Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Qui plombe ses enfants mérite d'en être puni

31 Mai 2010, 16:02pm

Publié par MoDem-Colombes

 

"Qui plombe ses enfants mérite d'en être puni", a déclaré dimanche François Bayrou sur le plateau du Grand Jury RTL - LCI - Le Figaro, prônant l'inscription dans la Constitution française d'une "règle simple de limitation des déficits publics, pas alambiquée".

Il a fait une distinction entre les déficits "acceptables" et "inacceptables". "Ce qui est acceptable pour l'emprunt, c'est quand vous équipez le pays pour les générations futures", en construisant par exemple des hôpitaux ou des lycées, a-t-il estimé.

 

S'exprimant sur les déficits actuels dans le compte de l'Etat, François Bayrou a appelé les Français et dirigeants de notre pays a une réflexion commune sur le sens de la solidarité intergénérationnelle: "Ce qui est acceptable pour l'emprunt c'est quand vous équipez le pays pour les générations futures, [...] ce qui est inacceptable, ce sont les déficits de fonctionnement [...].
Cette question elle mérite un débat avec les Français, et ce serait un débat très profond de savoir ce qu'une génération doit à la génération suivante.
Nous tous ici, jeunes, les autres un peu moins, mais on est tous grosso modo d'une génération qui a une caractéristique, qui fait que nous devrions rougir de nous comporter comme nous nous comportons, c'est que quand nous avons eu vingt ans, il n'y avait pas de dette qui pesait sur nos épaules. Tout ce que nous avons reçu, études, santé... il n'y avait pas de dette et nous sommes entrés dans la vie conquérants parce que nous n'avions pas le sac à dos plombé par les lingots de plomb que nous laissons à ceux qui sont nos enfants. Et c'est pourquoi je dis: ce n'est pas seulement un problème technique, ou politique, ou je ne sais quoi, c'est un problème de morale élémentaire", a-t-il affirmé.

François Bayrou, qui avait porté sur le devant de la scène politique l'enjeu de la dette pendant la campagne présidentielle de 2007, a jugé dimanche "apocalyptique" la situation financière de la France. La France connaît "une situation de finances publiques, de déficits et de dettes - les trois déficits : retraites, Sécu, budget - qui est apocalyptique", a-t-il déclaré. Entre l'époque de la campagne présidentielle et aujourd'hui, "on a augmenté de 400 pour cent le déficit de la France, donc c'est apocalyptique. C'est une question qui se pose à tous les responsables publics, majorité et opposition", a-t-il ajouté.

Ce qui est "inacceptable et honteux et immoral et qui mériterait qu'on envoie au cachot, au pain sec et à l'eau pendant quelques semaines, ceux qui s'en sont rendus coupables, c'est le déficit pour financer le train de vie de l'Etat de tous les jours, ou nos feuilles de Sécu ou nos retraites". Selon lui, ce type de déficit est "est purement et simplement inacceptable". Il "propose qu'on écrive dans la Constitution: les déficits de fonctionnement sont interdits, sauf en période de récession".

Jugeant "apocalyptique" le niveau de la dette, François Bayrou a suggéré de jouer sur trois éléments -recettes, économies et réorganisation de l'Etat- afin de "donner à la France ce qu'elle n'a plus depuis longtemps, une capacité d'action publique moins chère et meilleure".

5ème Festival International du Banc Public

29 Mai 2010, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

5ème festival international du Banc Public à Colombes

Dimanche 30 mai 2010
16h-19h

Au Quartier des Grêves
Terrain d'évolution

 

 Un parcours théâtral déambulatoire autour d’une contrainte d’espace et de temps  : Un banc public, 5 minutes autour des thèmes de l’imaginaire et de la citoyenneté.

Ce projet, le "Festival internationnal du banc public" rassemble depuis 5 ans 150 participants, 35 bénévoles, 40 professionnels et 800 spectateurs dans le quartier des Grêves. Le caractère spécifique du projet "Etre acteur de son quartier" à travers les bancs publics c’est donner à voir une autre image d’un quartier sinistré et dénigré par les habitants des autres quartiers de la ville, réfléchir sur la transformation de l’espace public en espace de partage, de convivialité pour faire de l’autre un allié, un complice, un spectateur bienveillant et non plus l’étrange inconnu dont on se méfie jusqu’à la peur.

Ce projet est né dans le cadre de la politique de la ville (CUCS) autour de la question "A qui appartient l’espace public ?" et du plus petit meuble urbain qu’est le banc public (aujourd’hui en voie de disparition).

Le festival permet aussi d’investir l’espace public pour y mettre en lumière une parole de civilité, de tolérance et de création pour engendrer du respect dans des souvenirs partagés à travers un récit commun et pérenne dans le temps.

 

Le Festival International du Banc Public a remporté l'Étoile de la Tolérance, prix décerné par le Conseil Régional d'Île de France 

 

Un samedi de manifestations à Colombes

29 Mai 2010, 08:00am

Publié par MoDem-Colombes

Revendicative et festive :

 

10h-13h : Pour le Sport à Colombes !

Les collectifs "Contre la fermeture de la patinoire de Colombes" et « le Racing à Colombes » organisent une marche pour dénoncer le manque de soutien de la municipalité au sport.

 

15h-23h : Fêtes de quartier

Les 9 Conseils de Quartier de Colombes ont chacun préparé, avec les associations et les services municipaux, un après-midi festif et plein de surprises.

Rama Yade invente à Colombes le parti politique apolitique

28 Mai 2010, 14:00pm

Publié par MoDem-Colombes

agirpourcolombes

Rama yade a lancé hier son association "Agir pour Colombes" et son site internet.

C'est une association "d'intérêt local apolitique qui a pour unique objectif de défendre hors de toute considération politique, les intérêts des Colombiens et promouvoir par des actions concrètes et des services pratiques, le bien-être de ses habitants et de ses quartiers". Elle est "ouverte à tous les Colombiens, y compris ceux qui ont été déçus par les partis politiques et ne se retrouvent pas en eux".

Dans ces conditions, comment se fait-il  que l'adhésion à cette association soit versée à "AFPP APC" AFPP pour "Association pour le financement du parti politique" et APC pour " Agir pour Colombes" et donne droit à une déduction d'impôts ?  L'association devrait donc avoir un objet politique dans ses statuts.

Pourquoi ne pas dire la vérité ?

Il s'agit bien, mais qui en doutait, d'un parti politique local destiné à constituer un outil de campagne pour la candidate Rama Yade.

 .

 

 

Le PCF pour un référendum sur la piétonisation de la rue Saint-Denis

26 Mai 2010, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

 

C'est ce qu'écrivent les élus communistes dans leur dernier journal daté mai-juin 2010. 

"Nous sommes favorables à la piétonisation totale de la rue Saint-Denis entre la gare du centre et le bd de Valmy voire jusqu'au pôle culturel [...].

La fréquentation intense lors des journées piétonnes montre que ce projet correspond à une attente du public [...].

Le public doit disposer d'une première heure gratuite dans les deux parkings du centre ville [...]. 

Ce projet doit être l'objet d'un référendum auprès de toute la population."

 

Le référendum décisionnel local a été créé par la révision constitutionnelle du 28 mars 2003.  L'organisation d'une consultation à l'initiative de la municipalité peut être demandée soit par le maire, soit par au moins un tiers des membres du conseil municipal,  Le conseil municipal décide de la suite à donner à la demande.

 

Rappelons que le Maire a annoncé à la mi-avril au conseil de quartier du centre la piétonnisation de la rue Saint-Denis en 2013.

Pour le Sport à Colombes !

25 Mai 2010, 07:00am

Publié par MoDem-Colombes

 

Face aux attaques répétées contre les activités sportives à Colombes :

 

  • Le rugby, avec la délocalisation annoncée de l’équipe du Racing-Métro 92 à Nanterre

  • Les sports sur glace, avec l’annonce de la fermeture de la patinoire municipale

  • l’athlétisme, avec le départ du Lagardère Paris Racing du stade Charles Péguy

 

les collectifs contre la fermeture de la patinoire de Colombes et « le Racing à Colombes » organisent une marche pour dénoncer la fin du soutien de la municipalité à la pratique sportive dans notre ville.

Il est clair que des choix politiques ont été faits pour se séparer de certains clubs, jugés peu dociles à la municipalité, et favoriser d’autres associations sportives, plus proches électoralement.

Nous refusons cette logique clientéliste et demandons le soutien global de la commune à l’ensemble des activités sportives qui ont fait de Colombes, « la ville à l’esprit sport ».

Les arguments avancés par la municipalité, économiques pour la patinoire, liés aux transports pour le stade Yves-du-Manoir, nous apparaissent peu convaincants et visiblement attachés à une volonté politique qui disparait peu à peu pour défendre la place du sport, notamment de haut niveau, à Colombes.

Nous refusons la fermeture de la patinoire municipale, nous refusons la délocalisation de l’Aréna 92 à Nanterre.

 

Nous organisons une grande manifestation « pour le sport à Colombes »,

le samedi 29 mai 2010, à 10h, depuis la Patinoire de Colombes.



Le cortège se dirigera ensuite devant le stade Yves-du-Manoir pour remonter la rue Edgar Quinet, tourner sur la boulevard Gabriel Péri, puis rue de Verdun, parcourir la Rue Saint-Denis jusqu’à la place Rhin et Danube, pour se diriger enfin vers la Mairie, par la rue du Bournard.

 

Collectif contre la fermeture de la patinoire de Colombes

Collectif « le Racing à Colombes »

Il faut consulter les Français par référendum sur les déficits

24 Mai 2010, 12:34pm

Publié par MoDem-Colombes

 

Samedi, dans un entretien accordé au Monde, édition datée du dimanche 23 et lundi 24 mai, le président du MoDem, François Bayrou, a estimé qu'il fallait consulter les Français par référendum sur la réduction des déficits.

 

Le Monde : Approuvez-vous la proposition du président de la République d'inscrire dans la Constitution la lutte contre les déficits ?

François Bayrou : Inlassablement, depuis dix ans, j'ai défendu le principe d'une disposition constitutionnelle qui empêche les déficits de se creuser, du moins en période de croissance. La proposition que je défendais était d'écrire tout simplement dans la Constitution qu'à partir de l'année 2015, par exemple, les déficits de fonctionnement ne seront pas admis, sauf pour combattre ou prévenir une récession.

...

Colombes fête la journée mondiale de la biodiversité

21 Mai 2010, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

 

Ce Samedi 22 mai est la Journée mondiale de la Biodiversité, et le dernier jour de la première semaine de la biodiversité à Colombes.

 

Stands

Expositions, présentations, informations, ateliers, jeux, ventes, dégustations ... 

Parvis Hôtel de Ville, de 10h30 à 18h30

Avec le SIAAP (Cité de l'Eau et de l'Assainissement), Colombes à Vélo, les AMAP (Associations pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne) de Colombes, les Jardins Sauvages d'Audra, Le Bac à Fables et Les Caractères (Librairies), l'Association du Centre Nature de Colombes, les Amis de la Nature, les Jardins Familiaux, la Cuisine Centrale de Colombes, les Amis des Abeilles du Val d'Oise et la Direction de l'Environnement de Colombes (Centre Nature et Coulée Verte)

et deux maraîchers qui vendront des légumes issus de l'Agriculture Biologique.  

 

 

Expositions

  

Coulée Verte : «La biodiversité de la Coulée Verte ».

Questionnaire et jeu accompagnent l’exposition. Au wagon.  

de 10h30 à 12h et de 14h à 19h.

 

«Les insectes de la Coulée Verte ».

Identification, reconnaissance des insectes avec M. Gérard De Soète, entomologiste.

Au chalet.

de 10h30 à 12h et de 14h à 19h.

Centre Social du Petit Colombes : « La faune sous-marine en Mer Rouge ».

Photographies des milieux coralliens en Mer Rouge.

de 14h à 17h.

 

Centre Nature : « Grenouilles, crapauds, tritons, salamandres ou la double vie des batraciens ».

Panneaux d’informations sur la classification, la reproduction, le camouflage, les moyens de défense, les types de milieu.

Dans la grande salle.

de 14h à 22h.

 

Les 3 bibliothèques municipales

Séléctions d’ouvrages thématiques.

Médiathèque Jacques Prévert :

Médiathèque Aragon et Jules Michelet :

de 10h à 18h.

 

Randonnée pédestre

Découverte de la biodiversité à Colombes

de 10h à 12h30.

Départ du Centre Nature, à 10h  

 

Visites et ateliers

Centre Nature :

 

La biodiversité au travers des panneaux d’informations disposés sur l’ensemble du site.

de 14h à 22h.

Soirée sur les batraciens : Echanges, captures dans les mares et détermination par un animateur de la ville

de 20h30 à 22h.

Parc caillebotte :

Découverte de la biodiversité à Colombes.

à 15h, à l'entrée du Parc, rue Michelet

 

 

Coulée Verte :

Initiation familiale à l’entomologie par Gérard De Soète. Sur inscription. Au chalet.

de 14h15 à 15h15 et de 15h30 à 16h30.

Parcours sur la gestion écologique de la Coulée Verte.

 

à 17h   

 

Film

Cinéma 4 Clubs 

à 22h : Une vérité qui dérange

 

 

17 au 22 mai : Semaine de la Biodiversité à Colombes