Le Blog du MoDem de Colombes

Lettre ouverte à tous ceux qui, à gauche, s’évertuent à diaboliser le MoDem

29 Février 2008, 00:02am

Publié par Jean-Luc Bennahamias

undefinedDe jour en  jour, on découvre dans les médias des propos de vieux camarades de gauche qui nous laissent pantois. Un concours semble lancé pour savoir qui récusera avec le plus de véhémence toute perspective d’accord même local avec ce Mouvement Démocrate de tous les péchés.
On comprend certes l’affolement de ces papillons toujours attirés par les lumières trotskistes. Mais nombre d’autres, que nous avons connus plus pragmatiques et mieux inspirés se lancent aussi dans cette croisade contre ce nouvel empire du Mal centriste.
François (Hollande) et Stéphane (Le Foll) on vous a bien entendu vous emporter contre la "tambouille" du MoDem. On vient même de voir exclure du PS un Alain Ramos coupable dans sa ville (celle de Marie-George Buffet), de vouloir, en alliance avec le MoDem, remettre un peu de démocratie après 60 ans sans alternance.
Tremblant à l’idée "que la droite ne revienne (…) à Paris dans les bagages de Delanoë" on t’entend, toi Denis (Baupin) agiter le Mouvement Démocrate comme un chiffon rouge… et chemin faisant prôner le fameux "100% à gauche" cher depuis des lustres à la Ligue communiste révolutionnaire.
Et, si on t’écoute Noël (Mamère), le PS aurait aujourd’hui à faire le choix cornélien entre l’écologie (les Verts) et la droite (le MoDem). Bigre.
Un tel déferlement nous a presque troublés ! Après des décennies passées à gauche et chez les Verts, ne nous serions-nous pas engagés (par cynisme ou inconscience qui sait) dans une de ces incroyables dérives qui à la fin des années trente amenèrent nombre d’hommes de gauche dans les bras de la collaboration ? En décidant d’adhérer au Mouvement Démocrate n’aurions-nous pas franchi la frontière qui sépare le Bien du Mal en politique. N’aurions-nous pas jeté d’un coup notre conscience écologiste par-dessus bord?
On a beau avoir fait et refait depuis plusieurs jours notre examen de conscience politique, nous n’avons trouvé aucun crime sur notre route. Pas même un petit délit. En revanche, il nous semble que vous, nos amis de gauche, devriez revenir sur terre, regarder le monde en face et cesser de vous laisser impressionner par la popularité de Besancenot. Si non, vous risquez fort de connaître les déboires qu’a connus cette droite qui courrait après le Front national.
La zone de protection que vous tentez de dresser aujourd’hui autour du MoDem est tout de même étonnante quand on voit, combien depuis bientôt un an, de Kouchner à Attali, a tangué la gauche. Mais ceci explique peut-être cela. Soyons donc bon prince. Au fond, on pourrait presque comprendre ce déferlement d’hostilité contre le Mouvement Démocrate…Reconnaissons-le, le MoDem est un objet étrange, une sorte d’OVNI et en général en politique on n’aime guère voir bouger les règles de ses petites batailles navales. Jusqu’à ce que la réalité devienne incontournable, on préfère rester sourd aux bruits d’un monde qui change que d’entendre des vérités qui dérangent.
On a l’impression que nombre d’entre vous, nos vieux amis de gauche, restez comme figés dans le fétichisme des mots. Se dire "de gauche" serait comme une sorte de Sésame. Qui prononce le mot fétiche, qui se proclame "gauche", est de "de la famille". Ce quelles que soient les conneries proférées, le ridicule de certains mythes ou les crimes jamais dénoncés. Qui en revanche viendra de la droite sans se rouler dans la cendre, devra en revanche et pour l’éternité resté voué aux gémonies… Quand au traître qui cessera de faire du mot "gauche" une religion, il devra être poussé aux enfers. Qui n’est pas avec nous est contre nous ! 
Décidemment les bons vieux réflexes staliniens ne semblent pas complètement morts !
François Mitterrand qui venait de la droite (et vu là d’où il venait, François Bayrou est un quasi gauchiste) a conquis le Parti socialiste en se gorgeant de mots ("Le peuple de gauche»; «la gauche», «le socialisme»; «l’union de la gauche»…) pour en deux ou trois ans faire ensuite s’effondrer les piliers du Temple. Un quart de siècle s’est écoulé depuis. La bonne vieille social-démocratie s’est usée un peu partout en Europe. Le mur de Berlin s’est effondré. La géopolitique est bouleversée. Les ressources s’épuisent et la planète va de plus en plus mal. N’empêche, à vous entendre, on a la triste impression qu’il faudrait toujours psalmodier les mêmes mots et toujours penser avec les concepts vieux d’un siècle et demi pour être dans le bon camp…François Bayrou ne se paye pas de mots et ne se roule pas dans la cendre pour séduire la gauche mais parfois, il nous arrive de rêver que vous, nos vieux amis de gauche, écologistes ou non, écoutiez vraiment ce qui se passe dans cet OVNI qu’est le Mouvement Démocrate.
Y sont arrivés par milliers des hommes et des femmes de trente ou quarante ans qui bien souvent ont fait leurs preuves ailleurs et ne se payent pas de mots : des gens pragmatiques qui veulent vraiment faire bouger les choses. Ils n’étaient pas à Malville, mais ils sont nés avec l’écologie et l’exigence d’un développement durable est pour eux une évidence. 
Nés Européens, ils veulent davantage d’Europe mais ne sont pas aveugles devant ses dérives et ses insuffisances.
Catholiques, juifs, musulmans ou athées, ils ont la laïcité à la française chevillée au corps et sont à fond contre Sarkozy quand le Béarnais Bayrou dénonce "le retour qu’on croyait impossible en France, du mélange entre l’Etat et la religion". 
Sortis de BEP ou de Polytechnique, ils veulent une éducation de qualité pour le plus grand nombre. 
Employés ou ingénieurs, ils ne supportent pas la dictature de la finance et veulent de la justice sociale. 
Venus de familles de droite ou de famille de gauche, ils exigent davantage de démocratie et ne supportent pas les dérives de Nicolas Sarkozy, son pouvoir personnel sans cesse plus pesant, ses insultes, son manque de tenue, les retours de la Cour, le mélange insupportable des genres et ses tentatives de mainmise totalitaire sur les médias. 
Vous le voyez le Mouvement Démocrate est vraiment peuplé de «réacs" !François, Stéphane, Denis, Noël, libre donc à vous de diaboliser le MoDem, de monter en épingle quelques contre-exemples pour jeter le bébé avec l’eau du bain, mais ce qui se dit, se pense et s’applaudit au MoDem ce n’est vraiment pas "la Droite" de toutes vos angoisses.
Comme l’a redit récemment François Bayrou à la Maison de la Chimie "Le temps viendra assez vite où la question sera celle de la reconstruction d’un projet national" un projet où se rassembleront "des forces de gauche, des forces du centre démocratique et la partie la plus consciente de la droite républicaine". 

Entre cette perspective, entre le sérieux mendésiste d’un Bayrou et les numéros de charmeurs de serpents guévaristes, les gens comme vous, de la gauche de gouvernement ont le choix. On espère vraiment que vous ferez le bon. Rendez-vous déjà le 9 mars au soir. 

Jean-Luc Bennahmias
Membre du Bureau Exécutif National du Mouvement Démocrate,
et Raymond Pronier
Délégué National du Mouvement Démocrate


Paris, Marseille le 27 février 2008

(c) NouvelObs.com

Le logement, une préoccupation majeure

29 Février 2008, 00:00am

Publié par MoDem-Colombes

J-9 Le logement, une préoccupation majeure  

"Colombes compte 32 % de logements sociaux. Seulement 10 % des demandes sont satisfaites. Les besoins sont urgents."


En avant la solidarité !  

    mettre en vente à destination des locataires 150 appartements, soit 2 % du parc social tout en veillant à garantir sa pérennité (recettes : 9 000 000 € sur 6 ans)

   
  introduire une part de 25 % minimum de logements sociaux et intermédiaires dans les nouveaux immeubles privés et une part de 25 % minimum de logements intermédiaires et d’accession sociale à la propriété dans les nouveaux immeubles sociaux (dès 2009 ; coût : 0 €)

    publier une charte des critères d’attribution des logements pour en garantir la transparence 

    poursuivre la rénovation des immeubles sociaux et améliorer l’entretien et la propreté des espaces communs (halls, jardins, etc.) et favoriser l’installation de nouveaux gardiens

undefined
undefined
undefined
 

En Avant Colombes, la Profession de Foi

28 Février 2008, 16:32pm

Publié par MoDem-Colombes

undefined
undefined
Madame, Mademoiselle, Monsieur,

  

Avec l’ensemble de mes colistiers, j’ai décidé de me mettre au service de ma ville. Me présenter aujourd’hui devant vous à l’élection municipale, c’est pour moi une responsabilité forte que je veux porter avec vous, pour vous.

 

Nous faisons tous le constat que la vie politique locale est un enjeu confisqué par les mêmes personnes depuis trop longtemps. Comme vous, je regrette que notre ville soit toujours le lieu d’un affrontement stérile et archaïque entre deux partis qui se disputent le pouvoir et qui se livrent toujours aux mêmes combats d’arrière-garde. Ce n’est pas une fatalité.

 

Je souhaite que notre ville regarde en avant, se tourne vers l’avenir.

 

Je serai le maire de tout Colombes et de tous les Colombiens, d’une ville rassemblée, riche de ses différences, unie et modernisée.

 

Notre ville accuse encore beaucoup de retard. C’est vrai, l’endettement a été réduit grâce à l’effort fiscal intense mais excessif demandé aux Colombiens. Et on ne voit pas concrètement les investissements réalisés avec notre impôt. Aujourd’hui, il faut tourner la page et être capable de faire décoller notre ville.

 

Je veux mettre Colombes au niveau des villes les plus performantes des Hauts-de-Seine, en termes de création d’emploi, d’écologie, de solidarité, de transports…

 

Je connais et j’aime Colombes. J’y habite avec ma famille depuis 14 ans.

 

Ma carrière professionnelle m’a conduit à exercer de nombreuses responsabilités et à encadrer des équipes importantes, en France et à l’étranger. Elle m’a donnée l’expérience de la gestion d’une collectivité comme la nôtre et l’expertise pour réussir à mener à bien les grands projets à venir.

 

Je m’engage aujourd’hui devant vous avec une promesse : être un maire ouvert, humain, efficace et à votre écoute.

 

Aucune décision d’envergure ne devra être prise sans consulter et prendre en compte l’avis des Colombiens. Pour avancer, lancer de nouveaux investissements, délimiter des zones d’aménagements urbains, etc. il faut être disponible, savoir écouter, répondre aux questions et prendre le temps de convaincre.

 

Cet objectif anime l’ensemble de la liste « En avant Colombes ! ». Elle comprend des personnalités libres, venues du centre, de la droite et de la gauche, riches de leur expérience professionnelle, associative et même municipale pour les élus qui m’ont rejoint.

 

Notre programme est à la fois solidaire, concret, réaliste et ambitieux.

 

Nous sommes prêts à le mettre en oeuvre. Notre équipe enthousiaste, mobilisée pour un engagement citoyen fort est à l’image de notre ville qui change et évolue.

 

Colombes a besoin d’un souffle nouveau, d’un élan résolu et généreux.

 

 

Manuscrit : Pour une ville humaine, unie et dynamique

En Avant Colombes !

 

Laurent TRUPIN

 

 

Retrouvez l’intégralité de notre programme sur : laurenttrupin.org

Ou recevez-le gratuitement chez vous en téléphonant au 06 78 86 49 76

En Avant Colombes à l'Europe

28 Février 2008, 10:23am

Publié par MoDem-Colombes

couv.jpg

 

 

 

 

 

 

Sur la base de leur programme, Laurent Trupin et la Liste "En Avant Colombes" viennent discuter avec vous, près de chez vous, après les Vallées et la Petite-Garenne :

- à l'Europe,  jeudi 28 février, à 20.00 à l'école Ambroise Paré, 140 rue Saint Denis

La réunion de quartier suivante aura lieu :

- aux Fossés-Jean,  mardi 4 mars, à 20.00 à l'école Langevin-Wallon, 31 rue Jules Michelet,

occasions de contacts et de convivialité autour d'un verre, ces réunions nous permettront d'échanger nos idées sur le futur de notre ville !

Une collation sera servie à l'issue de la soirée.

Venez nombreux !

Si vous ne pouvez pas participer ou si vous souhaitez nous rencontrer à un autre moment, n'hésitez pas à nous appeler : 06 78 86 49 76

En Avant la Solidarité !

28 Février 2008, 10:20am

Publié par MoDem-Colombes

J-10 Le défi social au service des plus fragiles  

"Personne ne doit rester au bord du chemin. Savoir offrir un accompagnement personnalisé,
adapté et humain, c’est aussi le rôle d’une municipalité moderne.
"

En avant la solidarité !  

    développer le micro-crédit associatif

   
  créer dans les mairies de quartier, une permanence dédiée à la rencontre et à l’écoute pour accompagner et sortir de l’isolement les plus fragiles (dès 2010 ; coût : fonctionnement : 80 000 €)

    ouvrir un centre associatif proposant douche, laverie et repas chauds pour les SDF

undefined
undefined
undefined
 

1452500 plis électoraux !

28 Février 2008, 10:19am

Publié par MoDem-Colombes

Plis.jpgA partir d'aujourd'hui, professions de foi et bulletins de vote des candidats aux municipales et aux cantonales des Hauts-de-Seine sont mis sous pli. 

Plus de 200 petites mains entreront en action ce matin et se mettront au service des 945 274 électeurs des Hauts-de-Seine. Réunies dans l'Eure, au sein de la société de logistique retenue par la préfecture, les recrues commenceront à mettre sous pli la propagande électorale des 144 têtes de liste aux municipales et devront terminer impérativement lundi prochain, pour permettre aux habitants de recevoir les documents dans les délais.

L'organisation promet d'être militaire, avec un chef de ligne pour dix tables. 

Il s'agit de ne pas faire d'erreur. Les quantités à expédier sont astronomiques.

Pour l'élection des conseils municipaux du département uniquement, les prétendants au premier tour ont dû faire imprimer et livrer au total 992 500 professions de foi et 1 430 000 bulletins de vote !

La même entreprise normande choisie par l'Etat après une procédure de marché public, se charge aussi de la prose des 123 candidats aux cantonales.

Leur propagande est également emballée à partir d'aujourd'hui et jusqu'à vendredi. Mais cette fois, le nombre d'électeurs est deux fois moindre car il n'y a que 23 cantons renouvelables, soit la moitié du conseil général.

Les volumes à traiter sont donc moins importants : pour l'anecdote, il y a un peu plus de 460 000 professions de foi mises sous pli, soit, au total pour ces deux élections, 1 452 500 plis . le budget prévisionnel de la préfecture est légèrement supérieur à 635 400 € dont 381 100 € pour les municipales.

Une commission très pointilleuse

L'ensemble des candidats des Hauts-de-Seine avait jusqu'à hier pour livrer professions de foi et bulletins de vote dans l'Eure. Les quatre commissions de propagande étaient sur place pour s'assurer que la qualité et les quantités convenaient. Les cinq membres qui les composent (un magistrat, deux représentants de la préfecture, deux de la trésorerie général et un délégué de la Poste) ne plaisantent pas avec la démocratie.

Ces mêmes commissions ont d'ailleurs reçu la totalité des candidats vendredi et lundi derniers, pour vérifier que leurs documents étaient réglementaires.

« Les membres de la commission sont très pointilleux. Cela en est même drôle. Ils mesurent au millimètre près la taille des bulletins, confirme Philippe Babé, colistier de Sébastien Pietrasanta, candidat PS à Asnières. Ils ont vérifié la parité de la liste et se sont même interrogés sur un prénom, en se demandant s'il était bien féminin. »

Christophe Conway, tête de liste MoDem à La Garenne-Colombes a aussi pu tester la rigueur de la commission. « Mon bulletin de vote a été retoqué car il y avait un bandeau en dégradé de noir et il fallait que cette bande soit blanche. J'ai contacté l'imprimeur en urgence pour qu'il change la couleur. » 

(c) Le Parisien 28/02/08

Zéro

27 Février 2008, 10:13am

Publié par MoDem-Colombes

Budget-copie-1.jpgZéro.  C'est le nombre d'éléments de chiffrage qui vous ont été communiqués dans les programmes des listes PS/PCF/Verts et UMP.
Comment justifier une telle attitude?
Il est beaucoup plus facile de ne pas présenter de chiffres et ainsi de ne pas prendre le risque d'être ridicule.
Mais, ils nous expliqueront certainement qu'ils ont chiffré leur programme mais qu'ils n'ont pas voulu dévoiler la hauteur du budget nécessaire à leur réalisation. Cette attitude est d'autant plus surprenante que ce serait oublier que ce qui donne justement sa crédibilité à un programme, outre la qualité des propositions, est la justesse de son chiffrage. 
Le chiffrage des propositions d'un programme pour les municipales est un travail sérieux et responsable, à la fois sur les plans de la gestion et de l'équilibre budgétaire.
Les Colombiens ont droit à cette information ; comme tout le monde ils sont confrontés à la gestion d'un budget.
Le MoDem et sa liste "En avant Colombes!" avec Laurent Trupin s'engagent eux sur un programme précis, chiffré et ambitieux.

 

Cassetoipauvrecon.com

27 Février 2008, 09:04am

Publié par MoDem-Colombes

Le site "Cassetoipauvrecon.com" 
La réplique de Nicolas Sarkozy samedi dernier à l’encontre d’un visiteur du Salon de l’Agriculture plaît aux internautes. Cette réplique a déjà donné l'idée de déposer 11 noms de domaine sous 2 variantes orthographiques :

Cassetoipovcon.com
Cassetoipovcon.fr
Cassetoipovcon.net


Cassetoipauvrecon.com
Cassetoipauvrecon.fr
Cassetoipauvrecon.eu
Cassetoipauvrecon.info
Cassetoipauvrecon.org
Cassetoipauvrecon.net
Cassetoipauvrecon.biz
Cassetoipauvrecon.mobi 

Les propriétaires essaient de convaincre les visiteurs que ce nom est une opportunité à ne pas rater ...

42

26 Février 2008, 00:01am

Publié par MoDem-Colombes

42.jpg42 ans, c'est la moyenne d'âge des 49 colistiers de la liste MoDem "En Avant Colombes" avec Laurent Trupin.
Enfin une équipe municipale jeune, dynamique et expérimentée qui apportera du sang neuf et de la vitalité pour Colombes !
Elle est de 47 ans pour les PS/PC/Verts et 52 ans (estimation - difficile de savoir étant donné qu'aucune date de naissance n'apparaît sur le programme) pour l'UMP.
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog