Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

colombes.fr ne répond partiellement plus !

31 Mai 2011, 12:46pm

Publié par MoDem-Colombes

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/thumb/0/0f/Logo_colombes.jpg/130px-Logo_colombes.jpg

Alerte infos : le site répond de nouveau totalement, 1/4h après la mise en ligne de ce billet !


Depuis une dizaine de jours maintenant, en tapant www.colombes.fr les internautes n'ont plus accès qu'à une page "Le site principal de la ville de Colombes est momentanément indisponible.  Suite à un incident technique majeur, le site de la ville est actuellement indisponible. Nous mettons tout en œuvre pour rétablir ce service dans les meilleurs ".

On peut malgré tout être étonné de la durée de la perturbation, laquelle semble indiquer une atteinte assez profonde du serveur.


Alors que s'est-il passé ?

 

- Le nom de domaine n'a pas été renouvelé ?

colombes.fr doit être renouvelé tous les 5 mai.  Il existe cependant une période de sécurité pendant laquelle le nom de domaine n'est pas supprimé définitivement.  La Ville dispose cependant d'une dizaine d'autres noms de domaine comme ville-colombes.fr, mairie-colombes.fr, ...

 

 

- Le webmestre est parti sans laisser les clés d'accès ?

Il se trouve que la Ville recherche depuis le 10 mai un webmestre éditorial : http://emploi.cap-com.org/annonce/10412/webmestre-editorial-at-ville-de-colombes/

 

- Un acte de malveillance a rendu le site inopérant ?

Un exploit qui pourrait coûter cher à son auteur.  Selon l'article 323-2 du code pénal, le fait d'entraver ou de fausser le fonctionnement d'un système de traitement automatisé de données est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende. 

 

- La cause la plus propable se situe chez l'hébergeur du serveur OVH 

Mais il reste à savoir pourquoi : panne des ordinateurs de l'hébergeur, contentieux avec l'hébergeur, transfert vers un autre hébergeur en cours ?

Le site colombes.fr accueille un millier de visiteurs par jour.
A suivre.

Bilan mi-mandat & PLU : les réunions publiques

30 Mai 2011, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

http://colombes.typepad.fr/bilan/bilan.jpg

Discussions et débats sont au programme dans les quartiers !

Pour le bilan à mi-mandat : 

  • Mardi 31 mai à 20h Quartiers Petite-Garenne et Vallées Réfectoire de l'école Lazare Carnot
  • Mardi 7 juin à 20h Quartiers du Centre-ville et Agent Sarre Gymnase de l'école Maintenon
  • Vendredi 17 juin à 20h Quartiers Charles-de-Gaulle et Gabriel Péri Gymnase Henri Dunant
  • Lundi 20 juin à 20h Quartiers Europe et Grèves Réfectoire de l'école de la Tour d'Auvergne
  • Mardi 28 juin à 20h Quartiers Fossés-Jean et Gare du Stade Gymnase des Fossés-Jean

et en ce qui concerne le Plan Local d'Urbanisme, après une première réunion de présentation aux habitants, qui s'est tenue le 4 mai dernier au Conservatoire de Musique et de Danse, trois autres rencontres sont programmées dans les quartiers :

 

le 9 juin à 19h30 à l'école Henri Martin (quartiers Estienne d'Orves 1 - Charles de Gaulle - Plateau/Grèves)

 le 16 juin à 19h30 à l'école Ambroise Paré (quartiers Europe - Centre - Petite Garenne - Vallées)

le 23 juin à 19h30 à l'école Victor Hugo (quartiers Stade - Agent Sarre - Fossés Jean)


 

Bilan mi-mandat : l'avis du groupe Centre et Démocrates

29 Mai 2011, 23:30pm

Publié par MoDem-Colombes

 

null

 

 

 

Tout allait changer ! L’insupportable « ère Gouéta », antisociale et corrompue allait laisser place à des lendemains qui chantent…

… et finalement la gauche s’est confortablement glissée dans les chaussons de la majorité précédente, devenant gestionnaire, oubliant sa revanche mais incapable de faire naître des projets ambitieux pour Colombes.

  

Le bilan de gestion est confortable : l’équipe en place a poursuivi la saine gestion de la dette et aidées par la conjoncture immobilière, les recettes de la ville se sont améliorées. On a donc pu financer plus, entre autres, le monde associatif, la culture et la sécurité (!) à Colombes.

