Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Vers la fermeture de la Patinoire de Colombes ?

30 Avril 2010, 10:59am

Publié par MoDem-Colombes

 

Depuis son ouverture en 1973, la patinoire de Colombes a contribué à la renommée de la ville sur le plan international et national. Parlez de patinage sur glace français et votre interlocuteur citera automatiquement Colombes. Cette notoriété spontanée n’existerait pas sans la patinoire de Colombes, ou au prix d’une campagne institutionnelle onéreuse.

La fermeture de la patinoire de Colombes est aujourd’hui une éventualité sérieusement envisagée.

Ce haut lieu du sport français a formé et forme encore des champions, a permis également des rassemblements des meilleurs patineurs français par la fédération française des sports de glace ou encore une utilisation par tous les scolaires et centres de loisirs, tant de Colombes que des environs.
L’équipe Junior de ballet sur Glace est devenue vice-championne du monde de ballet sur glace en avril 2010, témoignant de la qualité de l’enseignement pratiqué. Ses entraîneurs passés et actuels ont toujours été reconnus par le monde du patinage et ont souvent permis de le faire évoluer.

Colombes, l’esprit sportif ? Abandon du stade Yves du Manoir, fermeture de la patinoire…
Le sport n’est-il pas une discipline assez noble ? Mens sana in corpore sano ! Un esprit sain dans un corps sain ! Aucun Secrétaire d’Etat aux Sports ne peut le contredire.

Toutes les alternatives sérieuses ont-elles été envisagées ? Toutes les solutions examinées ? Du développement avec la structure actuelle et un meilleur soutien de la région au contrat de délégation de gestion à une société privée moyennant une redevance à la mairie ? Des contacts avec des municipalités ayant connu les mêmes réflexions mais avec une issue permettant le maintien de leur patinoire ont-ils été noués ? Avant de prendre une décision, tous les avis ont-ils été pris, toutes les conséquences négatives en terme d’image véhiculée mesurées ?

La situation géographique de la patinoire ne permet pas de remplir les séances publiques ? N’en serait-il pas de même pour un bowling ou toute autre activité de loisir mercantile ? Y construire des logements sociaux, hors de la ville, reviendrait à créer un ghetto, contraire à l’esprit d’urbanisme social ?

Nous attendons aujourd’hui une réponse précise à toutes ces questions des élus concernés en vue de trouver des solutions satisfaisantes pour tous les Colombiens, les sportifs, les dirigeants et le personnel, les élus et les électeurs.

 

csgcolombes@yahoo.fr

Publié sur l'Espace Communautaire YOU du Parisien 

 

http://www.csgcolombes.eu/csgcolombe/Championnat-de-France-de-Ballet

 

Un groupe FaceBook contre la fermeture  de la patinoire de Colombes a été créé il y a moins d'une semaine (déjà plus de 300 membres).

 

http://blog.charlesham.info/post/2009/02/01/A-Colombes-les-sportifs-du-haut-niveau-ou-du-dimanche-ont-peur

 

Les horaires d'ouverture de la patinoire:

http://www.colombes.fr/fr/sports/installations-sportives/patinoire/index.html

 

Lors de la Cantonale partielle Colombes Nord-Ouest en mars 2009, les candidats du MoDem avaient dénoncé "Des équipements sportifs à l’abandon : l’avenir plus qu’incertain de la patinoire, la piscine olympique dégradée, la reconstruction du stade de rugby abandonnée !" et proposé d'"Investir enfin dans les équipements sportifs."
http://modem-colombes.over-blog.com/article-28597419.html

Actualités MoDem en Bref

29 Avril 2010, 10:31am

Publié par MoDem-Colombes

 

Cantonale partielle :

 

Félicitations à Christian Lasvigne, Vice-président du MoDem de l'Aube (10) élu dimanche 25 avril, conseiller général de l'Aube en remportant le second tour, sans étiquette, avec plus de 64% des voix.

