Le Blog du MoDem de Colombes

En Avant la Solidarité !

31 Janvier 2008, 00:02am

Publié par MoDem-Colombes

J-38  
Un accompagnement solidaire et respectueux
  

    Ouvrir une nouvelle crèche au Centre-Ville, seul quartier encore dépourvu.

    Proposer une allocation forfaitaire de garde à domicile pour tous les parents.

    Créer une nouvelle maison de retraite municipale pour les personnes âgées fragiles ne pouvant plus rester à domicile.

    Proposer un bain, une laverie et des repas chauds pour les SDF.

    Créer des projets de coopération avec des communes de pays francophones en développement.

    Inventer de nouveaux jumelages scolaires et culturels.

"La solidarité, ce n'est pas de l'assistanat, c'est le respect.  C'est en respectant les plus fragiles que la collectivité assure son rôle d'équilibre.  Voilà notre mission."

IMG_9358.JPG















Bernadette Samama
51 ans
Comptable
ex-maire-adjoint petite enfance et personnes retraitées
Europe

Quelques idées concrètes extraites de notre Projet
"En avant Colombes !"

En Avant la Culture !

30 Janvier 2008, 00:02am

Publié par MoDem-Colombes

J-39  
Une offre culturelle audacieuse et éducative
  

    Ouvrir une médiathèque centrale et 3 médiathèques de quartier (Vallées, Fossés-Jean et Petit-Colombes) pour assurer une véritable couverture culturelle de toute la ville.

    Proposer un réseau Wi-Fi gratuit et immédiatement accessible dans les équipements publics.

    Implanter des réseaux de fibres optiques dès 2009.

    Créer une carte Pass'Culture gratuite pour tous les jeunes colombiens jusqu'à 25 ans.

    Aménager des ateliers d'artistes pour intégrer l'art contemporain au centre de notre ville.

    Rouvrir Le Cadran pour aménager un nouvel espace public de musique live moderne et insonorisé.

"Une offre culturelle étendue, pour tous, développée et mieux connue, c'est notre projet.  Avec, comme priorité, la promotion de la lecture et du théâtre comme outils éducatifs."

IMG_9361.JPG

 











Layane Chawaf
48 ans
Attachée commerciale
Europe

Quelques idées concrètes extraites de notre Projet
"En avant Colombes !"

Un débat public entre les candidats

29 Janvier 2008, 13:32pm

Publié par MoDem-Colombes

COMMUNIQUE DE PRESSE
JANVIER 2008

Un débat public entre les candidats (Suite)

Laurent TRUPIN regrette le refus de Nicole GOUETA d’organiser et de participer au débat.

Depuis des semaines, les Colombiens/nes, relayés par une majorité de blogs citoyens, réclamaient un débat public entre les têtes de listes aux élections municipales.

Ce débat, Laurent TRUPIN avait été le premier à l’accepter, suivi par Philippe SARRE, candidat socialiste et par le représentant de la liste de Gauche citoyenne.

En définitif, tous les candidats avaient accepté sauf un !

Rama Yade, interrogée à ce sujet sur le marché central de Colombes le 20 janvier dernier, avait accepté l’idée en précisant que débattre était toujours une bonne façon de faire avancer la  démocratie.

Aujourd’hui, Nicole GOUETA refuse formellement d’y participer, arguant, faussement, de l’impossibilité de tenir un rassemblement en mairie en période électorale. 

Laurent TRUPIN regrette ce refus qui illustre l'absence de dialogue, de discussion et de concertation que les Colombiens reproche avec raison au maire sortant.

Prochains Cafés Démocrates

29 Janvier 2008, 13:16pm

Publié par MoDem-Colombes

IMG340-1-.JPG

Des Cafés Démocrates sont organisés dans les différents "Villages" de Colombes par François Goett et Jean-Pascal Doualla.