 

Les projets initiés par l’équipe précédente ont été poursuivis et parfois améliorés (projets financés par l’ANRU, ZAC de la Marine….,). Les préemptions urbaines sont toujours aussi intenses, mais les préoccupations écologiques sont mieux intégrées.

 

Des « grands projets » ont été lancés, faisant l’objet d’une large et longue consultation de la population, exemples concrets de la « démocratie locale » retrouvée.

Mais ces initiatives heureuses tardent à se concrétiser dans le quotidien des Colombiens (agenda 21, Plan local d’Urbanisme…) ou finalement perdent leur substance à force de vouloir contenter tout le monde (Plan de déplacement Urbain).

 

« Jeunesse », « quartiers », « stationnement », « sécurité »…. Restent des thèmes en attente pour la seconde partie du mandat.

 

Enfin et surtout, on retiendra une incapacité à inscrire Colombes dans des projets dépassant la prochaine échéance électorale : échec du projet de grand stade du rugby à Colombes ; échec dans la définition du tracé du tramway T1 dans la ville ; échec de l’insertion de Colombes dans le projet «Grand Paris »…Ce ne sont pas des opérations de communication ou des pétitions organisées par la Mairie qui feront oublier ces échecs.

 

http://bilan.colombes.fr/

6ème Festival International du Banc Public

29 Mai 2011, 07:05am

Publié par MoDem-Colombes

http://www.annibal-lacave.com/lacave/uploads/images/bancs_publics/bancs%202011/CAVE%20BANCS%202011%20A2COMPRESS.jpg

21 spectacles de 5 minutes joués sur des Bancs Publics. Une centaine de représentations entre 16h et 18h30. 250 participants, de 6 à 85 ans. De la danse, du théâtre, du slam, de la musique, de la poésie...Le 6ème Festival International du Banc public se tiendra ce dimanche 29 mai de 16h à 19h sur le terrain d’évolution, à l’angle des rues Jules Ferry et Colbert.

Le Festival c’est :

- 21 bancs publics installés dans une cité, les Grêves à Colombes.

- 250 participants acteurs, enfants, jeunes, adultes, malades et personnel soignant de l’hôpital Louis Mourier.

- Une contrainte théâtrale : 5 mns pour raconter une histoire sur et autour du banc.

- Une contrainte dramaturgique : une écriture autour du thème de la citoyenneté et de la rencontre.

- L’imagination et les formes diverses au service de ce propos selon la personnalité de chaque artiste de la Cave à Théâtre en lien avec son partenaire (association, Centre Social, Service de la ville…)

- Une forme de théâtre de rue, le déambulatoire, une balade offerte au public dans la cité pour découvrir les univers des bancs construits au fur et à mesure de nos rendez-vous.

- Un rendez-vous depuis 6 ans, réunissant chaque fois plus de partenaires et de participants.

- Un projet d’artistes engagés dans une écriture dans la ville, soucieux du dialogue avec le public et une réflexion sur la place du théâtre dans notre monde.

- Une réponse aux émeutes de banlieue, à la mauvaise image des quartiers dans la presse et à la télévision

 

Colombes Stade : pas de train, faites la fête !

28 Mai 2011, 07:37am

Publié par MoDem-Colombes

http://www.horaires.tv/gares/Gare_du_Stade.jpg

Aujourd'hui (et demain), aucun train ne circulera entre Argenteuil et Asnières (travaux à Bois-Colombes).  La gare du Stade (et de Colombes Centre) n'est donc pas desservie.

Alors venez à la Fête du quartier sur la place de la gare du stade (place Facel Véga) de 12h00 à 19h00, avec barbecue, stands de jeux, fanfare, danses, goûter, apéritif, ...

Vous pouvez aussi aller faire un petit tour à deux pas de la Gare du Stade, au Centre Nature, exceptionnellement ouvert ce samedi après-midi.

C'est aussi la fête au Square Victor Basch, sur la Place Aragon et sur le terrain d'évolution des Grèves pour les quartiers Petit-Colombes Charles de Gaulle et Plateau Grèves Bord de Seine

et au square Edgar Quinet pour le quartier Europe.

PS : Avec la création d’un arc ouest qui ira de Nanterre-Préfecture à Saint-Denis-Pleyel, le supermétro passera  par Colombes (après 2025), mais pour le moment pas de positionnement précis : par la gare du Centre ou par la gare du Stade ?

 

Nouvelles délégations: 3 élus pour délester une élue!

26 Mai 2011, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

Un seul objectif pour la réorganisation à mi-mandat des délégations annoncée par le maire : délester Chantal Barthélémy-Ruiz, jusque-là Maire-Adjointe déléguée à la Vie Associative, aux Actions Internationales, aux Anciens Combattants, aux Relations avec les Cultes et aux Quartiers Sud.

Kamel Bouahloufa, Maire adjoint qui a récemment perdu sa délégation au sport (Philippe Pattier, nouvel adjoint au maire) mais reste délégué des Quartiers Nord Ouest ( L'énigme du 18ème Maire-Adjoint ), s'occupera aussi du jumelage et de la coopération décentralisée (c'était la délégation de Salem Belgourch sous la houlette de Chantal Barthélémy avant qu'il )

Kamel Essaïed, conseiller municipal délégué au nouvelles technologies, s'ocupera aussi des relations avec les cultes (jusque-là l'une des délégations de Chantal Barthélémy).

Pierre-Antoine Droniou, nouveau conseiller municipal (Un nouveau Conseiller Municipal) jusque-là sans délégation, devient chargé de la vie associative, auprès de Chantal Barthélémy qui reste donc Maire-Adjointe à la Vie associative et aux Anciens combattants, déléguée des Quartiers Sud.

L'élue retrouvera-t-elle le temps de reprendre son blog ? 

 

Le projet d'intercommunalité de la Boucle Nord

26 Mai 2011, 06:00am

Publié par MoDem-Colombes

interco.JPG

 

En résumé :

- La Garenne Colombes rejoint la Communauté d'Agglomération du Mont-Valérien (Rueil-Malmaison, Sursesnes, Nanterre).

- Clichy La Garenne et Saint Ouen ne sont pas retenues dans le projet de la Boucle Nord.

- Villeneuve-la-Garenne (ré)intègre la Boucle Nord.

La Boucle Nord devrait donc regrouper Colombes, Asnières, Bois-Colombes, Gennevilliers et Villeneuve-la-Garenne.

Mais il faut attendre l'avis des communes (au conseil municipal) et de la commission départementale de coopération intercommunale (CDCI).

 

Le 27 avril dernier, le Préfet des Hauts-de-Seine a procédé à l’installation de la commission départementale de coopération intercommunale (CDCI) qui compte pour le département des Hauts-de-Seine 53 membres titulaires : 21 représentants des communes, 21 représentants des établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre, 3 représentants des syndicats de communes et des syndicats mixtes, 5 représentants du Conseil général et 3 du Conseil régional : 

 

http://www.decentralisonsautrement.fr/wp-content/uploads/2011/05/Hauts-de-seine-CDCI.pdf


Les travaux de la CDCI visent à élaborer et à approuver un nouveau schéma départemental de coopération intercommunale (SDCI), conformément à la loi du 16 décembre 2010 sur la réforme des collectivités territoriales.

 

Après avis des communes, des 6 EPCI (Etablissements publics de coopération intercommunale) et des 28 syndicats communaux et intercommunaux, le schéma départemental de coopération intercommunale sera soumis à l’examen et au vote de la commission.


Le schéma départemental de coopération intercommunale sera arrêté, au plus tard, le 31 décembre 2011.

 

Le SDCI devra être ensuite mis en œuvre avant le 1er juin 2013.

 

Voici la partie concernant Colombes du projet de schéma départemental de coopération intercommunal (SDCI), élaboré par le préfet, dans le cadre d'une très large concertation avec les élus   :

 

Dans le secteur Nord, le schéma idéal crée une intercommunalité englobant toutes les communes situées au nord d’une ligne Suresnes/Rueil/Nanterre, et regroupant 14 communes du nord des Hauts-de-Seine. 

 

En effet, l’ensemble de ce territoire est fortement influencé par le quartier d’affaires de La Défense, qui diffuse un développement accéléré du secteur tertiaire vers les communes du nord de la boucle. 

 

Par ailleurs, c’est un territoire que le système de transport en rocade du Grand Paris Express va structurer et intégrer davantage dans les années qui viennent, avec l’implantation de plusieurs gares et des projets lourds d’aménagement.

 

Mais la constitution de cette grande intercommunalité n’est pas possible en une étape unique, dans le délai imparti par la loi pour réaliser le schéma car : 

- Il existe déjà sur ce territoire des  regroupements intercommunaux avec des communautés d’agglomération qui sont en train de se stabiliser et de s’ajuster (communautés d’agglomération du Mont-Valérien et de Seine-Défense).  

- Il existe dans ce secteur des communes qui sont actuellement dans des logiques inachevées : Clichy-la-Garenne, Levallois-Perret, Neuilly-sur-Seine. 

 

Les communes de la rive droite de la Seine (Neuilly-sur-Seine, Levallois-Perret, Clichy-la-Garenne) sont immédiatement limitrophes de Paris et sont séparées par la Seine de la boucle nord. Elles font référence à leur situation de proximité avec Paris et ne développent pas entre elles de projet de coopération. La commune de Neuilly-sur-Seine n'appartient qu’à un seul syndicat intercommunal dont le siège est dans les Hauts-de-Seine et ne présente pas de projet de coopération avec d'autres communes. La commune de Levallois-Perret n'appartient également qu’à un seul syndicat  intercommunal dont le siège est dans le département des Hauts-de-Seine et n'envisage pas de coopération avec les communes voisines. Enfin, Clichy-la-Garenne signale sa proximité avec Paris, ainsi que des liens anciens avec la ville de Saint-Ouen (93), et qui  se concrétisent notamment dans le syndicat intercommunal du CLIC de Clichy/Saint-Ouen, crée le 23 février 2009. 

 

Il est nécessaire de laisser du temps au temps, ce qui explique que ces communes ne sont pas retenues dans l’actuel du projet de SDCI.

 

Ce projet retient à l’échéance de réalisation du schéma : 

 

- l’extension du périmètre de la communauté d’agglomération du Mont-Valérien à la commune de La Garenne-Colombes. Cette adhésion s’inscrit bien en effet dans la logique du syndicat d’études et de projets des Deux Seine dont l’objet est d’élaborer un projet de développement territorial et d’aménagement dans le cadre du développement du pôle appuyé sur La Défense. Il portera à 243 860 le nombre d’habitants de la communauté d’agglomération du Mont-Valérien.

 

- et dans le cadre d’une démarche pragmatique procédant par étape, pour assurer la  transition vers la grande intercommunalité, la création d'une communauté  d'agglomération entre les communes d'Asnières-sur-Seine, Bois-Colombes, Colombes, Gennevilliers et Villeneuve-la-Garenne, soit 261 690 habitants. Entièrement situé dans la boucle nord de la Seine, ce territoire est géographiquement d'un seul tenant et ne  comporte pas d'enclave. Il se caractérise par une implantation ancienne d'activités industrielles et artisanales, qui se maintiennent autour du port de Gennevilliers, et qui évoluent sur toutes les communes de ce territoire vers des activités tertiaires, notamment commerciales. Ces communes ont entre elles des liens de syndicats intercommunaux spécifiques (syndicat des eaux de la presqu'île de Gennevilliers, SIFUREP, SYELOM...).  

 

http://www.hauts-de-seine.pref.gouv.fr/upl_dnl/0405/Projet%20SDCI%20+%203cartes.pdf

La tentation du populisme

24 Mai 2011, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

http://www.mouvementdemocrate.fr/actualites/images/photos-personnalites/rioux-giens.jpg

Nouvelle session de l'Université populaire 

ce mercredi 25 mai de 19h à 20h30
au siège du Mouvement Démocrate
133 bis, rue de l’Université, Paris 7e

Jean-Pierre Rioux, directeur de Vingtième Siècle. Revue d’histoire, auteur de Les Populismes, fera une conférence sur le thème :

La tentation du populisme

Le populisme, ce mot-valise, c’est « le peuple à l’inconditionnel ». Un peuple tenu pour sans foi ni loi et tout dévoué au leader charismatique. Tout d’horizon mondial d’un concept élastique mais inusable, et analyse de son application à la « politique du peuple » en France, des Sans-culottes ou Boulanger à Mélenchon, en passant par Poujade et Le Pen.

L’entrée est libre, et ouverte à tooute personne intéressée par le sujet. : confirmer votre présence à l'adresse suivante : universitepopulaire@lesdemocrates.fr

Colombes Blog Story (19)

23 Mai 2011, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

blog-story.jpg

 

Si le site de la ville http://www.colombes.fr/ ne répond plus depuis 3 jours, la toile colombienne ne cesse elle de s'étoffer :

 

Le Conseil Communal des Jeunes de Colombes relance un blog afin d'établir à nouveau un lien entre leurs actions et les jeunes de la ville :

http://blogccjcolombes.blogspot.com/

 

Le blog de l'antenne colombienne de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (ou LICRA) : 

 http://licracolombes.over-blog.com/

 

Le blog du bilan de mi-mandat de la majorité municipale, ou les éléments de programme qui ont été réalisés - ou pas !

http://bilan.colombes.fr/


Colombes Blog Story (18)


Une nouvelle maternité à Colombes

23 Mai 2011, 14:15pm

Publié par MoDem-Colombes

maternite.JPG

 

Après 5 ans de travaux, Nora BERRA, Secrétaire d’Etat chargée de la santé, inaugure ce lundi le Centre Femme-Mère-Enfant (FME) de l’hôpital Louis-Mourier de Colombes.

 

Globalement, le centre réunit trois services (gynécologie-obstétrique, néonatologie et pédiatrie), totalise 106 lits (68 en chambres individuelles classiques, 10 en réanimation néonatale, 14 en soins intensifs et 14 en néonatologie), 6 salles de naissances et 3 de pré-travail. Viennent également s'adosser un Centre de contraception et d'interruptions volontaire de grossesse (CCIVG), la Protection maternelle infantile (PMI), un centre de planification, ainsi que la 3e antenne d'Hospitalisation à domicile (HAD) pédiatrique de l'AP-HP.

 

Ce centre est le seul établissement public à offrir une maternité de type III à la population du nord des Hauts-de-Seine. 

 

Il desservira 13 communes, où l'on compte 12000 naissances par an.

Au-delà du suivi des grossesses à hauts risques et des grands prématurés, l’objectif du centre est de prendre en charge, pour le large territoire de santé du nord des Hauts-de-Seine, l’ensemble des problématiques gynécologiques de la femme (contraception, maternité, gynécologie) ainsi que celles de l’enfant, de la naissance à l’adolescence.

 

14h15 : une présentation du service par l’équipe médicale est organisée pour la presse

15h00 : arrivée de Nora BERRA, Secrétaire d’Etat chargée de la Santé

15h10 : inauguration

Discours (dans la salle de conférence - RdC Périnatalité) :

  • Mme Mireille FAUGERE, Directrice générale de l’AP-HP
  • M. le Pr Laurent MANDELBROT, Président du CCM, Chef du service de gynécologie-obstétrique
  • M. Philippe SARRE, Maire de Combes
  • Mme Nora BERRA, Secrétaire d’Etat chargée de la Santé

Dévoilement de la plaque par Mme Nora BERRA (la plaque sera posée sur un chevalet dans la salle)

16h00 : visite des nouveaux locaux

Visite commentée par l’architecte (cabinet Mas et Roux), le Pr MANDELBROT, Christophe KASSEL, Directeur des Hôpitaux Universitaires Paris Nord Val de Seine, et Gwénolee ABALAIN, Directrice de l’Hôpital Louis-Mourier :

  • Visite des urgences gynéco-obstétricales (RDC)
  • Visite du service de néonatalogie (1er étage)
  • Visite du service de gynéco-obstétrique (consultations au 1er étage puis hospitalisations au 2e étage)

  

Le coût total des travaux représente un investissement de 46 M (hors équipements)

Surface : 15000 m2

10 lits de réanimation néo-natale

 

14 lits de soins intensifs

14 lits de néonatalogie dont 4 lits mère-enfant (maman accompagnant le bébé ) et 4 lits

« kangourous » (maman hospitalisée avec le bébé) décentralisés en maternité

 

68 chambres individuelles de maternité (12 en gynécologie, 56 en obstétrique)

10 box de consultation

3 box d’urgences gynéco-obstétriques

6 salles de naissances

1 salle de réanimation bébé située à égale distance entre le bloc opératoire et les salles de

naissances

 

1 centre IVG

7 salles de bloc opératoire, dont 2 dédiées à la gynécologie-obstétrique

1 salle de surveillance post-interventionnelle de 12 places

1 stérilisation centrale plus grande et mise aux normes

1 biberonnerie centrale plus grande et mise aux normes

 

Parallèlement, les externes et internes en chirurgie dentaire du service d’odontologie de l’hôpital Louis Mourier entament ce jour une grève dans leurs locaux pour une durée indéterminée.

 

maternite2.JPG