 

-----

 

Retraites :

 François Bayrou, Marielle de Sarnez, Robert Rochefort, Jacqueline Gourault, Jean-Jacques Jégou, et Jean Luc Bennahmias auditionnent à partir d'aujourd'hui et jusqu'à mardi 4 mai les organisations syndicales représentatives des salariés et des employeurs à propos de la réforme des retraites : Force Ouvrière, CFDT, CGT, CGPME,  MEDEF.  Elles se poursuivront mardi par l’audition de la CFTC et dans les jours qui suivront avec les autres organisations représentatives.

 

----

 

 

XYNTHIA : 

Maire MoDem de l'Ile d'Aix, Alain Burnet a fait entendre une voix déterminée et courageuse pour défense son île, ses habitants et pour condamner un traitement aveugle par l'Etat au lieu d'une étude approfondie au cas par cas.  

http://www.mouvementdemocrate.fr/actualites/burnet-maire-tempete-xynthia-280410.html

 

----

 

Législatives au Royaume-Uni :

Il existe un espace politique au centre qui peut apporter de meilleures réponses aux problèmes économiques et sociaux très lourds qu'on constate à l'échelle nationale et européenne.

http://www.mouvementdemocrate.fr/medias/sarnez-lexpress-290410.html

 

----

 

Crise grecque :

"L’urgence est non seulement pour les Grecs mais aussi pour l’ensemble des peuples de l’Union"

http://www.mouvementdemocrate.fr/actualites/Rochefort-FranceInfo-CriseGrece-29042010.html

 

On ne peut abandonner l’agriculture à la simple loi aveugle du marché

28 Avril 2010, 09:17am

Publié par MoDem-Colombes

ALeqM5j-Yl7ZCtikcPMJlEoI4W6iecNN-A.jpg

Le Modem a adressé hier un message de solidarité aux agriculteurs français, en grève pour protester contre la politique agricole du gouvernement. "Après les éleveurs, les viticulteurs, les maraîchers, le secteur des grandes cultures manifeste à son tour sa colère et, plus grave encore son désespoir" a ainsi affirmé le secrétaire général du Modem, Marc Fesneau. En se prononçant en faveur d'une réforme de la politique agricole commune (PAC) européenne, il insiste sur "l'histoire agricole et alimentaire forte" de la France, qui demande selon lui une politique d'agriculture dissociable de "la simple loi aveugle du marché".

 

Marc Fesneau, Secrétaire Général du Mouvement Démocrate, s'est déclaré solidaire du mouvement des agriculteurs qui expriment aujourd'hui leurs inquiétudes en manifestant dans la capitale.

«Après les éleveurs, les viticulteurs, les maraîchers, le secteur des grandes cultures manifeste à son tour sa colère et, plus grave encore son désespoir » a déclaré Marc Fesneau.

«Cette crise est une crise de la dérégulation des marchés. C'est ce qui a entraîné des fluctuations de près du simple au triple du prix des céréales. C'est, aujourd'hui, la survie même de milliers d'exploitations agricoles que l'on croyaient solidement installées qui est en cause ».


Dans un pays comme le notre marqué par une histoire agricole et alimentaire forte, où un grand nombre de territoires ont été façonnés par l’activité agricole, on ne peut abandonner l’agriculture à la simple loi aveugle du marché.

Dans un contexte où les crises alimentaires se multiplient ces dernières années à travers le Monde, la France et l’Europe doivent se donner les moyens d’assurer un revenu juste pour les exploitants agricoles, de conduire la transformation de notre agriculture vers un modèle durable et plus respectueux de l’environnement et enfin de construire un modèle de production agricole respectueux et équilibrés avec les pays de sud afin que ceux-ci puissent garantir leur propre subsistance.

«Ce qui est en jeu ici c’est la question de notre modèle agricole, d’un certain modèle économique français et européen».

La PAC qu’il conviendra de réformer doit garder ce qui a fondé sa création.

Par ailleurs, le gouvernement doit profiter de la présidence française du G20 pour obtenir des grands dirigeants de ce monde une protection particulière du marché mondial des produits agricoles contre les spéculations excessives et la fluctuation déraisonnable des cours. C’est l’un des rôles que doit assumer la France dans le concert des Nations».

Il ne suffit pas de dire que l’on aime l’agriculture ou de dire, il faut désormais agir et faire, c’est une urgence vitale pour des milliers d’hommes et de femmes qui ne ménagent pas leur peine et ne demandent qu’à vivre de leur travail».
  

Colombes en foot

27 Avril 2010, 10:33am

Publié par MoDem-Colombes

 

Instaurés depuis 6 ans par le Président de l'Etoile Sportive Colombienne - Football, et depuis quelques années en partenariat avec Colombes Habitat Public, les stages "Colombes en foot" organisés pendant les vacances scolaires (sauf Noël) , ne cessent de franchir des paliers depuis leur lancement.

 

Ainsi, le nombre de stagiaires a atteint cette année un record avec 118 stagiaires pour la première semaine de vacances de Pâques.

 

Jeudi dernier, les stagiaires ont eu la joie de passer une journée exceptionnelle au Stade de France.

  

L'Étoile Sportive Colombienne -Football, club sportif fondé en 1894, a plus de 700 adhérents

 

http://www.escolombienne.com/colombes-en-foot-au-stade-de-france

L'espace politique du Centre ferait jeu égal avec l'UMP et le PS

26 Avril 2010, 14:05pm

Publié par MoDem-Colombes

A deux ans de l'élection présidentielle, l’Ifop a réalisé pour la Lettre de l'opinion une enquête d’intentions de vote

 

• Nathalie Arthaud, candidate de Lutte Ouvrière 1
• Olivier Besancenot, candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste 3
• Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de Gauche 6
• Martine Aubry, candidate du Parti Socialiste 25
• Cécile Duflot, candidate d’Europe Ecologie 8
• François Bayrou, candidat du Modem 7
• Dominique de Villepin 7
• Jean-Louis Borloo 3
• Nicolas Sarkozy, candidat de l’UMP 25
• Nicolas Dupont-Aignan, candidat de Debout la République 2
• Marine Le Pen, candidate du Front National 13

 

Ainsi, le président Nicolas Sarkozy, la première secrétaire du Parti socialiste, Martine Aubry, feraient jeu égal au premier tour de la présidentielle de 2012 avec chacun 25% des intentions de vote, l'espace politique du centre préempté par les candidatures de Cécile Duflot (8%), François Bayrou (7%), Dominique de Villepin (7%) et Jean-Louiis Borloo (3%) totalisant aussi 25%.

 

 

http://www.ifop.fr/media/poll/1140-1-study_file.pdf

 

En Angleterre aussi les électeurs ne sont pas condamnés au choix entre la droite et la gauche

25 Avril 2010, 07:32am

Publié par MoDem-Colombes

 

 

François Bayrou est revenu sur le succès de Nick Clegg, l'indépendance de sa démarche et le renversement majeur que représente le succès des Libéraux Démocrates outre manche. François Bayrou est revenu sur son amitié et son estime pour le leader britannique. Retrouvez l'interview du président du Mouvement Démocrate et la vidéo de la dernière rencontre entre François Bayrou et Nick Clegg

Question : Vous connaissez bien Nick Clegg, nouvelle star des sondages britanniques. Que pouvez-vous en dire ?

Réponse : Je connais Nick Clegg depuis des années. Il a été membre du parlement européen et nous avions travaillé ensemble lorsqu'il s'est présenté à la présidence du Libdem, il y a deux ans. Il a participé à nos universités d'été, nous sommes dans une alliance, une amitié. C'est un homme ouvert, un européen convaincu qui parle plusieurs langues, dont le français. Il a des idées, du courage. Il n'hésite pas à affronter les deux autres partis pour créer un espace politique au centre. Il est centre-gauche sur les questions de société et centre-droit en économie. Il croit à la liberté de l'économie mais pense qu'on a nécessairement besoin de social, de service public et accorde une priorité à l'Education.

Q: Que pensez-vous de sa percée dans les sondages ?

R: C'est un renversement électoral très fort montrant que, contrairement à ce que tout le monde racontait, le peuple britannique cherche moins à donner le pouvoir aux conservateurs qu'à trouver une voie politique nouvelle après les difficultés que rencontrent les travaillistes. Nick Clegg a défendu l'idée qu'il ne fallait pas forcement choisir entre la droite et la gauche. Et d'un coup, par sa présence sur l'écran, les Britanniques ont compris que cette voie existait. Ce qui a fondé la force des libdem, c'est l'indépendance absolue. Les conservateurs leur ont offert de faire une alliance électorale et de constituer un gouvernement ensemble et Clegg a refusé de s'engager dans cette alliance en leur disant notre projet n'est pas le même .

Q: Nick Clegg tient le même discours que vous sur un centre indépendant. Pourquoi la sauce prend-t-elle en Angleterre et pas en France ?

R: "Elle a pris à la présidentielle de 2007 et personne n'aurait dit, il y a encore quelques jours, qu'elle prendrait outre-manche. Pendant des années en France, on a raconté que la Grande-Bretagne était l'exemple même du pays avec deux partis, conservateur et travailliste, et je rappelais qu'il y en avait trois, mais que la loi électorale condamnait le centre à être dans une situation difficile.
Quand les électeurs sont placés devant le choix crucial de savoir quelle direction leur pays doit suivre, ils comprennent qu'ils ne sont pas condamnés au choix entre la droite et la gauche. L'exemple de Clegg montre à beaucoup d'électeurs en Europe et en France que le paysage politique doit nécessairement changer.


Il y a quelques mois François Bayrou s'était rendu à Londres à la rencontre de la communauté francophone, de Nick Clegg et des responsables Libéraux Démocrates : Retrouvez ici le compte-rendu de cette rencontre.

 

7 Expos à ne pas manquer à Colombes

23 Avril 2010, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

 

 

Expo : Estampes et dé-collages d'Asger Jorn

Musée municipal d'art et d'histoire 

Jusqu'au 17 juillet, du mercredi au samedi de 14h-18h

 

Asper Jorn installa son premier « vrai » atelier à Colombes de 1969 à 1973. 60 estampes qu’il travailla dans l’atelier Clot (Paris) avec Peter Bramsen, sont exposées, accompagnées de « dé-collages » provenant de la Galerie Ariel (Paris).
Le danois Asger Jorn (1914 -1973) est mondialement reconnu comme une des plus grandes figures de l’art du XXe siècle. Formé auprès de Fernand Léger, collaborateur de Le Corbusier pour le décor du Pavillon des Temps nouveaux de l’Exposition Universelle de 1937, il contribue à la réalisation d’un grand tableau pour le Palais de la Découverte.
De retour en France à l’issue de la Seconde guerre mondiale, il fréquente les «surréalistes révolutionnaires » et fonde avec Appel, Corneille, Dotremont, le mouvement COBRA (1948-1954) où il rencontrera Alechinsky.  Il participe ensuite activement à l’Internationale situationniste avec l’écrivain cinéaste Guy Debord.


Expo : Hors les Murs

Avant-Seine

jusqu'au 18 juin, lun à ven de 12h à 19h. sam de 10h à 17h 

 

L'exposition présente le travail de trois jeunes photographes : Thomas Jorion, Julien Lombardi et Maria Letizia Piantoni.


 

Expo : Eclats Champêtres

Grande Salle du Centre Nature

jusqu'au 30 avril, du lundi au vendredi, de 9h à 17h et le samedi matin de 10h à 13h

 

Exposition photo, dédiée à Dame Nature, Fleurs sauvages, insectes, herbes folles, à sa manière la nature nous parle. Un langage silencieux que dévoilent ces photos.
Au détour des balades d'une colombienne, Catherine Orard, la nature s'est prêtée à quelques séances photos...

 

 

Expo : Madagascar : une grande île, une biodiversité unique

Wagon de la Coulée Verte

jusqu'au 30 avril

3 colombiens : Laurent Thibedore, Catherine et Pierre Richard présentent les différentes facettes de cette île-continent : lémuriens, caméléons, orchidées, baobabs, paysages uniques et instantanés de vie.

