui disqualifie les menteurs", constate l'ancien candidat à la présidence de la République. "Ce qui a été frappant depuis des mois dans cet épisode, dit-il, c'est le soutien que Jérôme Cahuzac a reçu de la part d'une partie de la presse et d'une partie très importante de l'opposition, comme de la majorité". "On a l'impression que les solidarités à l'intérieur du monde politique dépassent le simple respect de la réalité et de ses évidences", explique le leader centriste.

"Qui ne voit que la moralisation de la vie publique devient un impératif d'urgence dans un pays où plus personne, si les choses continuent ainsi, ne va pouvoir donner sa confiance aux responsables de la vie publique", prévient le leader centriste. "Plus que jamais, ce dont notre démocratie a besoin, enfin, d'urgence et sans atermoiement, c'est de la vérité en politique", ajoute le patron du MoDem qui vient de publier un livre sur ce sujet.

Lire la suite

Une ligne politique ce n'est pas une multitude de mesures énumérées

31 Mars 2013, 00:01am

Publié par MoDem-Colombes



 

François Bayrou a jugé le président de la République "compétent et connaissant ses dossiers", jeudi soir sur France 2, mais "la ligne politique manque toujours".

http://mouvementdemocrate.fr/article/une-ligne-politique-ce-nest-pas-une-multitude-de-mesures-enumerees






 

Lire la suite

De la vérité en politique

26 Mars 2013, 00:00am

Publié par MoDem-Colombes

http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/Images_Produits/FR/fnac.com/ZoomPE/7/1/2/9782259220217.jpg

 

 

 

Une rencontre-débat avec François Bayrou, autour de son livre De la vérité en politique (éditions Plon) se tiendra : 


Mardi 26 mars, de 19h à 20h, 

au siège du Mouvement Démocrate, 

133 bis rue de l'Université, 75007 Paris. 


Cet événement sera suivi d'une séance de dédicaces.

Un libraire sera également sur place, si vous souhaitez acquérir le livre. 


Le texte de la Préface du nouveau livre de François Bayrou

 

De la vérité en politique : la préface 

De la vérité en politique

De la vérité en politique

Lire la suite

Bayrou pas d'accord avec la politique suivie aujourd'hui

25 Mars 2013, 20:02pm

Publié par MoDem-Colombes

http://www.lexpress.fr/medias/2425/1241608_francois-bayrou-a-sa-sortie-de-l-elysee-le-4-juin-2012.jpg

 

François Bayrou a déclaré aujourd'hui ne pas être d'accord "avec la politique suivie aujourd'hui" et avoir pour ambition de "défendre devant le pays" le seul chemin qu'il croit "possible pour qu'il s'en sorte", dans un entretien au site Atlantico. 


"J'ai souvent refusé d'entrer au gouvernement car je n'étais pas d'accord avec la politique suivie et je ne suis pas d'accord avec la politique suivie aujourd'hui", a expliqué, lundi, le leader centriste au site Atlantico, qui l'interrogeait sur son avenir politique personnel. 

 

"Je ne me pose pas la question de ma responsabilité en termes d'élections. On verra le jour venu. Mon destin personnel n'est pas la question. Ce qui m'intéresse, et pas seulement moi, c'est le pays, c'est son destin en tant que nation, en tant que société, en tant que peuple et en tant que familles", explique-t-il. 

 

François Bayrou juge positif le "climat moins violent"

L'ancien candidat à la présidence de la République affirme avoir pour seule ambition de "défendre devant le pays le chemin" qu'il pense être "le seul possible pour qu'il s'en sorte". 

 

"Le jour où le peuple français aura choisi la voie courageuse de son redressement, je serai heureux et prêt à aider à la place que je pourrais occuper", précise-t-il. 

 

François Bayrou ,qui a voté Hollande au second tour de la présidentielle de 2012, juge positifs le "climat moins violent" de la société française depuis cette élection, "la manière dont a été décidée et conduite l'intervention au Mali" ou encore "les négociations syndicats/ patronat". 

 

Mais il regrette en revanche que la politique "de l'offre et la compétitivité" annoncée par François Hollande ait été "mal ou trop peu" réalisée. 

 

"J'aurais concentré tous les moyens du pays autour de la question du produire en France"

"Le crédit d'impôt compétitivité, que je considère comme une usine à gaz, ne servira pas l'emploi, le jour de carence des fonctionnaires est un mauvais signal. Toutes les réflexions autour de la fiscalité à des taux confiscatoires sont de mauvais signaux", fait-il valoir, en s'interrogeant sur l'orientation que François Hollande donnera à sa politique dans les semaines qui viennent. 