Après Les Vallées le 16 janvier et  les Fossés-Jean le 18 janvier derniers, les prochains se tiendront :
 
- PETITE GARENNE : mercredi 30 janvier 20h30 - 21h30 ;  à l'angle rue du Commerce/rue d'Estienne d'Orves
 
- PETIT COLOMBES-GREVES : jeudi 31 janvier 20h30 - 21h30 Bar du Marché 454 rue Gabriel Péri
 
A cette occasion, Laurent Trupin rencontrera les habitants des quartiers pour dialoguer, présenter le programme "En avant Colombes" et entendre les habitants sur les différents problèmes qu'ils rencontrent.
 
Retrouvez ici le plan des 7 villages de Colombes.

Débat d'Orientation Budgétaire

29 Janvier 2008, 11:53am

Publié par MoDem-Colombes

Intervention de Bruno GOUALLOU, Président du Groupe « Mieux Vivre à Colombes » - Adjoint au Maire à l’Enfance et à la Jeunesse
 
Conseil Municipal du 24/01/2008
 
Mon collègue a présenté avec une telle clarté les données chiffrées de l’amélioration de la situation financière de la ville, qu’il faudrait être d’une singulière mauvaise foi pour ne pas reconnaître que la future majorité qui sortira des urnes dans moins de 2 mois, sera dans une toute autre situation que celle qui était la notre en 2001.
 
Et même si tous les colombiens ont joué, à leur corps défendant, par leur forte contribution, un rôle décisif dans ce retour à une meilleure gestion municipale, il faut se féliciter que  cet effort commun ait permis, année après année le redressement de la ville et sa modernisation : pas à pas, Colombes remonte ainsi en 1ère division des villes des Hauts de Seine.
 
Je voudrais quant à moi articuler mon intervention autour de 2 sujets : 
-    notre responsabilité d’élus locaux dans la crise du pouvoir d’achat des ménages aujourd’hui.
-    la nécessité de limiter les dépenses de fonctionnement pour favoriser l’investissement en faveur des grands équipements.
 
L’année 2008 va être absolument catastrophique sur le plan de la croissance et du pouvoir d’achat des ménages.
 
La crise financière, le renchérissement du coût de toutes les matières premières et principalement des combustibles fossiles, vont rendre le crédit plus cher et plus rare et induire un alourdissement supplémentaire des dépenses contraintes des ménages : le gaz, le fuel, l’essence sont de plus en plus chers, mais aussi tous les produits qu’il faut fabriquer et transporter, comme les denrées alimentaires.
En même temps les loyers ont augmenté et compte tenu de l’évolution des prix de l’immobilier, l’endettement des acquéreurs de logements n’a jamais été aussi élevé.
Les dépenses contraintes atteignent des niveaux jamais vus depuis 40 ans !
Mais à ces caractéristiques partagées par la plupart des pays occidentaux, la France ajoute des critères qui lui sont propres et qui vont encore exacerber la crise et rendre plus difficile la vie quotidienne des ménages. 
-    Le niveau insupportable de la dépense publique se traduit par des charges fiscales, des taxes de toutes sortes qui sont une spécialité nationale et qui amputent  les revenus,  et qui limite à un très faible niveau la capacité d’investissement des collectivités, en particulier celui de l’Etat. (5%) 
-    Le niveau élevé du coût du travail limite la possibilité pour les entreprises de distribuer davantage de pouvoir d’achat.
 
Dans un tel contexte, en tant qu’élus nous avons une véritable responsabilité car la fiscalité locale joue un rôle important, compte tenu de poids auquel elle est arrivée, dans le revenu des ménages.
 
Pour certaines familles qui ne sont pas assujettise à l’impôt sur le revenu, c’est même la seule contribution directe qu’elles paient.
 
Son niveau n’est donc pas neutre dans le pouvoir d’achat local et il est de notre devoir de tout mettre en œuvre pour maîtriser, voire réduire dans la continuité et pas seulement aux moments des échéances électorales, le poids de la fiscalité.
 