 

Expo : PLU 

Hall de l’Hôtel de Ville

jusqu'au 7 mai

 

Exposition consacrée aux travaux du Plan Local d’Urbanisme (PLU), futur document d'urbanisme, qui apportera des réponses aux enjeux de développement du territoire.
Chacun pourra s’exprimer sur le Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) en inscrivant ses remarques sur le registre de concertation mis à disposition à l’accueil de la mairie

 

 

Expo : Colombes, Coeurs de Quartiers 

Bibliothèque Jacques Prévert

jusqu'au 15 mai

Expo Photos : les meilleurs photos du concours organisé durant l'été dernier par le Musée d'Art et d'Histoire sur le thème des Quartiers de Colombes


Expo : Papier en scène

Salon de Thé l'Esperluette (36, rue des Vallées) 

Jusqu'au 31 mai

 

Le papier, du plus rare au plus ordinaire, est la matière de prédilection de Ferri Garcès.

Sa sensibilité pour l’harmonie entre matière et couleur l’a amenée à élaborer une technique inédite et créer des pièces uniques sous forme de panneaux muraux. Le résultat séduit par sa texture et la profondeur de ses couleurs.

Ferri Garcès vit et travaille en région parisienne.

 

 

 

La réforme des retraites : Bayrou favorable à une taxation des revenus financiers

23 Avril 2010, 08:08am

Publié par MoDem-Colombes

eric woerth

 

François Bayrou, accompagné de Marielle de Sarnez, de Jean-Marie Vanlerenberghe et de Robert Rochefort, a été le premier responsable politique a être reçu hier jeudi par le Ministre du Travail.


Le président du MoDem François Bayrou, reçu jeudi par Eric Woerth, a fait valoir auprès du ministre du Travail que la réforme des retraites était "urgente et inéluctable", mais qu'elle ne servirait à "rien" sans une politique "offensive" de l'emploi.


Le président du Mouvement Démocrate a mis en garde jeudi le gouvernement contre un risque de guerre sociale si la réforme des retraites n'était pas menée à bien, le poids financier que devront supporter les actifs devenant rapidement insupportable."Il faudra toucher à cette question nombre d'actifs nombre de retraités", a dit François Bayrou. "Après, la question de savoir si on touche à l'âge légal ou simplement à la durée des cotisations, c'est une question que nous avons laissée ouverte."

François Bayrou a rappelé que le Mouvement Démocrate jugeait la réforme des retraites comme indispensable, nécessaire et vitale « On ne peut pas accepter le risque de la guerre sociale entre les plus âgés et les plus jeunes qui se dessine si on ne fait rien » a déclaré François Bayrou

"Si l'on ne fait rien, dans 4 ans il faudra trouver 40 mds par an pour payer les retraites, ce qui contribue à mettre en péril le système par répartition",
La réforme devra aussi nécessairement permettre de dégager des ressources nouvelles, a ajouté François Bayrou, et "il n'est pas imaginable" qu'elles ne soient pas trouvées sur des revenus qui participent peu, en particulier les revenus financiers.

 

Il a défendu auprès du ministre « le système de retraite à points ». Il a aussi jugé « impensable de faire peser les ressources sur les seuls salariés ». Selon lui, « les revenus financiers et les stock-options doivent évidemment être concernés par l'effort partagé ». Enfin, ces mesures immédiates, a expliqué François Bayrou, doivent inclure une « revalorisation des petites pensions » et la prise en compte, en matière d'emploi des seniors, de la « pénibilité et de l'espérance de vie pour les métiers considérés ».

 

Bayrou sort de sa retraite

 

Robert Rochefort expose les premiers grands enjeux de la réforme des retraites

 

 

Journée Mondiale de la Terre

22 Avril 2010, 07:35am

Publié par MoDem-Colombes

 

Née aux Etats-Unis en 1970 pour inciter les étudiants à mettre sur pied des projets de sensibilisation à l'environnement, la Journée de la Terre est devenue en 40 ans au travers de 184 pays, un véritable levier pour les enjeux environnementaux globaux dont l’impact mondial ne cesse d’augmenter. L’objectif 2010 pour Earth Day Network est d’atteindre un milliard d’actions vertes à travers la planète, faisant ainsi de la Journée de la Terre l’événement le plus célébré dans le monde... sauf en France... ou presque : 

 

Pour célébrer la 40ème Journée Mondiale de la Terre, la Chaîne de Télévision Gulli organise un grand rassemblement ce jeudi 22 avril 2010 à 10H00 à la Prairie du Triangle de la Villette.

 

Les enfants, leurs parents et leur famille (20 000 personnes attendues) sont invités à se regrouper pour former tous ensemble un immense arbre humain et ainsi sensibiliser le grand public aux problèmes liés à l'environnement.

 

1 personne présente = 1 arbre planté

 

Egalement Orange s’associe avec Emmaüs et le WWF pour une opération de recyclage des portables.

Samedi 24, à New York, 20 000 arbres seront plantés dans 16 parcs de la ville

  

http://www.earthday.org/

 

Mais chacun peut faire tous les jours un petit geste pour la terre :   

http://www.melty.fr/earth-day-les-7-bonnes-resolutions-a-pre-actu32361.html

 

Bayrou sort de sa retraite

21 Avril 2010, 20:56pm

Publié par MoDem-Colombes

 

François Bayrou sera reçu jeudi 22 avril par le ministre du Travail Eric Woerth pour présenter les idées du Mouvement Démocrate sur la réforme des retraites.

 

En effet, après les syndicats et les représentants des fonctionnaires, le ministre du travail recoit les patrons des grands partis politiques.

Jeudi 22 avril : François Bayrou (MoDem)

Mercredi 28 avril : Martine Aubry (PS)

Vendredi 30 avril :Jean-Marie Le Pen (FN) ; Marie-George Buffet (PCF)

Lundi 3 mai : Jean-Luc Mélenchon (Parti de Gauche)

Mardi 4 mai : Jean-Michel Baylet (Radicaux de Gauche)

Jeudi 6 mai : Xavier Bertrand ('UMP)

Lundi 10 mai : Hervé Morin (Nouveau Centre)

? : Cécile Duflot (les Verts) ; Philippe de Villiers (Mouvement pour la France).

 

Que dit le projet du MoDem sur les retraites ?

 

Pérenniser le système des retraites par répartition

 

Les déficits s’accumulent et les réformes des années passées n’ont pas été efficaces.

 

Pour nous, la pérennité de notre système passe par la constitution  d’un système par points. Chaque  citoyen aura acquis au cours de sa vie  un certain nombre de droits, différents  selon les cas, selon la durée, la pénibilité  du travail... A partir de ces droits, chacun décidera lui-même de l’âge de  départ à la retraite et donc du montant de cette retraite.

 

La gestion des emplois pénibles mérite  une attention particulière. Nous ne pouvons, en tant que démocrates, nous satisfaire de départs prématurés à la retraite pour ceux qui exercent des métiers aboutissant à la réduction de leur espérance de vie. C’est en amont que l’on doit réformer les choses. Bien sûr, la priorité absolue est de réduire la pénibilité professionnelle. Au-delà, on doit envisager que ceux qui sont exposés à des métiers pénibles ne le soient que

pendant une période limitée. Ils doivent ensuite être réorientés vers d’autres emplois.

 

La réforme des retraites est également liée à celle du travail. Tant qu’il apparaîtra peu épanouissant à un très grand nombre de salariés et de fonctionnaires,  quitter leur emploi le plus vite possible restera la seule aspiration des quinquagénaires. Nous devons rendre possibles des formes d’exercice de  l’activité professionnelle extrêmement souples, à temps partiel,  avec des interruptions sabbatiques, en cumul d’activités… le retrait de la vie active doit pouvoir se faire progressivement pour ceux qui le  souhaitent. C’est la seule façon d’encourager des carrières plus longues donc des recettes supplémentaires pour les  caisses de retraite.