 

S'il avait été au pouvoir, François Bayrou explique que, pour sa part, il aurait "immédiatement fait la moralisation de la vie publique, imposé le pluralisme dans la représentation et incarné une présidence non partisane, non clanique avec des nominations non soupçonnables du point de vue de la compétence et de l'objectivité". 

 

"J'aurais concentré tous les moyens du pays autour de la question du produire en France, simplifié l'organisation de l'Etat et essayé d'être le président de toutes les sensibilités du pays, pas seulement de ceux qui politiquement me soutiennent", ajoute-t-il 

 

 

http://www.atlantico.fr/decryptage/francois-bayrou-sans-discipline-deficit-sera-banqueroute-etat-et-familles-et-qui-va-trinquer-pauvres-679404.html

 

Lire la suite

L'une des clés de voûte de la démocratie

24 Mars 2013, 23:59pm

Publié par MoDem-Colombes

http://www.nicematin.com/media_nicematin/imagecache/article-taille-normale-nm/image/protec/2013/03/24/20522966.jpg

François Bayrou : « S’attaquer à un juge, c’est mettre en cause la séparation des pouvoirs »

 Pour le président du Mouvement démocrate, l’indépendance des magistrats est « l’une des clefs de voûte de la démocratie ».

 

http://www.la-croix.com/Actualite/France/Francois-Bayrou-S-attaquer-a-un-juge-c-est-mettre-en-cause-la-separation-des-pouvoirs-_NG_-2013-03-24-924571


http://mouvementdemocrate.fr/article/affaire-bettencourt-les-attaques-contre-les-juges-sont-des-attaques-contre-la-democratie

 

Lire la suite

Un nouveau site pour le MoDem

18 Mars 2013, 20:41pm

Publié par MoDem-Colombes

NouveauSiteMoDem-copie-2.jpg

Un tout nouveau site a été mis en ligne aujourd'hui : plus moderne, plus clair, plus réactif, ...

Je vous invite à le découvrir !

Plan du site


 

Lire la suite

La France vit un "crash au ralenti"

17 Mars 2013, 23:20pm

Publié par MoDem-Colombes

http://www.lepoint.fr/images/2013/03/17/modem-bayrou-1194428-jpg_1065708.JPG

Le président du MoDem, François Bayrou, a déclaré ce dimanche, sur RCJ (Radio de la communauté juive) à propos de la situation économique et sociale qu'il y a "un crash au ralenti dans tous les aspects de la vie du pays". "C'est un crash au ralenti qui se mesure dans tous les aspects de la vie du pays : l'intégration, l'immigration, la sécurité, la précarité", a-t-il déclaré. "Ça fait quinze ans qu'on glisse sur une pente qui est une pente désastreuse. Les décisions n'ont pas été prises", a-t-il souligné, ajoutant que "les forces de la France ne sont pas mobilisées comme elles devraient l'être".

"Vous aurez beau couper dans tous les sens dans les dépenses, si vous ne créez pas de richesses, les coupes ne suffiront jamais. Ce qui manque, c'est le volet, pourtant annoncé au mois de novembre, de mobilisation de l'ensemble des forces du pays pour que nous devenions le pays créatif que nous n'aurions jamais dû cesser d'être", a-t-il lancé. Il a fustigé "la démagogie" qui domine la politique. "Je me suis opposé pendant toute la campagne électorale en disant que le programme économique du PS était insoutenable", a-t-il assuré.

Le diagnostic exposé dimanche par M. Bayrou est le même qu'il développe dans son dernier essai, "De la vérité en politique" paru cette semaine. Il juge que les illusions vendues pendant les campagnes présidentielles engagent ensuite le vainqueur, l'empêchent de prendre les décisions nécessaires et minent la confiance des citoyens.

Son remède : "La vérité dite au peuple et partagée avec le peuple" qui "est la clef de tout redressement", et la proportionnelle pour favoriser le pluralisme. "Si les dirigeants ne prennent pas conscience de cette urgence, les citoyens renverseront la table en se tournant vers les extrêmes", prévient-il.

 

Privé de mandat national, à la tête d'un parti exsangue, François Bayrou tente toujours d'influer sur le débat politique et prône un dialogue direct avec les Français, en attendant un éventuel rebond. "Je leur dis ce que je crois essentiel sur la voie à suivre et les chimères qu'il faut écarter, a-t-il expliqué à l'AFP. Au fond, c'est la vocation politique à son plus haut. Après, il y a l'exercice du pouvoir mais le pouvoir impuissant ne m'intéresse pas".

 

(c) AFP

Lire la suite

Bayrou à #ONPC

16 Mars 2013, 09:00am

Publié par MoDem-Colombes

http://bayrou.fr/media/Articles/thumbnail/main_article-Fran__ois_Bayrou-09.jpg

 

Laurent Ruqier reçoit ce soir François Bayrou dans son émission on n'est pas couché (pour le livre « De la vérité en politique » chez Plon),

Autres invités :

Philippe Labro (pour le livre « Le flûtiste invisible » chez Gallimard),

Patrick Sébastien (pour son livre « Comme un poisson dans l’herbe » chez XO Editions),

Christian Chesnot et Georges Malbrunot (pour le livre « Les secrets du coffre-fort » chez Michel Lafon) ;

et

Michèle Laroque (pour son spectacle « Ils se re-aiment »

 

On n'est pas couché

France 2

Vers 23h00

 

Zapping : Bayrou imite Giscard : http://modem-colombes.over-blog.com/article-14594607.html


Lire la suite

De la vérité en politique : la préface

15 Mars 2013, 00:00am

Publié par MoDem-Colombes

http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/Images_Produits/FR/fnac.com/ZoomPE/7/1/2/9782259220217.jpg

En avant première : préface du nouveau livre de François Bayrou, De la vérité en politique


Aujourd'hui sort en librairie le nouveau livre de François Bayrou : De la vérité en politique(éditions Plon). 

Les premiers commentateurs (Le Point, Marianne, Canal+, France Inter) ont déjà souligné la force de cette réflexion qui fait de la recherche de la vérité des faits, partagée avec le peuple citoyen, la clé de toute vraie réforme et de tout redressement. 

Au centre de ce livre, les figures du "parti de la vérité", en particulier Pierre Mendès France et Raymond Barre, l'élection présidentielle de 2012, les raisons du choix de François Bayrou pour le deuxième tour, et les trois lignes directrices du redressement (politique d'urgence pour soutenir les entreprises et les chercheurs, réforme de l'État, autorité politique sur la zone euro). 

Le texte de la Préface du nouveau livre de François Bayrou


Lire la suite

Bayrou déplore «l'impuissance» à réformer

13 Mars 2013, 21:30pm

Publié par MoDem-Colombes

http://www.mouvementdemocrate.fr/actualites/images/portrait-bayrou/bayrou17.jpg

 

François Bayrou est l'invité de RTL, ce jeudi à 18h30 et est interviewé dans l'hebdomadaire Le Point paraissant ce jeudi.

------------------------------

Dans son dernier essai, "De la vérité en politique" à paraître jeudi (Plon), le leader centriste livre son analyse sur ce qu'il considère être une "impuissance" française à réformer.

 

«La thèse de ce livre est que la vérité dite au peuple, partagée avec le peuple des citoyens est la clé de tout redressement», écrit-il dès les toutes premières pages, diffusées à la presse ce mercredi. Or, et le leader centriste le martèle, cette vérité manque cruellement. «Si les dirigeants ne prennent pas conscience de cette urgence, les citoyens renverseront la table en se tournant vers les extrêmes», prévient-il.


En cause, selon lui, «notre système politique» qui «a conduit les gouvernants à préférer les succès électoraux à court terme, ou la tranquillité, à la franchise des politiques tranchées». Celui qui fut trois fois candidat à l'élection présidentielle ne mâche pas ses mots quand il évoque le «vice de son système politique, fondé sur une pratique généralisée du mensonge, du bluff, de l'abêtissement collectif du bipartisme et du déni de réalité».

Son constat est sombre. En ces «temps menaçants» où la «réalité s'est imposée» (NDLR : croissance en berne, accroissement du déficit budgétaire), «la nouvelle étape» n'a rien de réjouissant : «La nation va découvrir qu'il n'existe aucun moyen d'éluder les réalités, au contraire de ce qu'elle avait cru, de ce qu'elle avait voulu croire, de ce qu'on lui avait fait croire, au cours de ce printemps trompeur, comme on le fait à chaque élection.» Et pourtant, assure François Bayrou, «je n'ai nullement un tempérament de Cassandre»...

 

(2) De la vérité en politique

(1) De la vérité en politique

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>