Nous n’y arriverons que si nous sommes capables d’engager une vraie réflexion sur les limites, sur le périmètre de l’action municipale.
Quelles responsabilités devons nous exercer ? Pour quels objectifs ? Avec quels moyens ?
 
Concentrer nos ressources sur des objectifs prioritaires, maîtriser les moyens, en particulier humains, que nous y affectons,  est probablement la seule façon de réguler la pression fiscale sur le long terme.
 
Car la tentation est grande, face à l’incapacité de l’Etat, d’empiler sans cesse les services, les activités, les projets …
Nous devons mesurer la valeur de chaque action, prioriser, limiter nos tentations de vouloir tout faire, tout le temps, partout.
 
Face à cette nécessaire maîtrise de la fiscalité, nous devons pourtant – et ce sera le 2ème point de mon intervention – maintenir un niveau élevé d’investissement et pour au moins cinq raisons principales : 
-    de nombreux équipements publics, bâtiments administratifs, écoles, malgré la liste impressionnante des réalisations de ces 7 dernières années, sont encore en piteux états : il faut envisager selon nous  la construction d’un grand  bâtiment tertiaire, susceptible de regrouper (à l’exception des services techniques), la quasi-totalité des services de la ville aujourd’hui dispersés dans des bâtiments de médiocres qualité et il faut aussi rénover ou reconstruire les écoles Victor Hugo Maternelle, Jean Jacques Rousseau Maternelle, Denis Papin Maternelle, Hoche Elémentaire. 
-    l’ensemble des bâtiments de la ville doivent être mis au norme des objectifs de consommation d’énergie an/m² du Grenelle de l’environnement ce qui permettra à moyen – long terme de substantielles économies et même un retour sur investissement. 
-    la population de la ville augmente fortement ; ce signe évident de vitalité suppose en contrepartie une augmentation des services et un redimensionnement des équipements, voire des équipements neufs qu’il faut anticiper ! 
-    les 3 projets de rénovation urbaine coûteront plus cher que cela n’est prévu : cela n’a rien d’anormal puisqu’il en est ainsi de tout projet de grande ampleur. 
-    des équipements comme des médiathèques de quartier font actuellement cruellement défaut. 

A bien des égards, Colombes est un désert culturel et certains quartiers sont totalement dépourvus.  
Alors, mes chers collègues, entre l’indispensable et durable maîtrise de nos dépenses d’une part et la nécessité de poursuivre l’effort entrepris de modernisation de la ville, comment pouvons nous faire ? 
Et bien d’abord, je crois qu’il n’y a pas de recette miracle. 
Mais simplement un constant et patient effort de lucidité sur l’opportunité des dépenses engagées, en particulier celles de personnel, qui ont beaucoup trop augmenté ces dernières années. 
Ensuite, je le crois profondément, nous ne pourrons envisager l’avenir, si majorité et opposition perpétuent les mêmes rituels d’agressivité réciproque, d’irrespect et d’autisme. 
Les enjeux locaux comme nationaux pour être abordés avec le maximum de succès supposent la volonté de dialogue, ouverture…d’esprit et capacité à travailler au bien commun.

En ce début d’année, je forme le vœu au nom de mon groupe que la future majorité prenne l’initiative de promouvoir un débat public local apaisé, constructif et citoyen.

En Avant le Commerce !

29 Janvier 2008, 00:01am

Publié par MoDem-Colombes

J-40 
Un commerce vivant et dynamique  

    Rendre la rue Saint-Denis piétonne.

    Favoriser la venue de commerces de proximité, de qualité, comme le commerce de produits frais.

    Implanter un centre commercial le long de l'A86, aux Grèves (type "magasins d'usine").

    Veiller au développement commercial équilibré des quartiers, en empêchant qu'une seule activité monopolise toutes les surfaces.

"Colombes n'accueille pas suffisamment de commerces.  C'est pourtant une force dynamique de vie et d'activité dont notre ville a besoin."

IMG_9487.JPG















Michel Môme
52 ans
Cadre
Petite-Garenne

Quelques idées concrètes extraites de notre Projet
"En avant Colombes !"

En Avant l'Urbanisme !

28 Janvier 2008, 12:19pm

Publié par MoDem-Colombes

J-41
Un urbanisme plus humain


    Produire un nouveau règlement d'urbanisme (Plan local d'urbanisme) pour dessiner ensemble la ville de demain.

    Préserver la zone pavillonnaire, sans la figer.

    Créer des couloirs verts dans l'ensemble de la ville dédiés à la circulation douce (vélos, rollers, poussettes, ...).

    Réhabiliter les zones sensibles en respectant leurs composantes sociales et humaines (ne plus détruire pour chasser les populations fragilisées).


    Couvrir l'A86 pour relier la ville à La Seine.

"Il nous faut placer l'homme au coeur du projet d'urbanisme.  On ne peut plus décider de l'avenir d'un quartier sans en parler avec ses habitants.  Chacun doit trouver près de chez lui la majorité des services et des modes de transport dont il a besoin."


Benoit.JPG






















Benoît Andrier
33 ans
Architecte
Centre Ville/agent Sarre

Quelques idées concrètes extraites de notre Projet
"En avant Colombes !" 

Bayrou: "Moi, je résiste"

28 Janvier 2008, 12:18pm

Publié par MoDem-Colombes

Bayrou réprouve ''<i>presque tout</i>'' chez Sarkozy. (Eric Dessons-JDD)  
Moqué, lâché par d'anciens fidèles, François Bayrou garde la tête froide et ne déroge pas de sa ligne de conduite. Opposant sans concession à Nicolas Sarkozy, le président du Modem demeure, aux yeux des Français (voir notre sondage), un présidentiable crédible. Le centriste savoure tout en menant une campagne âpre pour les municipales à Pau.

En Avant le Développement Durable !

27 Janvier 2008, 03:15am

Publié par MoDem-Colombes

J-42 
Une ambition environnementale au coeur de tous les projets  

    Réaliser un éco-quartier (quartier d'habitation de très haute qualité environnementale) sur les terrains de La Marine pour rendre notre ville exemplaire.

    Des vélos en libre service en liaison avec les communes voisines (Asnières, Gennevilliers, Nanterre, La Garenne, Bois-Colombes et Argenteuil.

    Ouvrir une Maison du développement durable pour offrir conseils, aides aux particuliers et entreprises.

"Aujourd'hui il faut intégrer le développement durable au coeur de notre ville.  Nous avons pris du retard.  Notre projet doit inscrire Colombes dans une démarche globale et efficace pour nous permettre de mesurer, puis d'agir sur nos rejets de CO2."

IMG_9470.JPG

 












Christian Don
45 ans
Cadre administratif.
Président du Centre Nature de Colombes
Audra

Quelques idées concrètes extraites de notre Projet "En avant Colombes !" 

En Avant les Finances !

26 Janvier 2008, 15:28pm

Publié par MoDem-Colombes

J-43
Une ville aux finances solides et généreuses 

   
Mettre un terme à la hausse de la pression fiscale.  Les Colombiens ont vu leurs impôts augmenter fortement.  Ca suffit !  Il faut qu'ils voient ce qui est fait avec leur argent.

    Investir 150 M€ pendant 6 ans pour moderniser massivement notre ville (une école neuve coûte environ 10 M€).

"Il nous faut bâtir un budget municipal équilibré au service des Colombiens.  La responsabilité doit être la règle.  Colombes a un besoin urgent d'investissements pour rénover ses équipements obsolètes."

undefined

 












Erwann Le Guern
27 ans
Directeur financier - fonctionnaire territorial
Le Plateau

Quelques idées concrètes extraites de notre Projet
"En avant Colombes !"

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog